Tout sur le phimosis chez les garçons, des photos et une description détaillée de la maladie

Chaque garçon est né avec phimosis physiologique. Beaucoup de mères ont peur quand elles entendent ce diagnostic d'un médecin.

En fait, le phimosis physiologique chez les garçons n'est pas dangereux. Ce problème disparaît indépendamment chez les enfants en grandissant.

À quoi ressemble le phimosis chez les enfants? Le phimosis est un manque de développement de l'épithélium, en raison duquel le retrait complet ou partiel du pénis du prépuce - prépuce est impossible.

En pratique médicale, le diagnostic de phimosis, chez les garçons, est divisé en symptômes physiologique et pathologique.

Le phimosis chez les enfants est classé conformément à la CIM 10 sous le code N47. La maladie se trouve dans la section "Maladies des organes génitaux masculins".

Qu'est-ce que le phimosis chez un enfant: symptômes et types de la maladie

À quoi ressemble le phimosis du prépuce d'un enfant? La déficience physiologique dans le développement du tissu épithélial de l'organe génital cause des synéchies, c'est-à-dire des adhérences embryonnaires qui subsistent entre l'épithélium de la tête du pénis et le feuillet interne du prépuce.

À mesure que le pénis se développe, la tête dilate la synéchie et sa libération s'effectue sans difficulté.

En règle générale, le phimosis physiologique du prépuce chez les enfants dure de 6 à 7 ans. Toutefois, dans certains cas, il peut persister jusqu’à 9 à 10 ans.

Il ne nécessite pas de traitement, cependant, il implique le respect d'une hygiène pénienne particulièrement rigoureuse et l'observation d'un urologue afin d'éliminer le développement d'un phimosis secondaire, c'est-à-dire pathologique.

Classification Phimosis:

  1. la nature de l'occurrence distingue le phimosis congénital (primaire) et acquis (secondaire).
    • Le phimosis congénital est diagnostiqué chez les enfants de moins de 10 à 11 ans si, en raison d'un phimosis physiologique, la tête du pénis ne s'ouvre toujours pas complètement.
    • Le phimosis acquis se développe généralement à la suite d'un traumatisme du pénis et se caractérise par la présence de formations cicatricielles sur l'épithélium du prépuce. Dans cette maladie, assurez-vous de consulter un médecin. Pour plus d'informations sur ce qu'est le phimosis cicatriciel et pour quelles raisons, il se produit, lisez ici.
  2. Selon le type de pathologie, la maladie est divisée en hypertrophique et atrophique.
    • En cas d'hypertrophie du prépuce, un excès de tissu épithélial est suspendu à la tête, de sorte qu'il ne peut être que partiellement ouvert ou qu'il n'est pas du tout exposé.
    • Dans une forme atrophique, la maladie se développe en raison du fait que l'épithélium aminci du prépuce est trop étroitement attaché à la surface du pénis.
  3. La sévérité du phimosis est divisée en 4 étapes:
    • au repos, la tête est exposée sans difficulté. Au cours d'une érection, le prépuce bouge avec difficulté, l'enfant peut être perturbé par des sensations douloureuses;
    • retirer le pénis du pli cutané est difficile dans un état calme et est impossible en cas d'érection;
    • la tête du pénis ne s'ouvre pas du tout ou n'est que partiellement exposée dans un état calme. L'urine avant la reproduction peut s'accumuler sous la peau;
    • l'enfant est dérangé par la douleur. L'enlèvement de la tête est impossible. L'urine est affichée goutte à goutte ou flux interrompu. Avant d'uriner, le sac préputial semble gonflé par le liquide qui déborde. Le prépuce est œdémateux, hyperémique, couvert de crevasses.

Qu'est-ce que le phimosis chez les garçons

À quoi ressemble bébé phimosis chez les garçons? Signes, symptômes et types en images.

Est-il possible de développer chez les nouveau-nés et les bébés?

Chez 95 à 96% des garçons âgés de moins d'un an, une exposition libre de la tête du pénis est impossible. Il s’agit d’un phimosis physiologique qui ne nécessite aucun traitement s’il ne provoque pas de gêne pour l’enfant pendant la miction.

Les tentatives de déplacement forcé du prépuce peuvent provoquer la formation de fissures et de déchirures, puis provoquer des cicatrices ou une nécrotisation des tissus.

Maladie chez les enfants de un an à 10 ans

Le phimosis physiologique peut persister chez les enfants jusqu'à 10-12 ans. Normalement, cette condition ne cause pas d'inconvénient à l'enfant.

En l'absence de pathologie, l'urine ne s'accumule pas dans la région du sac préputial, le garçon ne ressent pas de douleur et il n'y a pas d'écoulement du pénis.

Le phimosis peut être non seulement congénital, mais également acquis.

Cette forme de maladie se développe à la suite de lésions du pénis, d’une inflammation du prépuce et de la formation d’adhésions de prépuce avec la peau de la tête du pénis.

Avec la forme acquise de phimosis, il est impératif que vous consultiez un médecin. Ce type de maladie crée un environnement favorable au développement d'infections du système génito-urinaire.

Qu'est-ce que le phimosis chez les garçons: signes

Chez les nouveau-nés et les enfants jusqu'à un an, le prépuce est hypertrophié. Il est très long et a une extrémité étroite d'où il est impossible de tirer la tête de l'organe sexuel. Chez le nourrisson, la couche muqueuse du prépuce adhère à l'épithélium de la tête du pénis. Ceci est une condition normale qui ne nécessite aucune intervention.

Lorsque l'enfant atteint l'âge de 1 à 3 ans, le prépuce commence progressivement à se raccourcir et à se dilater. La tête du pénis dilate la synéchie et après 5 à 7 ans, les signes de phimosis disparaissent.

Et alors, quel est phimosis chez les enfants et quels sont les symptômes? Chez 5 à 8% des enfants, les symptômes du phimosis primaire persistent jusqu'à 10 ans ou plus. Cette affection ne nécessite pas de traitement urgent. Cependant, elle nécessite l'observation de l'enfant par un urologue pour prévenir le développement d'un phimosis pathologique pendant la puberté.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Consulter un médecin devrait être dans deux cas:

  • Le retrait de la tête du prépuce est difficile pour le garçon et après 6-7 ans. Cette condition nécessite une surveillance médicale;
  • l'apparition des signes de l'enfant de la forme pathologique de la maladie.

Symptômes de phimosis pathologique chez les enfants:

  1. l'épithélium cache complètement la surface de l'organe génital, il est difficile de retirer la tête de sous la peau;
  2. hyperémie, douleur et gonflement dans la région du sac préputial. Chez un certain pourcentage de patients, des écoulements purulents sont notés en raison du développement du processus inflammatoire;
  3. troubles urinaires. Il est difficile pour l’urine d’uriner: l’urine s’accumule d’abord sous la peau, après quoi elle est évacuée par un mince flux interrompu;
  4. douleur lorsqu’on tente de libérer le membre principal dans un état calme ou en cas d’érection spontanée.

Quel est le risque de phimosis chez les garçons et quelles sont les causes d'indisposition?

Traitement de la maladie chez les enfants

Si un enfant ne s'est pas encore séparé de la tête du pénis après avoir atteint l'âge de 6 ou 7 ans, le garçon devrait être présenté à l'urologue afin de prévenir le phimosis.

Le spécialiste surveillera l’état de l’enfant et pourra détecter les signes de pathologie à temps.

Si nous parlons du traitement conservateur du phimosis chez les garçons, le médecin peut recommander aux parents de faire des exercices spéciaux visant à étirer manuellement le prépuce.

Dans certains cas, également prescrit l'utilisation de pommades et de gels corticostéroïdes qui augmentent l'élasticité de la peau. On trouvera dans cette publication une revue des différentes pommades prescrites pour le phimosis chez un garçon.

Vous devez également observer une hygiène particulièrement attentive des organes génitaux du garçon, afin de prévenir le développement d'une infection.

Si le phimosis persiste après 11 à 13 ans ou passe au stade 3-4, le patient doit alors subir un traitement chirurgical. Dans ce cas, la circoncision est effectuée - l'opération permettant de supprimer le prépuce. Cela prend en moyenne 10-15 minutes et les risques de complications sont minimes. 3-4 heures après la circoncision, la miction du garçon s'améliore.

On dirait que le pénis de l'enfant "avant" et "après" la circoncision peut être visualisé dans cette publication.

Une intervention chirurgicale urgente nécessite le développement de paraphimosis chez les garçons - une complication dans laquelle la tête du pénis est affectée par l'anneau du prépuce. Cette condition peut provoquer un gonflement et une nécrose ultérieure de la tête de l'organe génital de l'enfant.

Le phimosis chez les enfants de moins de 10 à 11 ans est une affection physiologique qui ne nécessite pas, en l’absence de complications, de traitement médical ou de chirurgie.

Cependant, un enfant diagnostiqué après 6 à 7 ans doit être enregistré auprès d'un urologue afin de prévenir l'apparition de pathologies et, si nécessaire, de commencer le traitement à temps.

Organes génitaux: que chercher

Les organes sexuels des garçons nouveau-nés nécessitent une attention particulière de la part des parents et des médecins. La difficulté du diagnostic réside dans le fait que toutes les violations ne deviennent pas perceptibles immédiatement après la naissance du bébé. Les causes de pathologies possibles au niveau des organes génitaux des garçons peuvent être différentes - allant de troubles génétiques à la non-conformité aux normes d'hygiène de base.
Les parents doivent surveiller de près l'état des organes génitaux des garçons nouveau-nés et informer rapidement le médecin en cas d'anomalie.

Caractéristiques et anomalies du développement des organes génitaux chez les garçons:

Il est tout à fait normal qu'un nouveau-né ait un prépuce étroit. En médecine, on parle de phimosis physiologique. En fait, seuls 40% des garçons nouveau-nés peuvent tirer complètement le prépuce. Dans le processus de croissance d'un garçon, la même chose se produit avec son pénis. À 3-4 ans, la plupart des garçons peuvent facilement et complètement retarder le prépuce. Le phimosis apparaît souvent après la naissance. Dans ce cas, il parle de mauvaise hygiène.
Sous le prépuce s'accumule le smegma. C'est une substance blanche collante composée de cellules mortes de la peau et de sécrétions naturelles. En séchant, le smegma devient semblable au fromage cottage et s'épaissit. De plus, cela complique grandement le mouvement normal du prépuce.
La balanoposthite est une autre cause de phimosis. Ceci est une infection chronique. Pour son traitement le plus souvent prescrit un traitement antibiotique. Il est également très important de respecter l’hygiène du garçon.
Parfois, le prépuce étroit provoque une douleur assez forte ou une difficulté à uriner. Tout cela indique la présence d'une obstruction (obstruction). Dans un tel cas, la circoncision est nécessaire.

Odeurs désagréables du pénis

Chez les garçons qui n'ont pas été circoncis, une odeur désagréable peut indiquer la présence d'ostéite - inflammation du prépuce.
Les garçons non circoncis et non circoncis peuvent avoir une odeur désagréable en signe de balanite - inflammation de la tête du pénis. Cette maladie est très courante chez les bébés atteints de dermatite de la couche. Cette condition nécessite un traitement antibiotique immédiat. Si la tête et le prépuce sont impliqués dans le processus inflammatoire, il s'agit alors d'une balanopostite.
En plus d'une odeur désagréable, une rougeur, une douleur et un gonflement, ainsi que des démangeaisons, peuvent indiquer une inflammation du pénis. Mais outre la balanoposthite, de tels symptômes peuvent parler d'une infection fongique. Le traitement de ces affections n’est prescrit que par un médecin (antibactérien en cas de balanopostite et antifongique en cas d’infection fongique).
Pour prévenir le développement d'une infection des organes génitaux du garçon, il est nécessaire de surveiller la propreté des mains et des organes génitaux du bébé. Les garçons qui sont habitués au pot doivent porter une culotte en coton 100%.

Courbure vers le pénis en médecine est appelée courbure du pénis. Cette affection se rencontre le plus souvent chez les garçons atteints d'hypospadias - en déplaçant l'ouverture du pénis. Cela se produit le plus souvent en raison du manque de peau sur le pénis.
La courbure du pénis ne peut pas toujours être déterminée visuellement. Souvent, les parents remarquent sa légère courbure dans un état de tension.
Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour corriger la situation. Si vous n'effectuez pas le traitement d'un pénis courbé, cela pourrait avoir une incidence négative sur la vie sexuelle du garçon à l'avenir.

Petite taille du pénis

Chez les nouveau-nés, le pénis est normalement de petite taille - jusqu’à 3 cm de la base au sommet. En médecine, un pénis est considéré comme petit si sa longueur à la naissance est inférieure à deux centimètres. Sinon, cette condition s'appelle micropenis. Le plus souvent, un si petit pénis est correctement formé et pleinement développé, mais a une taille inhabituellement petite.
Chez certains garçons, un pénis court est accompagné d’une affection telle que l’hypospadias, lorsque l’ouverture du pénis est déplacée.
Parfois, le pénis des garçons est caché. Les raisons en sont peut-être un ventre de bébé assez gros. Derrière lui, l’organe sexuel du garçon est caché, ce qui lui confère des dimensions et une structure normales. Chez ces bébés, le pénis ne devient pleinement visible que pendant la miction ou en érection. Un tel pénis deviendra normal lorsque l'enfant maigrira ou deviendra plus vieux. Si cela ne se produit pas au cours d'une période ultérieure du développement du garçon, il sera alors opéré.
Le pénis caché de nature congénitale est très rare en médecine. Mais il existe des cas où le pénis d'un nouveau-né est caché dans les tissus du ventre. Anbspnbsp un tel défaut ne peut pas faire sans traitement chirurgical.
Des troubles hormonaux ou autres, tels que le syndrome de Kleinfelter, peuvent également être accompagnés par de petites tailles de pénis. Parfois, il peut être si petit qu'il est difficile même de déterminer le sexe de l'enfant. Ce pénis ressemble plus à un clitoris chez les filles. Ces enfants sont assignés dès que possible aux examens chromosomiques et endocrinologiques, ce qui permettra de déterminer correctement le sexe de l'enfant.
Les parents doivent savoir que, dans les 3 à 4 années de la vie qui suivent la naissance d'un garçon, son pénis ne pousse que de moins d'un centimètre.
Le problème inverse se produit également - un pénis agrandi (et des testicules). Cela peut être un signe de puberté prématurée, survenue plus tôt que neuf ans. Tous les garçons avec un pénis élargi doivent être examinés pour déterminer les causes de cette affection. Un pénis élargi peut être un symptôme de troubles hormonaux ou d'autres troubles nécessitant un traitement immédiat.

Ce sont des formations minuscules et fermes sur la tête d'un pénis de garçon incirconcis, rempli d'une substance de nature protéique. Ce sont des sortes de perles d’Epstein qui apparaissent souvent sur les muqueuses de la cavité buccale chez le nouveau-né. Ils sont complètement sûrs et n'affectent pas le processus de miction. De plus, ces perles n'interféreront pas avec l'ouverture de la tête du pénis. Au bout d'un moment, ils disparaissent d'eux-mêmes.

Cette condition peut être observée chez les garçons atteints d'une maladie telle que le testicule non descendu (cryptorchidie). Une telle violation est très fréquente chez les garçons nouveau-nés (4%). Dans le processus de développement prénatal des testicules - les organes responsables de la production des hormones et des spermatozoïdes - se trouvent dans la cavité abdominale. Peu de temps avant la naissance ou immédiatement après la naissance, un prolapsus testiculaire se produit dans le scrotum. Mais cela n'arrive pas toujours. Dans ce cas, nous parlons de testicules non descendus. En règle générale, ce phénomène se produit avec un seul testicule, le plus souvent avec la gauche. Très rares cas où les deux testicules ne descendent pas.
Sont à risque les bébés nés prématurément ou avec un très faible poids à la naissance, ainsi que les nouveau-nés atteints de certaines maladies génétiques.
Chez 75% des enfants atteints de cette maladie, le testicule descend dans le scrotum au cours des premiers mois de la vie. Si cela ne se produit pas, appliquez un traitement hormonal ou une simple intervention chirurgicale au cours de la première année de vie.
Les testicules non lésés sont l’un des premiers symptômes du syndrome de Kleinfelter - une maladie chromosomique qui retarde le développement sexuel et retarde la puberté chez les garçons. À l'avenir, cela peut entraîner l'infertilité. Les autres signes de cette maladie sont la petite taille du pénis et le déplacement de l'ouverture de l'urètre (hypospadias).
Il y a des cas où les testicules, descendus dans le scrotum de manière opportune, se cachent dans le dos. Une telle condition en médecine s'appelle les testicules rétractés et est considérée comme tout à fait normale. Il ne nécessite aucun traitement.

Un scrotum élargi indique généralement une hernie inguinale. Il se forme à la suite de la pénétration d'une partie du tissu qui tapisse les parois de la cavité abdominale dans le canal même par lequel les testicules descendent dans le scrotum.
Les hernies inguinales grossissent parfois et deviennent plus prononcées pendant les pleurs ou la toux. La plupart des parents identifient une hernie inguinale lorsque le garçon est debout ou à rude épreuve pendant les selles.
La hernie inguinale est un phénomène très courant chez les nouveau-nés (5%) et est également héréditaire.
Le groupe à risque comprend les garçons nés d'une naissance prématurée ou d'un poids corporel très petit.
Le plus souvent, de telles hernies apparaissent à droite, mais dans certains cas, elles se développent simultanément des deux côtés (hernie bilatérale).
Le plus souvent, les garçons atteints de hernie inguinale présentent d'autres pathologies génitales. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un testicule non descendu et d’hypospadias.
Les hernies inguinales surviennent souvent chez les garçons atteints de fibrose kystique et de luxation de la hanche.
Une hernie inguinale, qui grossit de manière inattendue et provoque également des vomissements et une douleur intense, peut indiquer qu'une partie de l'intestin est piégée dans la paroi abdominale. Si le traitement approprié n'est pas effectué, une telle affection menace l'apparition d'une hernie pincée lorsque l'approvisionnement en sang de la partie pincée de l'intestin est perturbé. Dans cette condition, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire.
Le plus souvent, chez les nouveau-nés, les hernies inguinales sont traitées chirurgicalement.

Le plus souvent, cette manifestation est une hydrocèle simulée. Dans ces conditions, le sac autour des testicules, qui est rempli de liquide, n’est pas correctement vidé lors de leur descente dans le scrotum. Une autre raison est l'accumulation excessive de ce fluide dans le scrotum. Avec cette maladie, la plupart des garçons sont nés. Dans certains cas, la maladie peut ne pas apparaître activement et rester non diagnostiquée plusieurs mois après la naissance.
L'hydrocèle est une maladie indolore et non dangereuse. La texture des testicules ressemble à un ballon rempli d'eau. À l'occasion, d'autres symptômes se rejoignent, modifiant la taille et la couleur du scrotum, ce qui peut devenir une teinte bleuâtre.
L'hydrocèle disparaît souvent à la fin de la première année de vie. Mais si cela provoque une gêne ou si la taille du patient perturbe l’approvisionnement en sang des testicules, une intervention chirurgicale peut alors être nécessaire.

Ouverture de l'urètre

L'hypospadias est une maladie qui s'accompagne d'un déplacement de l'ouverture de l'urètre (par lequel l'urine est extraite de la vessie). Avec cette pathologie, il se situe dans la partie inférieure du pénis et non au sommet (tête) du pénis. Parfois, ce trou va si loin qu’il se trouve derrière le scrotum.
Un autre type de déplacement congénital de l'urètre chez les garçons est l'épispadias, lorsque le trou est situé sur le dessus du pénis.
L'hypospadias est l'un des défauts les plus courants. Une telle anomalie est détectée immédiatement après la naissance, mais il y a des cas où elle passe inaperçue.
Hypospadias est héréditaire. En outre, cette maladie peut indiquer certaines maladies associées aux organes génitaux. Environ 10% des garçons atteints d'hypospadias ont une hernie inguinale ou une hydrocèle. Chez les bébés atteints d'hypospadias, le pénis peut se cambrer vers le bas. En médecine, cette condition est appelée courbure du pénis. Cette anomalie s'accompagne souvent d'un déplacement important de l'urètre.
Vous pouvez vous débarrasser des hypospadias par des méthodes chirurgicales. Si vous n'avez pas recours à la chirurgie, alors les garçons ont ce qu'on appelle la déformation du flux d'urine, lorsque la miction ne se produit pas le long d'un chemin rectiligne. Dans ce cas, l'enfant doit uriner non pas debout, mais assis. À un âge plus avancé, cela peut entraîner des problèmes psychologiques.
En fonction de l'emplacement du trou, le médecin choisira l'opération appropriée pour l'enfant. Si la maladie est diagnostiquée à la naissance, la circoncision doit être différée, car les tissus du prépuce peuvent être nécessaires pour corriger l'urètre, en particulier si l'hypospadias est accompagné d'une courbure pénienne.

Lorsque le garçon est entraîné au pot, le dépassement de la cible peut indiquer la présence d'hypospadias. Mais si l'urine ne se présente pas sous la forme d'un jet plat, mais est pulvérisée sur les côtés, il est alors fort probable que le bébé soit atteint d'une maladie telle qu'une sténose méat du canal urinaire (autrement appelée rétrécissement de l'urètre). Un symptôme important de cette maladie est qu'un enfant a besoin de beaucoup plus de temps que ses pairs pour vider complètement sa vessie. Cette maladie est acquise.

Les raisons sont les suivantes:
• inflammation de l'urètre;
• Blocage de l'urètre avec du tissu cicatriciel après une intervention chirurgicale ou à la suite d'une blessure aux organes génitaux. Il est également fréquent que la sténose du méat se développe après l’installation du cathéter.

Les garçons qui ont subi une circoncision sont plus sujets à la sténose. Cela est dû au fait que dans ce cas, la tête délicate du pénis est très facilement irritée, en particulier lorsqu'elle est en contact avec une couche dans laquelle une quantité suffisamment grande d'urine s'est accumulée. Afin de prévenir les problèmes de miction, une opération simple peut être nécessaire. Cela augmentera et élargira l'ouverture de l'urètre.

Contactez votre médecin immédiatement:

Les pédiatres examinent les organes génitaux des garçons à chaque admission. Malgré cela, des maladies des organes génitaux peuvent survenir à tout moment. Certains peuvent être non dangereux, alors que d'autres nécessiteront des soins médicaux d'urgence.

L'enfant a besoin de conseils urgents et de l'aide d'un médecin dans de tels cas:

• Les organes génitaux du garçon ont gonflé ou augmenté de façon inattendue;
• Des organes génitaux contiennent des sécrétions purulentes ou sanguines, ainsi qu'une odeur désagréable.
• Des ecchymoses et des coupures sont apparues sur les parties génitales du garçon, des signes de blessure.

L'enfant doit être montré au médecin pour un examen dans de tels cas:

o le sang du pénis;
o le garçon a une hernie inguinale ou une grosseur;
o L'enfant a soudainement commencé à vomir, la douleur est apparue;
o Le bébé pleure lorsqu'il touche les organes génitaux.

Un pédiatre peut facilement diagnostiquer la plupart des maladies liées aux organes génitaux des garçons. Un traitement approprié sera également donné. Mais il existe un certain nombre de maladies qui nécessitent la consultation de spécialistes pédiatriques étroits - un urologue, un néonatologiste, un endocrinologue ou même un chirurgien plasticien. En outre, un pédiatre peut recommander aux parents de montrer la génétique du bébé, car un certain nombre de maladies du système reproducteur peuvent être héréditaires et génétiques.
Soyez attentif à la santé de vos enfants!

À quoi ressemble phimosis chez les garçons et comment est-il traité?

Phimosis chez les garçons - le rétrécissement de la lumière du prépuce se produit le plus souvent en raison des caractéristiques physiologiques d'âge de l'enfant.

C'est pourquoi cette forme s'appelle physiologique. Dans ce cas, la maladie disparaît presque toujours d'elle-même lorsque l'enfant atteint l'âge de 3 ans (dans certains cas, cela se produit beaucoup plus tard).

Cependant, si la maladie a été causée par un traumatisme et des dommages au pénis, ou dans le contexte de certaines maladies, nous parlons de la forme acquise de la pathologie. Dans ce cas, l'enfant a besoin d'un traitement.

Comment traiter la balanite chez les garçons? Renseignez-vous sur notre article.

Caractéristique

Phimosis chez un enfant - photo:

Le phimosis est une maladie qui s'accompagne d'une violation de l'exposition de la tête du gland. De telles difficultés provoquent une gêne et une douleur qui dérangent beaucoup le petit enfant.

Le prépuce a une fonction particulière, il est conçu pour protéger la peau délicate et vulnérable, directement, la tête.

Cependant, une croissance excessive de la peau dans la région du prépuce entraîne l'apparition de divers types de problèmes urologiques, notamment l'apparition d'un phimosis.

Raisons

Un certain nombre de facteurs indésirables augmentent considérablement le risque de maladie. Ces facteurs incluent:

  • prédisposition génétique;
  • caractéristiques structurelles du prépuce chez les nouveau-nés;
  • mauvaise hygiène des organes génitaux. De petites gouttelettes d'urine, qui restent après la miction, s'attardent dans les plis de la peau du prépuce. Cet environnement est propice au développement de la microflore pathogène, dont les déchets entraînent l’inflammation des tissus et le développement du phimosis;
  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire (par exemple, balanoposthite);
  • des dommages au pénis (par exemple, en baignant un enfant ou en portant des vêtements trop serrés qui pressent et frottent la peau);
  • violations de la formation de tissu conjonctif dans le corps;
  • en surpoids.

Des recommandations pour le traitement de la varicocèle chez les adolescents sont disponibles sur notre site Web.

Classification et formulaires

Selon la gravité des symptômes caractéristiques, il existe des types de phimosis tels que:

  1. Insignifiant. Sous cette forme, la tête du pénis est librement exposée lorsque l'organe est au repos. Si le pénis est en érection, il est nécessaire de faire un petit effort pour l'exposer. Dans ce cas, la douleur est légère ou peut même être absente.
  2. Modéré. La tête du pénis est exposée avec un effort, même si l'organe est au repos. Ouvrir la tête pendant une érection est soit absent, soit très difficile, et provoque un inconfort considérable chez le garçon.

  • Lourd Pour exposer la tête du pénis dans un état calme, des efforts considérables sont nécessaires. Dans ce cas, la douleur est prononcée. Lors d'une érection, l'ouverture de la tête ne se produit pas. Le processus de la miction dans ce cas n'est pas perturbé.
  • Extrêmement lourd. La tête du pénis ne sort pas du tout. Le rétrécissement de la lumière conduit à une violation de la miction, dans laquelle l'urine est sécrétée par un mince courant, ou gouttelettes.
  • Cette forme est également appelée cicatricielle, car dans la lumière du prépuce se forme une cicatrice dense, qui ne permet pas à la peau de s’ouvrir et d’exposer la tête du pénis.

    Symptômes et signes

    À quoi ressemble phimosis chez les garçons? Phimosis a des manifestations caractéristiques, remarquant qu'il est nécessaire de montrer l'enfant au médecin le plus tôt possible. Parmi ces manifestations sont:

      Violation du processus de miction, au cours de laquelle l'enfant ressent une douleur importante. Dans le même temps, la taille du jet d'urine excrétée change, l'urine est expulsée soit par goutte-à-goutte, soit par un mince courant.

  • Gonflement, rougeur (parfois bleue) de la peau dans la région du prépuce.
  • Cour, brûlure, douleur, résultant non seulement de la tentative d’exposer la tête du pénis, mais en l’absence de toute action.
  • L'impossibilité d'ouvrir la tête du pénis pendant les procédures d'hygiène.
  • Douleur et malaise pendant une érection (typique chez les adolescents).
  • au contenu ↑

    Caractéristiques de la maladie à différents âges

    Le plus souvent, dans les premières années de leur vie, les enfants développent une forme physiologique de phimosis, due aux caractéristiques structurelles du prépuce. Dans ce cas, l'enfant ne ressent généralement pas d'inconfort ni de douleur importants.

    Cette forme de la maladie survient chez la grande majorité des garçons nouveau-nés (dans 96% des cas).

    Lorsqu'un enfant atteint l'âge de six mois, le taux d'incidence diminue à 80% et, à l'âge de 3 ans, un phimosis physiologique n'est observé que chez 7 à 10% des enfants. Parfois, ces signes ou d’autres signes de maladie persistent jusqu’à l’âge de 6 à 7 ans.

    Si le développement de la maladie était dû à un traumatisme, à des soins hygiéniques inappropriés, la maladie est considérée comme acquise.

    Dans ce cas, le développement de formes graves de la maladie, qui causera un inconfort important à l'enfant, est possible. Le plus souvent, la forme acquise se produit chez les enfants plus âgés et les adolescents.

    Sur les symptômes et le traitement de l'hydropisie des testicules chez les nouveau-nés, lisez ici.

    Complications et conséquences

    L'absence de traitement approprié en temps opportun peut entraîner le développement de complications graves et très désagréables, telles qu'une perturbation persistante de la miction, une perturbation du système urinaire, une fonction de reproduction future.

    Souvent, les enfants développent un paraphimosis, une affection dans laquelle la tête du pénis est une peau pincée. En conséquence, il gonfle, entraînant une aggravation de la situation et une pression cutanée encore plus grande.

    Diagnostics

    Le diagnostic dans ce cas ne présente aucune difficulté. Pour déterminer la présence d'une pathologie, un médecin n'a besoin que de procéder à une inspection visuelle du pénis de l'enfant.

    Aucune méthode de diagnostic supplémentaire n'est requise. La tâche du médecin consiste non seulement à identifier la maladie, mais également à en déterminer le degré et, conformément à cela, à prescrire le traitement approprié.

    Une intervention chirurgicale est-elle nécessaire pour la torsion du testicule chez un enfant? Découvrez la réponse maintenant.

    Traitement à domicile

    Que faire Comment traite-t-on les maladies? Les formes bénignes et modérées de la maladie ne nécessitent pas de chirurgie. Le traitement est effectué en ambulatoire à domicile.

    Dans ce cas, il est nécessaire de respecter scrupuleusement toutes les recommandations du médecin traitant. Il est important de développer progressivement le prépuce, et pour cela:

    1. Des mouvements soigneux de la peau du prépuce tirent sur la tête du pénis. Il est important de ne pas faire d’efforts importants, tous les mouvements doivent être aussi précis et légers que possible, en particulier pour les jeunes enfants. Il est nécessaire de répéter l'exercice régulièrement, 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 10 minutes.
    2. Avec phimosis doux, vous pouvez étirer l'anneau du prépuce avec vos doigts, qui sont situés entre la tête et la peau. Cette méthode ne convient que pour les garçons adolescents.
    3. Souvent, pour fixer la position correcte du prépuce, des anneaux spéciaux sont utilisés qui sont placés sur la tête du pénis.

    Il est important de se rappeler que, lorsqu'ils sont exposés à de l'eau chaude, les tissus deviennent plus élastiques et plus souples. Par conséquent, il est recommandé de faire des exercices pendant le bain de l'enfant.

    Il est extrêmement rare que les médicaments utilisés à domicile permettent de traiter En particulier, onguents hormonaux du groupe corticostéroïde, qui sont frottés dans la peau du prépuce avec des mouvements de massage.

    Malgré le fait qu'aucun effet secondaire de l'utilisation de ces médicaments n'a été identifié, les médecins hésitent beaucoup à recourir à un traitement médical pour la maladie.

    La chirurgie

    L’indication du traitement chirurgical est une forme grave ou extrêmement grave de la maladie, dans laquelle le processus de miction est perturbé et le risque de complications accru, ainsi que l’inefficacité des traitements alternatifs.

    Il existe plusieurs types de chirurgie pour phimosis:

    • Méthode Shkloffer. Au cours de son travail, le médecin fait une incision en zigzag dans la région du prépuce, puis coud les bords de la plaie;
    • séparation des adhérences à l'aide d'une sonde spéciale. L'opération est considérée comme peu invasive et est réalisée sous anesthésie locale.
    • circoncision de la peau - une opération qui est prescrite avec un rétrécissement important de sa lumière;
    • chirurgie classique, au cours de laquelle le médecin fait 3 incisions dans la région du prépuce, puis les réticule.

    Un enfant qui a subi une opération chirurgicale pour éliminer le phimosis a besoin d'une période de rééducation pendant laquelle il est nécessaire de lui fournir des soins appropriés.

    La durée de la rééducation dépend du type de chirurgie. Il est important de limiter autant que possible l'effort physique afin d'assurer une nutrition et un repos appropriés et de traiter quotidiennement la tête du pénis avec des solutions antiseptiques spéciales.

    Opinion du Dr. Komarovsky

    Le phimosis est un problème fréquent chez les jeunes enfants. Remarquant les déviations qui gênent l'exposition normale de la tête du pénis, les parents commencent souvent à sonner l'alarme.

    Vous ne pouvez pas faire ça. Tout d'abord, il est nécessaire de comprendre quelle raison a conduit à l'apparition de cette situation.

    Cela permettra de distinguer le phimosis physiologique, qui passe le plus souvent seul, de la forme pathologique de la maladie, qui nécessite un traitement compétent.

    Prévention

    La principale mesure préventive pour prévenir le développement de phimosis est considérée comme le respect correct des règles d'hygiène du pénis. Tout d'abord, il est nécessaire de changer les couches à l'enfant aussi souvent que possible, en ne permettant pas au bébé de rester dans le produit humide pendant une longue période.

    En outre, après chaque miction ou défécation, le bébé doit être rincé. Baignade quotidienne requise (dans le bain, vous pouvez ajouter des décoctions d'herbes).

    Pour les enfants plus âgés, les règles d'hygiène sont également obligatoires.

    Il est important de surveiller la propreté de la lessive, de suivre les procédures d'hygiène quotidiennes.

    Le phimosis est un problème courant auquel sont confrontés la plupart des parents de garçons nouveau-nés. Dans la plupart des cas, la maladie se transmet d'elle-même à mesure que l'enfant grandit.

    Cependant, dans certains cas, le bébé a besoin d'un traitement rapide. La méthode de thérapie est déterminée par le médecin sur la base des manifestations cliniques de la maladie.

    À quoi ressemble une hernie inguinale chez les garçons nouveau-nés? Voir la photo

    L'urologue pour enfants parle du traitement du phimosis chez un garçon dans cette vidéo:

    Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

    Le phimosis du garçon est-il un problème intime ou une caractéristique physiologique?

    Chaque garçon est né avec phimosis physiologique. Beaucoup de mères ont peur quand elles entendent ce diagnostic d'un médecin. En fait, le phimosis physiologique n'est pas dangereux. Ce problème disparaît indépendamment chez les enfants en grandissant. Et chez certains garçons, le phimosis n’est peut-être plus à 6 ans, alors que d’autres l’ont toujours à 14 ans.

    Avec phimosis physiologique, l'aide d'un médecin n'est pas nécessaire. Le spécialiste ne doit être consulté que lorsque l'enfant a des problèmes de miction, l'inflammation commence. La consultation d'un médecin est également nécessaire si la tête du pénis n'est pas exposée à la fin de la période de la puberté. Voyons ce qu'est le phimosis chez les enfants et comment les parents peuvent aider leur enfant.

    Qu'est-ce qu'on appelle phimosis

    Chez tous les nouveau-nés, le prépuce recouvre la tête du pénis. Cette muqueuse est immobile. C'est une sorte de "capuchon" protecteur qui protège la tête du pénis contre la contamination par les matières fécales et l'exposition à l'urine. L'impossibilité d'exposer la tête du pénis s'appelle phimosis.

    Cette condition est de deux types:

    Le premier type de phimosis est absolument normal. La tête du pénis chez un enfant commence à s'ouvrir progressivement. À la fin de la puberté, il est complètement exposé chez presque tous les enfants.

    Le phimosis peut être pathologique. Le médecin pose un tel diagnostic avec un rétrécissement prononcé du prépuce. Les causes du phimosis chez les enfants sont les caractéristiques individuelles du tissu conjonctif, la présence de microtraumatismes. Les symptômes suivants peuvent apparaître indiquant une contraction pathologique:

    • la miction est perturbée;
    • l'enfant est tendu, inquiet;
    • le prépuce est rempli d'urine (une boule est formée);
    • l'urine par le trou sort des gouttes ou un mince ruisseau;
    • la peau rougit.

    Que faire avec le phimosis physiologique

    Cette question est posée par de nombreux parents. Certains médecins conseillent aux parents de déplacer progressivement le prépuce, d’exposer la tête sans attendre la fin de la puberté. En fait, en cas de phimosis chez un enfant, il n’est pas nécessaire de suivre ces conseils, car de tels actes peuvent nuire au bébé.

    L'Association internationale des pédiatres ne recommande pas aux parents de faire quoi que ce soit pour diagnostiquer le phimosis physiologique d'un enfant. Une exposition négligente au prépuce peut provoquer des microfissures. Avec leur guérison formera un rétrécissement plus prononcé.

    Le phimosis physiologique dans la plupart des cas s'en va tout seul:

    • dans la période néonatale - chez 4% des garçons;
    • à l'âge d'un an - dans 50% des cas;
    • dans 3 ans - à partir de 90%;
    • à l'âge de 5 à 7 ans - dans 92% des cas;
    • entre 12 et 13 ans - dans 97% des cas;
    • à 14-17 ans - à 99%.

    Seulement 1% des enfants ont besoin de l'aide d'un spécialiste. Si, à l'âge de 14-17 ans, le phimosis physiologique ne passe pas, il sera alors nécessaire de consulter un médecin. Il vous prescrira un médicament ou une chirurgie. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans de très rares cas. Selon les statistiques, un seul garçon sur 2 000 enfants a besoin d'un traitement chirurgical.

    Que faire avec le phimosis pathologique

    En cas de rétrécissement important et de problèmes de miction, consultez un médecin. L'aide d'un chirurgien peut ne pas être nécessaire. Le traitement conservateur non pharmacologique du phimosis chez les enfants est principalement utilisé. Un traitement médicamenteux peut également être prescrit.

    À la fin du siècle dernier, des spécialistes ont mis au point des méthodes d’élimination conservative de la pathologie. Ils sont encore utilisés. Les médecins dans le diagnostic du phimosis pathologique choisissent une méthode d’étirement progressif de la chair. Ils recommandent quotidiennement de faire des exercices spéciaux visant à exposer la tête du pénis. Cependant, vous devez suivre certaines règles:

    • sur l'utilisation de techniques pour l'étirement progressif du prépuce, vous devriez consulter un médecin;
    • les étirements doivent être progressifs (vous ne pouvez pas exposer la tête de façon abrupte, aucune action ne doit causer de douleur)
    • les manipulations doivent être régulières.

    Le traitement médicamenteux du phimosis pathologique peut avoir un effet positif. Les médecins ont recours à la corticothérapie. Un enfant souffrant de phimosis pathologique se voit prescrire un onguent à base de glucocorticoïdes, qui augmente l'élasticité de la peau, réduit l'inflammation et le gonflement et accélère la guérison des petites fissures. Par exemple, un médecin peut prescrire prednitop. Utilisation de pommades associées à des effets mécaniques sur la peau du prépuce (la tête est progressivement exposée). De cette façon, phimosis est traité chez un enfant sans chirurgie.

    Le rétrécissement pathologique du prépuce peut être éliminé par chirurgie. Toutefois, cette méthode de traitement est actuellement utilisée dans de très rares cas (lorsque le traitement médicamenteux n’a pas donné les résultats escomptés). En cas de modification cicatricielle du prépuce, le spécialiste procède à une excision circulaire partielle ou complète.

    Attention - paraphimosis!

    Certains parents, après avoir entendu le diagnostic de «phimosis» de la part du médecin, essaient seuls de sauver l'enfant du problème. Ils commencent à essayer d'exposer la tête du pénis, l'entraînent. Les actes violents et ineptes de parents inexpérimentés conduisent au fait que le bébé est atteint de paraphimosis.

    Cet état pathologique est très dangereux. Lorsque paraphimosis, la tête du pénis se gonfle à cause du fait que l'anneau du prépuce enfreint. L'enfant a besoin de soins médicaux urgents. Le paraphimosis peut conduire au développement de la stagnation de la tête du pénis, à sa nécrose (mort cellulaire), à ​​l'amputation.

    Si la tête du pénis a été enfreinte, vous devez immédiatement consulter le chirurgien. Vous pouvez essayer de corriger la situation vous-même. Pour cela, vous avez besoin de:

    • pressez doucement la tête du pénis avec vos doigts;
    • attachez quelque chose de froid au pénis.

    En raison de l'impact physique, l'œdème froid disparaît instantanément. Le prépuce peut être remis en place.

    Caractéristiques garçons d'hygiène

    La survenue d'un phimosis physiologique ne peut être empêchée, car il s'agit d'un état absolument normal. Mais l'apparition de la forme pathologique peut être évitée. Afin de ne pas présenter de symptômes de phimosis chez un enfant, les parents doivent uniquement effectuer des procédures hygiéniques.

    Les mamans et les papas doivent surveiller la propreté des organes génitaux de leur enfant. Il est recommandé de laver le bébé tous les soirs avec de l'eau tiède et propre. À d'autres moments, vous pouvez utiliser des lingettes humides. Le bain de mousse n'est pas recommandé. Ces produits contiennent des produits chimiques qui irritent la peau délicate du pénis.

    Vous pouvez utiliser du savon pour bébé pour le lavage externe du pénis. Vous ne devez en aucun cas essayer d’exposer la tête et de la faire mousser ou de verser de la mousse de savon sous le prépuce pour un meilleur nettoyage. Le produit peut provoquer une irritation et une inflammation.

    Dans le phimosis physiologique, il n'est pas nécessaire de dénuder la tête du pénis en nageant. Si un enfant présente une inflammation due à la saleté accumulée sous le prépuce, il convient de l'enlever comme suit:

    1. Tapez une seringue sans aiguille 10 ml. de l'eau tiède propre ou une solution d'ekteritsid (furatsilin peut être utilisé à la place).
    2. Tirez le prépuce vers le haut pour que la tête du pénis soit cachée et non exposée.
    3. Insérez la seringue dans l’espace qui s'est formé entre le prépuce du pénis et sa tête (cette procédure est plus pratique pour deux personnes).
    4. Libérez le liquide et éliminez ainsi la saleté accumulée.
    5. Répétez cette procédure une ou deux fois de plus.
    6. Mettez 2 à 3 gouttes d’huile d’olive ou de vaseline dans l’espace entre le prépuce et la tête (vous pouvez utiliser des solutions d’huile de vitamine A et E).

    Assurez-vous de changer les couches plus souvent chez un petit enfant. En raison de ce contact prolongé du gland du pénis avec les selles et l'urine ne le fera pas. Le processus inflammatoire ne se produira pas.

    En conclusion, il convient de noter que vous ne devriez pas avoir peur du diagnostic de "phimosis". Pour les petits garçons, c'est la norme. Alors le corps de l'enfant est arrangé. Phimosis pathologique n'est pas non plus terrible. Vous pouvez facilement vous en débarrasser sans aucune conséquence du traitement médicamenteux. Il peut également être effectué avec phimosis chez les enfants. Cela n'affectera pas la santé et n'affectera pas la vie sexuelle future.

    Votre fils grandit: les standards du développement sexuel des garçons

    L'apparition d'un fils dans la famille est de bonnes vacances. Bien sûr, c’est le futur soutien de famille, protecteur et, en définitive, le successeur de la course! Et ce dernier, comme on le sait, est déterminé par le développement sexuel normal du garçon.

    Comment se forme le futur homme

    La ponte des organes génitaux se produit même dans la période embryonnaire du développement de l'enfant. Déjà entre 12 et 16 semaines de grossesse, la formation du principal trait distinctif du garçon - le pénis et le scrotum - est terminée. Au cours des dernières semaines de grossesse, les testicules descendent par le canal inguinal jusqu'au scrotum - plus de 97% des nouveau-nés nés à terme naissent avec des testicules «à leur place».

    Héros en bas âge

    La première inspection du nouveau-né se déroule à l'hôpital. Et après le retour du petit garçon à la maison, les parents commencent à regarder et à étudier leur enfant avec un intérêt naturel. Et ici, vous devez d'abord vous assurer que le garçon a correctement formé les organes génitaux externes: l'urètre s'étend sur toute la longueur du pénis et s'ouvre sur la tête, les testicules sont situés dans le scrotum, le prépuce est mobile et ne comprime pas la tête du pénis et il n'y a pas de zone trous ou fentes supplémentaires. Il est très important que l’enfant soit examiné de près par le médecin de district, de préférence au cours de la première semaine. Et rappelez-vous que toute violation de l'anatomie est plus facile à corriger dès le plus jeune âge!

    En règle générale, un nourrisson a un pénis d’une longueur d’environ 1,5 cm et une zone de peau à la mobilité accrue par rapport à d’autres régions. C'est le prépuce. Normalement, son ouverture est plutôt étroite et ne permet pas à la tête du pénis de s'évanouir, mais elle est suffisamment large pour que le flux pendant la miction soit solide et non fendu. Avec le prépuce décalé sans effort vers l'arrière, on peut remarquer un trou longitudinal sur la tête - l'urètre. Sa taille devrait être d'au moins 1-2 mm. La couleur de la peau sur le bout du pénis devrait être rose. La miction doit être libre et ne pas causer de difficultés chez le bébé. Si, dans ce processus, il a un ballon gonflé de la peau, le bébé pleure et ne se calme que lorsqu'il fait pipi, il présente alors un rétrécissement pathologique du prépuce. Que faire - informez le médecin.

    Le petit fils doit non seulement bien emmailloter et nourrir ses enfants, mais aussi prendre soin de ses organes génitaux. Si l'enfant ne présente aucune anomalie à cet égard, il faut alors suivre les règles d'hygiène. Les jeunes parents doivent en particulier garder à l’esprit que les bains du soir ne suffisent pas à l’hygiène normale des garçons. Le fait est qu’à l’intérieur du prépuce, des glandes spéciales produisent une sorte de lubrifiant (appelé smegma) qui, lorsque la tête est fermée avec le prépuce, ne peut pas être enlevé de manière ponctuelle: sa stagnation est formée. Dans ce milieu nutritif se développent des bactéries pouvant provoquer une inflammation de la tête du pénis (balanite), ainsi que de la tête et du prépuce (balanoposthite).

    C'est pourquoi vous devez laver votre bébé après qu'il ait mouillé la couche deux ou trois fois de suite et toutes les trois heures lorsqu'il utilise des couches. Les organes génitaux du garçon doivent être balayés avec des mouvements doux, sans effort pour exposer la tête, et si cela nécessite au moins un effort, le segment doit être rincé sans exposer la tête. L'eau tombera toujours sous le prépuce (dans l'espace préputial) et lavera tout ce qui est nécessaire. N'oubliez pas que l'ablation simultanée grossière de la tête du pénis peut entraîner un paraphimosis - une complication grave associée à un gonflement de la tête et à une intervention chirurgicale presque inévitable. Quand le garçon grandira, vous devriez lui apprendre des compétences en matière d'hygiène indépendantes et essayer de renforcer ces habitudes utiles pour la vie.

    La prudence des parents devrait provoquer une rougeur chronique de la peau au bout du pénis. Cela peut être le résultat de crèmes, de poudres, de couches pour bébés mal choisies, de changements de vêtements mouillés insuffisamment fréquents et de la manifestation de maladies - balanoposthite ou néphropathie dysmétabolique (d'échange). Dans cette maladie, il existe une augmentation de l'excrétion dans l'urine de divers sels - oxalates, urates, phosphates, etc.

    Si vous avez exclu les raisons d'hygiène et que le problème n'a pas disparu, vous devez consulter un médecin.

    Cinq stades de développement sexuel

    1. La période allant de la naissance au début de la puberté est considérée comme le premier stade de développement - infantile, en d’autres termes, de l’enfance. Du point de vue de la physiologie, il n’ya actuellement aucun changement radical dans le système reproducteur. En même temps que la croissance globale de l'enfant, les organes génitaux augmentent quelque peu (jusqu'à environ 4-5 cm), le volume des testicules peut varier de 0,7 à 3 mètres cubes. cm, à 6-7 ans, le phimosis physiologique, en règle générale, disparaît et la tête du pénis a la possibilité de «voir la lumière». Aucun caractère sexuel secondaire n'est observé. Cette étape chez les garçons se termine par 10-13 ans. Dans le même temps, certains d'entre eux entament une période de croissance rapide.
    2. La deuxième étape prépare l'organisme du garçon aux changements dramatiques qui l'attendent. C'est ce qu'on appelle l'hypophyse, et c'est le début de la puberté, ou période pubertaire (du latin. Pubertas - puberté). À ce stade, l'hypophyse est activée et la sécrétion d'hormones somatotropines et follitropines, responsables de l'apparition des premiers signes de la puberté, augmente.
      Tout d'abord, la graisse sous-cutanée disparaît dans le scrotum, sa taille augmente, sa pigmentation et de nombreux petits plis apparaissent. Les testicules augmentent également de taille et tombent au bas du scrotum. La croissance du pénis commence, bien que son augmentation ne soit pas aussi perceptible. La croissance générale continue, les contours du corps commencent à changer.
    3. La troisième étape est l'étape d'activation des glandes sexuelles (gonades). Les gonades commencent à produire des hormones mâles et femelles (androgènes et estrogènes), et le développement des organes sexuels et des caractères sexuels secondaires se poursuit. Dans 12-13 ans, la croissance des poils pubiens commence parfois - les premiers poils apparaissent à la base du pénis. À l'âge de 13-14 ans, les poils du pubis s'assombrissent, deviennent plus grossiers et se propagent vers les jambes. Le membre s'allonge, le scrotum et les testicules continuent à se développer.
    4. Le quatrième stade est le stade de la plus grande activité des glandes sexuelles. Chez les garçons, il commence en moyenne entre 12 et 14 ans. Au cours de cette période, les contours du corps et du visage deviennent plus matures. Le pénis commence à se développer non seulement en longueur mais également en épaisseur, la croissance du scrotum et des testicules se poursuit. Apparaît "végétation" au-dessus de la lèvre supérieure et dans les aisselles, ainsi que autour de l'anus.
      Au même âge, sous l'action de la testostérone, en raison du développement des muscles du larynx et de l'allongement des cordes vocales, la voix du garçon commence à se briser: il devient plus grossier, plus profond. Le cartilage thyroïdien du larynx, appelé «pomme d'Adam», commence à se développer. L'apparition de douleur dans les mamelons chez un enfant est également un indicateur d'un développement sexuel normal. Une légère augmentation des seins est également possible - c'est ce que l'on appelle la gynécomastie physiologique, qui n'est également pas une pathologie.
      À l'âge de 15 ans, de nombreux jeunes hommes produisent déjà des spermatozoïdes matures, qui mûrissent continuellement. Au même âge, l’apparition des premières pollutions est possible - spontanément, en règle générale, les éjaculations nocturnes.
    5. La cinquième étape est caractérisée par la formation finale du système reproducteur. À ce stade, les organes sexuels atteignent la taille «adulte», les caractéristiques sexuelles secondaires sont également pleinement exprimées - la croissance des poils du pubis, le bas de l’abdomen et le visage est complétée, la forme du corps et les traits du visage deviennent enfin l’apparence de l’homme. À peu près au même moment, la croissance corporelle s'achève, bien que chez certains jeunes, elle dure jusqu'à 20-22 ans. La période de puberté chez les jeunes hommes s'achève à l'âge de 17-18 ans, avec des fluctuations significatives de 2 à 3 ans. Physiologiquement, ils sont prêts à continuer la course, mais la maturité psychologique viendra plus tard.

    Chers parents! Permettez-moi de souligner encore une fois que les données présentées ci-dessus ne reflètent que les normes moyennes du développement sexuel des jeunes représentants du sexe fort. Selon les caractéristiques individuelles du corps de l’enfant, selon la «moyenne arithmétique», des écarts assez importants sont possibles. Pour plus de clarté, nous présentons un tableau montrant le développement normal moyen des organes génitaux externes d'un adolescent.

    La taille du pénis d'adolescents dans un état calme

    Rein et DCI

    Prolapsus rénal - symptômes - traitement de la néphroptose - exercice