Cystite pendant la grossesse

La plupart des femmes enceintes ont l'habitude de ressentir le besoin fréquent d'uriner douloureuses. La cystite ne peut pas être ignorée, en espérant que cela passera par eux-mêmes. Pour reconnaître la maladie à temps, il est nécessaire non seulement de consulter régulièrement le médecin, mais également de connaître davantage d'informations sur les symptômes, les méthodes de traitement et la prévention obligatoire.

Que faire avec la cystite

La cystite pendant la grossesse est un phénomène courant. Cela est dû à un changement de localisation de l'utérus en croissance, qui exerce involontairement une pression sur les voies urinaires. Immunité réduite dans la période de gestation du bébé, la composition modifiée de la microflore du vagin contribue à l'émergence ou à l'exacerbation de la forme chronique de la cystite. Que faire lorsque les premières manifestations de douleur dans la région de la vessie et les visites fréquentes aux toilettes?

Assurez-vous dans les plus brefs délais d'obtenir un rendez-vous avec un médecin spécialisé. Seuls des tests de laboratoire et une enquête détaillée peuvent aider à formuler le diagnostic correct d'inflammation de la membrane de la vessie. L'autotraitement de la cystite peut toujours avoir des conséquences inattendues et, dans une «position intéressante», une femme est responsable de tous les mois, non seulement de sa vie et de sa santé, mais également de son enfant.

À un moment où le traitement n'est pas encore prescrit et où la douleur aiguë ne donne pas de repos, vous devez vous rappeler les mesures qui empêcheront la croissance des bactéries, car elles sont parsemées d'infection des reins et de dégradation de l'état général de la femme et de l'enfant. Voici quelques directives générales pour la grossesse:

  • les pieds et le ventre doivent être gardés au chaud;
  • répéter l'hygiène personnelle sous la douche - plusieurs fois par jour;
  • exclure les sous-vêtements synthétiques;
  • lorsque vous avez envie d'uriner - ne tolérez pas, même s'ils sont faux;
  • exclure du menu les plats fortement épicés, frits et salés;
  • boire plus d'eau ou de boissons aux fruits acidifiées.

Comment traiter la cystite pendant la grossesse

Le traitement de la cystite prescrit par un médecin dépendra de la forme de la maladie détectée. Lorsqu'ils sont infectés - des antibiotiques sont assignés pour tuer les microbes en tant que source de la maladie. Ces médicaments doivent être pris très au sérieux, avec une grande responsabilité, afin de ne pas nuire au bébé à naître. Sous une forme non infectée pendant la grossesse, le médecin prescrit des analgésiques et des médicaments qui détendent les muscles des voies urinaires et de la vessie, réduisant ainsi la fréquence des visites à la toilette.

Remèdes populaires pour la cystite chez les femmes

L'utilisation de remèdes populaires pour le traitement efficace de la cystite pendant la grossesse n'est autorisée qu'après avoir consulté votre médecin. Il est difficile de se débarrasser complètement de la maladie avec des herbes, mais vous pouvez soulager la maladie. Recommander des perfusions et décoctions après avoir pris un traitement médicamenteux, comme la consolidation de l'effet thérapeutique. Ils sont utilisés en combinaison avec des médicaments. Appliqué pour la décoctions de plantes et d'herbes pour la cystite chez les femmes sont disponibles à toute pharmacie. Voici quelques recettes de boissons aux herbes qui peuvent aider à combattre la cystite pendant la grossesse à la maison:

  1. Les graines d'aneth séchées, en quantité de deux gros pincées, versent 300-350 ml d'eau bouillante. Après une demi-heure de perfusion, filtrer. Buvez avec une cystite avant chaque repas pendant 15 à 25 minutes, 70 à 80 ml plusieurs fois par jour.
  2. Rose musquée ou sa racine séchée 2.5-3 grandes cuillères verser un verre d'eau bouillante. Chauffer au bain-marie jusqu'à ébullition, insister environ une heure. Boire avant les repas pour ½ tasse.
  3. Les feuilles de cassis (9 c. À soupe) versent un demi-litre d’eau bouillante. Couvrir avec un couvercle, laisser infuser jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. A consommer plusieurs fois par jour, en ajoutant du miel si désiré.
  4. Bouleau laisse environ 10 grammes, versez de l'eau chaude (500 ml) et laissez bouillir pendant 1-2 minutes. Après s'être installé avec une cystite, boire 40-50 ml avec les repas.
  5. Des boissons aux fruits cuites à base de canneberges ou d’airelles aideront non seulement à atténuer l’état de la cystite, mais également à reconstituer les réserves de vitamines de l’organisme.

Médicaments pour la cystite

Ayant les résultats des études de laboratoire, tenant compte de l'état de la femme, de la période et de l'évolution de la grossesse, le médecin prescrit un traitement avec des médicaments. Le choix des médicaments qui arrêteront la cystite chez les femmes enceintes est très limité. Cependant, ils doivent être une action locale. Le médecin doit tenir compte du trimestre de la grossesse afin de ne pas perturber le développement du fœtus, mais en même temps d'atténuer les souffrances de la future mère, qui sont inévitables avec l'apparition d'une cystite.

Bougies pour la cystite

Très efficaces dans le traitement de la cystite pendant la grossesse en cours, les bougies, qui, comme tous les médicaments de ce groupe, sont divisées en antiviraux, anti-inflammatoires et antibactériens. Les bougies les plus fréquemment prescrites aux femmes enceintes pour la cystite:

  • Hexicon est un antiseptique efficace au stade initial de la maladie.
  • Bétadine - antiseptique, médicament antibactérien à grand impact.
  • Polygynax - très efficace, soulage rapidement l’inflammation, mais ne peut être utilisé que pendant le premier trimestre de la grossesse.

Pilules

Le traitement de l'inflammation des pilules de la vessie pendant la grossesse est pratique. Vous pouvez calculer le dosage exact, ajuster l'heure et le lieu d'admission. Il est nécessaire d’accepter les médicaments en tablettes du cours désigné par le médecin traitant. L'interruption ou la cessation complète des pilules à sa discrétion menace de rechuter et le passage à une forme chronique de cystite. Pilules enceintes fréquemment utilisées contre la cystite:

  • Canephron. Un antimicrobien qui est sans danger pendant la grossesse et qui a un bon effet diurétique, qui élimine les spasmes des parois de la vessie. Il a une base végétale.
  • Cyston. Effet anti-inflammatoire à base de plante.
  • Furagin. Furadonin. Comprimés de l'ancienne génération, à l'efficacité prouvée. Ils appartiennent aux uroseptiques, détruisant la cellule microbienne, tout en retardant la croissance du nombre de microorganismes nuisibles.
  • 5-LCM (Nitroxoline). Il a une absorption élevée par le système digestif, pénétrant dans les reins et la vessie sans modification, ce qui augmente ses propriétés curatives.

Antibiotiques pour la cystite

Ayant une forme aiguë du développement de la maladie pendant la grossesse d'une femme, le médecin décide qu'un antibiotique pour la cystite est nécessaire pendant le traitement. Il est nécessaire de prendre ces médicaments en respectant scrupuleusement le calendrier établi, ce qui peut entraîner une dépendance chez les virus et les micro-organismes. Cela entraîne le fait que la sensibilité à l'antibiotique disparaît et le rend incompétent. Après avoir examiné la patiente, le médecin doit déterminer quels antibiotiques sont possibles pendant la grossesse dans un cas particulier. Souvent prescrit de tels médicaments:

  • Nolitsin. Le gros avantage est que l’accumulation d’un médicament à large spectre se trouve dans l’urine et non dans le sang ou les tissus musculaires.
  • Monural Exposition rapide réduisant les symptômes de la douleur dans les 2,5 à 3 heures qui suivent la première dose.
  • Palin. Disponible sous forme de comprimés, bougies, capsules. Il a une action bactéricide puissante.
  • Amoxiclav Médicament antibactérien dont l'admission est approuvée non seulement pendant la grossesse, mais aussi pendant l'allaitement.

Cystite et grossesse

Pendant la grossesse, une femme responsable doit surveiller de près son état de santé, qui est directement lié au bien-être futur de l'enfant. Ne respectant pas les recommandations du médecin concernant la cystite, il est possible de provoquer le passage de la maladie au stade chronique. Pendant l'accouchement, l'enfant peut être infecté par des bactéries et des micro-organismes qui causent l'infection. Pour la femme elle-même, une attitude frivole à l’égard du traitement est entachée d’infection par les uretères de la vessie aux reins, ce qui peut provoquer leur échec.

Afin de ne pas exposer leur santé et leur futur enfant, une femme devrait accorder plus d’attention aux mesures préventives qu’au traitement de la cystite. Réduire à zéro le risque d'apparition de la maladie, sous réserve des mesures suivantes:

  • éviter l'hypothermie;
  • aliments salés épicés;
  • au début de la grossesse, se soumettre à un examen prophylactique pour identifier les foyers d’infection du nasopharynx et de la cavité buccale;
  • porter des sous-vêtements confortables en tissus naturels;
  • ne pas accumuler une grande quantité d'urine dans la vessie;
  • afin d'éviter la stagnation changer souvent la position du corps;
  • traiter régulièrement les organes génitaux externes avec de l'eau tiède et du détergent.

Vidéo: comment traiter la cystite chez la femme enceinte

Les avis

Yana, 21 ans: Au cours du premier trimestre de la grossesse, des crampes sont apparues dans le bas de l'abdomen et un désir constant d'uriner. Eh bien, le premier jour je suis allé chez le médecin. Après deux jours de prise de gouttes à base de plantes d'Urolesan, prescrites par le médecin, je me sentais presque en bonne santé. Et l'enfant n'a pas été blessé et j'ai pu guérir de la cystite. L'effet était fixé avec une décoction de baies d'églantier.

Nastya, 24 ans: à la première grossesse, la cystite a commencé à me tourmenter presque avant l'accouchement. Pas immédiatement compris, je pensais que c'était une caractéristique de la croissance de l'utérus. Reconnaissante envers ma mère, qui a remarqué des signes et a conseillé d'aller à la clinique en dehors de l'horaire. Après avoir passé les tests de laboratoire, ils ont déterminé la cause de l’infection et rédigé l’antibiotique Amoxiclav, qui a rapidement aidé.

Elena, 29 ans: Etre enceinte pendant la cystite, le médecin lui a prescrit des comprimés de Cananéphron, expliquant qu'ils sont totalement inoffensifs pour le développement d'un enfant en bonne santé. Je devais faire face à cette maladie auparavant, je sais à quel point c'est douloureux et désagréable. Par conséquent, pendant la grossesse et au début de la cystite, elle a immédiatement commencé à boire des médicaments sous la supervision d'un médecin.

Tatyana, 28 ans: Connaissant concrètement ce qu'est la cystite, lors de la planification d'une grossesse, j'ai essayé de m'assurer que ma prévention était totale. Avant la grossesse, j'ai suivi un cours Uroprofit. Puis, étant en position, j'ai bu beaucoup de décoctions à base de plantes avec des stigmates de maïs, des feuilles de cassis. Toutes les grossesses se sont déroulées sans complications ni attaques de cystite.

Grossesse et cystite: quels médicaments et quels médicaments boire pendant la grossesse à partir de la cystite

Les infections des voies urinaires pendant la grossesse ne sont pas rares car elles touchent environ 10% des femmes occupant ce poste. En outre, ils sont dangereux pour la mère et le fœtus, peuvent provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée. La grossesse est une condition physiologique dans laquelle le corps subit divers changements anatomiques, physiologiques et hormonaux, qui sont la cause d'un risque accru d'infection pour les femmes.

Quelle est la cystite?

La cystite est une inflammation de la vessie après l’entrée de bactéries nocives dans celle-ci, qui provoque des mictions fréquentes et d’autres complications. Jusqu'à 1,3% des femmes enceintes ont cette maladie. Par conséquent, une question d'actualité: «Que peut-on prendre en cas de cystite d'une femme enceinte»?

Environ 75 à 80% des cystites sont causées par une seule bactérie, Escherichia coli. Les streptocoques, les entérocoques et les staphylocoques sont d'autres agents pathogènes courants. Ces organismes se trouvent généralement dans le vagin, dans le côlon et sur le périnée. Les problèmes commencent lorsque ces infections pénètrent dans l'urètre. Cela peut arriver pendant les rapports sexuels. À partir de l'urètre, les infections peuvent atteindre la vessie.

Certaines caractéristiques peuvent rendre une personne plus vulnérable à la cystite:

  • les rapports sexuels;
  • utilisation d'outils dans les voies urinaires (cathétérisme pendant l'accouchement);
  • drépanocytose;
  • diabète sucré insulino-dépendant;
  • faible immunité.

Avec cette maladie, chaque femme peut tomber enceinte. Il n'est pas recommandé de le faire. Vous devez d'abord suivre un traitement, qui ne dure pas très longtemps.

En outre, vous devez particulièrement surveiller de près l'hygiène personnelle, boire suffisamment d'eau.

Les symptômes

Une hématurie (sang dans les urines), une faible fièvre et des douleurs dans la région de l'articulation de symphyse peuvent apparaître. Des symptômes similaires sont observés dans l'urétrite.

En règle générale, les symptômes suivants se produisent:

  • besoin de mictions fréquentes;
  • la nécessité d'uriner immédiatement;
  • retard dans le lancement du flux d'urine;
  • miction douloureuse.

Chez les femmes non enceintes, la maladie est moins grave et entraîne rarement des complications. Cependant, pendant la grossesse, la cystite aiguë peut évoluer rapidement en pyélonéphrite. Ceci, à son tour, peut provoquer un travail prématuré et une septicémie. En outre, la cystite peut être une conséquence de l'exposition à des liquides à haute température sur la muqueuse de la vessie.

Traitement

En règle générale, le premier épisode de cystite peut être guéri par un traitement antibiotique de trois jours. S'il y a des rechutes, le rétablissement prendra de 7 à 10 jours.

Le traitement des infections des voies urinaires pendant la grossesse est très individuel et dépend du type d’infection qui a provoqué la maladie. Ces médicaments antibactériens doivent être choisis de manière à ne pas pénétrer la barrière placentaire et donc à ne pas nuire au fœtus. Habituellement, le traitement commence immédiatement après l'analyse d'urine et peut ensuite être ajusté en fonction de l'ensemencement bactériologique. Cela dure de 3 à 10 jours.

Il est particulièrement important que les patients suivent les recommandations pour maintenir un apport hydrique optimal et l'hygiène intime nécessaire.

Des bougies

Traitement possible avec des bougies pendant la grossesse. Une telle thérapie présente plusieurs avantages et inconvénients. Leur principal avantage est leur capacité à être absorbés dans le sang très rapidement. Ceci est dû au fait qu'ils ne passent pas par le foie
s Qu'est-ce qui rend le traitement le plus efficace? Et aussi des bougies ne perturbe pas le travail du système digestif. Ils contiennent rarement un aussi grand nombre de composants auxiliaires sous forme de comprimés.

En cas de grossesse, la cystite est recommandée:

  • L'hexione est un antiseptique utilisé à un stade précoce.
  • La bétadine a des propriétés antibactériennes et un large spectre d’action;
  • Polygynax est un médicament capable d’éliminer l’inflammation de la vessie. Il est recommandé dans les premiers stades.

Les bougies ont aussi des inconvénients. Certains de leurs composants peuvent provoquer une irritation des muqueuses. Ceci est accompagné de démangeaisons et de brûlures dans le vagin ou l'anus (dépend de l'application). Cependant, tous les produits n'ont pas cet effet secondaire.

Pilules

Souvent prescrit des pilules pour la cystite. Ils sont pratiques à prendre, en outre, il est impossible de faire des erreurs de dosage.

Canephron

Le kanephron est un médicament couramment utilisé dans le traitement de la cystite chez les femmes enceintes. Ce sont des comprimés ronds biconvexes orange.

Chacun d’eux contient 18 mg de matières premières végétales moulues:

  • racine de l'amour;
  • centaurée;
  • feuilles de romarin.

Et aussi il y a des substances auxiliaires dans le canephron. Il ne contient pas d'éléments chimiques, mais le romarin et le lovage peuvent dans certains cas provoquer une augmentation du tonus. Par conséquent, il doit être pris uniquement tel que prescrit par un médecin. Canephron peut éliminer le gonflement et l'inflammation de la vessie.

Cyston

Cystone est également utilisé pour traiter la cystite.

Dans sa composition, les comprimés contiennent de nombreux extraits d'herbes médicinales:

  • dvorplodnik;
  • garance endolorie;
  • onosma prismous;
  • basilic;
  • mimosa timide;
  • prêle des champs et autres.

En plus de la composition du médicament, il y a des excipients. Cystone contribue au flux normal de l'urine, soulage les spasmes et l'inflammation.

Furagin

Furagin est utilisé pour traiter les maladies infectieuses et inflammatoires des voies urinaires, la cystite, la pyélonéphrite et l'urétrite.

Cet agent antimicrobien. Après la prise du médicament, la furagine est rapidement absorbée dans le sang. La substance active pénètre dans le système lymphatique et prévient la propagation de micro-organismes nuisibles. Les comprimés contiennent le principe actif furazidine et des excipients.

Antibiotiques

Certains antibiotiques peuvent être prescrits pendant la grossesse. Vous pouvez les prendre uniquement sur ordonnance.

Nolitsin

Un remède populaire pour la cystite. L'absorption du médicament se produit assez rapidement et les effets secondaires sont minimisés. Le médicament ne doit être bu que l'estomac vide (au moins 1 heure avant un repas ou 2 heures après un repas). La consommation simultanée d'aliments altère l'absorption du médicament.

Vous devez respecter le nombre de doses et la durée du traitement recommandé par le médecin. Pas besoin de boire du jus, du thé, du lait, de la limonade. Cela peut réduire considérablement l'activité de la substance active jusqu'à l'inactivation complète. Si après avoir pris la douleur dans les articulations, le médicament doit être arrêté immédiatement.

Des effets secondaires tels que des nausées, une envie émétique, des douleurs abdominales et une amertume dans la bouche peuvent survenir. Ils disparaissent généralement après le retrait du médicament. Il a un large spectre d'action, la durée du traitement est généralement de 3 jours.

Monural

Le plus souvent prescrit par les médecins pendant la grossesse. Le traitement consiste en une seule dose. Le médicament est capable de soulager l'inflammation, lutter efficacement contre la cystite. En même temps, il est complètement inoffensif.

Il est libéré sous forme de poudre. Après l'ingestion, les substances actives sont rapidement absorbées dans l'intestin humain. Après quelques heures, vous pouvez observer la plus grande concentration dans le sang. Pendant 80 heures, le médicament est contenu dans l'urine, tuant même les bactéries les plus résistantes.

Amoxiclav

C'est un mélange d'amoxicilline et d'acide clavulanique, possède des propriétés antibactériennes. Il est permis d’utiliser ce médicament pendant l’allaitement.

L'amoxicilline empêche les bactéries de former des parois cellulaires essentielles à leur survie.

Prévention

Il est important de boire suffisamment. Pendant la miction, la vessie doit être complètement vide. À titre préventif, il peut être utile d’utiliser du jus de canneberge tous les jours. On pense que cela empêche les bactéries communes de coller aux parois de la vessie.

Vous devriez vous débarrasser de l'habitude de vous asseoir sur les toilettes, de vous pencher en avant et de lire en urinant. Il est préférable de s’asseoir ou de s’appuyer contre un mur. Cette posture est plus appropriée pour assurer la vidange complète de la vessie.

Les personnes munies d'un cathéter sont sensibles à la maladie. Des dommages mineurs pendant un quart de travail peuvent augmenter le risque d'infection. De plus, l'infection se produit souvent pendant les rapports sexuels. Il est recommandé immédiatement après de vider la vessie. Si vous envisagez une grossesse, vous devez d'abord passer les tests pour subir le traitement nécessaire avant le moment de la conception.

Antibiotiques pour la cystite chez les femmes enceintes

Le besoin douloureux de se rendre aux toilettes peut faire pleurer tout le monde. Mais une femme enceinte traverse une période difficile de sa vie et montre une vulnérabilité accrue. Même l'état des cellules nerveuses pendant cette période est loin d'être idéal. Le danger est grand, et ce n’est pas seulement en cas de douleur.

L'inflammation de la vessie peut entraîner la pénétration de micro-organismes dans les reins, entraînant une pyélonéphrite. Avec ce développement de la maladie, la grossesse peut être compliquée. Le traitement doit être sous surveillance médicale stricte. Les antibiotiques pour la cystite pendant la grossesse sont prescrits par un médecin expérimenté, qui prendra en compte de nombreuses nuances et comprendra comment la femme qui veut vaincre la maladie fonctionne le mieux.

Le traitement choisi doit être ciblé et la quantité de médicaments antibactériens doit être soigneusement contrôlée. En utilisant des antibiotiques modernes contre la cystite pendant la grossesse, il est possible de se débarrasser des microorganismes pathogènes en toute sécurité pour le fœtus. Comment être traité?

L'antibiotique est choisi dans des comprimés, alors qu'il devrait être maintenu dans la vessie pendant une longue période. L'introduction de préparations spéciales dans le système urinaire est également possible - on suppose l'utilisation de l'instillation. Dans la première option, le choix est limité, mais mérite une étude minutieuse.

1. Monural - un antibiotique pour le traitement de la cystite, dont la posologie correctement choisie est parfaitement sans danger. Lorsque la forme de la maladie est bénigne, il suffit de prendre un seul paquet de remède.

2. Amoxiclav - un médicament combiné. La littérature scientifique contient des informations sur l’action du médicament dans la lutte contre les maladies de l’UIP, mais, si l’on en croit la pratique, les résultats sont toujours positifs.

3. Les instillations ne sont effectuées que par des médecins, car il est prévu d'introduire des agents thérapeutiques dans la vessie à l'aide d'un cathéter. Les médicaments tombent dans une plaie, le contenu agit délibérément et il est possible de prévenir l’effet global sur le corps. Seul un médecin peut décider quels antibiotiques pour la cystite et la grossesse peuvent être utilisés et si des instillations sont nécessaires.

La cystite est une maladie qui touche principalement les femmes: l'incidence en âge de procréer est de 25 à 35%. Chez les femmes enceintes, les épisodes de cystite sont beaucoup plus fréquents.

Un médecin, un gynécologue, un médecin généraliste ou un urologue doivent obligatoirement faire un examen, poser un diagnostic et recommander un traitement pour la cystite chez la femme enceinte. Très probablement, le médecin vous prescrira une culture d'urine sur la sensibilité de la microflore aux antibiotiques avant et après le traitement. La cystite est une affection qui, pendant la grossesse, nécessite nécessairement un traitement compétent et professionnel.

Le traitement est prescrit de manière empirique, c'est-à-dire sur la base de normes élaborées à la suite d'études cliniques. L'inefficacité de la première ligne de traitement est ajustée en fonction de la sensibilité individuelle. Orienter dans les rendez-vous modernes aidera cet article.

Mode recommandé repos au lit. Le syndrome de douleur sévère peut provoquer une réduction des muscles lisses de l'utérus, ce qui est indésirable pendant la grossesse. En outre, un repos adéquat aura un effet positif sur l'état d'immunité et, pour lutter contre sa propre flore (généralement E. coli), l'état de réactivité de l'organisme revêt une importance primordiale. Prendre des bains chauds est contre-indiqué. Il est possible d'appliquer de la chaleur sur l'estomac uniquement après autorisation du médecin: pendant la grossesse, il est recommandé de s'abstenir de toute procédure de physiothérapie.

Suivre les recommandations diététiques et le régime de consommation aidera également à faire face à l'infection. De nombreuses substances sont excrétées dans l'urine sous forme dissoute. Afin de ne pas irriter la muqueuse vésicale enflammée, évitez les produits contenant des épices, du poivre, du vinaigre, des épices, des boissons gazeuses, du café et de l'alcool. Régime recommandé légume laiteux.

Afin d'éliminer rapidement les micro-organismes de la vessie, il est recommandé de boire davantage, et une légère acidification de l'urine contribue à leur élimination précoce. Le jus de canneberge et d'airelle créera la réaction souhaitée de l'urine. Les préparations à base de plantes ont également un effet diurétique et anti-inflammatoire, mais pendant la grossesse, elles doivent être traitées avec prudence et ne doivent être utilisées que sur ordonnance d'un médecin.

La principale étape du traitement est l'antibiothérapie.

Lors du traitement de la cystite dans un établissement médical, il est impératif d'informer le médecin de la grossesse, car de nombreux médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant cette période.

Il convient de rappeler que les femmes enceintes sont contre-indiquées pour l'utilisation de fluoroquinolones, de doxycyclines, de nitrofuranes et de sulfamides.

La cystite pendant la grossesse équivaut à des formes compliquées. Par conséquent, le traitement aux antibiotiques est plus prolongé: les doses uniques et les traitements de 3 jours pendant la grossesse ne sont pas prescrits.

Selon les dernières normes thérapeutiques, dans le traitement de la cystite aiguë chez la femme enceinte, les antibiotiques les plus efficaces sont le clavulanate d’amixicilline, le céfixime ou la phosphomycine.

Le clavulanate d'amoxicilline (Augmentin, Amoxiclav, Flemoklav Solyutab et d'autres) se caractérise par de bons résultats thérapeutiques avec un schéma posologique de 5 à 7 jours, mais peut provoquer une irritation de l'intestin et des manifestations diarrhéiques. Le médicament est généralement utilisé à raison de 500/125 mg 3 fois ou de 875/125 mg 2 fois par jour. Vous pouvez réduire les effets secondaires en prenant des pilules au début d'un repas.

Cefixime (Ceforal Solutab ou Supraks Solutab) appartient aux céphalosporines de 3e génération et est utilisé à raison de 400 mg / jour une fois par jour ou de 200 mg 2 fois par jour. La durée du traitement doit être d'au moins 5 jours.

Monural (Fosfomycin trometamol), produit par la société italienne "Zambon", appartient à une série de médicaments, selon les instructions autorisées pour l'utilisation pendant la grossesse avec prudence. Il s'accumule à des concentrations élevées dans les voies urinaires, est utilisé à une dose de 3 g une fois, après 24 heures, il est recommandé de répéter la méthode.

Le soulagement du syndrome douloureux doit être nécessairement réalisé: la douleur ressentie par la future mère est beaucoup plus préjudiciable à l'enfant qu'aux médicaments à action antispasmodique, par exemple, No-shpa. En outre, la cystite utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac et autres). Toutefois, conformément aux instructions, une grossesse est une contre-indication à leur utilisation. Le médecin peut prescrire de tels médicaments dans certaines situations.

Pour prévenir l'apparition d'exacerbations de la cystite, vous pouvez utiliser des médicaments tels que Uro-Vaksom et Kanefron N.

Uro-Vaksom - un extrait immunostimulant de 18 souches d'Escherichia coli, pouvant provoquer une cystite. Le médicament renforce l'immunité humorale et cellulaire, est appliqué dès le premier jour de prise d'antibiotiques, une capsule par jour, généralement dans les 3 mois, après quoi une pause est prise.

Canephron H est une préparation à base de plantes ayant un effet diurétique, antispasmodique et anti-inflammatoire. Il améliore l'effet de l'utilisation des antibiotiques et est utilisé pour prévenir la récurrence de la cystite. La posologie recommandée est généralement de 2 comprimés trois fois par jour.

La question du traitement de la cystite pendant la grossesse nécessite un traitement médical obligatoire. Il n'est pas nécessaire de réduire la dose recommandée d'antibiotiques ni la durée du traitement, afin de ne pas nuire à l'enfant, cela ne conduit qu'à la culture de nouvelles souches de bactéries agressives. Choisir le bon moyen de prévenir l’infection aidera également à choisir un médecin.

Si une femme enceinte présente des symptômes de cystite, il est préférable de se rendre chez un urologue, car au cours de cette période de la vie, l’inflammation de la vessie nécessite une attention particulière dans le traitement. Cependant, la thérapeute peut aider la femme. Pendant le traitement, il est conseillé de consulter votre obstétricien-gynécologue et de l'informer de votre maladie.

Temps de lecture: 10 min.

Les infections des voies urinaires chez les femmes enceintes, en particulier la cystite, constituent un problème complexe et urgent lié à leur prévalence élevée, au nombre limité de procédures de diagnostic possibles, à la difficulté de choisir un traitement et aux risques accrus pour la santé de la mère et du fœtus.

La prévalence des processus infectieux-inflammatoires du système urinaire pendant la grossesse est plus élevée que chez les femmes non enceintes. Cependant, le choix des produits pour le traitement de la cystite pendant la grossesse est limité par les éventuelles conséquences négatives, l’effet sur le développement du fœtus.

C'est pourquoi le développement d'une inflammation de la vessie chez une obstétricienne-gynécologue enceinte doit respecter le «juste milieu»: guérir correctement la patiente et ne pas nuire au bébé. L'automédication pendant la grossesse est inacceptable.

1. Concepts de base

La cystite aiguë est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie d'origine médiane infectieuse (moins souvent que les autres couches de la paroi).

Les principaux agents d’infection, y compris chez les femmes enceintes, sont la famille des bactéries Enterobacteriaceae, en particulier E. coli.

Des informations sur la structure des principaux agents responsables des maladies inflammatoires de l'appareil urinaire chez la femme enceinte ont été obtenues au cours d'une étude approfondie «DARMIS» menée en Russie (2010-2011). Selon les résultats de cette étude, l'agent causal de la cystite aiguë chez la femme enceinte (ainsi que chez la femme dans la population en général) est un représentant du microbiote intestinal normal, qui colonise la région de l'urètre.

Tableau 1 - Principaux agents responsables des infections à IMP chez les femmes enceintes ("DARMIS", 2010-2011)

E. coli est l'agent pathogène le plus courant. Dans des conditions normales, il s’agit d’un microorganisme non pathogène, qui vit confortablement aux dépens d’une personne sans la blesser et fait partie du microbiote intestinal normal. Cependant, une fois libéré dans le système urinaire, il provoque un processus inflammatoire.

Pourquoi la grossesse augmente-t-elle le risque de pénétration de l'uropathogène dans la vessie?

Toxoplasmose et grossesse: symptômes, conséquences pour la mère et le fœtus, tests et traitement

1.1. Facteurs prédisposant au développement d'une cystite aiguë pendant la grossesse

La cystite est une maladie courante et est plus fréquente chez les femmes. Pendant la grossesse, la probabilité de sa survenue augmente plusieurs fois.

Les facteurs prédisposant à l’infection de la vessie pendant la grossesse comprennent:

  1. 1 Caractéristiques anatomiques du système urinaire féminin: urètre court et large, proximité du vagin et de l'anus.
  2. Des troubles urodynamiques, tels que des dyskinésies, une hypokinésie et une hypotension des voies urinaires, apparaissent lors d’une adaptation hormonale chez la femme enceinte (augmentation de l’estradiol et de la progestérone).
  3. 3Pression des uretères et de la vessie par l'utérus croissant, relâchement du sphincter urétral externe (au cours des derniers stades de la gestation).
  4. 4 Modifications des propriétés physiques ou chimiques de l'urine pendant la grossesse. L'urine est quelque peu alcalinisée en raison d'une augmentation du taux de filtration de l'urine en glomérules et d'une augmentation de l'excrétion de bicarbonates. L'alcalinisation de l'urine crée un microclimat favorable à la reproduction des uropathogènes.
  5. 5 Exacerbation de diverses maladies gynécologiques dans le contexte d’une immunité altérée.
  6. 6 Modifications du statut immunitaire du corps d'une femme enceinte.

Symptômes, diagnostic et sélection d'antibiotiques pour le traitement de l'urétrite chez la femme enceinte

2. Tableau clinique

La cystite pendant la grossesse est accompagnée de symptômes typiques qui vous permettent de diagnostiquer rapidement cette pathologie. Les symptômes les plus fréquents incluent:

  1. 1 Miction soulagée et douloureuse. Les patients souffrent de brûlures et de douleurs sévères, en particulier lors de mictions brèves.
  2. 2 Douleur et inconfort dans le bas de l'abdomen, dans la région sus-pubienne.
  3. 3 appels de miction à des intervalles de moins de 30 minutes (impulsions impératives).
  4. 4 Sensation de miction incomplète et de plénitude constante de la vessie.
  5. 5 Les symptômes d'intoxication: fièvre, transpiration, faiblesse ou indisposition. Avec la cystite non compliquée chez les femmes enceintes, ces symptômes sont rarement observés.

En laboratoire, lors des tests OAM et Nechiporenko, il est déterminé:

  1. 1Dans l'analyse clinique de l'urine, le nombre de leucocytes a augmenté de plus de 10 cellules dans 1 µl d'urine.
  2. 2) Détection de bactériurie (bactéries dans l'urine dont le titre est supérieur à 10 x 3 UFC / ml (pour les bactéries et les uropathogènes) et 10 x 5 UFC / ml pour les autres types de micro-organismes));
  3. 3 L'hématurie cutanée (apparition de sang dans la partie urinaire finale) n'est pas un signe obligatoire.

Antibiotiques et régimes thérapeutiques utilisés pour traiter la cystite chez les femmes, les hommes, les enfants et les femmes enceintes

3. Diagnostics de base

Le diagnostic de la cystite aiguë chez la femme enceinte est établi sur la base des symptômes typiques associés à la leucocyturie et à la bactériurie lors de l’analyse générale de l’urine.

Il est important de rappeler que la présence chez la femme enceinte d'une simple leucocyturie (augmentation du nombre de leucocytes dans les sédiments urinaires) ne suffit pas pour un diagnostic («MONIKI» 2016).

Lorsqu'une augmentation isolée du niveau de leucocytes dans l'urine d'une femme enceinte est détectée, il est important de préciser leur source, car les maladies inflammatoires de l'appareil reproducteur peuvent également conduire à la leucocyturie.

À cette fin, les examens suivants sont nécessairement inclus dans la gamme de mesures de diagnostic pour ces plaintes:

  1. 1AM avec comptage quantitatif des éléments sédimentaires urinaires.
  2. 2 Bakosev d'urine.
  3. Analyse d'urine 3A selon Nechyporenko.
  4. 4 Écouvillonnage vaginal et frottis cervical pour éliminer le processus inflammatoire.
  5. 5UZI reins et la vessie.

Chez les femmes enceintes, une leucocyturie sans bactériurie peut également survenir dans les cas suivants:

  1. 1 Auto-administration de médicaments antibactériens avant d'uriner pour une bacposa ou une analyse clinique.
  2. 2Contactez l'échantillon d'urine avec des désinfectants (pots de traitement contenant une solution désinfectante).
  3. 3 La présence de dysbiose vaginale et de vaginite.
  4. 4 Processus tumoraux dans les voies urinaires.
  5. 5Infection par des infections sexuellement transmissibles (urétrite causée par une IST).

Si les situations ci-dessus sont suspectées, il convient de refaire un test d’urine afin d’expliquer à la femme enceinte les règles de la pré-toilette et la collecte du matériel nécessaire à l’étude.

Les principales erreurs dans le diagnostic et la gestion des femmes enceintes:

  1. 1 Le diagnostic de cystite aiguë est déterminé uniquement par les symptômes.
  2. 2 Recueillir l'urine pour la recherche après le début du traitement antibiotique
  3. 3 Absence de rendez-vous bakposev avec une cystite récurrente.

La collecte de l'urine pour la MAMA et l'examen bactériologique chez la femme enceinte est réalisée avec une miction indépendante. Si cela n’est pas faisable, recueillir la première partie de l’urine de préférence, cela devrait prendre plus de 3 à 4 heures depuis la dernière miction.

Algorithme de collecte d'urine:

  1. 1Pré-nettoyez les organes urinaires externes sous l'eau courante d'avant en arrière, sans utiliser de savon ni de tampons à récurer.
  2. 2Dans l'avance, préparez un récipient stérile pour collecter l'urine, ouvrez-le sans toucher la surface ni les bords.
  3. 3 A l'aide d'une main, dissolvez légèrement les grandes lèvres et maintenez-les dans cette position.
  4. 4 Commencez à uriner dans les toilettes.
  5. 5 Pour recueillir une portion moyenne d'urine en capacité au niveau nécessaire (50-70 ml).
  6. Terminer le processus de la miction dans les toilettes.
  7. Fermez soigneusement le conteneur utilisé pour la collecte d'urine.
  8. 8Sign le conteneur (date, nom de famille, numéro du site, le but de l'analyse - porte dérobée, test de Nechiporenko ou OAM). Fixez la direction de la clinique avec une fine bande élastique.
  9. 9 Livrer au laboratoire, de manière optimale avant 2 heures après le prélèvement.

La fréquence des résultats faussement positifs (bactériurie dans les résultats du test) est assez élevée, ce qui est le plus souvent associé à une violation de l'algorithme de collecte de matériel de recherche. Les principaux signes de contamination de l'échantillon sont:

  • Mélange de mucus dans l'urine.
  • L'abondance de la microflore variée (avec bacposev plusieurs types de microorganismes sont déterminés).
  • Une quantité importante (couches) d'épithélium squameux.
  • Fausse protéinurie (pas plus de 1 g / l).

Si un échantillon d'urine est suspecté de contamination, l'analyse est renommée.

La cystite qui se développe pendant la grossesse n’est pas aussi inoffensive qu’elle semble à première vue. Pour les femmes enceintes, pour des raisons physiologiques, la cystite est dangereuse car les complications des infections des voies urinaires sont beaucoup plus courantes.

L'une des complications les plus terribles est la propagation de l'infection et la pyélonéphrite gravidique grave, ce qui peut entraîner:

  1. 1Choc toxique infectieux, abcès, paranéphrite.
  2. 2 insuffisance rénale aiguë.
  3. 3Infection fœtale interne.
  4. 4 Naissance prématurée, interruption de grossesse précoce.
  5. 5 Développement de l'insuffisance placentaire, etc.

C'est pourquoi l'identification et le traitement rapide de la cystite chez la femme enceinte sont particulièrement importants. La cystite n'affecte généralement pas la conception, mais complique le déroulement de la grossesse.

Lors du choix d'une tactique de prise en charge pour une femme enceinte atteinte de cystite aiguë, il convient de suivre les règles suivantes développées par l'association urologique:

  1. 1 Le principal composant du traitement de la cystite pendant la grossesse est l’utilisation d’antibiotiques ayant une efficacité prouvée et une sécurité maximale pour le fœtus.
  2. 2 Le traitement de la cystite aiguë doit être débuté de manière empirique avant d’obtenir les résultats de la bapsulose urinaire.
  3. 3Un large spectre d'antibiotiques est recommandé, avec une innocuité prouvée et en tenant compte de la résistance des agents pathogènes dans une région spécifique.
  4. 4 Lors de la réception des résultats du baccoseum urinaire, une correction du traitement est possible.

Les antibiotiques pour la cystite aiguë chez les femmes enceintes sont une composante obligatoire du traitement. C’est le seul groupe de médicaments dont la prescription pour la cystite aiguë est raisonnable du point de vue de la médecine factuelle.

Un médicament antibactérien pour le traitement de la cystite chez la femme enceinte doit répondre aux critères suivants:

  1. 1 Activité élevée par rapport aux principaux uropathogènes.
  2. 2 Atteindre des concentrations élevées dans l'urine.
  3. 3 Disponibilité des formes pour administration orale (il est plus pratique pour les femmes enceintes de boire des comprimés, des gélules et des poudres).
  4. 4Applications à usage unique dans les 24 heures.
  5. 5 possibilités du cours thérapeutique le plus court.
  6. 6Sécurité pour l'enfant, confirmée par une médecine factuelle.
  7. 7 Effet minimum sur la microflore intestinale et le vagin.
  8. 8Prix adéquat.

Selon les dernières données et recommandations de l’Association européenne d’urologie, le traitement des infections urinaires devrait être effectué avec les préparations pour lesquelles la résistance dans cette région ne dépasse pas 10 à 20%.

Actuellement, E. coli (le principal uropathogène) isolé de l'urine de patients souffrant d'infections des voies urinaires est hautement résistant aux antibiotiques suivants:

  1. 1Ampicilline;
  2. 2 ciprofloxacine;
  3. 3 lévofloxacine (résistance croisée).

En ce qui concerne les femmes enceintes, ici, selon une étude réalisée sur la base du MO MONIIAG, les données sont légèrement différentes.

Tableau 2 - Résistance de E. coli aux principaux agents antimicrobiens. Comparaison de la résistance dans la population générale et chez les femmes enceintes, en% («DARMIS» 2010-2011).

Les colibactéries semées lors d'infections des voies urinaires chez les femmes enceintes montrent un degré élevé de résistance non seulement à l'ampicilline, mais également à l'amoxicilline / clavulanate (médicaments - Amoxiclav, Augmentin), à certaines céphalosporines (2 générations) et à la nitrofurantoïne (médicament - Furadonin).

Aujourd'hui, les urologues sont alarmés par la détection de bactéries avec la possibilité de production de B-lactamase et de résistance à Amoxiclav.

L'une des exigences fondamentales de l'utilisation d'un antibiotique spécifique pendant la grossesse est son innocuité.

La méthode la plus rationnelle pour déterminer la sécurité d'un médicament consiste à utiliser une classification spécialement développée par la FDA (États-Unis).

Selon cette classification, tous les médicaments peuvent être divisés en cinq groupes principaux (classes d'innocuité) en fonction du degré d'impact négatif sur le fœtus:

  1. Groupe 1 (classe de sécurité) A - lors des essais cliniques contrôlés, aucun effet négatif sur le fœtus n'a été détecté (y compris au cours du premier trimestre, en début de grossesse).
  2. Groupe 2 (classe de sécurité) B - lors des essais cliniques sur les animaux, aucun effet négatif sur le fœtus n'a été détecté. Les essais sur l'homme n'ont pas été conduits. Pendant la période d'application des cas d'effets tératogènes sur le fœtus humain n'est pas enregistré.
  3. 3Groupe (classe de sécurité) C - lors des tests sur les animaux, un impact négatif sur le fœtus d'un animal a été révélé. La présence d'un effet négatif sur le fœtus humain n'a pas été prouvée, faute d'essais cliniques. La prescription d'un médicament peut être justifiée si le bénéfice escompté est supérieur au risque de conséquences négatives.
  4. Groupe 4 (classe de sécurité) D: la preuve d'un effet négatif sur l'embryon humain est enregistrée, mais l'utilisation du médicament peut être justifiée par le bénéfice potentiel pour le patient.
  5. 5Groupe (classe de sécurité) X: strictement contre-indiqué pendant la grossesse. Avoir un risque élevé avéré de développer des anomalies congénitales du fœtus.

Tableau 3 - Répartition des médicaments à effet antimicrobien, utilisés chez les femmes enceintes atteintes de cystite aiguë, par classe de risque.

Comme le montre le tableau 3, aucun antibiotique n'a été attribué au groupe de sécurité A pour le moment. Cela est dû au fait que les tests sur les femmes enceintes sont contraires aux considérations morales et éthiques.

Le groupe de sécurité B est considéré comme suffisant lorsque l'absence de danger a été confirmée chez les animaux et qu'aucun cas d'effet tératogène sur le fœtus chez l'homme n'a été signalé pendant la durée d'utilisation du médicament.

Les antibiotiques suivants sont contre-indiqués pendant la grossesse:

  1. 1 Quinolones / fluoroquinolones - à la prise, le risque de lésion du cartilage et des articulations du fœtus est élevé.
  2. 2Oxolinic et acides pipemidovy - provoquer une hypertension intracrânienne chez le fœtus.
  3. 3 Préparations de tétracycline - provoquent des perturbations dans la formation du squelette et des dents.
  4. Le 4-trimoxazole - dans les premiers stades de la grossesse affecte le développement du tube neural, à la fin - conduit à la jaunisse des nouveau-nés.
  5. 5Nitrofuranes - lorsqu'ils sont pris, le risque d'anémie hémolytique chez le nouveau-né augmente.
  6. 6Nitroxoline - peut provoquer une névrite et une atrophie du nerf optique chez le fœtus.
  7. 7 Aminoglycosides - ont un effet toxique sur les reins et les organes de l'audition.

Pour le traitement de la cystite aiguë en début et en fin de grossesse, les agents antibactériens oraux sont préférés. Il est nécessaire d'utiliser des moyens capables de maintenir la concentration requise dans l'urine, même avec une application simple ou double au cours de la journée.

Selon les recommandations cliniques fédérales de 2015 pour la cystite aiguë chez les femmes enceintes, les schémas thérapeutiques suivants peuvent être utilisés.

Schémas de traitement de la cystite aiguë en début et en fin de grossesse:

  1. 1Phosphomycine trométamol (classe B) 3 g, poudres, une fois à l'intérieur;
  2. 2 céfixime 400 mg (classe B) 1 p / jour, 7 jours;
  3. 3 Ceftibuten 400 mg (classe B) 1 p / jour, 7 jours;
  4. 4Nitrofurantoïne (uniquement à partir du 2e trimestre), comprimés 100 mg 3 r / jour., 7 jours (classe B);
  5. 5 comprimés de Céfuroxime 250-500 mg (classe B), par voie orale, 2 p / jour, 7 jours;
  6. 6 Amoxicilline / clavulanate, comprimés, gélules - 500/125 mg (classe B) 3 p / jour., 7 jours.

Quelques semaines après l'achèvement de l'un de ces schémas d'antibiothérapie, un contrôle bactériologique de contrôle de l'urine est nécessaire. En l'absence d'agents infectieux, le traitement se termine généralement.

Avec la réouverture d’uropathogen, même en l’absence de signes cliniques de maladie, le régime de traitement est renommé. Ensuite, chaque mois, avant le début de l'accouchement, un bacille urinaire est réalisé, même si aucun agent uropathogène n'est détecté.

Si, à la fin du deuxième cycle d'antibiotiques, uropathogen est à nouveau ensemencé, il est recommandé de prescrire un traitement suppressif microbien périodique jusqu'au moment de la naissance.

Cependant, selon de nombreux auteurs, un traitement antimicrobien excessif chez les femmes enceintes n’est pas souhaitable, ils recommandent de ne traiter que les exacerbations aiguës de la cystite chronique pendant la grossesse.

Les principaux problèmes de la pharmacothérapie pendant la grossesse:

  1. 1 Raccourcissement du tableau clinique de l'inflammation.
  2. 2 Durée d'exécution de l'urine urine.
  3. 3La tendance des femmes à se soigner, ce qui complique le diagnostic.
  4. 4Croissance de la résistance aux antibiotiques.
  5. 5 La présence d'une dysbiose vaginale concomitante.
  6. 6 Risque élevé de chronicité et de propension à se reproduire.

La phytothérapie, en tant que traitement auxiliaire de la cystite aiguë pendant la grossesse, est autorisée et peut être utilisée:

  1. 1B période de la phase active d'inflammation (exclusivement en association avec des antibiotiques).
  2. 2Dans la période de rémission, pour prolonger l'effet thérapeutique obtenu.
  3. 3C prophylactique, pour la prévention de la récurrence des infections urinaires chez les femmes enceintes ayant des antécédents de complications.

Canephron est la seule phytopreparation autorisée aujourd'hui pendant la grossesse. Canephron est une combinaison d'extraits de plantes ayant un léger effet diurétique, antispasmodique, antioxydant et anti-inflammatoire.

Le médicament empêche la fixation de E. coli à la paroi de la vessie. Parmi les avantages, il y a l'innocuité du médicament pour le fœtus et une bonne tolérance à tout moment aux femmes enceintes. Prenez Kanefron besoin de 2 capsules 3 fois par jour, la durée d'utilisation est déterminée par le médecin traitant.

Le médicament peut être prescrit:

  1. 1 En plus du traitement antibactérien.
  2. 2Après avoir terminé le traitement antimicrobien de la cystite aiguë, prévenir les rechutes.
  3. 3Dans des objectifs préventifs, pour prévenir la cystite aiguë accompagnée de violations de l'urodynamique.
  4. 4Quand une femme enceinte présente des anomalies de la structure des voies urinaires, une polykystose rénale, une néphropathie, une lithiase urinaire, des anomalies de la structure de la vessie et des uretères. La prévention est recommandée dès les premières semaines de la grossesse.
  5. 5En plus de Canephron, dans la période d'inflammation active, des infusions, des décoctions et des boissons aux fruits peuvent être prescrites à base de busserole, d'airelle bleue et de canneberge.

Il faut se rappeler que la phytothérapie n’est pas toujours sans danger pendant la grossesse. Les herbes contre-indiquées pendant la grossesse comprennent:

  1. 1 épine-vinette;
  2. 2 pollen;
  3. 3 genévriers;
  4. 4 dymyanka;
  5. 5 marais de menthe;
  6. 6 Sangvinariya et autres.

Les femmes enceintes ne devraient pas s’engager dans l’auto-traitement de la cystite, appliquez les remèdes populaires à la maison. Il est important de consulter un médecin à temps!

Les mesures préventives visant à prévenir la cystite pendant la grossesse sont assez simples et ne diffèrent pas beaucoup des recommandations pour les femmes non enceintes.

Rappelez-vous que la cystite pendant la grossesse est beaucoup plus fréquente, vous devez donc envisager de prendre des mesures préventives dès les premières semaines de la gestation et de la préparation à la grossesse.

Parmi les activités, notons:

  1. 1Conformément à l'hygiène intime. Rinçage quotidien sous l'eau courante d'avant en arrière. Vous pouvez utiliser des moyens hypoallergéniques doux pour une hygiène intime. L'utilisation de savon n'est pas recommandée (l'équilibre acido-basique des muqueuses est perturbé).
  2. 2Vidage rapide de la vessie, apport liquidien suffisant dans un à deux trimestres.
  3. 3 Éviter l’hypothermie, en particulier locale.
  4. 4 Observez la future maman du régime à l'exception d'une grande quantité de sel et d'épices.
  5. 5 Porter du lin à partir de tissus naturels «respirants».
  6. 6Traitement opportun des infections gynécologiques et des IST.

L'inflammation de la vessie (cystite) en présence de facteurs provoquants ou d'un traitement inadéquat devient souvent chronique. L'utilisation d'antibiotiques dans la cystite chronique n'est pas aussi efficace que dans le cas d'un processus aigu, c'est pourquoi des préparations antimicrobiennes et des agents de normalisation du bruit de fond hormonal, de l'immunité et de la microflore locale sont utilisés. Après avoir terminé le cours est effectué la prévention.

Dans la cystite chronique, des agents antimicrobiens sont utilisés pour normaliser les niveaux hormonaux, l’immunité et la microflore locale.

Il est impossible de guérir le patient de la forme chronique de la maladie avec un seul comprimé, comme en pathologie aiguë. La caractéristique principale du traitement de la cystite lente et récurrente est sa durée et une approche intégrée.

En plus des médicaments antibactériens, les médecins prescrivent des médicaments tels que Uro-Hyal, Canephron, Fitolysin, etc.

Les antibiotiques ne sont prescrits que pendant la période de maladie aiguë.

En l'absence de contre-indications au traitement chez les patients adultes, tous les types d'antibiotiques sont utilisés conformément aux résultats d'une étude sur la sensibilité des agents pathogènes aux médicaments de divers groupes.

Chez la femme, la cystite atone est plus souvent associée à un traitement mal choisi ou incomplet de la forme aiguë de l'infection. C'est pourquoi les antibiotiques ont une efficacité suffisante à la fois en traitement et en prévention des rechutes.

En raison des caractéristiques anatomiques des hommes, ils sont beaucoup moins susceptibles de souffrir d’une inflammation aiguë de la vessie. La forme chronique de la cystite se produit souvent sur le fond de l'adénome de la prostate, d'autres infections léthargiques du système génito-urinaire, y compris la prostatite. Pour le traitement de l'inflammation des voies urinaires, dans ce cas, il sera nécessaire d'éliminer le facteur provoquant de la pathologie.

La durée du cours chez les adultes peut aller de 7 à 28 jours. Chez les hommes et les personnes âgées, il est plus prolongé que chez les femmes.

Le traitement de la cystite chronique chez les enfants est de préférence effectué dans un hôpital. Le médecin traitant doit procéder à un diagnostic complet de l'enfant et déterminer la raison du processus de transition sous forme chronique. Il peut s'agir de troubles immunitaires et métaboliques d'étiologies diverses, de maladies et de malformations du système urogénital, etc.

Le traitement de la cystite chez les enfants est effectué pendant 10 à 14 jours sans interruption.

En cas d’inefficacité des antibiotiques, changez le groupe de fonds ou utilisez l’instillation (introduction de solutions de substances médicamenteuses directement dans la vessie).

Le traitement de la cystite chronique pendant la grossesse et l'allaitement est associé à des difficultés pour choisir des moyens efficaces et sans danger.

Le médicament de choix pour l'inflammation de la vessie chez la femme enceinte est la poudre Monural, mais son utilisation ne donne pas de résultats durables pour les maladies chroniques. Il est donc conseillé aux femmes enceintes de prendre des pénicillines protégées par des inhibiteurs de la bêta-lactamase et des céphalosporines de 3-4 générations.

Les agents antibactériens d'autres groupes peuvent affecter le développement du fœtus et du nourrisson. Par conséquent, ils sont interdits pendant la grossesse et l'HB. En cas d'échec du traitement, le médecin peut vous prescrire des instillations. Ils sont effectués avec soin, strictement selon les indications et dans les conditions de l'établissement médical.

Les femmes enceintes choisissent un traitement de plus longue durée, mais avec une dose d'antibiotique plus faible.

Les agents antibactériens peuvent affecter le développement du fœtus. Par conséquent, il est interdit de les prendre enceintes.

Dans la cystite chronique, on attribue au patient un bacposev et un antibiogramme, une étude qui détermine le type de microorganismes pathogènes et leur sensibilité à divers médicaments antibactériens.

En l'absence d'un antibiotique, l'urologue rédige une ordonnance pour des médicaments ayant une vaste gamme d'effets.

Ils sont efficaces contre les agents responsables de la cystite les plus courants, à savoir les bactéries (Escherichia coli, staphylocoques, entérocoques, Klebsiell, etc.).

Dans la cystite chronique, les fluoroquinolones (norfloxacine, ciprofloxacine, ofloxacine) sont les médicaments de choix, c’est-à-dire les médicaments utilisés principalement en raison de leur activité élevée contre les agents pathogènes et de leur faible incidence d’effets secondaires.

Ceux-ci comprennent des médicaments tels que Nevigremon, Zanotsin, Palin, Nolitsin, Tsiprolet, Floksal, etc., dont les principes actifs sont les quinolones fluorées.

Cefriosporins Ceftriaxone, Cefotaxime, Cefpirim, Cefipime (Céfixime, Ceforal Solyutab, etc.) sont relativement sans danger pour une utilisation dans différents groupes de patients.

Les remplacer peut servir de pénicillines protégées, telles que l'association d'amoxicilline et d'acide clavulanique.

La ceftriaxone est suffisamment sûre pour pouvoir être utilisée par différents groupes de patients.

Les macrolides d'érythromycine, de roxithromycine, de clarithromycine (Rulid, etc.) sont utilisés pour traiter la cystite chronique provoquée par une IST. Souvent prescrit pour une maladie grave chez l'homme.

Les fonds du groupe des quinolones non fluorées (fluoroquinolones) ne sont pas efficaces contre la majorité des agents pathogènes de la cystite chez les patients et sont donc remplacés par des antibiotiques plus efficaces.

Le groupe des oxyquinoléines comprend des médicaments puissants contre l'inflammation aiguë et chronique de la vessie. Il comprend la nitroxoline, qui est bien tolérée et efficace également dans les maladies rénales, qui compliquent souvent la cystite chez les enfants.

Les nitrofuranes (furadonine, furagine) sont souvent utilisés pour prévenir les exacerbations de la cystite chronique. Il est interdit de les utiliser lors du transport d'un enfant et des enfants de moins de 7 ans.

Les contre-indications au traitement antibiotique sont le plus souvent:

  • sensibilité individuelle au médicament ou à des médicaments similaires (si vous êtes allergique aux pénicillines, une réaction croisée aux céphalosporines peut survenir);
  • grossesse (surtout au premier trimestre) et allaitement;
  • petite enfance;
  • maladies rénales et hépatiques sévères, insuffisance des organes excréteurs du patient.

Les contre-indications au traitement antibiotique sont le plus souvent une maladie rénale.

Mal au corps

L'utilisation à long terme de pilules antibactériennes affecte négativement le corps: en particulier, la microflore intestinale et vaginale est perturbée, la fonction hépatique et rénale se détériore, des réactions pathologiques du système nerveux central, du système reproducteur, etc.

Dans la cystite chronique, il est nécessaire de prendre des agents immunomodulateurs pour maintenir les défenses de l'organisme.

Les antibiotiques peuvent être utilisés non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention des exacerbations de la cystite. La prévention de la récurrence de la maladie est réalisée à l'aide de médicaments tels que:

  • la nitrofurantoïne (furadonine);
  • Triméthoprime (Bactrim);
  • la fosfomycine (phosphorale);
  • Ofloxacine et Ciprofloxacine (rarement utilisées en raison du développement de la résistance des agents pathogènes);
  • céfalexine et céfaclor.

Vous pouvez vous passer d'antibiotiques oraux ou injectables pendant la rémission (en l'absence d'exacerbations de l'inflammation) et l'instillation.

Médicaments contre la cystite: un examen des antibiotiques

Un traitement avec des ingrédients exclusivement à base de plantes peut entraîner des complications de la cystite (pyélonéphrite, insuffisance rénale, accouchement difficile, etc.).

Qu'est-ce que la renographie la renographie

Déchiffrer l'analyse d'urine selon Sulkovich