Cystite chez les femmes: causes, symptômes, comment traiter?

La cystite est une maladie courante dans laquelle il existe un processus inflammatoire dans la paroi de la vessie. La pathologie peut survenir à tout âge, même chez les jeunes enfants, mais les filles et les femmes sont plus susceptibles, en raison des particularités de la structure du système urinaire. Chez les femmes, un urètre court, ainsi qu'un certain nombre de vagin est présent, la menstruation survient, tous ces facteurs augmentent le risque de développer une cystite.

Les causes de la cystite chez les femmes sont variées, la maladie peut être de nature infectieuse et non infectieuse, mais aussi être aiguë et chronique. Dans tous les cas, l'urologue doit déterminer les causes de la cystite et prescrire un traitement. Par conséquent, avec l'apparition de mictions fréquentes et de douleurs abdominales basses, il est nécessaire d'aller à l'hôpital.

Causes de la cystite

Les causes de cystite aiguë avec du sang chez les femmes sont une infection de la muqueuse de la vessie par des microorganismes pathogènes. Dans la plupart des cas, la maladie est provoquée par Escherichia coli, Streptococcus, Staphylococcus et d’autres microorganismes opportunistes. Dans de rares cas, le champignon du genre Candida peut même être l'agent causal de la cystite.

Les microbes pathogènes peuvent pénétrer dans la vessie de plusieurs manières. Tout d’abord, bien sûr, l’infection se fait par l’urètre. Le risque d'infection augmente avec les rapports sexuels non protégés, pendant la menstruation, pendant la grossesse, à mesure que l'immunité s'affaiblit. Et pendant la menstruation, un environnement humide est constamment créé dans la région génitale, dans lequel les bactéries se multiplient.

Cependant, les microorganismes pathogènes ne pénètrent pas toujours dans la vessie à partir de l’environnement extérieur, mais l’infection peut se propager à l’intérieur du corps, par le flux lymphatique et la circulation sanguine. Ainsi, la cystite peut être le résultat d'une angine, d'une annexite ou de toute autre maladie infectieuse ou inflammatoire. Mais pour que l'infection se propage, il est nécessaire d'avoir une immunité affaiblie et un traitement médiocre.

En plus du fait de l'infection, les médecins identifient plusieurs autres causes de cystite. En règle générale, ce sont des facteurs négatifs contribuant à l'activation et à la reproduction rapide de microorganismes pathogènes:

  • L'hypothermie Au cours de l'hypothermie, un vasospasme se produit et les cellules immunitaires n'atteignent pas le site de l'infection. En conséquence, l'infection devient incontrôlable et une inflammation se produit.
  • L'alcool et le tabagisme. Ces substances produisent les mêmes effets que le froid, c’est-à-dire qu’elles altèrent la circulation sanguine. En outre, l'alcool et le tabac empoisonnent le corps et nuisent au tube digestif, au foie et aux reins.
  • Sexe Promiscuous. Les changements fréquents de partenaires, le refus de la contraception de barrière augmentent le risque de contracter une IST. En conséquence, le risque de cystite et d'inflammation d'autres organes pelviens augmente.
  • Mauvaise hygiène. Si les organes génitaux sont constamment mouillés, ils ont des sécrétions de longue date dans lesquelles les bactéries se multiplient. Les micro-organismes peuvent facilement pénétrer dans l'urètre et provoquer une cystite.
  • Le béribéri, une nutrition déséquilibrée. Dans ce cas, il y a un affaiblissement général des défenses immunitaires du corps.
  • Opérations sur les organes pelviens - augmentent le risque d'infection des organes du système génito-urinaire.

Si une femme présente des signes de cystite, on lui prescrit nécessairement des médicaments, en particulier des agents antimicrobiens, des antispasmodiques et des vitamines. Après avoir arrêté l'exacerbation, il sera utile de suivre un traitement de physiothérapie.

La cystite est souvent compliquée par le passage à la forme chronique, auquel cas les microorganismes de la membrane muqueuse pénètrent dans les couches les plus profondes de la paroi de la vessie. Dans ce cas, il devient très difficile de vaincre les microbes. Après avoir pris des antibiotiques, les unités restent à l'intérieur. Ainsi, la cause de la cystite fréquente chez les femmes est le passage de la maladie à la forme chronique.

Causes de la cystite chronique chez les femmes - mauvais traitement ou absence de traitement et mode de vie incorrect. Même si une femme guérissait la cystite aiguë, puis continuait à manger mal, à trop manger, à fumer et à boire de l'alcool, il y avait une forte probabilité de rechute et de chronicité du processus.

L'apparition de la cystite après l'intimité

De nombreuses femmes en âge de procréer s'inquiètent de la cystite après un rapport sexuel, c'est-à-dire post-coïtal. Les causes de la cystite après la proximité peuvent être différentes. Tout d'abord, il est utile de déterminer si le patient est atteint d'une forme chronique de la maladie.

Si c'est le cas, la cystite après le rapport sexuel est tout à fait compréhensible: lors de frictions, la vessie est irritée et elle devient enflammée et douloureuse encore et encore. Dans ce cas, les symptômes apparaissent immédiatement ou plusieurs heures après l'intimité.

Une autre situation se présente lorsque les symptômes de la maladie se manifestent régulièrement un ou deux jours après les rapports sexuels. La cause de la cystite un jour après l’intimité est une infection de la vessie immédiatement après un rapport sexuel.

Cela est possible si la femme n'est pas correctement localisée dans l'urètre. En cas de suspicion d'une telle affection, il est nécessaire de consulter un urologue expérimenté. Traitement des anomalies anatomiques chirurgicales.

Le risque de cystite est accru si, lors des rapports sexuels, alternent relations sexuelles vaginales et anales. Dans ce cas, les bâtons intestinaux sont transférés des intestins au vagin et à la vulve du pénis. Ces micro-organismes pathogènes conditionnels provoquent le plus souvent une cystite chez la femme. Par conséquent, les relations sexuelles anales doivent être effectuées dans un préservatif, et avant l'introduction du pénis dans le vagin, le préservatif doit être remplacé.

Bien sûr, nous ne devrions pas exclure la vie sexuelle promiscuité. Si une femme change souvent de partenaire sexuel, la probabilité d'une cystite post-cytotique est très élevée, ce qui augmente le risque d'infection par des infections sexuellement transmissibles.

Il peut s'agir de la trichomonase, de la gonorrhée, de l'herpès génital et d'autres MST. Ces infections sont très agressives, elles provoquent une inflammation avec des sécrétions purulentes, des éruptions cutanées et peuvent facilement pénétrer dans l'urètre.

Psychosomatique de la cystite

Psychosomatics est une directive en médecine qui étudie l’influence de l’état psychologique d’une personne sur le fonctionnement des organes internes et le processus d’apparition de diverses maladies. On pense que l'état mental instable augmente considérablement le risque de maladies infectieuses et inflammatoires.

Les causes psychologiques de la cystite sont associées à un sentiment d'humiliation, de ressentiment et d'anxiété. Il a été noté que les femmes souffrant de cystite chronique étaient le plus souvent opposées à leur père ou à d'autres membres de la famille de sexe masculin et ne pouvaient donc pas nouer de relations saines avec un homme.

Pour se défaire des causes psychosomatiques de la cystite, il est recommandé d’oublier le passé et de vivre dans le présent. Vous devez croire que tout est en sécurité et que personne d’autre ne fera de mal et mènera une vie normale.

La psychopathie est une partie très intéressante de la médecine, et souvent un changement de mentalité aide à normaliser le travail du corps. Mais ne négligez pas le traitement physique, car l'infection est tout de même, il est nécessaire d'éliminer à l'aide d'antibiotiques.

Causes de la cystite chez l'homme

La cystite peut survenir non seulement chez les femmes en âge de procréer, bien qu'elles souffrent plus souvent de pathologie. La maladie survient chez les hommes et même les petits garçons.

Le plus souvent, chez les hommes, la cystite survient après 40 ans, en raison de changements liés à l'âge, pouvant entraîner une contraction de l'urètre et une stase de l'urine. La raison en est peut-être les écarts suivants:

  • hyperplasie bénigne de la prostate (adénome);
  • des pierres dans la prostate et la vessie;
  • néoplasmes dans le système urogénital;
  • rétrécissement de l'urètre;
  • prostatite

Certains facteurs négatifs peuvent également contribuer à l'apparition de la cystite:

  • mode de vie passif;
  • la promiscuité;
  • l'hypothermie;
  • mauvaise nutrition.

Le traitement de la cystite chez l’homme s’effectue de la même manière que chez la femme: des antibiotiques, des antispasmodiques, des anti-inflammatoires sont prescrits. Mais pour que le traitement soit vraiment efficace et ne provoque pas une récurrence de la maladie, il est nécessaire d'éliminer la cause de la cystite, c'est-à-dire des maladies concomitantes.

Il est important de noter que la cystite chez l'homme n'est pas toujours associée à une infection. Par exemple, un tel trouble devient souvent une complication du traitement du cancer de la prostate, en raison des effets de la chimiothérapie et de la radiothérapie sur la paroi de la vessie. Pendant le traitement, une irritation et une inflammation se produisent.

Dysbactériose et développement de cystite chez les enfants

La cystite chez les filles est une maladie fréquente, car le système urinaire des bébés est très vulnérable. Si les femmes ont déjà une microflore vaginale en bonne santé, une forte immunité, le concept des règles d'hygiène personnelle, qui réduit le risque de maladies infectieuses et inflammatoires, la situation est complètement différente pour les filles.

Tout d'abord, les bébés ont des problèmes dans le vagin. À l'intérieur, l'immunité locale n'a pas encore été suffisamment formée, ce qui peut entraîner des phénomènes tels que la vulvite et la vaginite. Dans ce cas, il y a une rougeur des lèvres, des démangeaisons dans cette zone.

Naturellement, une infection bactérienne dans la région de la vulve augmente considérablement le risque d'infection dans l'urètre. Et du fait que l'urètre chez les filles est très court, les microbes pénètrent presque immédiatement dans la vessie.

En outre, une petite fille peut ne pas toujours mener correctement l'hygiène personnelle. Par exemple, si vous lavez et essuyez, en passant de l'anus au vagin, vous pouvez facilement déplacer le bâtonnet intestinal vers l'urètre. De plus, les enfants adorent toucher les organes génitaux avec les mains sales.

L'hypothermie est souvent un facteur provoquant. Si la jeune fille jouait sur le sol froid ou si, pour une raison quelconque, marchait pendant un moment dans la culotte mouillée, le risque de développer une inflammation augmentait considérablement.

Facteurs prédisposant au développement de la cystite chez les garçons:

  • Le phimosis est une maladie dans laquelle la tête du pénis n'est pas exposée en raison du prépuce étroit. Chez les enfants de 5 à 6 ans, cette affection est une variante de la norme, mais si elle ne s’élimine pas elle-même avant l’âge de 7 ans, elle crée certains problèmes. De plus, avec phimosis, l’hygiène du pénis est compromise, sous le prépuce, les bactéries se multiplient constamment, qui pénètrent dans l’urètre et peuvent ensuite migrer vers la vessie.
  • Vessie neurogène - une violation dans laquelle il y a des problèmes avec l'accumulation et l'excrétion de l'urine. Il peut en résulter une stagnation du liquide dans la vessie et un processus inflammatoire.
  • Maladies infectieuses des reins. Dans ce cas, l'infection peut migrer des reins vers la vessie, provoquant une cystite.
  • Si un cathéter est inséré dans l'urètre, en particulier pendant longtemps, le risque de cystite augmente considérablement.
  • Contribuer à l'apparition de la cystite chez les enfants et des phénomènes tels que la dysbiose intestinale, les helminthiases, les infections intestinales.

Également affecté par divers facteurs négatifs, tels que l'hypothermie, les carences en vitamines, une mauvaise hygiène, une mauvaise nutrition, un mode de vie sédentaire, l'épuisement et l'obésité. Chez les adolescents, les filles et les jeunes, une urétrite et une cystite peuvent également survenir à la suite d'une infection par des MST lors de rapports sexuels non protégés.

Prévention

La cystite est une maladie très désagréable, mais qui survient souvent et que presque chaque femme a eu au moins une fois dans sa vie. Vous pouvez éviter le développement de la cystite, si vous suivez les règles de base de la prévention:

  • Renforcez l’immunité, c’est-à-dire adoptez un régime alimentaire équilibré, pratiquez du sport et tempérez.
  • Il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre un traitement complet en temps utile et sous la surveillance d'un médecin pour traiter toute maladie infectieuse, qu'il s'agisse du SRAS, de la bronchite, des annexis ou même des caries. Vous ne pouvez pas porter un rhume sur ses pieds.
  • Tous les ans, des examens médicaux permettent d’exclure les tumeurs, les maladies chroniques, les problèmes de vaisseaux sanguins, etc.
  • Surveiller l'hygiène personnelle. Les hommes doivent se laver tous les jours, il est recommandé aux femmes de se laver deux fois par jour en raison de la formation de sécrétions. Changer les vêtements ont également besoin tous les jours. Pendant les mois, les serviettes et les tampons changent toutes les 3 à 4 heures ou lorsque vous utilisez les toilettes. Il est également très important d'utiliser une serviette personnelle et une débarbouillette, elles doivent être propres.
  • Évitez les relations sexuelles imprudentes et s'il existe un contact sexuel spontané avec un partenaire en qui il n'y a aucune certitude, vous devez utiliser un préservatif. En cas de contact non protégé, il est fortement recommandé de passer des tests de dépistage des MST afin de guérir immédiatement l'infection, sans attendre de complications telles que la cystite et l'inflammation de la prostate, de l'utérus, etc.
  • Ne pas surcharger. Vous devriez toujours vous habiller en fonction de la météo, vous ne devriez pas suivre la mode pour les jeans serrés minces dans un gel de 30 degrés. Après avoir nagé dans les réservoirs, il est recommandé de passer immédiatement en maillot de bain sec.

Une attention particulière devrait être accordée à la prévention des infections urinaires chez les enfants. Même s'il semble aux parents que leur fille ou leur fils de 14 ans est encore un enfant en bas âge, vous devriez quand même parler de la possibilité de contracter une MST. Dans la plupart des cas, les grossesses précoces et les infections chez les adolescentes sont liées au fait que les parents ne leur ont pas expliqué l’hygiène de la vie sexuelle.

Conclusion

Les causes de la cystite chez les femmes, les hommes et les enfants sont très diverses, mais dans la plupart des cas, c’est l’infection urinaire qui provoque la maladie, qu’il est assez réaliste de prévenir en respectant les règles de la prévention.

Si néanmoins des symptômes de cystite apparaissent, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin et de commencer le traitement. Plus tôt le patient commence à prendre des antibiotiques, moins la maladie devient chronique.

La cystite

Cystite - inflammation des parois de la vessie. Elle se caractérise par des mictions rapides (toutes les 15 à 20 minutes) et extrêmement douloureuses, parfois avec du sang, une température corporelle basse. Transition possible de la maladie en une forme chronique, augmentation de l'infection et développement d'un processus inflammatoire dans les reins, avec descente dans l'urètre. Dans le diagnostic de la cystite aide urologue analyse des données de l'urine et les résultats de l'échographie de la vessie. Pour déterminer l'étiologie de la cystite, une culture bactérienne de l'urine et un frottis de l'urètre sont effectués. Le traitement de la cystite implique principalement des effets médicamenteux efficaces sur les agents infectieux qui l’ont provoquée.

La cystite

La cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. Dans la plupart des cas, la cystite a un caractère infectieux. La maladie est répandue et touche les représentants du sexe plus faible et plus fort, mais est plus fréquente chez les femmes en raison de certaines caractéristiques anatomiques de la structure du corps de la femme.

L'urètre féminin (l'urètre) est plus large et plus court que le mâle, il est donc plus facile pour les agents infectieux de pénétrer dans la vessie. Cela provoque une cystite plus fréquente chez les femmes. Le plus souvent, la cystite est affectée par les femmes en âge de procréer. Il arrive souvent que la cystite se développe plusieurs fois chez une femme, ce qui détériore considérablement sa qualité de vie.

En règle générale, la cystite est provoquée par des représentants de la flore conditionnellement pathogène (Escherichia coli, streptocoques, staphylocoques, etc.). Une cystite est parfois due à une infection par des agents pathogènes de maladies sexuellement transmissibles - mycoplasmes et ureaplasma.

Symptômes de la cystite

Le symptôme le plus caractéristique de la cystite est une miction douloureuse accompagnée de sensations résiduelles de brûlures et de crampes. En outre, les patients atteints de cystite s'inquiètent de douleurs dans le bas de l'abdomen et d'une sensation de vidange incomplète de la vessie. Parfois, la cystite développe une incontinence urinaire, qui apparaît avec un fort désir d'uriner.

L'urine avec une cystite peut devenir trouble ou devenir rougeâtre en raison du mélange de globules rouges. La température atteint parfois 37,5 degrés. La hausse de la température dans la cystite peut signaler une possible maladie rénale, il est donc urgent de faire appel à une assistance médicale qualifiée.

Prévalence de la cystite

La cystite aiguë est l’une des maladies urologiques les plus courantes. La cystite non compliquée la plus courante, dans laquelle les microbes n'affectent que la membrane muqueuse, sans affecter la couche sous-muqueuse. Selon des études russes dans le domaine de l'urologie, la cystite aiguë en Russie touche chaque année entre 26 et 36 millions de personnes. Dans le même temps, le taux d’incidence chez les femmes est de 500 à 700 épisodes sur 1 000, tandis que chez les hommes de 21 à 50 ans, le même indicateur n’est que de 6 à 8 cas sur 1 000.

Les filles souffrent de cystite trois fois plus souvent que les garçons. La maladie est extrêmement rare chez les nouveau-nés et les enfants de moins de 1 an et plus fréquente chez les enfants de 1 à 3 ans et de 13 à 15 ans. Le plus souvent, la cystite survient chez les enfants âgés de 4 à 12 ans.

La cystite chronique fait également partie des maladies urologiques courantes. Selon les recherches, la cystite chronique touche 11 à 21% de la population. La dispersion des données est due à l’approche différente de la détermination de la cystite chronique. Certains auteurs estiment que le diagnostic de "cystite chronique" devrait être posé si la fréquence des exacerbations est de 2 fois par an ou plus, la fréquence des exacerbations n'étant pas précisée.

Cystite en été

Il n’ya guère de femme qui veuille que le plaisir des chaudes journées d’été soit éclipsé par une maladie aussi désagréable que la cystite. Pendant l’été, en particulier, si une femme s’éloigne de sa maison et s’immisce dans un environnement inconnu, la cystite a de nombreuses raisons.

Les causes les plus courantes de cystite à la saison chaude:

  • vivre dans un nouvel endroit pendant les vacances, ce qui pose des problèmes tout en respectant les règles d'hygiène;
  • hypothermie résultant d'un bain prolongé dans de l'eau froide;
  • violation du mode habituel de miction associé au vol, déplacement ou être dans un nouvel endroit (dans de telles conditions, une femme doit souvent endurer longtemps, dans l'attente d'une opportunité);
  • un changement climatique dramatique affectant l'immunité.

Un facteur de risque supplémentaire pour le développement de la cystite est parfois une augmentation de l'activité sexuelle dans le contexte de ces conditions, défavorable au corps féminin.

Si vos vacances sont encore éclipsées par la survenue d'une maladie aussi désagréable que la cystite, il est impératif de faire appel à un urologue. Pour clarifier le diagnostic, il sera nécessaire de passer une échographie de la vessie et de passer un test d'urine. Les médicaments antibactériens modernes agissent efficacement sur les agents responsables de la cystite, permettent d’accélérer la guérison et empêchent la transition de la cystite aiguë en maladie chronique.

Contrairement aux générations précédentes de médicaments qui ont affecté tout le corps, les antibiotiques modernes utilisés pour traiter la cystite agissent sélectivement sur les tissus de la vessie enflammés, sans pratiquement aucun effet sur les autres organes et systèmes. La concentration en médicaments n'atteint les valeurs maximales que dans l'urine et la muqueuse de la vessie enflammée. Cela vous permet de minimiser la charge toxicologique sur le corps lors du traitement de la cystite et d'augmenter l'efficacité des médicaments.

Parmi les médicaments utilisés pour traiter la cystite, il est nécessaire de noter la fosfomycine qui, avec la sélectivité élevée de l’action et la charge toxicologique minimale sur le corps, présente une autre qualité remarquable. Ce médicament ne provoque pas de phototoxicité.

La phototoxicité est un effet secondaire désagréable causé par de nombreux médicaments pour le traitement de la cystite. Manifeste une sensibilité accrue à la lumière du soleil, l'apparition de rougeurs et de brûlures, même exposée aux rayons ultraviolets de faible intensité. Il se développe en raison de la présence dans les préparations de substances possédant les propriétés des photosensibilisants et des photoréactifs. De telles substances entraînent l’apparition d’un grand nombre de radicaux libres dans la peau, ce qui entraîne la destruction des cellules de la peau, ainsi que l’inflammation et les brûlures.

Contrairement à d'autres médicaments pour le traitement de la cystite, la fosfomycine ne provoque pas de phototoxicité, ce qui signifie qu'elle peut être prise sans perturber le régime planifié de repos à la plage. Les avantages de la fosfomycine comprennent également l’absence presque complète d’effets secondaires, ce qui permet de traiter efficacement et en toute sécurité la cystite chez les enfants et les femmes enceintes. Dans la cystite aiguë non compliquée, une seule dose de fosfomycine suffit, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de transporter de comprimés ni de vous laisser distraire par un traitement pendant les vacances. La fosfomycine résiste bien aux formes de cystite chroniques et complexes, mais dans ces cas, elle est prise selon un schéma plus complexe.

Cystite pendant la grossesse

La cystite peut se développer à n'importe quel stade de la grossesse. La probabilité de développer une cystite augmente en raison du déplacement des organes internes, sur lesquels l'utérus est pressant, des modifications des niveaux hormonaux et de l'hémodynamique. L’impact de ces facteurs devient la cause de la vidange incomplète de la vessie et les résidus d’urine dans la vessie constituent un environnement favorable au développement de bactéries.

Aux premiers signes de cystite, une femme enceinte doit se soumettre à une consultation extraordinaire avec un gynécologue, qui l'administre et l'informer des symptômes apparus. Si nécessaire, le médecin référera le patient à l'urologue.

Cystite infantile

La cystite peut se développer chez un enfant de tout âge. Cependant, chez les filles d'âge préscolaire et scolaire, le risque de développer la maladie augmente cinq à six fois. Un grand nombre de facteurs sont à l'origine du développement fréquent de la cystite chez les enfants de ce groupe. Les ovaires des filles n'ont pas encore commencé à produire des œstrogènes, les propriétés de barrière des muqueuses sont faibles et un urètre large et court permet aux micro-organismes pathogènes de pénétrer facilement dans la cavité vésicale.

La probabilité de développer une cystite augmente avec la survenue d'autres maladies en raison d'une immunité réduite et de la formation de conditions favorables à la multiplication de microbes pathogènes dans l'urètre. Le principal moyen de prévenir la cystite chez les filles est de respecter scrupuleusement les règles d'hygiène.

Causes de la cystite

E. coli devient la cause de la maladie chez 70 à 95% des patients atteints de cystite aiguë, 5 à 20% d'E. Coli, Staphylococcus saprophyticus chez d'autres et Proteus (Proteus mirabilis) comme agent causal de la cystite Klebsiella (Klebsiella spp). En règle générale, la cystite est causée par des représentants de la flore conditionnellement pathogène. Avec le développement de la cystite due à des interventions instrumentales ou chirurgicales, les bactéries à Gram négatif deviennent souvent la cause de la maladie. Des études ont confirmé que les agents responsables de la cystite peuvent être non seulement des bactéries, mais également des virus, des mycoplasmes, des trichomonas, des chlamydia et divers champignons.

La prévalence de la cystite chez les femmes est due à la fois à la petite longueur et à la large lumière de l'urètre et à son emplacement par rapport à d'autres organes. L'urètre féminin, contrairement au masculin, est proche de l'anus. Les caractéristiques anatomiques et la topographie du corps féminin contribuent à la pénétration d'agents pathogènes dans l'urètre, à leur migration vers la vessie et au développement de la cystite.

Chez les hommes, la cystite se développe rarement. La cause de la cystite chez les hommes est généralement une inflammation de l'urètre, de la prostate, des appendices testiculaires et des vésicules séminales. Parfois, une infection de l'urètre survient à la suite du cathétérisme de la vessie chez les femmes et les hommes.

Le risque de cystite augmente avec le cathétérisme de la vessie chez les hommes atteints d’un adénome de la prostate, dont l’un des symptômes est la rétention urinaire constante. Le risque de développer une cystite augmente avec l’introduction d’un cathéter chez une femme enceinte ou un nouveau-né, ce qui est causé par une diminution du tonus des voies urinaires.

Traitement de la cystite

La guérison rapide de la cystite et la restauration complète de la membrane muqueuse de la vessie sont possibles avec le début du traitement en temps voulu et l’utilisation de médicaments d’une efficacité suffisante. Il convient de souligner que les chances d'élimination complète de la cystite augmentent avec le diagnostic opportun et l'utilisation de médicaments ayant un effet néfaste sur les agents infectieux. L'initiation tardive du traitement et la prescription de médicaments n'éliminant que les symptômes de la cystite, sans affecter l'environnement pathogène, peuvent conduire à la transformation de la cystite aiguë en maladie chronique.

La principale tâche du médecin qui traite la cystite est la destruction des agents pathogènes qui sont entrés dans la vessie et ont provoqué une inflammation de la membrane muqueuse. Le choix des médicaments pour le traitement antimicrobien de la cystite est déterminé par des paramètres tels que la durée de la maladie et la gravité des symptômes. En outre, la sélection des médicaments prend en compte les effets secondaires possibles, l’absorption du médicament, la méthode et le taux d’élimination de ce médicament, la présence de maladies concomitantes, etc.

L'efficacité du médicament dans le traitement de la cystite est déterminée par sa capacité à agir sur certains microorganismes. Il faut se rappeler que les bactéries pathogènes s’adaptent et deviennent insensibles aux antibiotiques. Il y a plusieurs décennies, sulfaméthoxazole + triméthoprime, ampicilline, nitroxaline et pimémidine étaient utilisés avec succès pour traiter la cystite. Cependant, au fil du temps, le principal agent responsable de la cystite (E. coli) est devenu résistant aux effets de ces médicaments. En outre, les médicaments pour le traitement de la cystite, appartenant à la génération précédente d'antibiotiques, présentaient un niveau de toxicité assez élevé et provoquaient divers effets secondaires.

Lors du choix d'un médicament pour le traitement de la cystite, il convient de prendre en compte le coût du traitement, qui est déterminé non seulement par le coût d'un comprimé, mais également par l'efficacité réelle de l'antibiotique, la durée du traitement et le risque potentiel pour la santé du patient. Aujourd'hui, il existe des médicaments pour le traitement de la cystite, qui affectent de manière sélective les agents responsables de la maladie. Une fois dans le corps, le médicament se concentre dans la vessie, ce qui lui permet d’accroître son efficacité. De plus, l'utilisation d'antibiotiques de dernière génération réduit la durée du traitement de la cystite, réduit le risque d'effets secondaires et réduit les risques pour le patient.

La fosfomycine est l’un des médicaments modernes pour le traitement de la cystite. Le médicament atteint une concentration maximale dans l'urine, peut réduire considérablement la durée du traitement. La faible probabilité d'effets secondaires et leur faible gravité permettent d'utiliser le médicament dans le traitement de la cystite chez les femmes enceintes et les enfants. Le manque de phototoxicité (sensibilité cutanée accrue à la lumière du soleil, causée par de nombreux médicaments pour le traitement de la cystite) vous permet d’utiliser la fosfomycine pour le traitement de la cystite, même en été ensoleillé. En cas de cystite aiguë, une seule dose de fosfomycine suffit. Dans le traitement de la cystite chronique, il est possible d’augmenter la dose à deux sachets de médicament, qui doivent être pris une fois par jour.

En prenant de la fosfomycine, n'oubliez pas d'autres moyens de traiter la cystite. Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments gras et épicés, d'augmenter l'apport hydrique et d'éviter l'hypothermie. Eh bien aide à la chaleur chaude cystite placée sur le bas-ventre. Peut-être le traitement complexe de la cystite par iontophorèse, UHF ou inductothermie. Il ne faut pas oublier qu'en présence de certaines maladies gynécologiques, la physiothérapie et les interventions thermiques sont contre-indiquées.

Qu'est-ce que l'apparition de flocons dans l'urine?

Antibiotique Palin - régression rapide des symptômes de la cystite et autres pathologies urologiques