Cystite bactérienne

La cystite bactérienne est une maladie de la vessie, accompagnée d'une inflammation de la membrane muqueuse. La maladie est causée par l'ingestion de bactéries pathologiques dans l'organe et leur croissance active. Cela conduit à l'apparition d'une inflammation et à l'apparition d'un complexe de symptômes caractéristique.

La forme bactérienne de la maladie est le type de cystite le plus courant. La maladie touche le plus souvent les femmes en âge de procréer, bien que les hommes et les enfants ne soient pas assurés contre le développement de la pathologie.

Symptômes de la cystite bactérienne

Les symptômes communs de la maladie incluent:

Continuer à uriner. Ils peuvent se produire très souvent, parfois jusqu'à 6 fois par heure.

Pour vider la vessie, une personne aura besoin d'efforts. Seules quelques gouttes peuvent quitter le canal.

Pendant l'acte de miction, la personne ressent des sensations de brûlure et de douleur. Elle continue de le tourmenter dans l'intervalle qui lui sépare d'aller aux toilettes, mais son personnage change. Si pendant la miction, la douleur est vive, le reste du temps est tiraillant et douloureux. Le bas-ventre, la région sus-pubienne, irradiant parfois vers le sacrum et le périnée, fait mal.

Une infection bactérienne peut entraîner une augmentation de la température corporelle et des vomissements. Cela se produit souvent avec des dommages aux reins.

Dans l'urine, du pus et du sang peuvent être détectés, ce qui indique une forme aiguë de la maladie. Dans ce cas, la recherche d'une aide médicale doit être rapide.

Causes de la cystite bactérienne

Cette forme de la maladie se développe en raison du fait qu'une bactérie pathologique pénètre dans la cavité de la vessie. Chez une personne en bonne santé, l'organe est stérile. Parmi les mycobactéries qui contribuent au développement de la maladie, il y a:

E. coli. Il est toujours présent dans l'intestin humain, sans causer de maladie. Cela est dû au fait que sa croissance est limitée par les bifidobactéries et les lactobacilles. Mais quand il entre dans la vessie, dont la cavité est stérile, E. coli commence à se multiplier activement. Dans ce contexte, une inflammation se produit et la maladie se développe. Un certain nombre de facteurs contribuent à cela: la chute des forces immunitaires du corps, l'hypothermie, la négligence régulière des règles d'hygiène personnelle.

Le staphylocoque saprophyte, bien que causant la maladie beaucoup moins fréquemment, est une bactérie plus dangereuse que E. coli. Cela est dû au fait que ce type de staphylocoque présente une résistance élevée aux antibiotiques. La bactérie peut provoquer des rechutes fréquentes et entraîner de graves complications. En pénétrant sur la membrane muqueuse intacte, la bactérie ne provoque pas d’inflammation. La maladie ne commence que si la surface de la vessie ou de l'urètre est endommagée. Cela se produit souvent à la suite de frictions lors de rapports sexuels. Le staphylocoque doré est un «parent» dangereux du staphylocoque saprophyte. La cystite hospitalière, qui se développe quand une personne est hospitalisée et que son corps est doublement affaibli, est particulièrement dangereuse.

Protei. Ils vivent également dans les intestins et ne peuvent provoquer une maladie que lorsqu'ils pénètrent dans la cavité de la vessie, où ils n'ont personne pour résister. Les protéines causent souvent une pyélonéphrite. De plus, leur activité biochimique contribue à la formation de calculs.

Klebsiella. Ils vivent dans les intestins, sur la peau et dans les selles de l'homme. Les maladies ne provoquent qu'en présence de facteurs déterminants. La cystite sur fond d’infection à Klebsiella se développe rarement - dans environ 3,5% des cas.

Entérocoques. Normalement, ils sont toujours présents dans les intestins. Les entérocoques peuvent provoquer une maladie seulement après l'avoir quitté. Ils provoquent rarement une cystite, pas plus que dans 4% des cas.

Traitement de la cystite bactérienne

Pour le traitement de la maladie, une étude préliminaire de la culture bactérienne d'urine est nécessaire. Il montrera à quel type de microorganisme le patient est infecté, à quel médicament il est sensible. Parfois, il peut être nécessaire de prendre plusieurs médicaments appartenant à différents groupes antibactériens pour éliminer les bactéries.

Pour le traitement de la maladie sont utilisés:

Cystite bactérienne chez les femmes: traitement

Parmi les maladies du système urinaire chez les femmes, la cystite bactérienne occupe la première place. Elle est causée par des microorganismes pathogènes et opportunistes piégés dans l'environnement interne de la vessie. Contribue au développement de l'inflammation faible immunité en combinaison avec d'autres facteurs de risque.

Raisons

L'urètre féminin a la forme d'un entonnoir court. Cela augmente le risque de pénétration de bactéries de l'anus et du vagin dans l'urée. Leurs muqueuses contiennent une grande quantité de microflore opportuniste qui, tout en abaissant leurs défenses immunitaires, peut provoquer une cystite bactérienne chez la femme. Les types de bactéries les plus courants sont:

  • E. coli fait partie de la microflore intestinale naturelle. C'est une bactérie en forme de bâtonnet appartenant à la famille des entérobactéries. Dans le tractus gastro-intestinal, sa croissance est limitée par les lacto et les bifidobactéries. Une fois sur la muqueuse de la vessie, le microorganisme commence à se multiplier activement et des symptômes de cystite aiguë apparaissent rapidement.
  • Le staphylocoque saprophyte est constamment présent sur la peau des organes génitaux et des voies urinaires. Lorsque le niveau d'immunité diminue, cela provoque l'apparition d'une cystite et d'une néphrite.
  • Les streptocoques sont des bactéries en forme de chaîne. Ils font partie de la microflore des voies respiratoires et digestives. Avec une diminution des défenses de l'organisme, ils deviennent agressifs et peuvent causer des infections urogénitales.
  • Les Klebsiella sont résistants à un grand nombre de médicaments antibactériens. Ils représentent un danger important, bien qu’ils appartiennent à la catégorie de la microflore opportuniste.

Les bactéries absolument pathogènes provoquent une cystite en présence de foyers d'infection chronique dans le corps.

Selon le lieu de la source, le processus inflammatoire peut se développer de différentes manières: ascendant (contact domestique ou sexuel), descendant (des reins et des uretères), endogène (avec circulation sanguine ou lymphatique).

  • Chlamydia - parasites intracellulaires. Après avoir pénétré dans la cellule, ils commencent à se multiplier activement, détruisant ses murs. La chlamydia affecte les organes génitaux externes et internes, les voies respiratoires, la surface interne des vaisseaux, la membrane synoviale des articulations.
  • Ureoplasma - micro-organisme pathogène unicellulaire - une sorte de mycoplasme. Lorsqu'il est injecté dans les voies urinaires provoque une inflammation de la membrane muqueuse.
  • Treponema pallidum appartient à la classe des spirochètes. En forme de spirale, il pénètre facilement dans le corps à travers la membrane muqueuse des organes génitaux. C'est l'agent causatif de la syphilis, peut provoquer une cystite purulente.
  • La baguette de Koch ou Mycobacterium tuberculosis est très résistante à l'environnement. C'est la cause du développement de la tuberculose génitale.

Tu cours souvent aux toilettes?

Facteurs de risque

Il existe un certain nombre de facteurs de risque pour lesquels il existe une probabilité accrue des premiers symptômes de la cystite:

  • violation de l'hygiène personnelle;
  • l'âge des troubles hormonaux dans le corps;
  • long séjour dans le froid en période automne-hiver;
  • problèmes de défécation (constipation);
  • le début de l'activité sexuelle ou le changement de partenaire sexuel.

La cystite purulente peut apparaître comme une complication de maladies internes (amygdalite folliculaire, amygdalite chronique, pyélonéphrite, vaginite, etc.).

Classification

Les experts distinguent plusieurs formes de cystite bactérienne chez la femme. Il existe un certain nombre de critères de classification.

Par la nature du flux

Par la nature de l'évolution de la cystite bactérienne aiguë est divisé en primaire et secondaire. Primaire - se présente comme une maladie indépendante. L'agent pathogène pénètre dans l'urètre par les organes génitaux, le linge sale. Secondaire - est une complication de toute inflammation interne. L'infection peut se produire par hématogène ou lymphogène.

Selon l'agent pathogène

Selon le type d'agent pathogène pathogène, il est possible d'isoler une forme spécifique ou non spécifique de la maladie. Pour ce faire, déterminez quelles bactéries causent la cystite.

Une cystite spécifique est causée par certaines bactéries inhérentes uniquement à ce type d'inflammation. Ce sont des agents pathogènes spécifiques (gonocoques, trichomonas, chlamydia).

La cystite non spécifique se produit lors d’une exposition à des microorganismes pathogènes conditionnels qui ont été activés dans des conditions favorables.

La cystite non bactérienne a une nature légèrement différente. Il peut s'agir d'infections fongiques et virales, de processus tumoraux, de maladies auto-immunes, de parasites.

Par la nature des changements pathologiques

En fonction du type de modifications morphologiques des parois du corps, on distingue les formes de maladie suivantes:

  • Catarrhal - est caractérisé par des mutations de la membrane muqueuse, la présence de plaque purulente.
  • Hémorragique - agit en violation des vaisseaux sanguins. Il se manifeste par une augmentation des saignements et, dans les formes graves, par le rejet des zones touchées.
  • Kystique - caractérisée par la formation de nombreux kystes, représentant l'accumulation de tissu lymphoïde.
  • Lorsque l'ulcère forme plusieurs ulcères et fistules. La cicatrisation a lieu avec la déformation des parois du corps et une diminution de son volume.
  • La forme gangréneuse est dangereuse dans la formation de points morts. L'infection peut pénétrer dans l'espace rétropéritonéal, créant un risque de péritonite.
  • Dans la cystite interstitielle, l'intégrité de la couche sous-muqueuse est perturbée, après quoi le compactage et le froissement du tissu se produisent et la taille de l'organe diminue.

La cystite chronique a une nature à long terme, elle provoque donc des changements structurels et fonctionnels particulièrement importants dans les parois de la vessie.

Les symptômes

Dans la cystite bactérienne, les symptômes sont généralement prononcés et atteignent rapidement leur maximum. Les violations suivantes sont généralement observées:

  • Augmentation de l'envie lorsque l'urine est réduite en portions. Le patient s'inquiète de la douleur coupante au début et à la fin de l'acte de miction. En cas de spasme du détrusor (couche musculaire de l'organe), on peut observer une incontinence urinaire.
  • Intoxication générale du corps. Il est accompagné de fièvre, de faiblesse, d'insomnie. L'absence de fièvre indique un faible niveau d'immunité.
  • Leucocyturie (augmentation du nombre de leucocytes) et hématurie (augmentation du nombre de globules rouges) dans les urines. Ces indicateurs indiquent la progression du processus inflammatoire.

Les symptômes de la cystite bactérienne chronique sont moins prononcés. Les périodes d'exacerbation sont remplacées par des rémissions durant lesquelles il n'y a pratiquement aucun signe d'inflammation.

Diagnostics

Le déroulement aigu du processus inflammatoire est déterminé sur la base de l'analyse et de l'évaluation des tests de laboratoire sur l'urine et le sang. Elle est mise en évidence par un grand nombre de globules blancs, par la présence d'une anémie post-hémorragique (si le processus s'accompagne d'un saignement), par un taux élevé de sédimentation érythrocytaire. Dans l'urine est déterminée par la leucocytose, la présence de sédiment lors de la sédimentation, la présence d'une odeur désagréable.

Afin de déterminer quelles bactéries causent la cystite, il est nécessaire de procéder à une culture bactériologique de l'urine. L'échantillon est placé dans des conditions favorables permettant aux microbes de se multiplier rapidement. Cette étude permet de déterminer le schéma thérapeutique, sélectionnez le médicament souhaité à la dose requise.

Assurez-vous de prescrire une échographie des reins et de la vessie. Il vous permet d'identifier le degré d'infection, la présence de maladies associées.
Cystoscopie et cytographie sont nécessaires pour identifier la nature des modifications morphologiques des parois de la vessie. Si le processus tumoral provoque une cystite chez la femme, une coupe de tissu est prélevée pour biopsie avant le début du traitement afin d'exclure une tumeur maligne.

Traitement

En cas de cystite bactérienne, le traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic. Assurez-vous de prendre en compte la nature de l'agent pathogène, les caractéristiques individuelles de l'organisme, la présence de maladies associées.

Le traitement de la cystite bactérienne est impossible sans l'utilisation d'antibiotiques. Les médicaments les plus efficaces du groupe des nitrofuranes ou des fluoroquinols (Furadonine, Ciprofloxacine). La fosfomycine trométamol (Monural) est prescrite aux femmes enceintes et allaitantes une fois. Les préparations du groupe des pénicillines et des céphalosporines (Agumentin, Cefixime) ont également un effet bénéfique dans le traitement des infections urinaires.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens aident à soulager l’état général du corps, à soulager la douleur et à arrêter l’inflammation. Les médecins recommandent de les prendre sous la forme de suppositoires rectaux pour éliminer le risque d'irritation de la muqueuse gastrique (indométhacine, méthyluracile, génféron).

Les diurétiques. Ces fonds augmentent la quantité d'urine produite (Diacarb, Furosemide). Les bactéries responsables de la cystite sont progressivement éliminées de la vessie, ce qui empêche la propagation de l’infection.

Immunomodulateurs. Le renforcement du système immunitaire contribuera au soulagement rapide de l'inflammation et à la prévention des rechutes (Uro-Vaksom, Gepon).

Il est recommandé au patient de suivre un régime alimentaire économe pendant la période de traitement, d'augmenter la quantité de liquide consommée, d'inclure dans son régime alimentaire des kissels et des boissons aux fruits à base de baies sauvages à effet diurétique (airelles, canneberges). La décoction de vitamines de dogrose sera également utile.

Les principales mesures de prévention de la cystite bactérienne sont réduites au strict respect des règles d'hygiène personnelle. Il est également important d’éviter les situations qui perturbent le système immunitaire (hypothermie régulière, stress fréquent, mode de vie sédentaire, excès alimentaire). Ces deux facteurs sont les principales causes de la cystite. En les éliminant, vous pouvez réduire au minimum le risque de maladie et, par conséquent, maintenir la santé du système génito-urinaire pendant de nombreuses années.

Les cinq bactéries les plus courantes qui causent la cystite bactérienne

Visites fréquentes aux toilettes, sensation de malaise, sensations d'inconfort «dans l'abdomen» - ces symptômes, qui signalent l'apparition d'une cystite, ne sont pas familiers à presque toutes les femmes. Nous comprendrons quelle est la cause de cette maladie et quels principes de traitement existent.

Le terme "cystite bactérienne" désigne le processus inflammatoire de la paroi de la vessie provoqué par la microflore bactérienne, présente dans le corps humain. Les agents responsables de la survenue de cette maladie sont des microorganismes tels que:

  • E. coli;
  • Proteus;
  • Klebsiella;
  • Staphylocoque;
  • Enterobacter.

Ces agents bactériens appartiennent à la microflore sous condition pathogène qui, dans des conditions normales et dans certaines quantités ne dépassant pas un certain seuil, vit dans le rectum et le vagin de la femme.

La proximité de ces organes avec l'urètre facilite la pénétration d'agents pathogènes à l'intérieur, puis dans la vessie. Lorsqu'elles sont introduites dans la couche muqueuse de l'organe, les bactéries provoquent un processus inflammatoire (le principal microorganisme pathogène est Escherichia coli).

En outre, les agents pathogènes pathogènes peuvent être transportés dans la vessie par une circulation sanguine provenant de foyers d’inflammation chronique dans le corps, tels que l’amygdalite, la prostatite et même la pulpite.

La cystite bactérienne ne diffère des autres types de cystite que par le type de microorganisme pathogène à l'origine de la maladie. La cause de la cystite peut aussi être:

  • Les virus;
  • Champignons (le plus souvent - le genre Candida);
  • La chlamydia;
  • Trichomonas;
  • Mycoplasme;
  • Ureaplasma;
  • Mycobacterium tuberculosis.

Les facteurs contribuant à l'apparition de la cystite peuvent être des anomalies de la structure de la vessie (diverticules, poches), de la lithiase urinaire, du néoplasme de la vessie, du rétrécissement de l'urètre (contribuent à la stagnation de l'urine et à la reproduction d'agents pathogènes).

Quels sont les symptômes de la maladie?

La cystite aiguë survient soudainement, dans le contexte d'une santé complète. Il peut provoquer une hypothermie, des traumatismes, des rapports sexuels fréquents, des interventions médicales à des fins de diagnostic (cathétérisme de la vessie). La maladie est indiquée par l'apparition des symptômes suivants:

  • Fréquent (plus de 6 fois par jour), accompagné d'une miction douloureuse;
  • Sensation de malaise, vidange incomplète de la vessie après la miction;
  • Douleur constante dans la région sus-pubienne;
  • Démangeaisons et brûlures dans le canal urétral;
  • Fièvre (température corporelle de 37,5 degrés et plus);
  • Diminution de la performance;
  • Chez les femmes en âge de procréer (âge de procréer), des troubles menstruels peuvent survenir.

L’apparition après la miction de sécrétions purulentes en forme de crème et de quelques gouttes de sang provenant de l’urètre est également caractéristique.

Quelles méthodes déterminent l'agent causatif de la maladie?

Le diagnostic de la cystite bactérienne est établi sur la base de plaintes et de symptômes caractéristiques, ainsi que de données de laboratoire et d’instruments. En général, une analyse de sang révèle des signes d’inflammation non spécifique: le nombre de leucocytes augmente avec le passage à gauche des formes en forme de bâtonnets, la RSE étant accélérée.

En général, l'analyse de l'urine révèle une urine alcaline, une augmentation du nombre de leucocytes, de bactéries et de globules rouges. La méthode la plus informative est la culture d'urine sur microflore. Cela permet non seulement de déterminer l'agent causal de la maladie, mais également de déterminer les antibiotiques auxquels le microbe est le plus sensible.

Cela aidera le médecin à choisir le traitement médicamenteux le plus efficace. L'échographie de la vessie permet de déterminer la présence d'anomalies de la structure de l'organe et la présence de calculs intravésicaux, ainsi que d'exclure une tumeur.

Principes de traitement de la cystite bactérienne

La cystite bactérienne ne peut être vaincue que par une approche thérapeutique intégrée. Il est recommandé de suivre un régime à l'exception du menu des plats gras, frits et épicés. Il est nécessaire d’inclure les aliments à base de produits laitiers et de légumes dans le régime alimentaire afin d’augmenter l’apport quotidien en liquides en raison de l’eau minérale, des boissons aux fruits non concentrées et du thé. Il est recommandé aux femmes de fournir du repos sexuel.

Lire la suite dans l'article - sur les règles de l'activité sexuelle avec la cystite.

Dans le traitement de la cystite, on utilise des médicaments qui éliminent l'agent responsable de la maladie (antibiotiques), soulagent la douleur (anti-inflammatoire et antispasmodique), ainsi que des médicaments à base de plantes (aident à éliminer l'agent pathogène de la vessie).

Les antibiotiques modernes utilisés dans le traitement comprennent:

  • Fosfomycine (monurale);
  • Les fluoroquinolones (ciprofloxacine, lévofloxacine, ofloxacine);
  • Pénicillines protégées (amoxicilline + acide clavulanique);
  • Céphalosporines 3 générations (céfixime).
Antibiotiques.

Tous ces agents antibactériens ont un large spectre d'action, ce qui a un effet néfaste sur les microorganismes pathogènes. Seul un médecin peut choisir le bon antibiotique et son dosage en tenant compte des manifestations cliniques et de la durée de la maladie. Le traitement par Monural dure 5 jours et les autres médicaments de ce groupe, 7 jours.

(Diclofenac, Nimesulide) interrompent la chaîne des réactions chimiques qui conduisent à l'apparition d'une inflammation. Antispasmodique.

(Drotavérine) provoque la relaxation des cellules musculaires lisses de la paroi de la vessie et améliore les processus d'approvisionnement en sang dans le corps - ceci contribue à éliminer la douleur.

Il a un effet bactéricide diurétique et faible. Cela contribue à la lixiviation des microbes pathologiques du foyer de l'inflammation. Pour la fabrication de médicaments de ce groupe, on utilisait des matières végétales. Ces moyens incluent Canéphron, Fitolysin, Urolesan et autres.

Méthodes de médecine traditionnelle

Dans le traitement de la cystite et le recours à la thérapie populaire:

Frais rénaux (disponibles à la pharmacie):

Versez 2 cuillères à soupe de matière sèche avec 300 ml d'eau bouillante, laissez infuser pendant 1,5 heure. La teinture obtenue est prise au cours de la semaine.

Teintures adaptogènes (augmenter l'immunité):

Eleutherococcus, échinacée, ginseng. Disponible dans une pharmacie sans ordonnance. Ils contiennent de l'alcool dans leur composition et ont donc certaines contre-indications à leur utilisation.

Tutsan, aneth, persil et thym sont pris dans des proportions égales, hachées. 1 cuillère à soupe verser 1 tasse d'eau bouillante, insister pour une courte période. Est ingéré 1/3 tasse 3 fois par jour pendant 2 semaines.

Mesures préventives

Pour vous protéger contre les maladies récurrentes de la cystite, il est recommandé de protéger le corps de l'hypothermie, de traiter rapidement les maladies inflammatoires d'autres organes et systèmes, de respecter les règles d'hygiène personnelle et intime.

Traitement de la cystite bactérienne

Laisser un commentaire

La cystite est une maladie inflammatoire du système génito-urinaire. La cystite bactérienne est l'une des variétés de cette maladie, qui survient le plus souvent, en particulier chez la moitié féminine de la population. Dans une telle pathologie, en particulier, les parois muqueuses de la vessie s'enflamment en raison de la présence de bactéries respiratoires ou d'une microflore altérée du tractus gastro-intestinal.

En raison de la physiologie de la vessie, les femmes sont plus susceptibles aux attaques bactériennes de l'extérieur.

Causes de la cystite bactérienne

L'inflammation se produit en raison de la "fixation" dans le corps d'une bactérie, à savoir: le streptocoque, le staphylocoque, Escherichia coli, l'entérocoque, les trichomonas et la chlamydia. Toutes ces bactéries peuvent apparaître à la suite d'un déséquilibre et d'une malnutrition (consommation excessive d'aliments épicés et frits). Par conséquent, les amateurs de restauration rapide sont plus susceptibles à la cystite et à d'autres maladies inflammatoires de la vessie. Violer la microflore et introduire des bactéries dans le système urogénital peut se faire lors d’une vie sexuelle sans protection et si l’hygiène personnelle n’est pas suivie.

Pour les maladies gynécologiques et vénériennes, il est absolument impossible de s'auto-traiter. En raison de son ignorance, il est possible non seulement de ne pas guérir la maladie existante, mais également de causer des dommages énormes à d'autres organes et de «gagner» de nouvelles maladies. Le médecin doit prescrire le traitement car certains médicaments ont des effets secondaires et peuvent entraîner une cystite bactérienne.

La cystite est souvent infectée en raison d'une faible immunité ou par temps froid en raison d'une hypothermie. Les femmes devraient faire plus attention. L'urètre féminin a une longueur courte, il est donc plus facile pour les germes de pénétrer dans le corps. À côté de l'urètre se trouvent le vagin et le rectum, dans lesquels les bactéries peuvent également se développer. Cela augmente le risque de maladie par cette maladie.

Voies d'infection

Vous pouvez acheter cette maladie de plusieurs façons. Lorsque l'inflammation d'une infection lymphogène se produit dans la région pelvienne, des microbes pénètrent dans la vessie par les vaisseaux lymphatiques. Il arrive également que des bactéries pénètrent dans le sang, ce qui se produit lors d’une infection hématogène. Cela conduit à des maladies bactériennes de tout l'organisme. En cas d'infection par contact, les germes proviennent d'organes infectés. Les maladies gynécologiques et vénériennes sont la cause la plus fréquente. Une infection ascendante se produit à cause d'un rein malade ou de l'urètre.

Les symptômes

La manifestation de certains symptômes dépend de l'évolution et du type de la maladie. Lorsque des infections pénètrent dans le système urogénital, le fonctionnement normal de l’organe interne est perturbé. Les microbes endommagent l'urètre, la vessie et, dans les cas plus graves, peuvent affecter les reins. Il est important de reconnaître les premiers symptômes de la cystite, à savoir:

  • douleur dans le bas-ventre, irradiant parfois dans le bas du dos;
  • douleur et sensation de brûlure en urinant;
  • besoin fréquent d'aller aux toilettes (parfois jusqu'à 60 fois par jour);
  • repérer;
  • décoloration et odeur d'urine.

En plus de ces symptômes, la maladie est accompagnée de fièvre, de nausées et de vomissements. Sensation de faiblesse et de léthargie dans tout le corps, inconfort pendant les rapports sexuels, particulièrement observé chez les femmes. S'il n'y a pas de symptômes généraux, il convient de faire appel à un spécialiste, car l'inconfort peut indiquer des maladies sexuellement transmissibles.

Variétés

La cystite peut être chronique et aiguë. Dans le second cas, la maladie survient soudainement avec des symptômes prononcés. Si la cystite apparaît sous une forme aiguë, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin. Il convient de commencer immédiatement le traitement, qui est la thérapie individuelle complexe.

Un facteur distinctif de la cystite aiguë et chronique est une douleur aiguë au bas de l'abdomen.

En cas de traitement tardif ou incorrect de la cystite aiguë, une survenue chronique. Cette pathologie est plus souvent observée en présence d'E. Coli dans le corps. La cystite chronique est bénigne, les symptômes ne sont pas clairs et certains peuvent être complètement absents. En cas de malnutrition ou après avoir pris de l'alcool, un environnement favorable aux microbes est créé et la maladie commence à se manifester activement. Cette forme bactérienne de la maladie nécessite un traitement spécial à long terme.

Cystite chez les enfants

La maladie est observée chez les adultes et les très jeunes enfants (jusqu'à 3 mois). Si une inflammation de la vessie est observée chez un nourrisson, il est nécessaire de consulter un médecin de toute urgence. Les enfants jusqu'à 3 mois ont injecté des antibiotiques par voie intraveineuse. Le deuxième jour déjà, le bien-être de l'enfant s'améliore considérablement. Les enfants âgés de plus de trois mois sont envoyés à l'hôpital en cas de complication possible. Les symptômes sont les mêmes que chez les adultes, mais parfois ils peuvent ne pas être du tout. Si, au cours de l'examen, le médecin a révélé que l'état de santé est satisfaisant et qu'il n'y a pas de complications, le traitement est effectué à domicile. Les enfants atteints de cystite prescrivent des antibiotiques sous forme de pilule ou de liquide. Avec un cours normal de la maladie, le cours thérapeutique dure 3-7 jours. De nombreux symptômes disparaissent le deuxième jour, mais le traitement doit être poursuivi pour vaincre complètement l'infection.

Il arrive souvent qu'un enfant présente des effets indésirables après avoir pris les médicaments prescrits. Il devient léthargique, vomit, indigestion, diarrhée. De telles réactions n'exigent pas de visite chez le médecin et cessent d'elles-mêmes après la fin du traitement. Il est extrêmement rare d'avoir des réactions allergiques graves dans lesquelles un enfant a une éruption cutanée sur la peau, un gonflement des bras et des jambes et un essoufflement. Dans ce cas, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Cystite chez les femmes pendant la grossesse

Très souvent, on observe une cystite bactérienne chez la femme enceinte car pendant cette période, le corps est extrêmement vulnérable et le système immunitaire affaibli. Si vous ne détectez pas la maladie à temps et si vous ne commencez pas le traitement, de nombreux problèmes surviendront avec la vessie et l'ensemble du système urinaire. La complication peut aussi aller aux reins. L'inflammation affectera négativement la santé du fœtus, un travail prématuré peut survenir.

Pendant la gestation, il est nécessaire de maintenir l’immunité afin de ne pas créer de terrain fertile pour les micro-organismes. Il est nécessaire de s'habiller chaudement et de ne pas permettre l'hypothermie. Si, néanmoins, il n’a pas été possible d’éviter la maladie, il convient de prendre la thérapie au sérieux. Il est important de faire attention à la composition des médicaments et des contre-indications pendant la grossesse. Le plus souvent, le médecin prescrit des analgésiques et des médicaments qui détendent les parois de la vessie. Il n'est pas recommandé de prendre des antibiotiques.

Diagnostics

Tout d'abord, le médecin s'entretient avec le patient afin d'en apprendre davantage sur les symptômes inquiétants et d'identifier la cause de la maladie. Puis nommé des tests de laboratoire et la livraison des tests nécessaires. L'analyse d'urine est nécessaire pour déterminer l'agent causal de cette maladie. Ils utilisent également la méthode de recherche instrumentale, qui comprend le diagnostic par ultrasons, la cystoscopie et les rayons X.

Traitement de la cystite

Le plus souvent, s'il n'y a pas de contre-indications, la maladie bactérienne est traitée avec des antibiotiques. Si, pour une raison quelconque, les antibiotiques sont interdits ou déconseillés, le médecin peut vous prescrire "Canetron", qui est fabriqué à base de plante. En cas de cystite due à un rapport sexuel non protégé, le médecin prescrit un complexe de traitement comprenant la prise d'antibiotiques et le traitement des organes génitaux avec une solution de Chlorhexedin.

Contrairement à la cystite virale, la bactérie présente une forme de flux plus modérée.

Le traitement de la cystite bactérienne est organisé conjointement selon un schéma visant à maintenir l’immunité et comprenant une thérapie physique. Ne pas oublier une nutrition adéquate pendant et après le traitement. Il est nécessaire de modérer la consommation d'aliments gras et salés, d'abandonner l'alcool, ce qui irrite les muqueuses de l'uretère. Si les antibiotiques seuls ne fonctionnent pas pendant la semaine, ils doivent être changés et ne pas poursuivre le traitement avec les mêmes médicaments. L'utilisation de grandes quantités de liquide contribue à l'élimination rapide des bactéries de la vessie et du corps. Il est recommandé de boire plus de 2 litres d'eau par jour. Si la maladie est accompagnée de douleurs sévères dans le bas de l'abdomen, vous pouvez les retirer à l'aide de la chaleur: fixez un sac de chiffon chauffé au sel ou une bouillotte d'eau chaude. Ils aident à soulager la douleur et les bains de pieds, mais ils ne sont pas recommandés pendant plus de 10 minutes.

Prévention

Pour éviter l'inflammation bactérienne de la vessie et d'autres maladies du système urogénital, il est nécessaire de ne pas oublier les mesures préventives. Il est très important de s'habiller en fonction de la météo (surchauffer est aussi grave que trop refroidir). Pour modérer la consommation d'aliments salés, gras et fumés. Devrait abandonner la consommation de boissons alcoolisées. Ajoutez beaucoup de fruits et de légumes à votre alimentation quotidienne. N'oubliez pas l'équilibre hydrique: il est recommandé de boire 1,5 litre d'eau non gazeuse par jour.

Respectez scrupuleusement les règles d'hygiène, les règles d'intimité, lors de rapports sexuels, utilisez des préservatifs. Surveillez la régularité de vos selles, ne laissez pas la constipation. N'oubliez pas les examens réguliers (au moins tous les six mois) chez le gynécologue et l'urologue. Il est nécessaire de mener une vie active, de ne pas négliger le sommeil et les promenades au grand air.

Symptômes et traitement de la cystite bactérienne

La cystite est l'une des pathologies les plus courantes du système génito-urinaire. Il en existe plusieurs types qui présentent certains symptômes et différentes causes de développement. La cystite bactérienne est accompagnée d'une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. Violation causée par la croissance active de microorganismes pathogènes.

La maladie affecte des personnes de tout âge et de tout sexe. En règle générale, la maladie est plus fréquente chez les femmes. Les hommes et les enfants tombent beaucoup moins souvent malades. À la suite de déviations, le patient présente tout un ensemble de symptômes désagréables. Différencier la maladie elle-même est impossible. Seul un urologue est capable de diagnostiquer correctement et de prescrire le traitement approprié.

Pathologie caractéristique

Les bactéries qui pénètrent dans la vessie par l’urètre se multiplient rapidement et conduisent au développement du processus inflammatoire. Souvent, l'infection résulte d'une hypothermie, d'un affaiblissement du système immunitaire et d'un dysfonctionnement des organes urinaires. La maladie se manifeste par des symptômes prononcés qui violent le mode de vie normal d'une personne.

Les causes

La principale cause de la maladie est la pénétration descendante ou ascendante de microbes pathogènes sous condition. Le mouvement des bactéries se produit à partir des reins et des uretères, ainsi que dans l'urètre. Dans de rares cas, la cystite bactérienne est provoquée par une intervention chirurgicale, telle que le cathétérisme ou la cystoscopie.

Parmi les bébés, les garçons sont plus sujets à la maladie. Au fil du temps, la cystite est plus souvent diagnostiquée chez les filles. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques de la structure de l'urètre chez la femme. Pendant leur puberté, le risque d'infection est multiplié par 50. Les hommes sont très rarement confrontés à la maladie et à la maladie secondaire. Dans la vieillesse, les deux sexes souffrent également d'inflammation bactérienne de la vessie.

Un régime alimentaire inapproprié entraîne également la multiplication de l'infection dans l'urètre. La présence dans le régime alimentaire quotidien d'une personne grasse, épicée, épicée, acide, d'aliments fumés affecte négativement l'état du système urinaire. La cystite survient souvent lors du traitement de maladies vénériennes et gynécologiques, certains médicaments provoquant une violation de la microflore bactérienne.

La probabilité d'occurrence dans le sexe féminin de processus pathologiques de nature infectieuse après la maladie est élevée:

  • ARVI;
  • maux de gorge;
  • virus de l'herpès;
  • varicelle;
  • zona;
  • cytomégalovirus.

Symptômes de la cystite bactérienne

L'apparition de certains symptômes dépend de l'évolution et du type de la maladie. La période d'incubation dure environ 3-4 jours. Les premiers signes de maladie comprennent:

  • Les sensations douloureuses de tiraillement dans le bas de l'abdomen, s'étendant parfois jusqu'à la région lombaire.
  • Couper et brûler pendant la miction. Selon le sexe, les attaques douloureuses lors de la vidange de la vessie ont des manifestations différentes. Les hommes ressentent de la douleur tout au long du flux d'urine. Une femme ressent une gêne au début et à la fin de la miction.
  • Besoin fréquent. Le patient peut aller aux toilettes 4 à 5 fois par heure. Dans le même temps, il a constamment le sentiment de se vider incomplètement.
  • Changer la couleur et l'odeur de l'urine. Parfois, il peut y avoir purulent ou saignement.

Les signes d'inflammation bactérienne sont prononcés et causent beaucoup de désagréments au patient. Les microbes endommagent l'urètre, la vessie et, dans les cas avancés, le bassinet du rein. Il est très important de reconnaître les symptômes de la cystite dans le temps, ce qui est similaire aux autres maladies du système génito-urinaire. Par conséquent, vous devriez certainement demander l'aide d'un spécialiste.

En plus de ces symptômes, dans certains cas, la maladie est accompagnée de:

  • augmentation de la température;
  • nausées et vomissements;
  • léthargie et fatigue dans tout le corps;
  • trouble intestinal.

Comment pouvez-vous être infecté

En soi, le processus pathologique de la vessie ne constitue pas une menace d'infection. Les bactéries des voies urinaires sont dangereuses, provoquant une inflammation et le développement actif de la maladie. Les microorganismes nuisibles se transmettent de plusieurs manières:

  • Lymphogène. Les bactéries pénètrent dans la vessie par les vaisseaux lymphatiques en cas d'inflammation des organes pelviens.
  • Hématogène. Dans ce cas, l'infection se produit avec la circulation sanguine. Le tractus respiratoire et gastro-intestinal constitue la principale source d’infection.
  • Contact Les microbes sont transférés d'un foyer inflammatoire proche. Les causes de la cystite sont des maladies gynécologiques ou vénériennes.
  • Ascendant. Les agents pathogènes proviennent de reins malades ou de l'urètre.

Ainsi, être infecté, par exemple, dans le pool est peu probable. Si vous suivez toutes les règles d'hygiène personnelle - le risque est minime. Il y a une forte probabilité d'infection par un rapport sexuel, quelle que soit la forme des relations sexuelles. C'est pourquoi nous ne devrions pas oublier les méthodes de protection, notamment les préservatifs.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic comprend:

  • prise d'histoire;
  • tests de laboratoire;
  • examen instrumental.

Dans un premier temps, le médecin interroge le patient pour en savoir plus sur les symptômes et leurs manifestations qui le dérangent. Puis envoie le patient passer les tests nécessaires. L'urine est examinée en premier. Selon les résultats de laboratoire de l'urine, il est possible de déterminer le stade et la négligence de la maladie. La présence d'un processus inflammatoire est indiquée par un nombre accru de leucocytes et d'érythrocytes, la détection de protéines, de cellules épithéliales et de bactéries dans l'analyse.

En plus du test d'urine général, un test sanguin clinique supplémentaire est effectué. Avec la cystite, la RSE est accélérée et le nombre de leucocytes en forme de bâtonnet augmente. Chez les femmes soupçonnées d'être atteintes d'une forme de cystite bactérienne, on procède à un frottis vaginal. Pour déterminer les modifications existantes dans les reins, un échantillon est prélevé selon Nechyporenko.

Les méthodes modernes de recherche instrumentale comprennent:

  • Echographie du système génito-urinaire (avec Doppler ou non). Vous permet de déterminer l'épaississement des parois de la vessie, la présence de polypes, de cailloux, l'accumulation de précipitations, ainsi que d'évaluer le flux d'urine le long des chemins excréteurs, la direction et la forme du flux.
  • Cystoscopie Les parois internes de l'organe sont examinées à l'aide d'un appareil à cystoscope, qui est inséré dans l'urètre.
  • Radiographie

Inflammation chronique

La cystite bactérienne peut survenir sous une forme aiguë et chronique. Dans le premier cas, la maladie se caractérise par l'apparition soudaine de symptômes. Le patient a constamment des douleurs dans le bas-ventre, la miction est accompagnée de coupures et de brûlures, et dans l'urine sécrétée, il y a des impuretés de pus ou de sang. Avec ce cours de la maladie devrait commencer immédiatement le traitement, qui est sélectionné par l'urologue individuellement pour chaque patient.

Cette pathologie n'a pas de symptômes prononcés. Produit, en règle générale, sans aucun signe évident qui cause un malaise important pour le patient. Au stade de rémission de la maladie, les symptômes sont pratiquement absents et n'apparaissent pas.

Dès que des conditions favorables sont créées pour la reproduction des bactéries - il s’agit généralement d’hypothermie ou d’un régime alimentaire malsain - la cystite commence à se développer activement. Si elles ne sont pas traitées, les rechutes seront répétées de plus en plus souvent. Au fil du temps, ils entrent dans un processus lent et lent avec de nombreuses complications.

Bactéries responsables de la cystite

La cystite d'une forme bactérienne se développe beaucoup plus souvent. C'est près de 80% des cas. Il existe plusieurs types de microbes pathogènes qui causent cette maladie. Les principaux sont:

  • E. coli;
  • protéi;
  • Klebsiella;
  • staphylocoque;
  • streptocoque;
  • enterobacter.

Les bactéries pathogènes, pénétrant dans la vessie humaine stérile, commencent à se multiplier et provoquent un processus inflammatoire.

E. coli (E. coli)

La bactérie vit dans la microflore intestinale. Sa croissance active n'apporte qu'un bénéfice au corps humain. Un grand nombre de microbes à Gram négatif aident à décomposer les aliments, à synthétiser des vitamines et des minéraux, à limiter les lacto et les bifidobactéries.

En cas de non-respect des règles d'hygiène, en particulier chez les femmes, E. coli pénètre dans l'urètre. À travers l'urètre, l'agent pathogène pénètre dans la vessie, provoquant une inflammation aiguë. Ainsi commence la destruction de la membrane muqueuse et la formation de petits ulcères sur celle-ci. La membrane de l'organe est blessée - c'est pourquoi des gouttes de sang apparaissent dans l'urine.

Proteus

Une caractéristique de cette bactérie est la production de substances toxiques au cours du processus d'activité de la vie. Proteus fait référence aux agents pathogènes opportunistes. La prise incontrôlée d'antibiotiques, l'immunité réduite deviennent des facteurs provoquant le développement d'une infection de la vessie.

Lorsqu'il est infecté, le patient ressent une faiblesse constante, une douleur dans la région pubienne, des difficultés à uriner. L'activité biochimique de ces microbes conduit à la formation de sable.

La cystite provoquée par Proteus est beaucoup plus difficile à traiter, car il est difficile de choisir un médicament antimicrobien moderne qui détruirait la bactérie. En conséquence, il peut causer le développement de la pyélonéphrite.

Klebsiella

Ce sont des microorganismes impliqués dans le processus de digestion humaine. Ils vivent dans les intestins, dans les selles et sur la peau. Lorsque ces bactéries à Gram négatif pénètrent dans les voies urinaires, une cystite commence rapidement à se développer. Dans ce cas, les microbes nuisent à la santé humaine.

La maladie sur le fond de l'infection à Klebsiella survient rarement - seulement dans 5% des cas. La période d'incubation peut varier de quelques jours à une semaine. La gravité de la maladie dépend du système immunitaire du patient. Elle peut donc se développer sous une forme bénigne ou entraîner de graves complications.

Staphylocoque

Le staphylocoque a beaucoup de timbres, mais le principal agent responsable de la cystite est saprophyte ou doré. Ils se caractérisent par une grande résistance aux antibiotiques. La bactérie habite les muqueuses des organes génitaux et de la vessie. En règle générale, il existe pacifiquement et ne dérange personne. La cause du développement du processus inflammatoire aigu est une diminution des forces immunitaires du corps.

Les espèces saprophytes sont un catalyseur de la maladie dans 10% des cas. Néanmoins, cela n’est pratiquement pas dangereux pour l’enfant.

Le staphylocoque provoque des rechutes fréquentes. Une fois dans la vessie, cela ne provoque pas immédiatement une cystite. La maladie ne se développe que lorsque la surface de l'organe est endommagée.

Streptocoque

Le streptocoque pénètre dans le canal urinaire après le cathétérisme, à partir de la surface de la peau des mains et du périnée. L'infection, qui va du rectum aux organes génitaux externes, affecte librement la vessie. Ainsi, le processus inflammatoire commence.

Dans les cas avancés, le patient est diagnostiqué non seulement avec une cystite, mais également avec une urétrite, une prostatite ou une pyélonéphrite.

Enterobacter

Les bactéries vivent dans le corps humain sans lui causer de dommages importants. Enterobacter se trouve également à l'état libre: dans les plans d'eau, à la surface des plantes. Il fait référence aux saprophytes, qui sont localisés sur la coquille de l'intestin grêle et du gros intestin et dans l'œsophage distal.

Sous l'influence de facteurs défavorables, les microbes se multiplient de manière vigoureuse et deviennent pathogènes pour le patient, provoquant des maladies graves du système génito-urinaire. Avec une immunité affaiblie, l'infection affecte rapidement les organes, entraînant un processus inflammatoire aigu. Infecté par l'entérobacter peut être une méthode fécale-orale ou alimentaire.

Méthodes de traitement

Le traitement de la cystite bactérienne est effectué dans un complexe. Il consiste en:

  • traitement de la toxicomanie;
  • phytothérapie;
  • aliments diététiques;
  • procédures physiothérapeutiques.

Thérapie antibactérienne

Le médecin ne prescrit des antibiotiques qu'après avoir déterminé la sensibilité des microbes à ceux-ci. En fonction des résultats de l'étude, les préparations nécessaires sont sélectionnées et le schéma thérapeutique est signé. Le traitement de la cystite bactérienne est effectué à l'aide d'agents pharmacologiques modernes qui combattent efficacement toute forme d'inflammation du système urogénital.

En fonction de l'agent pathogène identifié, on prescrit souvent au patient des médicaments appartenant à différents groupes antibactériens.

Pendant tout le traitement, l'urologue suit l'évolution de l'état du patient. Si nécessaire, il ajuste le traitement et sélectionne la posologie appropriée. L'utilisation indépendante d'antibiotiques est strictement interdite.

Quand la cystite est attribuée:

Médecine populaire

Bien sûr, vous devez comprendre que la maladie n’est pas guérie par l’herbe brassée. Cependant, il est possible d'atténuer les symptômes et d'améliorer l'effet des médicaments antimicrobiens prescrits. Dans de tels cas, les ajusteurs traditionnels faits maison peuvent résoudre partiellement le problème.

Les remèdes populaires suivants sont utilisés dans les processus inflammatoires de la vessie:

  • Décoction de camomille. Vous pouvez le préparer sous forme de thé: pour 1 c. - 200 ml. Faire bouillir de l'eau et laisser infuser pendant 30 min. Une boisson médicinale aide à soulager la douleur. Il a également un effet antibactérien. Les femmes peuvent utiliser cette solution pour se doucher.
  • Frais de rein. Préparer une infusion utile selon la recette suivante: 2 c. l les substances ont besoin de 300 ml. eau chaude Mélange insister dans un thermos pendant une heure. La boisson contient des nutriments pour le corps, un effet positif sur l'état du système génito-urinaire, normalise le flux d'urine en cas de cystite bactérienne.
  • Décoctions à base de plantes. Composé d'hypericum, d'aneth, de persil et de thym. Pour cuisiner, vous aurez besoin de 1 cuillère à soupe. l mélange sec et 300 ml. de l'eau Buvez insister sur un bain d'eau pendant environ 30 minutes. Prenez une solution prête à l'emploi de 0,5 tasse 3 fois par jour.

Il n'y a pas de moyen rapide de se débarrasser de la maladie. C'est un processus assez long et sérieux. Aux premiers symptômes devraient toujours chercher l'aide d'un médecin. Négliger les examens périodiques de l'urologue n'en vaut pas la peine, car une cystite bactérienne peut survenir sans signes évidents. Un traitement opportun arrêtera le développement de complications et améliorera la qualité de vie du patient.

Traitement de la cystite bactérienne

La cystite bactérienne est une inflammation de la vessie causée par la croissance et le développement de micro-organismes pathogènes de façon conditionnelle. Les symptômes de cette maladie sont les suivants: envie fréquente d'aller aux toilettes; douleur en urinant; turbidité de l'urine, apparition d'impuretés sanguines; détérioration de l'état général.

Les causes

La vessie d'une personne en bonne santé est stérile; Lorsqu'une infection entre dans l'organe, le processus inflammatoire commence.

La cystite bactérienne se développe beaucoup plus souvent que les autres formes de la maladie (par exemple, la cystite à candidose).

Les agents responsables de la cystite sont:

  1. E. coli, qui est toujours présent dans la microflore intestinale. La croissance active de bactéries à Gram négatif dans la microflore intestinale aide à inhiber les lactobacilles et les bifidobactéries. Si les règles d'hygiène personnelle ne sont pas suivies, comme un lavage inapproprié, E. coli pénètre dans l'environnement stérile de la vessie, activant ainsi le processus inflammatoire dans l'organe;
  2. staphylocoque. Le staphylocoque contient de nombreuses souches, mais le saprophyte et le staphylocoque doré sont des sources fréquentes de cystite;
  3. entérocoques. Ils font partie de la microflore intestinale naturelle chez l'homme. Coupable de maladies telles que: la cystite; pyélonéphrite; annexite;
  4. protei. Peut provoquer une inflammation des voies urinaires, du tube digestif. L'immunité réduite et la prise incontrôlée d'antibiotiques peuvent être des facteurs responsables de l'infection par les protéines.
Irina, 30 ans: "Le seul remède qui ait aidé à vaincre la cystite chronique est de lire l'article!"

La proximité de la lumière de l'urètre avec le vagin et l'anus, le non respect des règles d'hygiène personnelle, les maladies gynécologiques chez les femmes - sont des causes fréquentes de cystite bactérienne.

Comment traiter la cystite bactérienne

Pour le traitement de la cystite, vous devez d'abord effectuer une étude de la culture bactérienne de l'urine. L'analyse aidera à identifier quel microorganisme est devenu la source de la maladie. Pour éliminer l'infection bactérienne des voies urinaires sont prescrits

antibiotiques des groupes de médicaments suivants:

"Furamag", "Furadonin". Appartenant au groupe des nitrofuranes, sont un agent antimicrobien efficace pour la cystite. Pendant de nombreuses années avec succès utilisé pour traiter la cystite aiguë;

"Monural". La fosfomycine a un effet néfaste sur la plupart des agents pathogènes responsables de l'inflammation de la vessie. Le moment positif à la réception de cette préparation est sa réception unique.

Les symptômes complets de la maladie disparaissent en 2-3 jours, la substance active s'accumule dans les urines en 24 à 48 heures. La fosfomycine ne se lie pas aux protéines sanguines; jusqu'à 95% des reins sont excrétés sous forme inchangée par les reins. Aujourd'hui, il s'agit d'un traitement prioritaire pour la cystite, car la plupart des uropathogènes ont un faible niveau de résistance à la substance active.

"Nolitsin", "Norbaktin". Médicaments groupe à large spectre de fluoroquinolones. Ils ont un puissant effet antimicrobien, créent une concentration élevée du médicament dans les urines et ne nécessitent donc pas d’utilisation à long terme. Les fluoroquinolones sont utilisées depuis longtemps dans la pratique médicale, mais il est à noter qu'elles ont plus d'effets secondaires que la fosfomycine.

Les médicaments antibactériens ne sont efficaces contre la cystite que si la posologie correcte est respectée. Même si vous ressentez l'amélioration le lendemain, n'interrompez pas le processus d'admission spécifié.

Les antibiotiques pour le traitement de la cystite sont le plus souvent prescrits en association avec des médicaments à base de plantes: «Kanefron N», «Urolesan».

Ces fonds aideront à soulager la douleur et à réduire l'inflammation dans le corps. De telles préparations combinées d'origine végétale peuvent être utilisées non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention de la cystite. Beaucoup de femmes prennent elles-mêmes ces médicaments dès les premiers signes de maladie.

Lors du traitement de la cystite, n'oubliez pas de régime et de repos!

Des médicaments dans le traitement de la cystite sont bien sûr nécessaires! Mais pour éviter des conséquences désagréables, vous devez suivre un régime et bien dormir et vous reposer.

Dans le régime, on entend l'exclusion totale des boissons alcoolisées, des assaisonnements épicés, des aliments gras, des agrumes, des fast-foods, de certains légumes (radis, navets, oignons, ail), du café fort et des boissons gazeuses. Le régime de consommation doit être maximisé (2,5 l / jour).

L'eau minérale sans gaz ni jus de canneberge est potable. La décoction à base de plantes aidera également à réduire l’inconfort de la cystite.

Vous pouvez trouver la recette à base de plantes dans cet article. Cette perfusion se prend dans les 2 semaines, elle a une action antispasmodique, diurétique et anti-inflammatoire.

Comment prévenir le développement de la cystite bactérienne

L'apparition de la cystite est facilitée par de nombreux facteurs. Afin de prévenir la reproduction de micro-organismes pathogènes, il convient:

  • éviter l'hypothermie;
  • traiter les maladies gynécologiques à temps;
  • observer l'hygiène personnelle (surtout pendant les jours critiques);
  • faites attention au choix des sous-vêtements (uniquement à partir de tissus naturels).

Causes de la sensation de brûlure en urinant chez l'homme: symptômes et traitement

Furagin