Qu'est-ce que l'urologue recherche dans la cystite?

La cystite est l'une des maladies les plus courantes de la vessie. C’est une inflammation qui se produit dans cet organe et provoque des symptômes désagréables qui affectent considérablement la qualité de vie du patient. Le plus souvent, cette maladie survient chez les femmes, mais chez les hommes. Par conséquent, les représentants des deux sexes doivent savoir quel médecin traiter pour la cystite. Après tout, le succès du traitement dépend du traitement correct.

Pour le traitement de la cystite, nos lecteurs utilisent avec succès

Méthode Galina Savina

. Après avoir soigneusement étudié cette méthode, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.

Comment choisir un docteur?

Certaines personnes pratiquent l'automédication, considérant que la cystite n'est pas dangereuse. Cependant, avec une telle maladie, un médecin est absolument nécessaire. Le fait est qu’avec un traitement de qualité et rapide, cette maladie passe sans conséquences, mais elle comporte également des complications. Ils sont généralement dus à un traitement inapproprié ou à un renvoi tardif à un spécialiste.

Souvent, les gens ne vont pas chez le médecin, même si tous les symptômes de la maladie sont présents, simplement parce qu'ils ne savent pas qui gérer ce problème. Il est particulièrement difficile pour une femme dans ce cas, car les femmes atteintes de cystite peuvent être causées par différentes raisons. La construction d'une stratégie de traitement peut nécessiter les efforts conjoints de plusieurs spécialistes. Il est donc impossible de dire quel médecin traite la cystite chez la femme.

Une idée fausse commune est la conviction que le gynécologue devrait traiter le traitement de la cystite chez les femmes. C'est faux. Ce médecin est spécialisé dans les maladies des organes reproducteurs. La cystite ne fait pas partie de ces maladies car la vessie n’appartient pas au système reproducteur. Bien que dans la plupart des cas, la consultation d'un gynécologue peut encore être nécessaire.

L'urologue s'occupe du traitement des maladies du système urinaire. Ceci s'applique aux deux sexes. Cependant, il est généralement admis que ce spécialiste est un médecin «de sexe masculin», raison pour laquelle les femmes ne savent souvent pas à quel médecin s'adresser en cas de cystite. Pour cette raison, les femmes évitent de consulter un urologue, ce qui entraîne la progression de la maladie. Par conséquent, il est nécessaire d'éliminer tous les doutes et de prendre rendez-vous avec l'urologue pour la cystite.

Cependant, en raison des particularités de l'anatomie et de la physiologie de la femme, les causes de la cystite chez la femme peuvent être associées non seulement à des problèmes du système urinaire. Parfois, cette maladie est provoquée par des infections survenues aux organes génitaux. Cela signifie que pour établir un diagnostic correct et un traitement de qualité, vous devrez également consulter un gynécologue.

En outre, chez certaines femmes, une cystite survient en raison de la faible localisation de l'urètre. Cette fonctionnalité peut révéler un chirurgien. Tout cela signifie que pour le traitement de la cystite, une femme a généralement besoin de l'aide de plusieurs spécialistes, alors qu'un homme n'a besoin que de consulter un urologue.

Un homme qui se rend chez ce spécialiste ne crée généralement pas de confusion, alors que la présence d'une femme dans la file est surprise par beaucoup. Si vous ne pouvez toujours pas surmonter l’embarras, vous devez vous adresser au thérapeute et lui parler des symptômes observés. Il émettra une référence au médecin qui aidera.

Que fait le docteur?

Lorsqu’un patient est traité avec un soupçon de cystite, les actions du thérapeute dépendent du sexe du patient: l’homme doit absolument aller chez l’urologue, la femme chez l’urologue et le gynécologue. Ces médecins détermineront quels symptômes ont été détectés par le patient et les renverront à un examen supplémentaire. Dans ce cadre, les types de procédures suivants sont effectués:

Test sanguin Cela vous permet d'identifier l'inflammation dans le corps. Analyse d'urine L'augmentation du contenu en leucocytes indique le développement de la cystite. Semez de l'urine. Cette analyse identifie les bactéries responsables de la maladie. Échographie des organes pelviens. Cette méthode est utilisée pour dépister les femmes. Cystoscopie Cela vous permet d’établir des changements dans la vessie. Tests d'infection de l'appareil génital. Le plus souvent appliqué à la moitié féminine, mais sont également possibles pour les hommes.

Sur la base des résultats de cet examen, un traitement approprié à chaque cas est prescrit. L'urologue devrait s'en occuper, même si souvent ses actions devraient être coordonnées avec celles du gynécologue (si des infections ou des maladies des organes de la reproduction étaient détectées).

Parfois, comme mentionné ci-dessus, le traitement qualitatif de cette maladie nécessite une intervention chirurgicale.

Elle est associée à une localisation trop basse de l'urètre par rapport au vagin, raison pour laquelle les bactéries de la microflore vaginale pénètrent facilement dans l'urètre, ce qui entraîne une cystite. Ce problème ne peut être résolu que de manière chirurgicale. Dans ce cas, l'interaction de l'urologue et du chirurgien est requise.

La thérapie, contrairement au diagnostic, est nommée sans distinction de sexe. Le médecin se concentre uniquement sur les caractéristiques identifiées de la maladie, sur la base desquelles il choisit la tactique. En cas d'origine infectieuse de la cystite, l'effet principal est réalisé par des antibiotiques et des agents qui combattent les symptômes les plus prononcés de la pathologie. La nature non infectieuse de la maladie nécessite l’élimination des effets traumatiques, ce qui se fait par le respect des mesures préventives. Le patient doit suivre toutes les recommandations pour éviter les complications.

Lorsque vous détectez des maladies de la sphère reproductive qui ont provoqué le développement de la cystite, il est très important non seulement de faire face à ses manifestations, mais également de restaurer la microflore des organes génitaux. Dans ce cas, les actions de l'urologue doivent être coordonnées avec celles du gynécologue (en ce qui concerne la femme). Chez les hommes, la lutte contre de tels écarts est menée sous la direction d'un urologue.

En cas de suspicion de cystite, vous devez savoir quel médecin vous devez consulter. En effet, l'efficacité du traitement dépend du choix du spécialiste, du niveau de ses qualifications. La meilleure option est l'appel initial au thérapeute, qui décidera s'il est judicieux d'effectuer un diagnostic plus approfondi.

Nombre de nos lecteurs appliquent activement la technique largement connue à base d’ingrédients naturels recommandée par le chef urologue de la Fédération de Russie, Pushkareva Elena Vasilyevna, pour le traitement et la prévention de TsISTITA. Nous vous conseillons de lire.

Commentaires de notre lectrice Maria Uvarova

J'ai récemment lu un article sur la «collection du monastère du père George» pour le traitement de la cystite. Avec cette collection, vous pouvez TOUJOURS vous retirer de la CISTITA à la maison.

Je n'avais pas l'habitude de ne faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et de commander l'emballage. Je me sentais déjà soulagé le troisième jour: je cessais de courir toutes les cinq minutes pour aller aux toilettes et les douleurs pendant la miction qui me tourmentaient avant de me retirer. Tous les symptômes de la cystite ont disparu. L’atmosphère s’est améliorée, le désir de vivre et de profiter de la vie est de nouveau apparu! Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, alors le lien vers l'article ci-dessous.

Pensez-vous toujours que se débarrasser de la cystite est pour toujours impossible?

À en juger par le fait que vous lisez ces lignes maintenant, la victoire dans la lutte contre les TsISTIT n’est pas encore de votre côté...

Et avez-vous déjà pensé à utiliser des drogues toxiques faisant de la publicité? C'est compréhensible, car les mictions fréquentes et douloureuses assomment littéralement l'ornière. Et ignorer la maladie peut avoir de graves conséquences...

envie d'uriner... démangeaisons et brûlures en urinant.... sensation de vidange incomplète de la vessie... inconfort, douleur dans le bas-ventre... douleur à la fin de la miction... du sang dans les urines...

Tous ces symptômes vous sont familiers? Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause? Nous vous recommandons de vous familiariser avec la nouvelle méthodologie de l'urologue en chef de la Fédération de Russie, Elena Vasilievna Pushkareva, dans le traitement de la cystite,… Lisez l'article >>

Nous traitons le foie

Traitement, symptômes, médicaments

Qu'est-ce qu'un urologue examine chez les femmes atteintes de cystite?

»Cystite chez les femmes

Visite chez l'urologue: comment se préparer?

En réponse à la question «Comment se préparer pour une visite chez un urologue», un moteur de recherche populaire fournit plus de 23 000 liens. Les internautes s’intéressent au déroulement de l’examen du médecin et s’interrogent sur la nécessité de prendre des mesures avant de le consulter. En as-tu vraiment besoin? Nous découvrons qu'il serait utile de prendre note de ceux qui envisagent de consulter l'urologue.

... un médecin engagé dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies de la sphère urinaire (chez les femmes) et du système urogénital (chez les hommes). La spécialisation de l'urologue est en partie proche de l'andrologue et du gynécologue - les médecins masculin et féminin - mais ne les remplace en aucun cas. De nombreuses maladies et troubles qui font l’objet de l’urologie: par exemple, syndrome de la vessie hyperactive, incontinence urinaire, cystite, pyélonéphrite, lithiase urinaire, sont caractéristiques des deux sexes, ainsi que des traumatismes de l’uretère, de la vessie et des reins.

Raison de contacter un urologue

Ceux qui surveillent leur état de santé sont invités à consulter l'urologue une ou deux fois par an pour un examen de routine. Les raisons de ne pas remettre à plus tard une visite chez le médecin peuvent être des signes inquiétants de bien-être, tels que:

mictions fréquentes (plus souvent 8 fois par jour), y compris la nuit (plus souvent 1 fois par nuit);

envie insupportable d'uriner, incontinence urinaire au son de l'eau qui coule;

inconfort en urinant (douleur, crampes, etc.);

douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, dans la région lombaire;

des impuretés dans l'urine (sang, pus) ou un changement de couleur (apparition de nuances roses, rouges, brunes);

incontinence urinaire au cours de l'exercice, quelle que soit son intensité (particulièrement lors du rire, de la toux, de l'éternuement, de la levée de poids, de la marche, du sport ou des rapports sexuels).

Comment se préparer à la visite d'un urologue

La première recommandation s’applique aux visites chez un médecin de n’importe quelle spécialité: vous devez prendre une douche (sans utiliser de produit cosmétique pour des soins d’hygiène intime: gels, savon), porter des sous-vêtements frais et avoir l’air généralement soigné. Vous pouvez également emporter avec vous une bouteille d'eau potable, nécessairement de l'eau non gazeuse (0,5 à 1 l) et pré-remplir le journal des mictions. Un échantillon ou un journal (et en fait un questionnaire avec un petit nombre d’articles) est facile à trouver sur le Web. Et l’eau est utile si vous devez effectuer une échographie de la vessie: remplie de liquide, elle sera mieux visible sur le moniteur, ce qui permettra au médecin de tirer une conclusion plus précise sur l’état de l’organe. Pour la même raison, il est recommandé de ne pas aller aux toilettes pour quelques heures avant l'inspection.

Vous devez également temporairement (la veille de la visite chez le médecin) exclure du régime les aliments et les boissons qui provoquent une formation accrue de gaz: pois, lentilles et autres légumineuses, légumes frais, baies, fruits, produits laitiers et produits laitiers. Sous l'interdiction et l'alcool.

Même les urologues conseillent de s'abstenir de tout rapport sexuel, en particulier chez les hommes, deux jours avant la visite prévue chez le spécialiste. Dans ce cas, le médecin sera en mesure de faire les tests nécessaires (frottis et frottis de la membrane muqueuse des organes génitaux et excréteurs), si nécessaire, lors de la première admission.

Comment se passe l'examen de l'urologue?

La consultation primaire de l'urologue comprend tout d'abord une enquête - découverte des plaintes du patient et collecte d'informations sur l'historique (antécédents médicaux): symptômes, évolution de la maladie, mode de vie, troubles chroniques et héréditaires, prise de médicaments, allergies, chirurgies. Ensuite, le médecin procède à une inspection visuelle et, à la fin de la réception, il établit un diagnostic préliminaire et formule des recommandations.

En règle générale, ils sont les suivants: tenir un journal de miction pendant trois jours (si le patient ne l’a pas fait à l’avance); analyse d'urine complète, analyses de sang cliniques et biochimiques, frottis urétral, culture bactérienne d'urine, spermogramme (pour les hommes); Pour subir une échographie - les femmes doivent subir une échographie des reins et de la vessie, les hommes - un examen des reins, de la vessie, de la prostate et du scrotum.

D'autres formes d'examen et de tests de laboratoire sont également possibles, telles que le diagnostic PCR, les tests d'infections sexuellement transmissibles, la débitmétrie urinaire, l'examen urodynamique, l'examen sur une chaire gynécologique (pour les femmes) et l'examen rectal (pour les hommes). Tout cela est nécessaire pour un diagnostic plus précis et un traitement efficace de la maladie.

C'est important! Nul besoin d'avoir honte de votre maladie, de cacher quoi que ce soit à son sujet - la contrainte est inappropriée ici. Plus le médecin connaît de détails, plus il lui est facile de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement approprié. Avec le niveau actuel de développement de l'urologie, il n'y a pratiquement aucune maladie du système urinaire (urogénital) qui ne puisse faire l'objet d'un diagnostic et d'un traitement. L'essentiel est le désir d'une personne de prendre soin de sa santé et sa volonté de respecter un rendez-vous chez le médecin.

ARTICLE PORTE UN CARACTERE CÉLÈBRE. POUR TOUT CE QUI CONCERNE VOTRE SANTÉ, VEUILLEZ CONTACTER LE MÉDECIN.

Matériaux sur le sujet

Randonnée chez l'urologue. Effrayant.

Je veux demander si, et si nécessaire, pourquoi, enlever le soutien-gorge et abaisser légèrement la culotte chez l'urologue. Ne vous sentez que ventre.
C'est très désagréable pour l'âme après avoir consulté un médecin. Trop dragueur, vraiment rien dit

Oubliez l'expression: ***** n'est pas un oiseau, le docteur n'est pas un homme!. Tous sont un mazana du monde. Nous avons dû chercher une femme médecin.

38. Sergei | 25.12., 12:36:02 [1379307641]

pucemu muziki stisniajutsa idti k urologu, problème grave, un potomu cto byl par glaz, trogaet jaicki, mazet anal lubrikantom, i proveriaet prostatu.takoe osiusenije cto sur izdevaetsa, poluciaet kakoi à fetis.priciniaet diskamfort pacientu.

39. sasha | 29.12., 14:38:00 [1379307641]

il y avait récemment un urologue, mon ami m'a dit l'avoir saoulé à propos de la coupe dans le périnée. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais ça a l'air jeune et en bonne santé, rien ne blesse et le sexe sans problèmes. Les urologues de sexe masculin sont toujours des hommes eux-mêmes, les femmes ne travaillent pas ici. J'avais l'habitude de penser que c'est ainsi que j'ai compris récemment. En bref, il m'a fait lui donner du jus de la prostate pour analyse. Dans le cul, il mit ses doigts dans un gant et commença à pétrir dans le rectum. De la fin gouttes de liquide et en passant ça fait mal! J'ai été blessé, mais comment ça va? En général, dans un bocal, un peu de goutte a coulé et m'a laissé partir.
***** combien j'étais désagréable et honteux de lui avoir permis de le faire. Je comprends que ce soit nécessaire pour l’analyse, mais bon sang, c’est irréaliste, humiliant et dégoûtant. Qui d'autre a vécu cette expérience? Si soudainement je tombe malade, dois-je souvent reprendre cette récolte de jus de prostate?

40. Svetlana | 27 mars 19:12:00 [3096957530]

J'étais chez l'urologue. Elle avait également très peur au début, pour une raison quelconque, cette direction particulière de la médecine est très populaire auprès des paysans. Dans toute la ville n'a pas trouvé une femme urologue. Le médecin n'a même pas touché. Immédiatement, j’ai envoyé un test d’urine général, mais le problème que j’avais était un autre, souvent une envie pressante d’uriner. La prochaine visite prescrit un traitement. Très utile.

J'ai maintenant le même bit effrayant. Il faut aller chez l'urologue, c'est un homme, mais ce n'est pas si effrayant) Le fait est qu'il est l'ami d'un ami et qu'il connaît mon mari. Quand j'ai appelé pour consulter, il m'a dit quels tests il fallait faire et qu'il était nécessaire de faire une inspection. Cela devient bizarre à la pensée que quelqu'un de vos amis soit au courant de vos entrailles)))) Pour une raison quelconque, d'autres gynécologues et urologues ne le sont pas peur))

L'utilisateur du site Woman.ru comprend et accepte qu'il est seul responsable de tous les documents publiés partiellement ou entièrement par lui-même via le service Woman.ru.
L'utilisateur du site Woman.ru garantit que le placement des documents qui lui sont soumis ne porte pas atteinte aux droits des tiers (y compris, mais sans s'y limiter, le droit d'auteur), ne porte pas atteinte à leur honneur et à leur dignité.
L'utilisateur du site Woman.ru, en envoyant des documents, est donc intéressé par leur publication sur le site et exprime son consentement à leur utilisation par les éditeurs du site Woman.ru.
Tous les éléments du site Woman.ru, quels que soient la forme et la date d’installation sur le site, ne peuvent être utilisés qu'avec le consentement des rédacteurs du site. Réimprimer des documents de Woman.ru est impossible sans l'autorisation écrite de l'éditeur.

Les éditeurs ne sont pas responsables du contenu des publicités et des articles. L'opinion des auteurs peut ne pas correspondre au point de vue des éditeurs.

Les documents placés dans la section Sexe ne sont pas recommandés pour être regardés par des personnes de moins de 18 ans (18 ans et plus)

Lorsque vous visitez le site woman.ru, vous acceptez les conditions d'utilisation de Woman.ru. y compris et en termes de cookies.

Publication du réseau Woman.ru (Certificat de média EL n ° FS 77 - 65950, délivré par Roskomnadzor le 10 juin de l'année).

Diagnostic de la cystite chez la femme

1. Examen non instrumental

Les mesures de diagnostic non instrumental de la cystite qu'un urologue peut entreprendre comprennent:

  • Antécédents médicaux. c'est:
    • épisodes d'infections urogénitales;
    • opérations antérieures sur le système urinaire et le petit bassin;
    • pathologies associées (systèmes nerveux et endocriniens, maladies du tractus gastro-intestinal);
    • également enregistré des cas de violation de l'alimentation sous forme de provocation alimentaire, l'alcool.
  • Recueillir les plaintes pour:
    • mictions fréquentes et douloureuses, généralement après un dysfonctionnement alimentaire ou une hypothermie;
    • sur le besoin d'uriner;
    • sur l'apparition d'impuretés sanguines dans l'urine.
    • douleur dans la région de la vessie, dont l'intensité est directement liée à la gravité du processus inflammatoire;
    • couleur foncée de l'urine, indiquant la présence de globules rouges, de leucocytes, de bactéries, d'épithélium.
  • Examen physique (au doigt) de la projection de la vessie et de la région située au-dessus du pubis afin d'identifier la douleur;
  • Formation du journal de miction. c’est-à-dire des données sur le volume d’un seul apport liquidien et d’un seul écoulement d’urine dans les 2-3 jours;
  • Examen gynécologique en chaire d'évaluation:
    • conditions de la membrane muqueuse du vestibule du vagin;
    • l'ouverture externe de l'urètre et son emplacement par rapport au vagin;
    • douleur à la palpation dans le vagin au fond de la vessie;
    • les conditions de l'urètre et des tissus adjacents;
    • raideur de l'anneau hyménal et de ses traces - un bourrage d'infection pendant les rapports sexuels est possible (examen vaginal selon la méthode O Donnel).
  • Calibrer l'urètre à l'aide de la bougie d'olive pour identifier les vésicules d'infarctus organiques.

2. Examen de laboratoire pour la cystite

Les méthodes de diagnostic en laboratoire comprennent:

  • Analyse générale de l'urine pour détecter les signes d'inflammation, consistant en un grand nombre de globules blancs et de globules rouges dans l'urine;
  • Examen bactériologique de l'urine pour déterminer la réaction des microorganismes aux médicaments antibactériens (103 UFC / ml.);
  • Diagnostic PCR pour les infections sexuellement transmissibles;
  • Étude ELISA pour la détection du cytomégalovirus et de l’herpès;
  • Frottis vaginal (pour détecter une dysbiose vaginale);
  • Analyse clinique du sang (si nécessaire) pour exclure le processus inflammatoire systémique (nombre élevé de globules blancs et ESR).

3. Etudes instrumentales sur la cystite chez la femme

Le diagnostic instrumental est réalisé à l'aide de:

  • Échographie des reins et de la vessie remplie pour évaluer l'état de ses parois, exclure les néoplasmes, l'urolithiase, la présence d'urine résiduelle, la structure des tissus adjacents à l'urètre;
  • Enquête d'urographie pour exclure la lithiase urinaire;
  • Urographie intraveineuse par contraste pour exclure les néoplasmes, la lithiase urinaire, les troubles du développement du système urinaire. Un agent de contraste est injecté dans une veine et une série de rayons X est réalisée;
  • Cystoscopie c'est-à-dire l'insertion dans la vessie à travers l'urètre d'un instrument spécial doté d'une caméra vidéo, qui permet une évaluation visuelle des parois de la vessie, afin d'exclure les tumeurs. Cette méthode est contre-indiquée dans la période aiguë de la maladie. S'il y a des zones suspectes, alors avec la cystoscopie, elles sont biopsiées pour une analyse histologique ultérieure;
  • Débitmétrie avec l'établissement du volume d'urine résiduelle pour éliminer l'obstruction infravesicale;
  • Examen urodynamique complet. consistant à effectuer la débitmétrie urinaire, la profilométrie, la cystométrie, l’électromyographie des organes pelviens, d’établir la capacité d’évacuation de la vessie, l’instabilité de l’urètre et d’évaluer l’état fonctionnel des voies urinaires inférieures. Au cours de l'examen, la pression dans l'urètre et la vessie, ainsi que la pression abdominale, sont déterminées et enregistrées;
  • Tomodensitométrie des organes pelviens. en tant que méthode d’investigation la plus informative permettant d’obtenir des rayons X couche par couche de tous les organes pelviens;
  • TMS (tomodensitométrie multispirale) des organes pelviens. Cette méthode est très informative, précise, haute résolution, la capacité à obtenir des images en trois dimensions des organes et des tissus. Le TCP est utilisé avec succès dans le diagnostic précoce et le dépistage d’un grand nombre de maladies;
  • Imagerie par résonance magnétique des organes pelviens. Il s’agit d’une méthode de recherche sûre et très informative, qui permet d’évaluer l’état de tous les organes et tissus du pelvis et d’en identifier les modifications pathologiques.

Des questions? Demandez à votre urologue en ligne! L'urologue andrologue en ligne répondra bientôt ici.

Votre médecin - Chakiryan Mikael Ashotovich. Il possède une vaste expérience dans le diagnostic de la cystite chez la femme, les médicaments et le traitement chirurgical.

Que fait l'urologue avec la cystite

Réchauffeur pour la cystite. Avantages et inconvénients du réchauffement à la maison

Pour améliorer la puissance, nos lecteurs utilisent avec succès M-16. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

La cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, due à la pénétration de la microflore pathogène dans le corps. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie car leur urètre est court et large, ce qui facilite la pénétration de l'infection dans la vessie. Mais les hommes sont également diagnostiqués avec une cystite.

L'hypothermie, ou la présence d'une infection dans le corps, dont la flore pathogène peut se transmettre à d'autres organes, notamment la vessie, est souvent un facteur provoquant l'apparition de la cystite. En outre, une inflammation non infectieuse de la vessie peut survenir en raison de la prise de divers médicaments et produits, accompagnée d'une irritation de la muqueuse de la vessie.

Comment se débarrasser de l'inflammation et savoir s'il est possible de réchauffer la cystite - les questions les plus courantes qui se posent chez les patients atteints de cette maladie.

Causes et symptômes de la maladie

Si nous parlons des causes de l’origine de la maladie, elles sont alors enracinées dans des bactéries (Escherichia coli, Staphylococcus et autres) qui habitent votre vessie, ce qui provoque le processus inflammatoire. Les autres facteurs contribuant au développement de la maladie sont:

  • Manque d'hygiène intime normale;
  • L'hypothermie;
  • Carence en vitamines et nutrition déséquilibrée, en d’autres termes, un grand nombre de produits dans le menu, contenant une quantité accrue de sel, de graisse, d’acide et un amour de l’alcool;
  • Perturbation des niveaux hormonaux chez les femmes;
  • L'inflammation des organes génitaux et d'autres maladies infectieuses (par exemple, la grippe) peuvent également être une cause de l'apparition de la cystite;
  • Des maladies telles que le diabète, la lithiase urinaire, les blessures à la colonne vertébrale ou à la colonne vertébrale augmentent également le risque.

Il est possible de reconnaître la maladie par ses symptômes. Il s’agit en général de mictions répétées, avec une petite quantité d’urine libérée à chaque fois. Le patient ressent de la douleur en urinant, parfois il peut y avoir un syndrome de jet discontinu, ce qui signifie que le liquide cesse d'être libéré, puis le jet réapparaît lorsque la position du corps change. L'urine est trouble et dégage une odeur fétide. On y voit parfois du sang (hématurie). Entre les visites aux toilettes, la patiente se plaint de malaises aux organes génitaux, bas du dos.

Dans les cas graves, de la fièvre, des frissons et des vomissements sont possibles.

Traitement

Le traitement traditionnel de la cystite, prescrit par un spécialiste, comprend des médicaments à action antibactérienne, des médicaments à base d'herbes médicinales, à base de plantes.

En outre, il existe de nombreux remèdes populaires qui soulagent le processus inflammatoire de la cystite. L'un d'eux réchauffe le bas-ventre. Cependant, ces méthodes ne doivent pas être utilisées comme traitement principal, mais en plus du traitement prescrit, en tenant compte de toutes les contre-indications à la procédure.

Les traitements, allant de l’antibiothérapie à l’échauffement, en passant par les autres méthodes de médecine traditionnelle, doivent être confiés à un médecin, à un médecin généraliste ou à un urologue.

Cystite réchauffement

Est-il possible de se prélasser dans l'inflammation, et quelles méthodes sont les mieux adaptées à cela? Avec la cystite, vous ne pouvez utiliser que le chauffage à sec et uniquement dans la région sus-pubienne. Effectuer des procédures d’eau avec assis dans l’eau chaude, des visites dans des saunas, des bains, où des effets thermiques se produisent sur tout le corps, n’est possible qu’avec le consentement du médecin traitant.

Lors du réchauffement de la région lombo-sacrée et des organes pelviens, l'apport sanguin dans cette région augmente, les vaisseaux se dilatent, augmentant ainsi la perméabilité de leurs parois. La flore pathogène qui a provoqué une inflammation de la vessie avec le flux sanguin peut pénétrer dans n’importe quel organe, entraînant le développement d’un centre pathologique. Un autre résultat possible du réchauffement de tout le corps est la montée de l’infection dans les uretères des reins, ce qui conduira au développement de la pyélonéphrite.

Le réchauffement par voie sèche provoque un afflux de phagocytes sur le site d'application - des cellules du système immunitaire capables d'absorber une flore pathologique. Un autre avantage de l'échauffement est l'élimination du syndrome douloureux et du spasme musculaire qui l'accompagne. La couche musculaire de la vessie et de l'urètre se détend, ce qui facilite la vidange de la vessie.

Quand il est impossible d'utiliser l'échauffement

Vous ne pouvez en aucun cas utiliser cette méthode de traitement si vous avez une température élevée, c'est-à-dire lorsque la maladie est dans une phase aiguë ou si une exacerbation de cystite chronique s'est produite.

La grossesse, la menstruation et la faiblesse générale sont une contre-indication au réchauffement du bas-ventre de quelque manière que ce soit, y compris avec l'utilisation de chaleur sèche.

L’hématurie (présence de sang dans les urines) constituera une autre contre-indication, car le chauffage peut provoquer une vasodilatation, ce qui entraîne un saignement abondant.

Il est impossible d'utiliser l'échauffement en cas de douleurs abdominales d'origine inconnue, afin de ne pas aggraver la maladie, s'il y a des maladies oncologiques dans l'histoire.

Utilisations de chaleur sèche

La source de chaleur sèche provient de différents coussins chauffants: électriques, au sel et en caoutchouc simple. La nomination de chauffage devrait rendre le docteur, la température et la durée de la procédure, il a également exprimé.

En utilisant un coussin chauffant en caoutchouc pour la cystite, il est rempli d’eau chauffée à une température ne dépassant pas 55 degrés et appliqué sur le bas-ventre pendant environ quinze minutes.

Les appareils de chauffage électriques et au sel chauffent à 50 degrés. La durée d'utilisation dépend de la température réglée. Plus la température est basse, plus vous pouvez tenir le chauffage longtemps.

Une application possible de chaleur sèche consiste à utiliser du sable de rivière ou du sel gemme chauffé à 38 degrés. Après chauffage dans la casserole, ils sont versés dans un sac en lin et appliqués sur la zone sus-pubienne. Gardez-le longtemps ne vaut pas la peine, en moyenne 15-20 minutes.

Les procédures de réchauffement sont effectuées avec l'utilisation de pommes de terre. À cette fin, il est bouilli à l’état fini, étalé sur une serviette, enveloppé et malaxé. Chauffer le bas-ventre pendant 20 minutes.

Une méthode populaire de réchauffement est assis sur une brique. La brique est chauffée à haute température et placée dans un seau. Les bords du seau sont enveloppés dans un tissu et s’asseyent dessus, recouvrant la partie inférieure du corps d’une couverture. La durée de la séance dépend du refroidissement de la brique. Ensuite, vous devriez aller au lit sous les couvertures.

Rappelez-vous que le réchauffement ne peut pas guérir, il ne fait que supprimer les symptômes qui l'accompagnent. Par conséquent, assurez-vous de consulter votre médecin pour la nomination d'un traitement adéquat.

Cystoscopie et sa conduction chez l'homme

«) >>); // Lancer l'unité publicitaire YAN (fonction (w, d, n, s, t) < w[n] = w[n] || []; w[n].push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: «R-A-242102-1», renderTo: «yandex_rtb_R-A-242102-1», horizontalAlign: true, async: true >) >); t = d.getElementsByTagName ("script") [0]; s = d.createElement ("script"); s.type = "text / javascript"; s.src = "//an.yandex.ru/system/context.js"; s.async = true; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, “yandexContextAsyncCallbacks”);

«) >>); // Lancer l'unité publicitaire YAN (fonction (w, d, n, s, t) < w[n] = w[n] || []; w[n].push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: «R-A-242102-3», renderTo: «yandex_rtb_R-A-242102-3», horizontalAlign: true, async: true >) >); t = d.getElementsByTagName ("script") [0]; s = d.createElement ("script"); s.type = "text / javascript"; s.src = "//an.yandex.ru/system/context.js"; s.async = true; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, “yandexContextAsyncCallbacks”);

«) >>); // Lancer l'unité publicitaire YAN (fonction (w, d, n, s, t) < w[n] = w[n] || []; w[n].push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: «R-A-242102-2», renderTo: «yandex_rtb_R-A-242102-2», horizontalAlign: true, async: true >) >); t = d.getElementsByTagName ("script") [0]; s = d.createElement ("script"); s.type = "text / javascript"; s.src = "//an.yandex.ru/system/context.js"; s.async = true; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, “yandexContextAsyncCallbacks”);

La cystoscopie est un examen spécial dont l'objet est la vessie.

Avec lui, vous pouvez diagnostiquer l'état de la vessie et, si des problèmes sont détectés, prescrire le traitement approprié. Pendant la cystoscopie, l'urètre, la bouche des uretères et de la vessie, ainsi que la partie prostatique masculine sont visibles.

But de la cystoscopie

La cystoscopie est réalisée par un urologue. Cette procédure est prescrite à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Dans le premier cas, lors de l'examen de la vessie à l'aide d'ultrasons, vous pouvez détecter des modifications des parois d'organes, ainsi que la présence de corps d'origine étrangère.

Après cela, le spécialiste prescrira une cystoscopie. Cette procédure est particulièrement importante dans les cas où il n'est pas possible d'identifier la nature des formations indésirables en utilisant des ultrasons. Le plus souvent, de telles formations se produisent dans la vessie ou dans la prostate.

Quelle est la cystoscopie prescrite pour les hommes?

Très souvent, lors d'une échographie, il est difficile de déterminer si des modifications bénignes ou malignes se produisent dans les organes génitaux de l'homme. Après la cystoscopie, il est possible non seulement d’évaluer visuellement les formations apparues sur les parois de la vessie ou dans la bouche de l’uretère, mais également de collecter le matériel nécessaire à l’examen histologique.

Il existe des cas où la cystoscopie a aidé à déterminer la nature des corps étrangers trouvés dans la vessie chez les hommes.

Il arrive souvent que l'échographie ne montre pas de violations évidentes, bien que le patient se plaint de douleur dans cette zone. La cystite est un exemple d'une telle situation, qui ne présente pas toujours de changements prononcés de la vessie lorsqu'elle est visualisée avec un appareil à ultrasons. Au cours de la cystoscopie, toutes les violations seront clairement visibles, ce qui facilitera considérablement la tâche dans le diagnostic et le choix du traitement.

L’aspect thérapeutique de la procédure est que la cystoscopie est prescrite dans le traitement de la lithiase urinaire, lorsqu’il est nécessaire d’introduire un stent dans l’uretère.

La procédure de stenting est appliquée lorsque le patient présente des signes caractéristiques de perte de perméabilité des voies urinaires. Un blocage du passage peut provoquer une pierre qui se forme dans l'uretère.

La cystoscopie de la vessie remplit dans ce cas la fonction de déchargement de la zone bloquée, sans recourir à une intervention chirurgicale. Cette procédure facilite les opérations sur la vessie ou d'autres organes mâles faisant partie du système reproducteur.

Procédure de cystoscopie

La cystoscopie de la vessie est impossible sans un appareil spécial: un cystoscope, un dispositif tubulaire, équipé d'une petite ampoule. Il existe deux types de cystoscopes:

L'enquête est la suivante. L'appareil doit être inséré directement dans l'urètre. Les personnes qui ont laissé des critiques sur Internet ont déclaré qu'il s'agissait d'une procédure très pénible, de sorte que les médecins appliquent nécessairement une anesthésie.

Si le patient a une psyché déséquilibrée, il est fortement recommandé de choisir une anesthésie générale dans laquelle la nourriture ne peut pas être consommée dans les 8 heures précédant la procédure.

Pour améliorer la puissance, nos lecteurs utilisent avec succès M-16. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Si une anesthésie locale est indiquée au patient, quelques minutes avant le début de la cystoscopie, une solution de novocaïne à 2% ou un gel contenant de la lidocaïne est injecté dans l'urètre.

5 à 10 minutes avant le début de la procédure, il est nécessaire que les représentants du sexe masculin serrent le membre sous la tête avec un dispositif spécial.

Un homme dont la vessie subira une procédure de cystoscopie doit être en position horizontale. Lorsqu'un spécialiste insère avec succès un cystoscope, la vessie doit être remplie d'eau, ce qui contribue à améliorer la visibilité.

L'examen ne dure pas plus de 12 minutes et la cystoscopie prend elle-même un quart d'heure. Si une anesthésie locale a été choisie pour la procédure, le patient a le droit de quitter immédiatement la clinique et de rentrer chez lui.

Dans quels cas la cystoscopie est contre-indiquée?

En aucun cas cette procédure ne peut être effectuée si le patient présente une inflammation prononcée de la vessie, des testicules, de la prostate ou d’autres organes génitaux, ainsi qu’en présence de phénomènes tels que saignements et fièvre urétrale.

Après la procédure, le patient ressentira une sensation de brûlure et un inconfort désagréables pendant la miction. Il est possible que, si une ordonnance du médecin n’est pas respectée, une infection indésirable puisse se développer. Il est donc nécessaire de consulter un spécialiste au sujet de la prise d’antibiotiques.

Certains peuvent provoquer des saignements ou casser l’intégrité des parois de la vessie.

De par leur nature, le canal urinaire d'un homme est un peu plus long que celui d'une femme, de sorte que la procédure de cystoscopie est plus compliquée et douloureuse pour eux. Sans aucun doute, la présence de complications dépend en grande partie du niveau de compétence du spécialiste et de la qualité du cystoscope. Avant d'atteindre l'objectif, l'appareil doit traverser des parties du système urogénital masculin telles que:

  1. Département prostatique.
  2. Tubercule graine.
  3. Le col de la vessie.
  4. Vessie.

Une erreur de la part d'un médecin lors d'une cystoscopie peut entraîner la formation de prostatite, de cystite ou d'urétrite et d'autres inflammations. Vous devez donc contacter la clinique qui a une bonne rétroaction et des recommandations.

Si, après avoir eu une cystoscopie, vous ne vous sentez pas bien ou si vous présentez des symptômes tels que des frissons, une douleur insupportable dans l'urètre, de la fièvre et une petite quantité d'urine lorsque vous urinez, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Quel est le danger de la cystoscopie?

À la base, cette procédure est totalement sûre, mais il existe parfois des exceptions désagréables. La chose la plus terrible qui puisse se produire au cours de la procédure de cystoscopie est la rupture ou la perforation des parois de la vessie et d’autres organes situés à proximité. En règle générale, de tels problèmes se passent sans chirurgie. Un stent est placé sur l'organe endommagé, qui est responsable de l'écoulement de l'urine jusqu'à la guérison de la plaie.

Après la cystoscopie, certains hommes souffrent d'épididymite qui se développe suite à l'ingestion d'infection au cours de la procédure. Dans ce cas, vous devez commencer immédiatement à prendre des antibiotiques.

Dans les cas où des dommages sont observés dans la vessie elle-même, avant la cicatrisation de la plaie, un cathéter est inséré, lequel est fixé dans la vessie et emporte immédiatement son contenu à l'extérieur, ne permettant pas aux parois de la vessie de gonfler. Si vous rencontrez une rétention urinaire ou son impossibilité, vous ne devriez pas avoir peur, très probablement, il s’agit simplement d’une anesthésie, qui devrait bientôt cesser.

Si on vous a prescrit une cystoscopie et que cela provoque des peurs et des peurs en vous, ne vous embêtez pas avec de mauvaises pensées, car les complications ci-dessus sont extrêmement rares. Ce sont principalement des facteurs humains. Par conséquent, choisissez soigneusement la clinique et soyez en bonne santé.

«) >>); // Lancer l'unité publicitaire YAN (fonction (w, d, n, s, t) < w[n] = w[n] || []; w[n].push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: «R-A-242102-10», renderTo: «yandex_rtb_R-A-242102-10», horizontalAlign: true, async: true >) >); t = d.getElementsByTagName ("script") [0]; s = d.createElement ("script"); s.type = "text / javascript"; s.src = "//an.yandex.ru/system/context.js"; s.async = true; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, “yandexContextAsyncCallbacks”);

«) >>); // Lancer l'unité publicitaire YAN (fonction (w, d, n, s, t) < w[n] = w[n] || []; w[n].push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: «R-A-242102-12», renderTo: «yandex_rtb_R-A-242102-12», horizontalAlign: true, async: true >) >); t = d.getElementsByTagName ("script") [0]; s = d.createElement ("script"); s.type = "text / javascript"; s.src = "//an.yandex.ru/system/context.js"; s.async = true; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, “yandexContextAsyncCallbacks”);

«) >>); // Lancer l'unité publicitaire YAN (fonction (w, d, n, s, t) < w[n] = w[n] || []; w[n].push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: «R-A-242102-11», renderTo: «yandex_rtb_R-A-242102-11», horizontalAlign: true, async: true >) >); t = d.getElementsByTagName ("script") [0]; s = d.createElement ("script"); s.type = "text / javascript"; s.src = "//an.yandex.ru/system/context.js"; s.async = true; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, “yandexContextAsyncCallbacks”);

Les maladies urologiques chez les hommes sont considérées comme une partie spéciale de la médecine - l'urologie. L'urologie masculine étudie les types de maladies des organes urinaires, leurs symptômes, leurs méthodes de reconnaissance, leur traitement et leur prévention. L'urologie contient une branche supplémentaire - la néphrologie, qui ne couvre que les maladies rénales. Fondamentalement, l’urologie est une discipline chirurgicale, elle étudie principalement les méthodes chirurgicales de traitement des maladies urologiques - c’est une différence fondamentale entre urologie et néphrologie.

Dans le passé, les maladies des organes génitaux masculins étaient également liées au secteur de l'urologie, mais au fil du temps, ces maladies ont commencé à être étudiées par un département séparé de médecine et d'andrologie. Bien que l'urologie soit souvent inextricablement liée à l'andrologie, ces deux spécialisations médicales sont de plus en plus divisées. Actuellement, l'urologie masculine est divisée en sections étroites: urologie pédiatrique, urologie gériatrique, oncourologie, phthisiurologie.

Les maladies urologiques peuvent sérieusement compliquer la vie d’un homme, nuire à son bien-être, réduire sa capacité d’adaptation sociale et sa confiance en soi, nuire à son estime de soi et à sa confiance en sa force. Les maladies urologiques dans 2/3 des cas sont asymptomatiques chez les hommes, elles ont donc tendance à une progression invisible et à la transition vers la forme chronique. De plus, souvent, les hommes, même au courant de leur maladie, ne commencent pas son traitement et ne vont même pas pour un examen. La raison en est peut-être la honte publique habituelle, la peur ou la paresse banale et l’habitude de laisser les choses suivre leur cours. Retarder une visite chez le médecin et traiter les maladies urologiques chez les hommes entraînent souvent des conséquences désastreuses; il est donc bon de rappeler que l'examen et le début du traitement à un stade précoce éviteront de nombreux problèmes et qu'il est relativement facile de s'en débarrasser.

Quelles sont les maladies

Parmi les hommes âgés de 18 à 45 ans, les types de maladies urologiques suivants sont les plus courants:

  1. Maladies sexuellement transmissibles: syphilis, gonorrhée, muguet, infections à chlamydia, trichomonas, mycoplasmes et ureaplasma.
  2. Maladies de nature inflammatoire:
  • L'uréthrite est un processus inflammatoire dans le canal urétral.
  • La balanoposthite est une lésion inflammatoire du prépuce et de la tête du pénis.
  • La prostatite est un processus inflammatoire dans les tissus de la prostate.
  • L'orchoépididymite est une lésion inflammatoire des tissus de l'épididyme et du testicule.
  • La cystite est un processus inflammatoire de la vessie.
  • Pyélonéphrite - inflammation des reins.
  • Urolithiase.

3. Maladies de la sphère intime:

Signes d'un problème

Dans de nombreux cas, les maladies urologiques chez les hommes se manifestent sans aucun symptôme et passent souvent inaperçues. Cependant, il existe encore des symptômes communs, sous la forme desquels la majorité des maladies urologiques masculines surviennent avec un tableau clinique clair:

  • Éruption cutanée, écoulement, rougeur sur la vulve.
  • Douleur, brûlure, démangeaisons.
  • Troubles urinaires.
  • Douleur pendant ou après les rapports sexuels.
  • Fatigue, faiblesse
  • Augmentation des ganglions lymphatiques superficiels.

Si vous vivez une vie sexuelle active et que vous avez constaté l'un de ces symptômes, faites immédiatement un bilan de santé chez le vénéréologue et un examen urologique - le début du traitement vous aidera à préserver votre santé.

Urétrite

Les principaux symptômes de cette maladie sont l'écoulement du canal urétral et l'inconfort, des brûlures, des craquements en urinant. La cause du développement de l'urétrite est le plus souvent l'introduction de la microflore pathogène dans le tractus urogénital ou de leurs blessures lors de calculs urinaires.

Balanoposthite

Peut survenir sous forme aiguë ou chronique. Pour le déroulement aigu de la maladie, des symptômes tels que des éruptions cutanées érosives sur la tête du pénis et du prépuce, des écoulements purulents, des douleurs, des rougeurs, un gonflement et parfois des excroissances blanches sont caractéristiques. La balanoposthite aiguë se manifeste par une augmentation de la température corporelle, une faiblesse de tout le corps et des jambes, pouvant parfois provoquer des évanouissements. Dans la forme chronique de la maladie, les symptômes sont considérablement atténués, la peau sur la tête du pénis et le prépuce sont ridés.

Adénome de la prostate, prostatite

L'adénome de la prostate chez l'homme se manifeste par les symptômes principaux suivants: difficulté à uriner, miction intermittente et fréquente avec flux lent ou sous forme de gouttes, sensation de vidange incomplète de la vessie. En outre, il existe des symptômes tels qu'une forte envie d'uriner le jour et la nuit, se terminant par un écoulement d'urine involontaire. Pour la prostatite, symptômes de trouble de la miction, douleurs à l'aine et aux lombaires, douleur pendant l'éjaculation, diminution du désir sexuel et de la capacité d'érection, fièvre.

Orchoépididymite

La phase aiguë de la maladie se caractérise par des symptômes tels que fièvre et fortes douleurs du scrotum, ses rougeurs, son grossissement et son durcissement avec un appendice. Environ une semaine plus tard, le processus devient chronique et les symptômes de la maladie s'atténuent, mais le testicule avec un appendice reste dense et élargi.

La cystite

Pour la cystite se caractérise par une miction fréquente et douloureuse, forte envie de lui, des crampes, des brûlures, des douleurs, du sang ou du mucus apparaît dans les urines. En outre, il peut y avoir de la fièvre, une faiblesse. Dans la forme chronique, les symptômes sont lissés, seul le mucus est présent dans les urines.

Pyélonéphrite

Se produit souvent comme une complication de la prostatite, de l'adénome de la prostate, de la lithiase urinaire ou de l'inflammation de l'urètre chez les hommes âgés. Les symptômes suivants sont caractéristiques de la forme aiguë de la maladie: augmentation brutale de la température corporelle à 40 degrés, maux de tête, faiblesse, nausées et vomissements et douleur sourde dans la région lombaire.

Urolithiase

Cette maladie se manifeste par des douleurs sourdes et douloureuses dans la région lombaire, des écoulements de sang dans les urines et des mictions fréquentes et difficiles. Lors de l'écoulement de calculs, il y a des épisodes de coliques rénales avec des douleurs crampes aiguës qui peuvent couvrir la région lombaire, le côté et le bas de l'abdomen, ainsi que «donner» à la cuisse, au périnée ou au testicule.

Impuissance

L’impuissance chez les hommes se manifeste principalement par la violation de la fonction érectile: une érection est faible ou complètement absente, et disparaît parfois directement lors des rapports sexuels, il n’est pas toujours possible de mettre fin aux rapports sexuels, l’éjaculation se produit très rapidement.

Méthodes de diagnostic

Afin d'identifier et de déterminer avec précision la nature et la source de la pathologie dans le temps, il est nécessaire de contacter un médecin expérimenté qui procédera à un examen approfondi et à un examen du patient, à un laboratoire et à d'autres études nécessaires.

L'examen initial du patient est nécessaire pour le premier diagnostic et pour déterminer les actions médicales à venir. L’examen des organes génitaux externes vous permet d’identifier la présence de phénomènes inflammatoires, de maladies infectieuses, de maladies sexuellement transmissibles. En outre, l'examen urologique comprend un sondage obligatoire de la prostate par le rectum pour exclure le processus tumoral.

Pour faire un diagnostic précis, un urologue prélève un frottis sur l'urètre d'un homme pour analyse. Un frottis est requis pour les tests de laboratoire sur la présence de la microflore pathogène, déterminant sa nature et son degré de pathogénicité. Un frottis urogénital révèle la présence d'un processus inflammatoire et d'une infection latente dans le système urogénital d'un homme. En outre, un frottis dans l'urètre permet de déterminer les types de bactéries qui s'y sont implantés et leur nombre, grâce auxquels le médecin prescrit un traitement avec les médicaments efficaces contre cette microflore.

Un accident vasculaire cérébral masculin est pris pour clarifier le diagnostic des symptômes d'inflammation de l'urètre, de la prostate et de la vessie. Dans le même temps, un frottis peut révéler la présence d'infections telles que l'urée, la chlamydia, la mycoplasmose, la trichomonase, le muguet, etc. Un prélèvement sur l'appareil urogénital permet de diagnostiquer une maladie urologique spécifique chez l'homme.

Comment résoudre le problème

Le traitement de toute maladie urologique chez l'homme doit être complexe et commencer par l'élimination de la cause qui l'a provoquée. Dans l'uréthrite, le traitement comprend:

  • L'utilisation de médicaments antibactériens que seul un médecin peut prescrire après un examen en laboratoire du frottis urogénital et la détermination du type de microflore présente dans l'urètre.
  • Réception de préparations immunostimulantes et vitaminées (ribomunil, thymalin, duovit).
  • Acceptation simultanée de probiotiques et d'antibiotiques pour prévenir le développement d'une dysbactériose (Linex, bifiform, bifidumbactérine, etc.).
  • Introduction aux solutions antiseptiques de l'urètre.

Le traitement par balanoposthite comprend:

  • Laver le prépuce et le gland du pénis avec de la furatsilina ou du peroxyde d'hydrogène.
  • Traitement du site de la lésion avec des pommades antiseptiques (Miramistin, chlorhexidine, syntomycine, xéroforme).
  • Acceptation d'antibiotiques, antiviraux ou antifongiques.
  • Dans les cas difficiles, recourir à l'aide de l'opération. Si le prépuce d'un homme est rétréci, il est nécessaire d'effectuer une opération pour le couper. Une fois que les symptômes d'inflammation ont diminué, ils commencent une opération pour complètement exciser le prépuce. Le sens de cette opération est d'élargir l'ouverture externe de l'urètre. Dans les cas avancés, il est recommandé d'effectuer une opération pour limer les bords de l'urètre sur les bords de la tête du pénis.
  • Chirurgie au laser.

Le traitement de l'adénome de la prostate comprend les mesures suivantes:

  • La chirurgie est le traitement principal de cette maladie.
  • Acceptation des alpha-bloquants et des antibiotiques.
  • Traitement immunostimulant (reoferon, pyrogenal, etc.).
  • Traitement de physiothérapie.

Le traitement de la prostatite consiste à prendre des antibiotiques, des inhibiteurs des récepteurs alpha-adrénergiques, des immunostimulants et, principalement, à masser la prostate. Le massage de la prostate est nécessaire pour améliorer son apport sanguin et sa nutrition. Un massage de la prostate est utilisé pour son inflammation chronique, alors que sa fonction est restaurée. Le massage de la prostate se fait par le rectum, le patient est couché sur le côté, la vessie doit être remplie. Le massage de la prostate peut être fait dans un but diagnostique - capturer le secret de la glande Si une tumeur de la prostate est suspectée, son massage est contre-indiqué. Un massage de la prostate ne peut être effectué que par un médecin qualifié et expérimenté dans un contexte polyclinique.

Le traitement de la cystite, de la pyélonéphrite et de la lithiase urinaire est effectué dans un complexe associant des médicaments antibactériens et un traitement symptomatique. En cas d'incontinence urinaire, un adjuvant tel que des tampons urologiques pour hommes, protégeant les vêtements contre le trempage involontaire d'urine, a fait ses preuves. Les inserts urologiques pour hommes sont conçus pour faciliter la socialisation des patients atteints de cette maladie.

Le traitement de toutes les maladies urologiques des hommes doit être associé à la transition obligatoire vers un régime alimentaire équilibré, à la réglementation du mode de vie, à l'activité sexuelle, à la mise en place d'un régime quotidien et à une bonne hygiène personnelle.

Les démangeaisons et les brûlures dans la zone intime avant les règles sont les principales causes d'inconfort.

Sécrétions féminines de pyélonéphrite