Régime alimentaire pour la colique rénale - ce qui peut et ne peut pas être mangé

Les attaques de coliques rénales, qui se caractérisent par une douleur aiguë au côté, dans la région lombaire, à l’abdomen et aux organes génitaux externes, indiquent une violation grave des reins. La douleur est causée par un débordement du bassin dans l'urine due au blocage des voies urinaires par des calculs, du mucus, du pus ou des caillots de sang, en raison de diverses maladies ou blessures. L'aide dans de telles conditions aiguës vise principalement à soulager la douleur et à traiter les maladies qui ont provoqué une attaque, et un régime avec colique rénale est l'un des moyens les plus efficaces de prévenir et d'atténuer les symptômes pendant le traitement.

Colique rénale - causes et symptômes

Les premiers signes de coliques néphrétiques sont spontanés, récurrents avec une fréquence et une durée variables d'attaques de douleur intense et insupportable, avec localisation dans différentes zones (bas du dos, côté, abdomen par rapport au pubis, organes génitaux externes) le long de l'uretère. En conjonction avec le complexe d'autres symptômes, ceci est la preuve d'un blocage des voies urinaires supérieures, qui interfère avec le débit normal d'urine des reins. Divers facteurs peuvent empêcher l'écoulement de l'urine:

  • Les calculs rénaux sont des calculs durs dans les reins qui se forment lors de la lithiase urinaire. En se déplaçant le long du trajet du bassin vers l'uretère et plus loin, on peut bloquer la sortie de l'urine.
  • Des amas de mucus se forment lorsque la pyélonéphrite est malade et peuvent obstruer l'uretère.
  • Compression de l'uretère - avec néphroptose, dystopie du rein, conséquence d'une blessure, anomalies congénitales, tumeurs.

Une difficulté aiguë à uriner conduit au fait que l'urine déborde du pelvis rénal, la pression augmente, la circulation sanguine dans le rein est brisée. Tout cela parle de graves déviations dans le travail des reins et, par conséquent, de la possibilité de complications graves, il est donc faux de considérer la colique néphrétique comme un cidre de la douleur aiguë.

En plus de la douleur, les symptômes de la colique rénale comprennent:

  • mictions fréquentes et douloureuses;
  • traces de sang dans l'urine (hématurie);
  • nausée et vomissements fréquents;
  • augmentation marquée de la pression artérielle;
  • diminution de la fréquence cardiaque

Dans chaque cas, les symptômes peuvent varier, car ils dépendent de la maladie qui a provoqué la colique.

Un trait caractéristique de la colique est l'apparition soudaine et le changement de localisation de la douleur pendant le développement de l'attaque. Dans la phase aiguë, la douleur est ressentie sur le côté, dans la région lombaire, près de la colonne vertébrale, puis descend progressivement jusqu'aux organes génitaux, augmentant souvent. Ayant atteint le maximum, la phase constante de la douleur peut durer plusieurs heures (de 1 à 4 heures), voire plus longtemps dans de rares cas. Soudainement, la douleur peut également cesser soudainement. Cela ne signifie pas que la cause de leur apparition est éliminée. Les diagnostics et les tests visant à déterminer la cause de la colique rénale ne doivent pas être retardés d'un jour, car les conséquences peuvent être très graves.

Selon les statistiques, le développement de la lithiase rénale conduit le plus souvent à une colique rénale. La formation de calculs rénaux a de nombreuses raisons, et toutes n’ont pas été complètement étudiées. Cependant, le rôle de la nourriture, son choix, sa combinaison, son mode de préparation et d’autres facteurs ont un impact significatif sur ce processus.

Principes de l'alimentation

Les tâches qui sont définies et résolues par un régime alimentaire pour la colique rénale et les calculs rénaux sont destinées à:

  • la correction du métabolisme (y compris les purines) et le ramener à la normale;
  • fournir une réaction appropriée (alcaline ou acide) de l'urine afin d'empêcher la formation d'un certain type de calculs et leur élimination de l'organisme;
  • correction du poids, conséquence de la normalisation des intestins.

Nécessaire pour atteindre les objectifs de l'alimentation, le plus proche des tables médicales numéro 6 et numéro 14 (de Pevzner). Les règles de base sur lesquelles s'appuyer lors de la rédaction d'un régime sont les suivantes:

  1. L'indemnité journalière ne doit pas dépasser:
    • pour les protéines - 80 g (dont au moins la moitié sont des protéines animales);
    • pour les glucides - 400 g;
    • pour les matières grasses - 90 g (teneur en légumes - pas plus de 30%);
    • sucre - pas plus de 80 g;
    • kilocalories totales par jour - jusqu'à 2400.
  2. Besoins alimentaires.

Repas - 4-5 fois par jour, le dernier - pas plus de trois heures avant le coucher. Pour faciliter le travail de l'ensemble du tube digestif, les portions doivent être prises petites. Ni la famine ni trop manger est inacceptable.

La cuisson doit être exclue de la cuisson. La viande, le poisson et la volaille bouillis doivent être inclus dans le régime alimentaire 2 à 3 fois par semaine, tandis que le taux quotidien ne doit pas dépasser 150 à 170 g.

La présence de calculs rénaux impose une limite à la consommation de sel - pas plus de 5 à 6 grammes par jour. Apport quotidien en liquides - jus de légumes, fruits, eau à faible degré de minéralisation, décoction d'herbes - au moins 2 à 2,5 litres. Un grand volume de liquide aide à éliminer les sels en excès du corps.

L'alcool devrait être complètement éliminé. L'alcool contribue à la précipitation des sels, augmente la concentration d'urine et peut provoquer des spasmes des uretères.

La lutte contre le surpoids est une contribution importante à la victoire sur les calculs rénaux. La normalisation du poids réduit le niveau d'acide urique, réduisant ainsi ses dépôts dans les reins. Les jours de déchargement peuvent être effectués au moins une fois par semaine.

Aliments recommandés

La préparation d'un régime alimentaire à utiliser pendant le traitement de la colique rénale et à la suite d'une attaque doit viser à augmenter la réponse alcaline de l'urine (une exception est le cas de la phosphaturie, qui nécessite une réaction acide accrue). Il est démontré que divers fruits et légumes, du lait et ses dérivés, des aliments riches en vitamines du groupe B (pour l'excrétion des oxalates et des urates), de la vitamine A (favorise la régénération accélérée des muqueuses de l'uretère et des reins)

Produits autorisés à utiliser:

  • Premier et deuxième plats chauds - bouillies sur l’eau, soupes de légumes dans un bouillon sans viande, plats de viande et de poisson cuits au four ou à la vapeur, plats à base d’œufs.
  • Volaille maigre et le boeuf.
  • Variétés maigres de poisson.
  • Fromage cottage faible en gras et autres produits laitiers.
  • Légumes - pommes de terre, tomates, carottes, citrouilles, courgettes et autres.
  • Fruits - pommes, poires, raisins et autres baies sucrées, prunes.
  • Boissons - Les bouillons, les boissons aux fruits, airelles et canneberges, le thé et le café ne sont pas très forts et contiennent du lait.
  • Huile végétale et beurre - comme additifs dans les aliments.

Produits interdits

Afin de réduire la charge sur les reins pendant le traitement et de soulager les attaques de coliques néphrétiques, un grand nombre de produits sont interdits. Et, bien que le régime n'ait aucun effet direct sur le flux de coliques, c'est un bon agent prophylactique qui vous permet d'éviter davantage la formation de calculs rénaux.

Quels aliments ne doivent pas être consommés:

  • Boissons - café et thé forts, boissons gazeuses, cacao, toutes les boissons alcoolisées sans exception.
  • Tous les aliments gras sont le poisson, la viande, le saindoux, les saucisses et les tartes, les graisses animales, les produits laitiers et le lait.
  • Produits de boulangerie fraîchement cuits.
  • Tous les assaisonnements et les épices, mayonnaise, ketchup.
  • Oignons, épinards, ail, oseille, asperges, radis, rhubarbe.
  • Pâtisserie au chocolat, crèmes grasses, colorants, additifs alimentaires.

Si le diagnostic a montré que des coliques néphrétiques sont dues à une néphrolithiase, il est nécessaire de procéder à des ajustements dans la composition du régime en fonction du type de calculs.

Régime alimentaire en fonction de la composition des pierres

Urolithiase, néphrolithiase, urolithiase sont des noms différents pour presque la même maladie à multiples facettes, dont l’essence est la formation de calculs rénaux. Les causes de la formation de calculs rénaux et les conditions dans lesquelles leur croissance devient plus intense sont des perturbations métaboliques et une concentration élevée de sels dans l'urine. La diversité des manifestations se manifeste à nouveau - une augmentation de la concentration de certains sels entraîne la croissance de calculs de composition chimique appropriée:

  • sels de sodium et de potassium - à la croissance des urates;
  • oxalates de sels de calcium et d'ammonium;
  • sels de calcium d'acide phosphorique - phosphates;
  • Sels de calcium d'acide carbonique - carbonates.

Étant donné que les aliments influencent le niveau de concentration de sel dans l'urine, leur ionisation et favorisent les dépôts dans les reins, une nutrition adéquate des coliques néphrétiques et l'utilisation de régimes constituent un élément important du processus de traitement. La connaissance de la composition chimique aidera à déterminer les produits susceptibles de provoquer la croissance de telles pierres et le choix d'un régime alimentaire adapté.

Conseils diététiques pour détecter les calculs:

  • Type d'acide oxalique

Lors du traitement des calculs d'oxalate (après coordination obligatoire avec le médecin traitant), un régime est utilisé - tableau de traitement n ° 5 (selon Pevzner).

Restrictions sur les glucides, les graisses, le sel et les aliments riches en cholestérol. Réduire la consommation d'aliments riches en acide oxalique, en vitamine C et en calcium (pommes de terre, épinards, oseilles, fromage, caillé, légumineuses, agrumes, boissons issues de: café fort, thé, cacao). L'alcool est complètement exclu.

Il est recommandé d’inclure dans la ration des céréales (sarrasin, flocons d’avoine, mil), viandes, poissons et volailles (bouillies uniquement), des légumes (pois verts, concombres, chou, carottes), des fruits (pommes, abricots, poires, coings), des boissons - minérales eau (alcaline), kombucha.

La tâche principale des régimes avec ce type de calculs est la normalisation du métabolisme des purines. Réalisé par l'exclusion du régime alimentaire d'aliments pouvant perturber l'équilibre acide dans le corps et le rétablissement de l'équilibre hydrique.

Un régime alimentaire est utilisé pour traiter les calculs d'urate - tableau de traitement n ° 6 (selon Pevzner).

Il est nécessaire de limiter la consommation de produits protéiques à 100 g par jour - viande de toutes sortes et bouillons de viande, bouillons de poisson et de poisson, champignons et bouillons de champignons, sous-produits, légumes (pois, alezan, épinards, haricots), alcool (vin rouge et bière), tout salé, café, chocolat.

Il est utile d'inclure dans le régime alimentaire: produits laitiers (ryazhenka, lait, kéfir), céréales (flocons d'avoine, riz), légumes, fruits, boissons (thé au citron, à l'orange, au pamplemousse et autres jus d'agrumes), miel, noix de Grenoble.

  • Type de phosphate

Lorsque les calculs de phosphate dans les reins montrent le numéro de table de traitement 14 (selon le classificateur de Pevsner).

Il est nécessaire d’exclure du régime alimentaire les viandes fumées, les plats frits et épicés, les champignons, les fromages à pâte dure, les œufs, le poulet et le foie.

Des restrictions sur le lait et les produits laitiers, les produits de boulangerie et les céréales (maïs, sarrasin, avoine) sont introduites.

Produits autorisés: viande, poisson, beurre, huile végétale, œufs et leurs plats, légumes (citrouille, pois, choux de Bruxelles), pommes aigres, groseilles.

Dans les cas où la composition exacte des calculs rénaux ne peut pas être établie, ils suivent généralement des recommandations universelles basées sur un apport en liquide abondant (au moins deux litres par jour) et une alimentation bien équilibrée.

Parmi les recommandations générales devraient également inclure une visite chez le médecin et le contrôle des calculs rénaux en utilisant des ultrasons et des tests.

Jours de jeûne

Si, pendant la journée, vous mangez le même produit, à l’exclusion de tous les autres, vous pouvez appeler en toute sécurité une telle journée - déchargement.

Dans le système général de traitement et de prévention des maladies rénales, un régime pour coliques néphrétiques devrait comporter au moins un jour de jeûne par semaine. Parmi les jours de jeûne glucidique, il convient de noter sur la base des produits suivants:

  • Jour d'avoine - cuit sur de l'eau sans sel. Le nombre de réceptions dans la journée - 5-6 fois.
  • Journée des fruits - vous pouvez choisir n'importe quel fruit ou baies. La seule exception est une banane. Les meilleures recommandations pour la pastèque. Le nombre de portions est d'au moins 5. Le volume d'une portion est d'au plus 250 g.
  • Jour de légumes - préparez au moins 5 portions (chacune de 300 g maximum) de salade de légumes avec l'ajout d'huile végétale.
  • Drink Day - le choix d'un verre pour un jour de jeûne est une question de goût individuel. Un mélange de bouillon de roses sauvages, de jus de fruits (jusqu’à 500 ml) et d’eau potable (250 ml) fait partie des produits réputés. Boire en portions égales 5 fois par jour.

Dans la mesure où un régime comprenant des jours de jeûne est utilisé en tant que traitement, son objectif devrait être confié exclusivement au médecin traitant. Des jours de déchargement sont également recommandés sous la supervision du personnel médical.

Caractéristiques de l'alimentation avec coliques rénales

Les lésions du système urinaire sont variées. Une des plus douloureuses pour les patients est la colique rénale. Elle s'accompagne de spasmes sévères et se produit dans le contexte de la formation des urolithes, ainsi que lors du déplacement d'un organe. Le plus souvent, ce problème est enregistré du côté droit, associé aux caractéristiques anatomiques des cavités abdominales et thoraciques humaines. Une douleur aiguë au niveau des reins empêche parfois le patient de s'endormir et entraîne une diminution importante de la qualité de la vie. Développement dangereux de la maladie chez les enfants et les femmes pendant la grossesse. Au cours de l'accouchement, l'apparition de spasmes entraîne une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui augmente le risque de fausse couche.

L'apparition de tels symptômes chez les enfants et les adultes nécessite un appel au médecin qui, sur la base des études, prescrira le traitement nécessaire. Dans de nombreux cas, la thérapie ou la chirurgie est associée à une nutrition adéquate. Une alimentation avec coliques rénales contribue à améliorer le bien-être. Un menu correctement compilé est également une mesure préventive, car dans de nombreux cas, la formation d'urolithes est associée à un trouble métabolique dans le contexte de l'abus d'aliments nocifs et de l'alcool.

Bases d'un régime alimentaire pour la colique rénale

Avec le développement de la maladie chez un patient, il y a souvent un manque d'appétit. Cependant, le jeûne avec l'affection envisagée est inacceptable, et même les jours de jeûne doivent être convenus avec le médecin. Il existe plusieurs règles de base pour manger avec la colique rénale chez les hommes et les femmes:

  1. Le menu est composé d'une liste de produits autorisés. La liste peut être trouvée dans la littérature spécialisée ou sur Internet. Parfois, les médecins distribuent des livrets spéciaux dans lesquels différentes options de régime sont présentées sous forme de tableau.
  2. Vous devez manger en petites portions, mais souvent. La multiplicité des repas devrait être 4-6 fois par jour. Ainsi, il y a une accélération des processus métaboliques, ce qui a un effet bénéfique à la fois sur le bien-être général et sur l'état des reins.
  3. Trop manger dans les maladies du système urinaire est inacceptable. Il est nécessaire de contrôler l'apport calorique quotidien, car une alimentation excessive, même une alimentation saine, affecte l'état du patient. À cette fin, il est nécessaire de refuser la cuisson et les autres plats riches en glucides facilement digestibles.
  4. Une bonne alimentation implique de limiter la consommation de sel. Le chlorure de sodium est nécessaire pour le corps, mais vous devez en manger un peu. La substance peut provoquer une rétention hydrique, ce qui augmente la charge sur les reins, aggravant la manifestation des coliques.
  5. Suivre un régime implique également de renoncer aux aliments frits. La cuisson à la vapeur ou au four est recommandée, car de telles mesures éliminent la nécessité d’utiliser de grandes quantités d’huile. Les graisses animales dans le menu pour les coliques néphrétiques sont nécessaires pour limiter.
  6. Une condition importante est l'utilisation d'un volume suffisant de liquide. La préférence est donnée à l'eau simple, dans certains cas, les médecins recommandent des minéraux. Il est préférable de boire au moins 2 litres par jour. Cette approche est particulièrement importante si les coliques sont causées par la formation de calculs rénaux. La consommation d'une quantité suffisante de liquide accélérera leur lessivage.

Numéro de table 10

Dans certains cas, la cause exacte de la maladie est inconnue. Ensuite, les médecins prescrivent un traitement symptomatique, recommandant notamment de bien manger. Le tableau numéro 10 contribue à la normalisation des processus métaboliques et du système cardiovasculaire, ce qui a un effet bénéfique sur le bien-être du patient. Selon ce régime, les produits pouvant entraîner des flatulences et un effet stimulant sur le système nerveux sont exclus du régime. L'utilisation de viandes maigres et de poissons, de légumes, de fruits et de céréales est autorisée. Vous ne pouvez pas inclure dans le régime alimentaire des aliments gras, des légumineuses, des champignons et des boissons gazeuses.

Produits nocifs

Comment changer le régime alimentaire, le médecin le dira. Pour faire des recommandations précises, il faudra établir un diagnostic, c'est-à-dire identifier la cause de la formation de sensations douloureuses. Cependant, immédiatement après l'apparition de la colique rénale, il est nécessaire de respecter certaines recommandations. Tous les produits pouvant provoquer des douleurs et des spasmes sont exclus du menu:

  1. Les plats salés et frits sont strictement interdits.
  2. Il est déconseillé de manger du chocolat, de boire du cacao, du thé fort et du café.
  3. Les épices sont exclues du régime alimentaire, en particulier les oignons et l'ail. Ces produits contiennent des huiles essentielles qui déclenchent le développement de spasmes.
  4. Il est recommandé de jeter les plats fumés, ainsi que ceux à base d'abats. Mieux vaut ne manger que des viandes maigres et du poisson, sans oublier les légumes et les céréales.

Le régime alimentaire pour la colique rénale, provoqué par la formation de calculs rénaux et leur passage à travers l'uretère, est choisi en fonction des formations présentes dans le système excréteur.

Selon les statistiques, 70 à 80% des urolithes sont du phosphate de calcium et de l'oxalate. 10% sont des struvites et les 10% restants sont des composés d'acide urique. Dans le même temps, environ 1% des cas de détection de calculs rénaux sont associés à l'utilisation de médicaments par le patient et sont des calculs de cystine. Selon les informations actuelles sur la fréquence d'occurrence de ce problème, les hommes sont plus susceptibles de former des urolithes à partir de sels de calcium et d'acide urique, alors que les femmes sont plus souvent diagnostiquées avec des formations de struvite.

Le régime alimentaire est utilisé comme méthode de traitement des pierres. Il est important de noter que les préférences alimentaires jouent un rôle dans leur formation. Par exemple, une teneur élevée en sodium dans le régime favorise l’excrétion de calcium en même temps que l’urine, et la consommation fréquente de produits contenant des sels d’oxalate, favorise la formation d’oxalates et de fortes concentrations de vitamine C dans le menu. Nuire à la santé du système excréteur et les régimes riches en protéines. Ils contribuent à l'accumulation d'acide urique, provoquant la formation d'urolithes. De telles réactions dans le corps sont associées à l'effet de la nourriture consommée sur les métabolites excrétés par les reins. Ils peuvent modifier le pH d'un liquide. Cela déclenche un changement de l'équilibre acido-basique de l'urine et la formation de calculs.

A cet égard, les recommandations nutritionnelles dépendent du type de bétonnage identifié:

  1. Dans le diagnostic des oxalates, les aliments contenant une grande quantité de calcium et de sels d'acide oxalique, tels que les tomates, les légumineuses, le lait et les betteraves, sont exclus du menu.
  2. Si un urate est diagnostiqué chez un patient, il est recommandé de limiter l'utilisation de divers types de fromages et d'abandonner le thé fort, le cacao et les épinards.
  3. Le régime alimentaire utilisé pour détecter les calculs de phosphate implique l'exclusion des produits laitiers et une interdiction totale de la consommation d'alcool.

Repas et boissons recommandés

Pour améliorer l'état du patient à la maison, il est important de respecter le mode de consommation des aliments et de privilégier les aliments sains. Ceux-ci comprennent:

  1. Tous les types de céréales, comme le riz, le mil et le sarrasin, qui ont un effet bénéfique sur le tractus gastro-intestinal, empêchent la formation de gaz en augmentant le péristaltisme, ce qui facilite le fonctionnement des reins.
  2. Besoin de manger suffisamment de fibres. En plus des céréales, on le trouve dans les fruits et les légumes. D'eux préparer des salades ou utiliser dans sa forme pure.
  3. Les aliments atteints de coliques rénales impliquent l'inclusion dans le régime alimentaire de produits à base de lait fermenté. Ils contiennent un grand nombre de micro-organismes bénéfiques, activant les processus métaboliques.
  4. Parmi les boissons, la préférence est donnée aux jus de fruits, ainsi qu’à l’eau minérale de composition sans sel.

Les recommandations exactes dépendent du type de calculs rénaux détectés. La neutralisation des phosphates, par exemple, contribue à la choucroute et à la dissolution de l'urates - céleri et de la pastèque.

Tenir des jours de jeûne

Limiter brusquement la quantité de nourriture consommée est impossible. Cela peut aggraver la situation, car des crampes intestinales se produiront. Cependant, avec l'autorisation du médecin traitant, des jours de jeûne peuvent être organisés. Ils contribuent au reste du tractus gastro-intestinal et améliorent le métabolisme. Il existe plusieurs produits qui conviennent le mieux aux régimes mono:

  1. La farine d'avoine est riche en vitamines et oligo-éléments, et contient également beaucoup de fibres. Les gruaux sont préparés sur de l'eau sans sel. Il est recommandé de le manger en petites portions et la quantité journalière est divisée en 5 réceptions.
  2. Les salades de légumes sont également idéales pour les jours de jeûne. Le concombre est particulièrement utile pour les coliques néphrétiques, car il contient une grande quantité de liquide. Les repas sont assaisonnés avec de l'huile végétale et consommés sans sel.
  3. Les jours de jeûne à base de fruits sont également utiles. Seules les bananes ne sont pas recommandées comme mono-régimes en raison de leur forte teneur en calories, de leur concentration élevée en potassium et de leur digestion prolongée.

Jeûne thérapeutique

Bien que l'utilisation de produits diététiques soit recommandée en cas de maladie rénale, il est important de ne pas s'emballer avec des restrictions alimentaires. Le refus complet de nourriture lors de coliques provoque une aggravation des processus pathologiques. Bien que l’état du patient puisse s’améliorer temporairement avec la faim, cette approche a un effet négatif sur la santé. Cela est dû à la charge accrue sur les reins et à l'épuisement progressif du corps. Le refus de manger tout en réduisant l'appétit est la base de la thérapie par perfusion. Ainsi, le jeûne médical en violation de la fonction rénale est strictement interdit. Pour améliorer le travail de l'intestin, il est recommandé d'avoir des jours de jeûne, mais pas un rejet complet de la nourriture.

Les avis

Pavel, 43 ans, Moscou

Il souffrait de graves crampes dans la région lombaire. Je suis allé chez le médecin. Ils ont dit que c'était une colique rénale. Tests d'urine et de sang assignés, échographie. Le médecin a immédiatement recommandé de faire un régime. Exclus du régime frit, salé et épicé. Il a commencé à manger fractionné, a appris à boire plus d'eau plate. La condition s'est vraiment améliorée de manière significative.

Irina, 36 ans, Syktyvkar

Ils ont trouvé des calculs rénaux en moi. D'après les résultats des tests, il s'est avéré qu'il s'agissait de phosphates. Le médecin a conseillé de faire un régime. Complètement exclu du menu produits laitiers. J'ai lu qu'il est recommandé de manger de la choucroute. J'ai commencé à boire plus d'eau minérale sans sels et aussi à manger de petites portions, mais souvent. La colique est partie, maintenant je me sens bien.

Régime alimentaire pour la colique rénale - comment manger pendant la maladie

La colique rénale est la manifestation la plus désagréable et douloureuse des maladies du système urinaire. La colique apparaît souvent avec des calculs dans les reins en raison du pincement et du blocage du tractus excréteur. Se produit souvent en raison du déplacement du rein.

Les coliques à droite apparaissent plus fréquemment, le cœur et le foie se pressant contre le rein à droite. À cet égard, avec une colique droite au niveau des reins, il est urgent de consulter un médecin, alors qu'en cas de colique à gauche, vous ne pouvez pas être hospitalisé.

Des cas de coliques des deux côtés se produisent également, mais sont beaucoup moins fréquents qu'une attaque unilatérale.

Lorsque les coliques du rein apparaissent, les médecins vous conseillent de suivre un régime alimentaire spécial. Seul un régime alimentaire contenant des coliques ne vous sauvera pas de la maladie, mais contribuera à réduire les manifestations de la douleur.

La colique n'est pas une maladie, mais seulement une conséquence de désordres pathologiques du corps, souvent liés aux uretères.

Une douleur lancinante dans la région lombaire - coliques néphrétiques - apparaît soudainement et augmente rapidement. Les spasmes peuvent être de courte durée et peuvent durer plusieurs jours. L'examen pour identifier les causes prend un certain temps, et pour soulager le spasme et prévenir la réapparition de l'état pathologique, il est nécessaire de modifier immédiatement le régime alimentaire.

Si vous remarquez des symptômes de colique rénale, vous devez immédiatement prendre des mesures pour éliminer l'attaque.

Chaque personne devrait savoir comment fournir une assistance d'urgence en cas de colique néphrétique à elle-même ou à une autre personne. Lisez les instructions ici.

L'essentiel de la table numéro 10 - régimes alimentaires pour la colique rénale

Lorsque le régime alimentaire des coliques doit être modifié, et la consommation de nourriture - dans certaines parties. Vous pouvez manger 4-6 fois par jour toutes les 4 heures. Les volumes doivent être faibles pour ne pas surcharger le système digestif, mais suffisants pour que la faim n'apparaisse pas.

Dans le cas où la cause de la violation n’est pas entièrement déterminée, le tableau de traitement N10 est généralement prescrit. Ce régime est utilisé pour améliorer le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, du foie et des reins, ainsi que pour restaurer les processus métaboliques.

Il est basé sur:

  • Réduire le régime calorique en réduisant la consommation de lipides et de glucides.
  • Limitation significative du sel;
  • L'exception est lourde, difficile à digérer: la viande et le poisson sont utilisés à l'état bouilli;
  • La forte limitation du nombre d'aliments irritant le foie et les reins, provoquant des flatulences et stimulant le système nerveux: pain frais, pâte sucrée et feuilletée, crêpes, muffins, gâteaux; les soupes de pois, tous les types de bouillons; sauces sur bouillons; viande grasse, oie, canard, foie, rognons, cervelle; produits fumés, saucisses, viande en conserve; caviar, poisson en conserve; tous les types de graisses; fromages salés et gras; oeufs durs et frits; légumes salés, marinés et fermentés; légumineuses, épinards, oseille, radis, radis, champignons; ail, oignons, moutarde, poivre, raifort; chocolat, café naturel, cacao; fruits à fibres grossières.

Après avoir neutralisé l'attaque de la colique rénale, il est nécessaire de subir un examen, selon les résultats, dont la nutrition devrait être révisée en fonction du diagnostic.

Quels aliments sont souhaitables à exclure du régime?

  1. Avant de découvrir les causes du syndrome, tous les produits qui causent la colique du rein doivent être supprimés du menu:
  2. Le patient doit cesser de manger tous les plats salés et frits, ainsi que le chocolat, tous les types de cacao et le thé fort;
  3. Il est nécessaire d'exclure tous les bouillons de viande, saucisses, fumage, foie, tous plats des parties internes des animaux;
  4. Diet pour l'oxalate dans l'urine recommande l'exclusion des produits avec un excès de calcium et d'acide oxalique. C'est l'oseille, la laitue, les tomates, les légumineuses, le lait, les betteraves, les carottes.
  5. La nutrition pour les formations d'urate nécessite l'exclusion des fromages, des épinards, du cacao, des radis, du thé fort;
  6. L'alimentation avec du phosphate nécessite l'absence de produits à base de lait, de fromage cottage et de boissons alcoolisées;
  7. Il est recommandé de supprimer les épices, les oignons et l'ail épicés et épicés de l'alimentation. Ces produits contiennent des huiles essentielles qui contribuent au spasme;
  8. Les huiles végétales ne sont pas recommandées.
  9. Ne buvez pas de boissons gazeuses;
  10. Vous devez faire un régime avec une petite quantité de potassium et de phosphore, c’est-à-dire réduire la quantité de fromage cottage, de fruits confits, de noix et de bananes.
  11. Le contrôle de la quantité de sel dans la nourriture est nécessaire. Le sel retient l'eau dans le corps et, en conséquence, augmente à nouveau la charge sur les organes d'excrétion. Lorsque les aliments sans sel sont autorisés à consommer 0,5 cuillère à café par jour. En cas de surpression, le sel est complètement abandonné pendant un moment.

Si vous soupçonnez une maladie rénale, il y a une forte contre-indication au jeûne.

Parce que dans ce cas, des substances nocives sont produites qui chargent en plus les reins.Il semble que la charge sur l’organe malade augmentera et que l’effet d’un régime à teneur réduite en protéines sera perdu.

Des aliments sains et des boissons pour la colique du rein

Le menu est distribué en calories en portions égales pour 5 réceptions.

Dans le régime alimentaire comprennent:

  • Diverses céréales;
  • Salades de divers fruits et légumes;
  • Seulement des soupes de légumes;
  • Pas moins de 3 litres. eau par jour, si la santé le permet. Il faut boire de l'eau douce et cesser de boire de l'eau dure;
  • Concombres, poires, raisins, coings, abricots - pour éliminer les oxalates;
  • Faire bouillir de l'eau en ajoutant un peu de citron;
  • Décoction de rose musquée, boissons aux fruits et thé vert faible;
  • Produits laitiers;
  • Un grand nombre de légumes, à l'exclusion des plantes contenant de l'huile irritant les reins: ail, oignons. Les légumes se mangent bouillis, cuits et cuits au four;
  • Jus de légumes;
  • Fruits et baies - en grande quantité. Ils peuvent être consommés crus;
  • Pour la vinaigrette, utilisez de la crème sure;
  • Sucre, miel - dans la quantité habituelle;
  • Dans les assaisonnements, il est permis d’ajouter du laurier, de la cannelle et des oignons légèrement grillés;
  • Eau minérale sans composition de sel;
  • Persil, airelle, melon d'eau, fraise, citrouille, céleri - pour éliminer l'urate;
  • Choucroute, jus de baies, sève de bouleau - pour neutraliser les phosphates.

Comment passer des jours de jeûne?

Organisez les jours de sortie seulement avec l'approbation du médecin traitant et de préférence sous la surveillance du personnel médical, ce qui est tout à fait possible pendant votre séjour à l'hôpital.

Le jour de jeûne consiste à ne manger qu'un seul produit ou plat par jour. La quantité de ce produit est nécessaire pour que le patient ait une sensation de faim.

En tant que tels produits sont utilisés:

  1. Le plat le plus connu pour le déchargement est la bouillie de gruau. Il est préparé dans de l'eau sans sel, divisé en 5 parties et consommé pendant la journée. Décoction d'avoine arrosée de rose sauvage.
  2. La journée de déchargement des légumes est réalisée à l'aide d'une salade de légumes, assaisonnée d'huile végétale. Il est consommé 5 fois par portions de 300 g. En cas de dysfonctionnement des reins et de coliques, il est très utile de procéder à une décharge de concombre.
  3. Les jours de jeûne à base de fruits feront l'affaire. Ils sont effectués sur tous les fruits ou les baies, sauf les bananes. Les fruits ou les baies préférés sont consommés environ 300 g 5 fois par jour. Pour le goût, vous pouvez ajouter un peu de crème sure et du sucre. Le meilleur fruit pour un tel jour est la pastèque.
  4. Vous pouvez préparer une boisson spéciale pour le déchargement: connectez 600 ml de tout jus et la même quantité de bouillon aux hanches avec un verre d’eau bouillie. Buvez la composition résultante 5 fois dans la journée.

L’alimentation associée à ce trouble est nécessaire pour améliorer l’état du patient, pour traiter et réduire le risque de récurrence des manifestations de coliques néphrétiques.

Avant l'examen pour déterminer la cause des coliques, vous devez absolument respecter les règles de nutrition spécifiées.

Le régime alimentaire avec coliques devrait être tel qu'il n'y ait pas de répétition de la maladie. Si les calculs coliques sont à l'origine de calculs rénaux, il est nécessaire de déterminer la composition du sable ou des calculs ayant provoqué l'attaque. Cela est nécessaire pour déterminer le type de régime.

Tout d'abord, vous devez passer une échographie des reins, uriner, une analyse de sang, si nécessaire, un examen radiographique.

Une visite chez l'urologue est nécessaire pour prévenir les complications graves.

Une nutrition spéciale ne remplace pas le traitement, mais elle contribue à améliorer considérablement l'état du patient et à prévenir le risque de récurrence du spasme.

Une alimentation avec des coliques aux reins, associée à un ensemble de mesures pour traiter les causes qui l'ont provoquée, a un effet positif.

Vidéo: L'échographie peut-elle nuire à la colique rénale?

Si vous souffrez de colique rénale, vous devez avoir des informations sur les méthodes de diagnostic autorisées et sur celles qui ne peuvent pas être effectuées. L'échographie est aujourd'hui l'une des méthodes les plus populaires. Alors, est-il possible d'effectuer une échographie si une personne souffre de colique rénale? Vous trouverez la réponse dans la vidéo.

Régime alimentaire pour la colique rénale

La colique rénale est l'une des maladies les plus douloureuses qui affectent le système urinaire. Le régime alimentaire pour les coliques néphrétiques est prescrit à tous les patients confrontés à la maladie. Une nutrition spéciale peut réduire la douleur et réduire le fardeau des reins. Une adhésion permanente au régime alimentaire éliminera complètement les accès de douleur.

Toute maladie nécessite un régime alimentaire sain et ménageant un rétablissement rapide sans aggraver l’état du patient.

Principes de base et règles de nutrition pour hommes et femmes

Les premiers symptômes de colique chez les hommes et les femmes sont le plus souvent accompagnés d'un manque d'appétit complet. Il est à noter qu’il est interdit en ce moment de forcer une personne à manger de la nourriture. Cependant, il est important de suivre l'abondance de boisson contenant de l'eau afin qu'elle passe par petites portions. C’est particulièrement vrai dans les situations où le manque d’appétit du patient est accompagné de haut-le-cœur et de fièvre.

La nutrition pour la colique rénale comprend les règles suivantes:

  1. Il est important de manger en petites portions, au moins 4 fois par jour, afin de réduire la charge sur les reins.
  2. menu pour constituer la liste des produits autorisés;
  3. Le menu de calories ne devrait pas être inférieur au taux indiqué;
  4. trop manger, ce qui est lourd avec un gain de poids, et par la suite - une charge supplémentaire pour les reins est strictement interdite;
  5. la réduction des calories est possible en réduisant la consommation de lipides et de glucides;
  6. Il est important de limiter la consommation de sel.
  7. ne manger que des aliments faciles à digérer;
  8. cuire la viande et le poisson doit être exclusivement dans le four ou bouillante sur la cuisinière;
  9. surveillez la quantité de liquide consommée et buvez au moins 2 litres par jour.

Bases du régime numéro 10 avec coliques néphrétiques

Dans les cas où la cause de la colique rénale n'a pas été identifiée, les experts prescrivent le plus souvent la table de patient n ° 10. L'alimentation est un menu spécialisé comprenant des produits normalisant la circulation sanguine et le rythme cardiaque, ainsi que les processus métaboliques du corps.. La nourriture est basée sur le fait que le patient doit manger en petites portions toutes les 4 heures. Les aliments difficiles à digérer et les aliments gras sont complètement éliminés de l'alimentation, la quantité de glucides diminue.

Produits autorisés au numéro de table 10

Les repas sur le numéro de table 10 impliquent l'exclusion complète du menu des aliments, dont la composition est en cholestérol, peut provoquer un gonflement et affecter l'excitabilité nerveuse du patient. Autorisé à manger la gamme de produits suivante:

  • produits de boulangerie (hier);
  • viande et poisson maigre;
  • les légumes;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • jus de fruits frais, boissons aux fruits, tisanes, succédanés du café;
  • des oeufs;
  • chou cuit ou bouilli;
  • des fruits;
  • certains types de sauces;
  • sucré (à l'exclusion des chocolats);
  • des saucisses;
  • beurre et huile végétale;
  • les céréales;
  • petite quantité de pâtes.
Retour à la table des matières

Produits interdits au numéro de table 10

Liste des produits interdits:

  • la graisse;
  • viandes grasses (porc, canard);
  • thé fort et café;
  • eau gazeuse et boissons;
  • poisson gras;
  • produits de boulangerie frais;
  • fromage salé;
  • les légumineuses;
  • sauces chaudes et sauces au bouillon de viande;
  • les champignons;
  • oignons et ail;
  • produits contenant du chocolat;
  • les cornichons;
  • nourriture fumée.

Les médecins recommandent de faire cuire les aliments à la vapeur, au bain-marie, bouillis ou cuits au four. Il n'ajoute pas de sel. La nourriture peut être dosolée directement lors de l'utilisation de la nourriture, étant donné que la dose quotidienne de sel est autorisée pour un patient spécifique. Parfois, il est permis de rôtir des morceaux de viande déjà bouillis en une croûte légèrement dorée.

Quels aliments exclure du régime?

Avant que les causes de la colique rénale ne soient établies, les experts recommandent de supprimer du menu tous les aliments susceptibles de provoquer une colique. Une fois le motif identifié, le médecin pourra dresser une liste des produits interdits. Si un patient a des oxalates dans l'urine, il ne doit pas manger d'aliments riches en potassium et en acide oxalique. Ces produits comprennent les tomates, toutes les légumineuses, l'oseille, les carottes, les betteraves et le lait. L'éducation de l'urate suggère d'interdire le fromage, le cacao, le thé fort au café et au radis. En présence de phosphate, il est important d'arrêter de boire des boissons alcoolisées, du lait et du fromage cottage.

Que peux-tu manger?

La liste des produits que les experts recommandent d'utiliser dépend des causes de coliques dans les reins. Cependant, il existe un certain nombre de produits qui seront utiles pour toute colique. Ces produits comprennent: légumes crus et bouillis, soupes de légumes, céréales, baies, jus naturels, décoctions de plantes médicinales, thés faibles, certains produits laitiers, sucre et miel en petites quantités.

Que peux-tu boire?

Le régime alimentaire pour les coliques néphrétiques, quelle qu'en soit la raison, suggère que les patients doivent porter une attention particulière à la quantité quotidienne de liquide consommée. Vous aurez besoin de boire au moins 3 litres de divers liquides par jour, ce qui permettra au rein de mieux fonctionner. Vous pouvez boire de l'eau purifiée ou minérale avec ou sans citron. Il est recommandé de préparer des décoctions de rose sauvage, ainsi que diverses boissons aux fruits à base de baies et de thé léger.

En planifiant le menu de traitement pour une semaine, vous pouvez considérablement diversifier le régime alimentaire et suivre confortablement un traitement de la maladie rénale. Retour à la table des matières

Exemple de menu pour la semaine

Pour créer un menu hebdomadaire, il est important de prendre en compte le nombre de calories quotidien, la teneur en sel et la valeur nutritionnelle des aliments. Il est également nécessaire de faire attention aux préférences personnelles du patient, de sorte qu'une nutrition adéquate ne soit pas un fardeau pour lui. Les produits peuvent être cuits, cuits, cuits à la vapeur et au four. Considérez le menu hebdomadaire approximatif.

Le lundi

  • pour le petit-déjeuner, vous pouvez faire un sandwich avec du beurre et du fromage non salé, faire bouillir un œuf et boire un thé léger avec un peu de sucre ou de miel;
  • pour le deuxième petit-déjeuner, consommer les fruits autorisés (banane, pomme, pêche);
  • le dîner comprend une soupe avec des pommes de terre, du poisson maigre bouilli, une tranche de pain d’hier et du jus de baies;
  • La collation de l'après-midi peut consister en une soupe au lait;
  • pour le dîner, il est recommandé de manger une vinaigrette avec une tranche de pain et du thé faible.
Retour à la table des matières

Moi pour mardi

  • le petit-déjeuner peut être composé de casserole de fromage cottage, de sarrasin, bouilli dans de l'eau et de thé;
  • au deuxième petit-déjeuner, ils recommandent de manger de la gelée de fruits;
  • pour le déjeuner, ils préparent du bortsch maigre, du ragoût de chou et boivent du jus naturel;
  • le thé de l'après-midi consiste à boire une décoction de cynorrhodon;
  • Au dîner, vous devez préparer une salade de légumes, des côtelettes de poulet, des pommes de terre bouillies et du thé faible.
Dès les premiers jours des aliments santé, vous pouvez vous sentir soulagé. Retour à la table des matières

Régime de l'environnement

  • Il est recommandé de commencer le petit-déjeuner avec une omelette, dans laquelle vous pouvez ajouter un peu de fromage faible en gras et non salé et le boire avec du jus de fruits;
  • au deuxième déjeuner ils mangent le fruit;
  • au déjeuner, vous pourrez manger une soupe de légumes, une viande maigre en sauce et un jus de légumes;
  • Les rafraîchissements dans le goûter peuvent être de la purée de fruits;
  • pour le dîner, mangez de la bouillie avec un peu de beurre, un morceau de viande bouillie, une salade de légumes et un thé faible.
Retour à la table des matières

Nourriture le jeudi

  • au petit-déjeuner, vous pouvez manger du porridge au lait et du café;
  • au deuxième petit-déjeuner, manger les fruits autorisés;
  • pour le dîner, faites cuire une soupe, du poisson maigre cuit au four et du thé;
  • le goûter comprend du jus de fruits;
  • Au dîner, mangez du porridge et de la viande maigre, des légumes cuits à la vapeur et du jus naturel.
Retour à la table des matières

Menu du vendredi

  • Le premier repas peut être commencé avec du porridge avec l’ajout de beurre et boire du thé avec du sucre;
  • dans le second cas, buvez un verre de kéfir;
  • pour le déjeuner, faire cuire la soupe avec l'ajout de céréales dans le bouillon de viande, la poitrine de poulet au four, les légumes cuits et la compote de fruits;
  • dans le thé de l'après-midi, vous pouvez boire de la gelée de fruits;
  • Le dîner consiste en une salade de légumes, du poisson cuit au four et du thé faible.

Nourriture du samedi

  • au petit-déjeuner, vous devriez manger des œufs durs, du porridge et du jus de fruits;
  • le deuxième petit-déjeuner comprend un smoothie aux fruits additionné de lait;
  • pour le déjeuner, il est permis de faire cuire la soupe de betterave, la viande cuite au four, le gruau sur l'eau, la salade de légumes et le thé;
  • dans le thé de l'après-midi, vous pouvez manger un bouillon d'herbes médicinales;
  • pour le dîner, mangez des légumes cuits avec de la viande au four et buvez du jus de fruit naturel.
Retour à la table des matières

Le dimanche

  • pour le petit-déjeuner, vous pourrez préparer une casserole de fromage cottage avec des fruits secs et boire du thé;
  • le deuxième petit-déjeuner comprend du pudding de fruits ou de légumes;
  • Le déjeuner doit comprendre une soupe, du bœuf cuit au four, des légumes cuits et du jus;
  • dans le thé de l'après-midi, il est permis de boire de la compote de baies;
  • pour le dîner, vous devez préparer de la viande maigre cuite au four, une salade de légumes et du thé.
Retour à la table des matières

Comment passer des jours de jeûne?

Le régime alimentaire pour les coliques du rein peut inclure des jours de jeûne. Il est important de savoir que leur conduite n'est possible qu'avec l'autorisation d'un spécialiste. Il serait utile que le patient soit sous la surveillance du personnel de l'hôpital, ce qui est possible pendant son séjour à l'hôpital. La journée de jeûne implique l’utilisation tout au long de la journée d’un produit ou d’un plat en particulier. Dans ce cas, le produit doit pénétrer dans le corps du patient en quantité telle qu'il ressente la faim. Les jours de jeûne les plus courants:

Après un régime thérapeutique contre les coliques néphrétiques, il est nécessaire de passer progressivement à un régime alimentaire normal.

  1. Un plat populaire pour le jour du déchargement est la farine d'avoine. Il doit être cuit uniquement à l'eau et sans sel ajouté, la portion divisée en 5-6 parties égales et consommée toute la journée.
  2. Vous pouvez passer une journée de jeûne à l'aide de légumes. Le plus souvent, il est recommandé de cuire des salades de légumes remplies d'huile végétale. Pour manger de la salade devrait être des portions qui ne dépasseront pas 300 grammes, au moins 5 fois par jour.
  3. Le concombre est un autre jour de légume à débarquer. Cela permet d'utiliser des concombres tout au long de la journée en quantité telle que le patient éprouve une sensation de faim.
  4. Il y a des jours de fruits. Dans le cours de leur conduite, presque tous les fruits et les baies conviendront, à l'exception des bananes. Le fruit, qui est le plus apprécié par le patient, doit être consommé au moins 5 fois par jour avec 250 grammes. Vous pouvez adoucir un peu de sucre ou de miel. La préférence de tous les fruits est recommandée pour donner des pastèques.
  5. Pour la mise en œuvre du jour de déchargement et boire est approprié. Pour sa préparation, vous aurez besoin de mélanger environ 500 ml de jus de fruits avec une décoction de rose musquée et un verre d'eau de boisson. Le liquide résultant est divisé en 5 parties et à boire toute la journée.
Retour à la table des matières

Recettes autorisées plats

Soufflé à la viande bouillie. Pour la cuisson, vous aurez besoin d'environ 60 grammes de viande de bœuf bouillie, que vous fouetterez au mélangeur. Ensuite, vous devriez préparer une sauce blanche avec une cuillerée de farine et deux cuillères de lait écrémé. La sauce est ajoutée au bœuf abattu, après quoi le jaune de poulet y est envoyé. Battez les protéines restantes de l'œuf en pics denses et ajoutez-les à la viande. La masse de bœuf qui en résulte doit être disposée sous une forme spéciale et faire bouillir jusqu'à ce que le couple soit prêt. Servir le soufflé peut être arrosé avec du beurre fondu.

Soupe maigre avec addition de fromage. Vous devez d’abord nettoyer les légumes et les couper de la manière qui vous convient. Puis hachez le chou, puis mettez les pommes de terre, les carottes, les tomates et le chou dans le bouillon préchauffé et laissez bouillir pendant 10 à 20 minutes. Avant de servir, ajoutez le fromage râpé et le persil au bortsch obtenu, si vous le souhaitez.

Mucous flocons d'avoine cuits dans du lait. Pour la préparation, vous devrez prendre 50 grammes de farine d'avoine, 100 ml de lait et 50 ml d'eau. Gruau à remplir avec du lait chaud, puis ajoutez-y et de l'eau. Il est important de surveiller la cuisson de la bouillie et de ne pas laisser la farine d'avoine coller au fond de la casserole. En fin de cuisson, ajoutez un petit morceau de beurre dans le plat fini.

Souffle de fromage cottage. Vous devez préparer 100 grammes de fromage cottage faible en gras, 10 grammes de beurre et de semoule, une cuillerée de sucre et une cuillerée à thé de fécule. Frottez le fromage cottage dans un tamis, puis versez le beurre fondu sur la masse molle, versez la semoule, l’amidon et le sucre. Le mélange résultant devrait être comment mélanger. Permis d'ajouter des baies de soufflé, à partir de laquelle vous devez d'abord obtenir des os. Le processus de cuisson a lieu dans un bain-marie et dure environ 40 minutes. Servir le soufflé peut être arrosé avec du sirop de fruits.

Régime alimentaire pour la colique rénale

Une douleur intense et aiguë dans la région lombaire est souvent un signe d'insuffisance rénale. La cause de la colique rénale réside dans le déplacement des calculs dans les voies urinaires, dans la flexion et l'obstruction de l'uretère, processus inflammatoires. La décharge de pierres ou de sable dans le système urinaire provoque un certain nombre d'inconvénients, voire un syndrome de choc chez l'homme.

Les médecins envisagent de prescrire un régime alimentaire spécial pour prévenir une maladie aussi commune ou atténuer les symptômes. Un régime alimentaire spécial ne permettra pas d'éliminer la maladie, mais contribuera à réduire la douleur, à soulager les symptômes et à réduire le fardeau des organes du système génito-urinaire.

L'essence de la colique rénale

Une attaque de colique rénale apparaît de manière inattendue, quelle que soit l'heure de la journée, et est de nature à court ou à long terme. Le symptôme principal est une douleur aiguë qui commence dans la région lombaire, l'hypochondre, puis descend le long du tractus urinaire jusqu'aux organes génitaux et à l'aine. Les attaques sont accompagnées de frissons, de fièvre, de vomissements, de tachycardie.

La colique rénale dans 90% des cas est une conséquence de la formation de sable ou de calculs rénaux. Mais ils notent d'autres changements dans le corps qui peuvent devenir des signes de l'apparition d'une telle maladie.

Les signes de lithiase urinaire sont plus fréquents chez les hommes (12%) que chez les femmes (7%). L'explication est l'observance du bon régime alimentaire par les femmes qui surveillent leur silhouette et leur nourriture. Mais une telle maladie, déclenchée par une infection, affecte souvent le sexe plus faible de la population. Par conséquent, les chances d'attraper une lithiase urinaire sont égales. La catégorie d'âge des patients se situe entre 20 et 50 ans. Souvent, la charge sur le système urogénital affecte le rein droit, les foyers bilatéraux de la maladie sont extrêmement rares.

Schéma thérapeutique pour la colique rénale

En plus du traitement médical ou chirurgical, le médecin doit prescrire un régime alimentaire spécial au patient souffrant de colique néphrétique. Une bonne nutrition est nécessaire pour minimiser la charge sur les reins. Le corps en manque de reins doit s'approvisionner en nutriments nécessaires et assurer l'homéostasie des systèmes corporels. Il est important de combler le manque de vitamines et de minéraux là où ils font défaut.

Recommandations diététiques générales pour la conformité du patient avec la colique rénale:

  • Pour manger fractionné, diviser les aliments en 4-5 réceptions en petites portions.
  • Exclure les excès alimentaires et les aliments difficiles à digérer.
  • Mangez des aliments faibles en calories.
  • Réduisez votre consommation de sel au minimum.
  • Refusez les aliments frits, épicés, acides, gras, fumés et farinés.
  • Exclure du régime les boissons sous forme de thé fort, tous types de cacao, chocolat.
  • Augmentez la quantité de liquide absorbée à 2-3 litres par jour (en l'absence de contre-indications).
  • Abandonnez complètement les boissons alcoolisées.
  • En cas d'insuffisance rénale, retirez les protéines de l'alimentation et réduisez le régime de consommation.
  • Abandonnez le jeûne thérapeutique.

Les coliques entraînent souvent une décharge corporelle nécessaire lorsque les médecins prescrivent un régime appelé Tableau n ° 10. Ce système implique un régime alimentaire spécialement conçu qui améliore le métabolisme dans le corps. Le tableau numéro 10 comprend:

  • Poisson maigre bouilli ou viande diététique;
  • Céréales, soupes, bouillons de légumes;
  • Thé en vrac avec du lait, de l'eau, des jus de légumes non concentrés;
  • Produits laitiers;
  • Légumes, fruits

Le tableau 10 contient tous les principes et composants d’une nutrition adéquate. Le respect de ce régime améliorera les performances de tous les systèmes corporels, y compris l'état du système urinaire.

Le régime alimentaire pour les coliques néphrétiques est prescrit par le médecin traitant ou un nutritionniste. Des spécialistes surveillent quotidiennement l’état du patient, tout en respectant un régime approprié.

Une bonne nutrition aide à ramollir la pierre, contribue à sa dissolution. De plus, l'utilisation régulière de produits sains aidera à réduire le stress dans les voies urinaires, ce qui garantira une décharge rapide du sable. Une alimentation avec coliques rénales améliore l'état du patient et prévient les rechutes.

Régime alimentaire avec différents types de pierres

Comme la colique rénale laisse présager dans la plupart des cas la lithiase urinaire, il est intéressant de comprendre les options alimentaires pour différents types de calculs. Allouer des calculs urate, oxalate, phosphate. La qualité et le contenu de l'urine ont une incidence sur la composition chimique des calculs dans les reins. Pour l'alcalinisation ou l'oxydation de l'urine, il est nécessaire de modifier le régime en fonction du type de calculs. Pour savoir quel régime suivre en cas de colique rénale, il est possible de passer des tests d'urine et de sang.

Urats Diet

La présence d'urates (calculs d'acide urique) dans les reins force la lixiviation de l'urine. Pour ce faire, vous devez renoncer aux baies acides, aux fromages, aux viandes fumées, aux légumineuses et au café fort. L'apport en protéines devrait être réduit à 100 grammes par jour.

La liste des produits autorisés avec des pierres d'urata comprend:

  • Volaille faible en gras, poisson.
  • Produits laitiers fermentés.
  • Fruits sucrés
  • Légumes bouillis, compotés, crus.
  • Kashi (à l'exception du sarrasin).
  • Cuisson à base de farine complète.

Régime Oxalate

Les oxalates présents dans les reins excluent du régime tous les aliments contenant ces substances. Ceux-ci incluent l'oseille, les tomates, les betteraves. Il est interdit de manger de la rhubarbe, des baies et des fruits acidulés, du lait, des légumineuses. Il est nécessaire de minimiser la consommation d'aliments riches en vitamine C et en protéines.

Régime oxalate est accompagné par la consommation de ces produits:

  • Légumes et fruits sucrés
  • Boeuf bouilli;
  • Toutes sortes de céréales (à l'exception de la semoule);
  • Viande et poisson diététiques;
  • Thé avec du lait ajouté.

Régime avec phosphate

Les phosphates sont extrêmement rares dans les reins. Ils provoquent des coliques lors de la cristallisation du phosphate en les modifiant lorsqu'ils sont exposés à un environnement alcalin. Il est nécessaire d'équilibrer l'environnement acide-basique. Dans le régime au phosphate, le lait et les produits laitiers, les pommes de terre, les fruits sucrés et le sel sont complètement exclus du régime.

Capable de contribuer à la lutte contre les phosphates, tels produits:

  • Œufs sans jaunes;
  • Citrouille;
  • Sève de baies et de bouleau;
  • Choucroute;
  • Variété de céréales;
  • Bouillon hanches.

Le respect de régimes spéciaux, dépendant du type de calculs rénaux, vous permettra d’ajuster l’équilibre acido-basique. Cela ne permettra pas la croissance des pierres existantes, aidera à les ramollir et à les éliminer, ainsi que de réduire le risque de formation de nouvelles pierres.

Jours de jeûne

S'il n'y a pas de contre-indications, la maladie passe sous une forme légère et sans complications, utilisez un régime spécial les jours de jeûne. Décharger le corps de cette manière n'est autorisé qu'avec l'accord du médecin et sous sa surveillance (surtout si cela est fait pour la première fois). Ne confondez pas le jeûne médical avec les jours de jeûne. Le refus complet de la nourriture est considéré comme une contre-indication à la colique rénale, car le corps du patient nécessite une saturation. Un déchargement correct implique l'utilisation d'un type de produit tout au long de la journée.

Options du produit pour les jours de jeûne:

  1. Farine d'avoine fraîche sur l'eau. Le porridge de réception est divisé en 5 fois, arrosé d'une décoction de rose sauvage.
  2. Salade de légumes frais à l'huile végétale (olive). Une portion est de 300 grammes. Boire 5 fois par jour.
  3. Le régime de la pastèque aide à éliminer les calculs rénaux. Pour le déchargement, il est également permis d'utiliser d'autres fruits, à l'exception des bananes.

Traitement des remèdes populaires contre la colique rénale

En plus de la médecine traditionnelle, ils aident à éliminer le principal symptôme de la lithiase urinaire - les coliques néphrétiques - les remèdes populaires. Les principaux médicaments qui aident à traiter les patients - décoctions, lotions. La compresse à base de graines de lin moulues est appliquée sur le côté douloureux, elle soulage la douleur. Une décoction de graines de citrouille - une boisson utile contre les coliques néphrétiques. Manger du blé bouilli une fois par semaine aide à prévenir les calculs rénaux.

Le traitement des calculs d'urate avec des méthodes folkloriques donne de bons résultats avec une utilisation régulière et à long terme (1,5-2 mois) de différentes décoctions. Cela comprend le bouillon d’airelles à base de feuilles d’airelles, de racine de persil, d’herbes de calamus et de renouée, de décoction d’épine-vinette (épine-vinette) et de décoction de feuilles de bouleau (bouleau, sureau noir, graines de lin).

Les pierres de phosphate et d'oxalate sont bien traitées de la manière la plus populaire:

  • Une décoction de fleurs d'épine-vinette à base d'épine-vinette, d'immortelle, d'airelles rouges, d'infanterie mère, de trèfle d'herbe.
  • Le bouillon est basé sur l'herbe Budra, composée d'herbe Budr, de bleuet bleu, de menthe et de feuilles de wintergreen.
  • La couvée à la base de l’immortelle comprend l’immortelle, le faucon, le sureau noir, le bleuet bleu et la racine krovokhlebki.

Pour prévenir l'apparition de coliques rénales, il est nécessaire de connaître la cause première de son apparition. Comme la lithiase urinaire est souvent à blâmer, il est nécessaire de mettre de l'ordre dans le régime alimentaire habituel. Dans le temps accepté un produit utile qui est inclus dans le régime, permettra d'éviter l'apparition de calculs et d'éliminer les rechutes. La nutrition médicale permettra de réduire la douleur et d’améliorer l’état général du patient.

Comment faire un massage de la prostate à la maison

Pilules contre la cystite pour les femmes: 10 médicaments les plus populaires