Pourquoi ai-je besoin d'urine quotidienne pour les protéines?

La composition de l'urine détermine de nombreux processus, y compris la santé humaine. Chaque jour, des matières organiques et des électrolytes en quantités différentes pénètrent dans l'urine. Chaque jour, le corps donne jusqu'à 70 milligrammes de substances avec de l'urine. La composition du fluide sécrétée par le corps change constamment, même chez les personnes ne souffrant pas d'inflammation des reins.

Il est souvent demandé à un patient de collecter l'urine quotidienne afin de rechercher la présence de protéines dans l'urine, si le médecin lui suggère une protéinurie.

Pourquoi vérifier la présence de protéines dans l'urine?

Chez une personne qui ne se plaint pas de son bien-être, l'urine a une composition avec des indicateurs proches de la normale. Si une défaillance survient dans le corps, la présence de protéines dans les urines l'indique souvent.

Au cours du fonctionnement normal des organes internes, la protéine est filtrée par les reins et ne doit pas être libérée dans l'urine.

Les études modernes sur les tests d’urine permettent de diagnostiquer le plus tôt possible. L'analyse quotidienne de la teneur en protéines vous permet de déterminer la quantité d'urine libérée en une journée, ainsi que la présence de sucre et de protéines. En fonction des indicateurs formés à la suite de l'analyse, le médecin peut établir un diagnostic.

Si la présence de protéines dans l'urine est dangereuse, lisez notre article.

Le médecin suggère de passer l’analyse quotidienne de la disponibilité de la protéine après que celle-ci a été trouvée dans les indicateurs de l’analyse générale de l’urine. En outre, l'analyse peut attribuer en raison du risque élevé de développement:

  • insuffisance rénale;
  • diverses maladies associées aux tissus conjonctifs;
  • le diabète;
  • cardiopathie ischémique;
  • symptômes de la néphropathie.

Si l'urine contient trop peu de protéines, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car de nombreux médecins considèrent qu'il s'agit de la norme.

Cela peut être dû à une consommation insuffisante de produits à base de protéines ou à un entraînement sportif épuisant.

La présence de protéines dans les urines en dit long sur le syndrome néphrotique, mais aussi sur le développement possible de maladies auto-immunes. Parfois, un excès de protéines indique la présence de poisons dans le corps humain ou la plus forte surdose de drogue.

Les experts divisent la protéine en différents types et diagnostiquent ainsi la maladie. L'albumine est un type de protéine commun. C'est lui qui pointe vers l'inflammation des reins et les maladies du système cardiovasculaire.

Types d'analyse d'urine quotidienne

Contrôle à travers l'analyse de l'urine est effectuée pour identifier les substances de nature différente. À la livraison de l'urine pendant la journée, vérifiez la disponibilité:

  1. écureuil L'excrétion quotidienne de cette substance ne devrait pas dépasser cent cinquante milligrammes par jour;
  2. globules blancs et cylindres. C'est le composant cellulaire de l'urine. Le nombre normal de leucocytes - pas plus de deux millions, les cylindres avec prélèvement quotidien - ne devrait pas dépasser vingt mille;
  3. glucose. Ce paramètre doit être pris en compte lors du suivi de l'efficacité du traitement contre le diabète. Fondamentalement, le niveau de glucose dans les urines augmente avec les maladies hormonales. Un excès du niveau est indiqué si plus de 1,6 millimole de glucose par jour est détectée dans les urines;
  4. les oxalates. Ce sont des sels d'acide oxalique. Leurs taux élevés sont caractéristiques des troubles endocriniens, intestinaux, hépatiques et rénaux;
  5. créatinine. Il s’agit d’un type spécial d’analyse quotidienne, le test dit de Reberg.

La plage de 5,3 à 17 millimoles par jour est caractéristique de l'état normal. Ce paramètre caractérise les maladies cardiovasculaires, endocriniennes et rénales.au contenu ↑

Comment collecter?

Avant de procéder à l'analyse quotidienne, vous devez suivre une formation un jour avant la procédure de collecte prévue.

Au moment de la préparation, il est nécessaire d’éliminer complètement les aliments épicés et les aliments riches en sel. Les produits à base de farine sucrée ne peuvent pas non plus être consommés, les produits de restauration rapide doivent être jetés.

Une des règles principales avant le début de la collecte de l'urine - est l'exclusion des boissons alcoolisées. Les jus saturés de légumes transformés gâcheront l'indicateur, vous ne pourrez donc pas les boire.

Si une personne a pris des diurétiques et des herbes avant le test, vous devez les abandonner temporairement. Donner de l'urine pendant le cycle menstruel est également contre-indiqué.

La collecte du liquide peut être effectuée dans le récipient acheté avec un volume d'au moins 2,8 litres ou dans un pot de trois litres. Une des conditions importantes est la propreté du réservoir et du fond sec.

Après la première visite aux toilettes, l’urine ne doit plus être collectée, mais la feuille spéciale indique à quelle heure le processus de miction a été effectué. Les rejets ultérieurs de liquide sont produits dans une boîte. Cette procédure se fait un jour.

La dernière collecte d'urine pour analyse est effectuée exactement un jour à partir du repère figurant sur une feuille spéciale.

Avant chaque test, des soins hygiéniques des organes génitaux sont effectués. Pour la précision de l'analyse, les spécialistes recommandent aux femmes de fermer le vagin avec un tampon spécial afin d'empêcher la microflore du vagin de pénétrer dans le récipient de collecte.

Après chaque visite aux toilettes, le récipient est placé dans un endroit sombre, qui devrait être à basse température. Le réfrigérateur est l’endroit idéal pour stocker l’urine. La banque est placée sur le fond ou sur une autre étagère, à distance des produits courants.

Après tous les frais, il convient de noter la quantité d’urine collectée en une journée; cet indicateur sera la diurèse quotidienne, mesurée en millilitres.

Comment se déroule la procédure de collecte des pertes de protéines par jour?

Lors de la détermination de la perte quotidienne de protéines dans l'urine, révéler l'état des reins et de l'appareil glomérulaire. Cette méthode est assez informative et a gagné en popularité en raison de la facilité de collecte de l'urine.

Cette étude vise à identifier la pathologie des reins. Lorsque le processus inflammatoire se produit dans les reins, la membrane s'enflamme et les molécules de protéines y pénètrent. La quantité de protéines détectée au cours de l'étude indique le degré d'endommagement de l'appareil glomérulaire.

Pour que le médecin décide d’assigner une telle analyse, il faut une bonne raison, telle que:

  1. diagnostic de diverses inflammations auto-immunes dans les reins, accompagnées d'une sécrétion de protéines;
  2. la présence de tumeurs malignes dans les reins, avec détermination ultérieure de la localisation dans d'autres organes;
  3. détection d'un processus inflammatoire dans le système rénal, appelé pyélonéphrite;
  4. étude sur Zimnitsky désigné à des fins de prévention.

Une autre raison de mener une telle étude est l’impossibilité de poser un diagnostic sur la base des procédures effectuées.

Pour que le processus de collecte de l'urine se déroule correctement, vous devez suivre les étapes ci-après:

  • Un jour avant la collecte prévue de l'urine ne peut pas manger des betteraves, des carottes et des boissons alcoolisées.
  • La collecte de l'urine commence le matin, généralement à six heures.
  • Pendant la journée, vous devez collecter dans le même conteneur, qui doit contenir au moins trois litres.
  • Terminez la collecte à la même heure le lendemain. Si la première collecte a été effectuée à six heures du matin, l'urine finale doit être envoyée dans le réservoir à six heures du matin le lendemain.
  • Une fois la collecte d’urine terminée, il est nécessaire de mesurer sa plénitude totale.
  • Dans un récipient séparé, versez une partie du liquide recueilli en une quantité d’environ deux cents millilitres.
  • La dernière étape consiste à envoyer le réservoir au laboratoire pour l’étude.

Avant de collecter le liquide pour analyse, il est nécessaire d'éliminer complètement l'utilisation d'antibiotiques et de substances radio-opaques.

La présence de ces substances dans l'analyse du patient peut conduire à un résultat faussement positif. Si une telle erreur était commise, le médecin peut suggérer une nouvelle collecte d’urine.

Quelle est la protéinurie quotidienne?

Les protéines ou, comme on l'appelle aussi, les protéines sont la base des cellules musculaires, de la colonne vertébrale et des nerfs du corps. Les protéines sont divisées en deux types: albumine et globulines. Les globulines ont un poids moléculaire élevé et une faible solubilité. Les albins sont plus petits et peuvent mieux se dissoudre.

Les glomérules empêchant normalement le passage de grosses molécules, seules l’albumine et les immunoglobulines de faible poids moléculaire peuvent se retrouver dans l’urine d’une personne en bonne santé.

Ces protéines caractérisent les "traces de protéines", ou dans un rapport quantitatif ne dépassant pas 140 mg / ml d'urine.

La protéinurie peut causer des facteurs naturels et pathologiques. Les premiers comprennent l'hypothermie, le stress émotionnel et mental, les sports, un régime alimentaire inapproprié, la grossesse.

La perte de protéines pathologique est principalement due à des causes rénales. Dans de rares cas, il s'agit d'une pathologie extrarénale associée à une infection dans laquelle une protéine pénètre dans l'urine sans passer par les reins.

Comment passer une analyse générale de l'urine, découvrez à partir de la vidéo:

Comment passer et déchiffrer l'analyse d'urine pour la protéinurie quotidienne?

La protéinurie est l’excrétion de protéines (protéines) dans l’urine. L'augmentation du niveau de protéines totales dans l'urine est un phénomène fréquent chez les adultes, les enfants et les femmes enceintes.

L'évaluation de la gravité de la protéinurie, le diagnostic différentiel entre états bénins et pathologies graves, ainsi que la détermination des tactiques de prise en charge d'un tel patient font partie des fonctions du médecin pour l'identifier.

Dans cet article, nous examinerons ce qu'est la protéinurie physiologique et pathologique, pourquoi elle se produit et comment passer avec succès l'analyse de l'urine pour la protéinurie quotidienne.

La question de la protéinurie chez un patient se pose généralement après une consultation médicale et une analyse urinaire générale. Le médecin peut dire: "Votre taux de protéines dans l'urine est élevé. Vous devez repasser le test d'urine."

Après ces mots, le patient peut commencer à paniquer, mais il n’est pas nécessaire de se précipiter à l’ordinateur et de rechercher des recettes de récupération à la maison, de préparer des mauvaises herbes et de boire des honoraires urologiques.

Nous comprendrons quand la protéinurie survient et quand elle nécessite une attention particulière de la part d'un néphrologue.

1. Introduction à la terminologie

Chez une personne en bonne santé, l'élimination totale des protéines dans l'urine ne dépasse normalement pas 100 mg / jour (200 mg / l selon B.M.Brenner, 2007; B. Haraldsson et al., 2008, [3]). Cette situation s'appelle protéinurie physiologique.

Dans ce cas, dans l'analyse générale de l'urine du patient, la teneur en protéines ne dépasse pas 0,033 g / l (les techniciens de laboratoire écrivent «tan». Ou traces, exposent parfois la quantité en grammes / litre).

La protéinurie pathologique est l’excrétion de plus de 150 mg / jour de protéines dans l’urine (plus de 0,033 g / l d’après une analyse générale des urines). L'excrétion quotidienne de protéines dans l'urine de personnes en bonne santé peut parfois atteindre et dépasser le niveau physiologique de protéinurie en présence de certaines circonstances.

La protéinurie dans l'analyse générale de l'urine est détectée chez 1 à 2 personnes sur 10 dans la population, 2% d'entre elles ont des maladies graves qui peuvent être traitées.

La protéinurie peut être conditionnellement «bénigne» et peut indiquer une maladie grave. La tâche du médecin est de différencier les causes de l’augmentation du taux de protéines dans les urines.

Processus pathologiques bénins qui déclenchent l'apparition de protéines dans l'urine:

  1. 1 fièvre,
  2. 2 exercice, particulièrement intense,
  3. 3 stress émotionnel
  4. 4 Maladies aiguës n'impliquant pas de lésions rénales

Les maladies graves incluent:

  1. 1 glomérulonéphrite;
  2. 2 myélome multiple;
  3. 3 Néphropathie.

S'il est nécessaire de quantifier la protéinurie, le médecin peut vous prescrire une collecte quotidienne d'urine suivie d'une estimation de la quantité de protéines.

Compter le rapport protéine / créatinine dans une portion arbitraire de l'urine est plus informatif et plus pratique que d'effectuer une analyse de la protéinurie quotidienne.

Les causes les plus courantes d’augmentation du taux de protéines urinaires sont les suivantes:

  1. 1 déshydratation;
  2. 2 stress émotionnel;
  3. 3 surchauffe;
  4. 4 processus inflammatoire;
  5. 5 travail physique pénible;
  6. 6 maladies les plus aiguës;
  7. 7 infections des voies urinaires;
  8. 8 Gestose et prééclampsie chez les femmes enceintes;
  9. 9 troubles orthostatiques.

Environ 20% des protéines urinaires sont des protéines de faible poids moléculaire (par exemple, des immunoglobulines d’un poids moléculaire de 20 000 Da), 40% de l’albumine de haut poids moléculaire (poids moléculaire de 65 000 Da) et 40% de la protéine muqueuse Tamm-Horsfall, qui est sécrétée par les cellules des tubules distaux et l'anse ascendante de Henle.

2. Mécanismes de la protéinurie

La filtration des protéines commence par les glomérules. Les capillaires glomérulaires sont facilement perméables aux particules fluides et petites, mais ils constituent une barrière contre les protéines plasmatiques.

La membrane basale adjacente aux capillaires et la membrane épithéliale sont recouvertes d’héparane sulfate, ce qui confère à la barrière une charge négative.

Les protéines de faible poids (20 000 Da) franchissent facilement la barrière capillaire. Les albumines (masse 65 000 Da) ont une charge négative (repoussée par une membrane basale glomérulaire chargée négativement); normalement, seule une petite quantité d'albumine peut passer à travers la barrière capillaire.

Les protéines qui sont filtrées dans l'urine primaire sont réabsorbées dans le tubule proximal, seule une petite partie est excrétée dans l'urine.

Les mécanismes physiopathologiques de la protéinurie peuvent être classés en mécanismes glomérulaires, tubulaires et de surcharge.

Tableau 1 - Classification de la protéinurie

Parmi les 3 mécanismes physiopathologiques (glomérulaire, tubulaire, surcharge) menant au développement de la protéinurie, le mécanisme glomérulaire est la pathologie la plus courante.

Figure 1 - Principales causes de protéinurie pathologique. Source - Consilium Medicum

Les maladies des glomérules entraînent une altération de la perméabilité de la membrane basale, entraînant une perte d'albumine et d'immunoglobulines dans l'urine.

Un dysfonctionnement des glomérules entraîne une grave perte de protéines, une perte de 2 grammes ou plus de protéines par l'urine par jour.

La protéinurie tubulaire se développe à la suite d'une violation de l'absorption inverse de protéines de faible poids moléculaire dans le tube proximal par rapport au fond de la maladie rénale tubulo-interstitielle.

En présence d'une pathologie tubulo-interstitielle avec l'urine, moins de 2 grammes de protéines sont généralement excrétés par jour.

La pathologie tubulaire se développe dans la néphrosclérose hypertensive, la néphropathie tubulo-interstitielle causée par l'admission d'AINS.

Avec la protéinurie de surcharge, la quantité de protéines de faible poids moléculaire qui pénètre dans l'urine primaire après la filtration glomérulaire est si importante qu'elle dépasse la capacité des reins à la réabsorber.

Le plus souvent, la surcharge en protéinurie est le résultat d'une formation excessive d'immunoglobulines dans le corps (le plus souvent dans le myélome multiple). Lorsque le myélome dans l'urine est déterminé par la protéine de Bens-Jones (chaînes légères d'immunoglobulines).

Tableau 2 - Principales causes de la perte de protéines dans l'analyse de la protéinurie quotidienne

3. Compter la perte de protéines dans l'urine

La perte de protéines urinaires peut être calculée à l'aide des tests de laboratoire suivants:

  1. 1 Analyse générale des urines.
  2. 2 Utilisation de bandelettes réactives (méthodes expresses).
  3. 3 Test avec l'acide sulfosalicylique.
  4. 4 Détermination de la protéinurie quotidienne (distorsion., Analyse d’urine pour les protéines quotidiennes).
  5. 5 La détermination du rapport protéine / créatinine dans une portion arbitraire du test d’urine est une alternative à l’analyse de la protéinurie quotidienne.

Des études ont montré que le rapport protéine / créatinine est plus précis que l’analyse de la protéinurie quotidienne.

Le rapport protéine / créatinine inférieur à 0,2 correspond à la libération de 0,2 gramme de protéine par jour et correspond à la norme; le ratio de 3,5 correspond à une protéinurie quotidienne de 3,5 grammes de protéine par jour.

4. Préparation à l'analyse de la protéinurie quotidienne

  1. 1 Aucune formation spéciale n'est requise.
  2. 2 La veille de l'analyse des protéines quotidiennes dans l'urine, il faut refuser de prendre des médicaments diurétiques, éviter le stress, les gros efforts physiques, refuser de prendre de l'alcool, de l'acide ascorbique (Vit. C).

5. Comment passer un test d'urine?

  1. 1 La première urine matinale dans l'analyse de la protéinurie quotidienne n'est pas transmise au patient, il urine dans les toilettes.
  2. 2 Ensuite, toute l'urine est collectée dans un récipient pré-acheté (vendu dans des laboratoires payants, dans des pharmacies), y compris la première partie du matin pour le lendemain.
  3. 3 Outre les protéines, un test d'analyse d'urine pour la créatinine doit être inclus dans l'étude afin d'évaluer l'adéquation de l'analyse. La quantité de créatinine sécrétée est proportionnelle à la masse musculaire et est constante. Les hommes sécrètent en moyenne 16-26 mg / kg de créatinine par jour, les femmes 12-24 mg / kg / jour.
  4. 4 La dernière miction est réalisée exactement un jour après la première.
  5. 5 L'urine collectée dans un récipient est mélangée, le volume total d'urine est enregistré. 30 à 50 ml d’urine sont versés dans un récipient stérile séparé.
  6. 6 Sur le récipient, il est nécessaire de noter le volume quotidien d’urine, d’indiquer la taille, le poids.
  7. 7 Les conteneurs de collecte d'urine doivent être stockés à une température comprise entre +2 et + 8 ° C.

6. Protéines dans les urines pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le sang circulant augmente, le débit sanguin dans les reins augmente et, par conséquent, le taux de filtration glomérulaire. Ceci conduit à une diminution physiologique de la concentration de créatinine dans le plasma sanguin.

La quantité de protéines dans l'urine augmente en raison d'une augmentation du taux de filtration glomérulaire et d'une augmentation de la perméabilité des membranes glomérulaires, d'une diminution de la réabsorption des protéines dans les tubules proximaux.

Dans l’analyse générale de l’urine pendant la grossesse, il est jugé acceptable d’augmenter la teneur en protéines à 0,066 g / l. Le taux d'analyse de la protéinurie quotidienne chez la femme enceinte peut atteindre 300 mg / jour.

Chez les femmes enceintes, une protéinurie supérieure à 300 mg / jour (plus de 0,066 g / l selon un test urinaire général) est considérée comme pathologique. Il est important de se rappeler que la protéinurie pendant la grossesse est généralement un symptôme de prééclampsie et de prééclampsie.

La combinaison de protéinurie, bactériurie et leucocyturie pendant la grossesse indique des infections des voies urinaires. Le tableau 3 ci-dessous montre d’autres causes de protéinurie pathologique.

Tableau 3 - Diagnostic différentiel de la protéinurie pendant la grossesse. Source - Consilium Medicum [3]

  1. 1 Il existe trois mécanismes de développement de la protéinurie: la surcharge glomérulaire, tubulaire.
  2. 2 Actuellement, une alternative à l'analyse quotidienne de la protéinurie consiste à calculer le rapport protéine / créatinine (plus facile à réaliser, résultats plus précis).
  3. 3 Toutes les urines collectées ne sont pas prises pour analyse, mais seulement 30 ml du volume total après mélange.

Comment collecter correctement les urines quotidiennes pour les protéines, comme cela signifie?

La protéinurie quotidienne est un indicateur de l'état général du corps et de l'activité fonctionnelle des reins. Il peut agir comme le premier signe d'une maladie en développement des organes internes, la présence d'un foyer d'infection chronique dans les tissus du système urogénital.

Caractéristiques générales

Les protéines quotidiennes dans l'urine atteignent un niveau maximum pendant la journée, lorsqu'une personne mène une vie active, marche beaucoup et reste debout.

Chez l’homme, la perte quotidienne de protéines peut être due à l’effet négatif sur le corps des facteurs suivants:

  • surmenage psycho-émotionnel, entrer dans une situation stressante lorsque le système nerveux est dans un état excité pendant une longue période;
  • fièvre, frissons, surchauffe du corps due à une exposition à des températures élevées (une réaction similaire des reins se produit chez les personnes atteintes de VVA, lorsqu'une réaction immunitaire aiguë se produit et que le patient fait de la fièvre entre 38 et 39 degrés Celsius);
  • visites à pied (la perte de protéines associée à la miction provoque un stress statique prolongé sur les pieds, ce qui nuit à la filtration glomérulaire des reins);
  • effort physique intense, haltérophilie, sports intenses, squats avec poids élevés;
  • congestion de liquide dans les membres inférieurs et les organes internes, si une personne présente une maladie concomitante sous la forme d'une insuffisance cardiaque (dans ce cas, l'excrétion de protéines dans l'urine se poursuit jusqu'à ce qu'une activité suffisante du rythme cardiaque soit restaurée);
  • hypothermie, exposition prolongée à des températures de l'air ambiant extrêmement basses (les centres cérébraux réduisent au minimum la consommation d'énergie interne, les reins fonctionnent pratiquement pour un seul débit urinaire, la filtration est négligeable, ce qui provoque la libération de protéines, mais également d'autres cellules et particules non filtrées);
  • maladies inflammatoires des tissus des reins, résultant d'une infection bactérienne de l'organe ou d'une hypothermie du dos lombaire;
  • intoxication du corps due à l'exposition à des produits chimiques nocifs, lorsque les reins ne parviennent pas à faire face au volume important d'éléments toxiques qui nécessitent une filtration et une élimination avec de l'urine;
  • médicaments à long terme, les propriétés secondaires de certains d'entre eux sont de créer une charge supplémentaire sur le travail des organes du système excréteur;
  • autres maladies rénales qui violent la fonction du filtre glomérulaire.

Il est important de rappeler que la protéinurie quotidienne est divisée en deux types principaux, en fonction du type de composés protéiques excrétés en grande quantité au cours des 24 dernières heures. L'isolement des protéines chargées négativement conduit au développement d'une protéinurie sélective, qui est la plus courante et la plus courante en urologie.

La perte de protéines de faible poids moléculaire chargées positivement est une albuminurie quotidienne, ce qui indique qu'une personne a une maladie cardiaque grave, une intoxication du corps, une infection avec une infection dangereuse.

L'excrétion de protéines dans l'urine n'est possible qu'en petites quantités. La plupart des protéines qui surmontent la barrière de filtration des reins (au moins 98%) sont absorbées dans les cavités des tubules proximaux.

Classification

Les résultats de la concentration en protéines dans la composition de l'urine collectée au cours des dernières 24 heures sont divisés en fonction de la gravité et de l'activité de filtration des reins.

Sur la base de ces données, on peut conclure à la présence possible d’une maladie spécifique des organes internes, à savoir:

  • 150-500 mg de protéines dans l’urine sont une protéinurie de type faiblement exprimé, elle se développe sous l’effet de maladies telles que la glomérulonéphrite aiguë de la forme hématurique de l’évolution, la néphrite héréditaire, l’uropathie provoquée par des processus obstructifs dans les tubules des reins;
  • 500-2000 mg de protéines dans l'urine sont un type de protéinurie modérément exprimé lorsqu'un patient présente très probablement une glomérulonéphrite chronique, une néphrite causée par une infection à streptocoque ou due à une prédisposition génétique à l'organisme (particulièrement fréquent chez l'adulte et les enfants de la famille parents de sang souffrant d’une maladie similaire);
  • plus de 2 000 mg de protéines dans l'urine quotidienne sont des signes évidents du développement d'un syndrome néphrotique aigu ou d'une amylose (le patient doit être hospitalisé d'urgence et recevoir un traitement médical visant à maintenir l'efficacité du système excréteur afin d'éviter toute insuffisance rénale chronique, sa présence conduisant toujours à une invalidité et à une dépendance. personne de la procédure d'hémodialyse).

La tâche principale du médecin traitant, qui effectue le diagnostic et le décodage de l’analyse de la protéinurie quotidienne, consiste à détecter rapidement la croissance des protéines dans l’urine du patient et à empêcher la pathologie de passer à l’étape suivante avec une augmentation de la concentration de protéines dans l’urine.

Indicateurs de taux

Pour déterminer la concentration de protéines dans le corps au cours des dernières 24 heures, effectuez une analyse quotidienne des protéines dans les urines. Si son niveau dépasse les normes autorisées, une nouvelle analyse est demandée au patient pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

L'analyse quotidienne des protéines urinaires diffère selon les mêmes normes pour la concentration optimale en protéines chez les hommes et les femmes. La méthode de recherche en laboratoire sur l'urine s'appelle la colorimétrie. L'unité de mesure commune pour le matériel biologique sélectionné est constituée de milligrammes de protéines présentes dans l'urine collectée au cours des 24 dernières heures.

La concentration en composés protéiques est calculée à l'aide d'une formule spéciale, qui inclut les données source sous la forme du volume total du fluide biologique sélectionné, sa densité.

Le taux de protéines dans l'urine quotidienne ne doit pas dépasser 140 mg. Toute valeur supérieure à ce niveau indique les premiers signes d'une maladie systémique réduisant l'activité de filtration des reins. Les seules exceptions sont les résultats obtenus chez des patients dont le corps a connu un effort physique intense ou une situation stressante. Dans ce cas, l'analyse d'urine pour la protéinurie quotidienne peut avoir un taux de 250 mg de protéines détectées.

Règles de collecte d'urine

Comment collecter l'urine quotidienne? Pour que les résultats de l'analyse biochimique de l'urine ne soient pas faussés par l'influence de divers facteurs environnementaux, il convient de respecter les règles suivantes pour la collecte quotidienne de l'urine:

  • Le premier voyage aux toilettes, quand il est prévu de collecter l'analyse de l'urine quotidienne, doit être fait dans les toilettes (on pense qu'après une nuit dans la vessie, il y a une accumulation excessive d'urine contenant les produits finaux des processus métaboliques);
  • toutes les mictions subséquentes pour l'analyse de la protéinurie quotidienne, effectuées dans un récipient préparé à l'avance, doivent être stériles, achetées en pharmacie ou obtenues en laboratoire (la capacité recommandée du récipient doit être d'au moins 2 litres pour que tout le liquide biologique libéré pendant la journée soit disponible) ;
  • le stockage de la diurèse quotidienne est effectué dans un endroit sombre et frais, de sorte que l'accès au soleil direct est exclu (afin de ne pas affecter l'analyse des perturbations quotidiennes de la température dans l'urine, il est recommandé de mettre le récipient au réfrigérateur, après avoir retiré les produits hygroscopiques - beurre, miel, margarine, pâtisseries produits laitiers);
  • le jour des analyses de protéinurie dans les urines, ne planifiez pas de longs trajets, limitez la consommation de quantités excessives de protéines, d'aliments gras et salés, évitez de trop refroidir le corps, d'effort physique et de surcharge psycho-émotionnelle;
  • 24 heures après le début de l'analyse quotidienne de la protéinurie, le récipient contenant l'urine collectée doit être sorti du réfrigérateur, le volume total du liquide libéré doit être enregistré, puis soigneusement mélangé en secouant;
  • prenez un pot en plastique stérile et versez 50 ml d'urine par jour dans le récipient. Celui-ci affiche le tableau clinique général de la fonctionnalité du rein. Quelle est l'ampleur de l'excrétion totale de la protéine au cours des 24 dernières heures;
  • dès que possible, remettre l'urine au laboratoire où l'analyse sera effectuée.

Les règles ci-dessus expliquant comment collecter l'urine pour l'analyse de la protéinurie quotidienne sont obligatoires pour les adultes et les enfants. Sinon, la composition biochimique de l'urine risque de changer en cas de stockage inapproprié. Le résultat final de l'analyse sera déformé et vous devrez le reprendre à nouveau.

Règles de préparation

Un jour avant l'examen par le patient ou le personnel médical, si le patient est traité dans l'unité d'hospitalisation, les organes du système excréteur sont préparés pour la sélection de matériel biologique. Préparez correctement l’analyse de la protéinurie quotidienne en suivant ces règles:

  • avant de collecter l'urine, vous devez effectuer une hygiène minutieuse des organes génitaux et de la surface épithéliale de la zone intime (à faire le matin et le soir, à l'aide d'eau chaude, de savon, d'une serviette sèche);
  • à ne pas manger de viande de poisson et d'animaux, de pois, de haricots, de lentilles et d'autres types de légumineuses contenant une concentration accrue de composés protéiques;
  • un jour avant de faire un test quotidien de protéinurie, vous ne devez pas aller au gymnase, courir, s’accroupir, faire du vélo, nager composés dont la concentration est supérieure à 140 mg);
  • exclure les boissons alcoolisées, thé fort, café, énergie.

Si l’analyse de la protéinurie quotidienne est effectuée en hiver, la température de l’air dans l’appartement ne doit pas être inférieure à 23 degrés Celsius. En été, il est recommandé d'éviter la lumière directe du soleil et la surchauffe du corps. Buvez au moins 2,5 litres de liquide par jour afin d'éviter toute déshydratation.

Pendant la grossesse

Pendant la période de procréation, les indicateurs quotidiens de protéines chez une femme enceinte peuvent ne pas être stables. La normale est la concentration de composés protéiques dans l'urine à 30 mg. Si les résultats de l'analyse de la protéinurie quotidienne se situent entre 30 et 300 mg, la future mère reçoit un diagnostic préliminaire de microalbuminurie. La présence de protéines dans l'urine à une dose supérieure à 300 mg est un signe de macroalbuminurie.

Des normes plus basses concernant le niveau optimal de composés protéiques dans l'urine quotidienne, qui sont appliquées aux femmes enceintes, sont justifiées par le fait que pour le développement normal du fœtus et les fonctions vitales du corps de la future mère, une plus grande quantité de protéines est requise. Son apparition dans la composition de l'urine n'est pas typique pour la période de grossesse, mais n'indique pas toujours l'état pathologique des organes du système excréteur ni la présence d'une inflammation paresseuse dans d'autres parties du corps.

Prévention

Pour éviter l’apparition de signes de protéinurie quotidienne, il est recommandé de suivre quotidiennement de simples règles préventives consistant à:

  • éviter de surcharger le corps en soulevant des poids;
  • équilibrer les aliments afin que le menu ne contienne pas un excès d’aliments exclusivement protéinés (viande, légumineuses, poisson);
  • ne pas abuser des boissons alcoolisées, salées, épicées, des aliments marinés;
  • éliminer rapidement les foyers d'infection chronique afin de minimiser le risque d'introduction de bactéries dans les reins et d'autres organes urinaires;
  • subir régulièrement des examens préventifs chez l'urologue ou le néphrologue.

N'oubliez pas que dépasser le niveau de protéines dans la portion quotidienne de l'urine nécessite des analyses répétées. Si un résultat positif est confirmé, il est impératif de procéder à un diagnostic complet de tout l'organisme afin de déterminer la cause de l'excrétion des protéines dans l'urine. Ignorer le problème conduit à la destruction du tissu rénal.

Analyse d'urine pour la protéinurie quotidienne

Un indicateur du fonctionnement normal des reins est la quantité de protéines dans les urines. Pour déterminer cet indicateur, on prescrit au patient une analyse de la teneur en protéines. La protéinurie quotidienne est un type de test de laboratoire permettant de détecter la quantité de protéines omise par les reins.

Définition du terme protéinurie

La protéinurie est une augmentation de la quantité de protéines dans l'urine excrétée. La teneur standard acceptable est de 0,033 g / l dans un échantillon d’essai d’un volume de 30 à 50 ml. La limite d'excrétion par jour ne doit pas dépasser 150 mg.

La formation d'urine se produit dans les glomérules rénaux du système tubulaire du rein en filtrant le plasma sanguin en circulation. Les enzymes, les composés organiques et les oligo-éléments sont excrétés du sang dans l'urine. À la deuxième étape, le processus d’absorption secondaire dans le plasma de tous les éléments bénéfiques commence: cellules sanguines, protéines, glucose. L'urine secondaire est composée de produits de décomposition métabolique. Avec la défaite de l'appareil rénal, une violation de ce mécanisme se produit et des substances dont le contenu dépasse la norme autorisée sont libérées.

La violation de la filtration provoque l'excrétion dans l'urine de quantités excessives de protéines, d'épithélium et d'autres éléments. La cause en est une pathologie vasculaire, entraînant une augmentation de la perméabilité de la membrane capillaire dans les glomérules des reins.

Le degré de protéinurie quotidienne dans la concentration en protéines:

  • microalbuminurie - de 70 à 300 mg;
  • protéinurie minimale ou légère - de 300 mg à 1 g;
  • protéinurie modérée - de 1 g à 3 g;
  • protéinurie massive - plus de 3 g.

Avec un degré élevé de syndrome néphrotique en développement.

Causes de la protéinurie

La protéine est un matériau pour la structure des tissus d'organes et de systèmes. Dans le système circulatoire, cet élément est représenté par des cellules avec des globulines et de l'albumine ayant un poids moléculaire élevé. Leurs composés ne sont pas capables de pénétrer à travers les parois des vaisseaux sanguins des glomérules rénaux. Il y a donc une petite quantité de protéines dans l'urine. L’augmentation de la teneur en protéines est à l’origine d’une violation de la perméabilité de la membrane vasculaire due au processus inflammatoire des reins de différentes étiologies et à des modifications de l’état des vaisseaux.

Un test de laboratoire est effectué pour étudier le matériau sur la réponse qualitative, qui détecte les traces de l'élément dans les sécrétions. Le test répété est déterminé par la quantité exacte de protéines.

Une augmentation des protéines dans l'urine quotidienne n'est pas toujours une indication d'un état pathologique. Sa concentration élevée dans le sang entraîne un excès de pénétration des cellules dans l'urine. Les facteurs physiques suivants entraînent des niveaux élevés de protéines dans le corps:

  • exercice lourd;
  • entraînement sportif exténuant;
  • l'hypothermie;
  • posture droite prolongée associée à des activités professionnelles;
  • la prédominance des aliments protéinés dans le régime alimentaire;
  • la grossesse

Dans 25% des cas, la perte de protéines dans le sang devient une pathologie:

  • maladies inflammatoires;
  • glomérulonéphrite;
  • pyélonéphrite;
  • l'hypertension;
  • urolithiase;
  • nécrose des tissus rénaux;
  • diabète sucré.

Le mécanisme de développement des dommages au système de filtration rénale est lancé dans plusieurs cas:

  1. Échec du stade de réabsorption - réabsorption de protéines dans les tubules rénaux. À ce stade, les protéines sont filtrées à travers la membrane des vaisseaux sanguins et renvoyées dans la circulation sanguine.
  2. Dommages causés à l'épithélium des vaisseaux des tubules rénaux. Cela conduit à la libération de protéines des tissus du corps, ce qui augmente sa concentration dans les urines.
  3. Processus inflammatoire. La présence dans le corps du foyer inflammatoire entraîne la sécrétion active de cellules immunitaires protectrices, destinées à détruire l’infection. Lors de l'élimination des agents infectieux, les protéines sont sécrétées dans le sang.

Si une albuminurie quotidienne est détectée, on prescrit au patient des tests de laboratoire supplémentaires sur le sang et l'urine, ainsi qu'un examen instrumental des reins à l'aide d'un ultrason.

Tableau clinique avec protéinurie

La présence de protéines dans l'urine n'est pas une unité nosologique indépendante, c'est un symptôme de nombreuses maladies du corps. L'évolution de la maladie dépend de son stade et du traitement appliqué. Les maladies du système urinaire, dans lesquelles la concentration en protéines augmente, sont accompagnées d'une maladie grave du patient et d'une diminution de son efficacité.

  • troubles dyspeptiques: nausée, vomissement;
  • gonflement des tissus;
  • hypertension artérielle;
  • douleur au bas du dos.

Dans l'enfance, il existe un syndrome œdémateux plus prononcé.

Dans le cas du développement de processus pathologiques du système cardiovasculaire, le patient se plaint de maux de tête dus à une pression artérielle élevée, à un gonflement des membres inférieurs.

Les patients atteints de protéinurie font attention aux changements dans l'apparence de l'urine. Mettez en surbrillance changer de couleur, il y a des impuretés supplémentaires sous forme de flocons. Cela provoque une attention médicale jusqu'à l'apparition de symptômes graves.

Comment prendre une analyse?

L'analyse biochimique de l'urine pour la protéinurie quotidienne nécessite une certaine préparation. Avant de recueillir le matériel, il est recommandé d'exclure du régime les aliments protéinés et les médicaments. Évitez le stress excessif, les chocs nerveux et l'exposition prolongée au froid. Avant d'uriner pour tenir les toilettes des organes génitaux externes.

Le matin et le soir, la quantité de protéines peut varier en raison des différentes concentrations d'urine. Pour effectuer un calcul précis, il est nécessaire d’étudier l’urine pendant 24 heures. La collecte des matériaux commence le matin. Après le réveil, la première urine tombe dans les toilettes, les prochaines portions sont collectées dans une capacité propre, sèche et complète jusqu'au lendemain matin. Avant d’envoyer au laboratoire, vous devez mélanger et collecter 30 à 40 ml dans un récipient séparé, à livrer au plus tard 2 heures.

En plus de l'analyse générale de l'urine, un test sanguin biochimique est effectué pour déterminer le niveau de créatinine et d'urée, ainsi qu'une étude clinique sur le niveau de RSE confirmant le processus inflammatoire.

Thérapie

L'état fonctionnel des reins et du cœur dépend de la concentration de protéines dans l'urine. Pour établir la tactique du traitement, des tests de laboratoire supplémentaires pour l'analyse du sang et de l'urine et des diagnostics instrumentaux sont attribués à la patiente. Après un certain temps, il sera nécessaire de répéter l'étude pour la protéinurie quotidienne. Après le diagnostic, le traitement vise à éliminer le processus inflammatoire et le traitement symptomatique.

La normalisation de la quantité de protéines dans l'urine peut être obtenue en éliminant les causes contribuant à son apparence. Dans le cas d'une cause physiologique ayant affecté le métabolisme des protéines, il est nécessaire d'exclure ce facteur externe. Les maladies graves du système urinaire et du cœur nécessitent un traitement à plusieurs niveaux, y compris l'utilisation de médicaments:

  • anti-inflammatoire;
  • les glucocorticostéroïdes;
  • médicaments vasculaires;
  • Les inhibiteurs de l'ECA;
  • agents d'intoxication.

L'état grave du patient est le risque dangereux de complications sous la forme d'insuffisance rénale. Le traitement de la protéinurie est effectué à l'hôpital, si un symptôme est détecté, il est nécessaire de consulter rapidement un médecin.

Analyse quotidienne des urines pour la protéinurie: qu'est-ce que c'est, quelles sont les normes

L'urine est un sous-produit de l'activité vitale du corps humain, selon laquelle et en fonction de la présence de diverses substances, une conclusion est formulée à propos de l'état de la santé humaine. En passant dans les voies urinaires, l’urine élimine la microflore pathogène, les macro et micro-éléments chimiques, dont la concentration augmente avec le développement de l’inflammation et des infections.

La protéinurie quotidienne est l’un des points généraux de l’analyse de l’urine, qui indique la concentration de protéines dans un liquide biologique. Les résultats de l'étude permettent de déterminer la présence dans le corps de processus pathologiques et d'une inflammation à un stade précoce. L'analyse est effectuée, comme en présence de certains symptômes, avec un degré de probabilité élevé indiquant la maladie et à titre de mesure préventive.

La protéinurie quotidienne, c'est quoi?

La protéine est un composé organique, un élément nécessaire pour les cellules, leur «matériau de construction». L'urine avec une santé humaine normale doit être propre, c'est-à-dire ne pas contenir de composés organiques, y compris de protéines, ou leur concentration doit être minimale.

Si la quantité de protéines dans l'urine dépasse la valeur normale, il s'agit d'un signe de développement de maladies inflammatoires ou infectieuses dans le corps ou d'une exacerbation de pathologies chroniques.

Protéinurie quotidienne - analyse d'urine pour déterminer la concentration de protéine - albumine et d'immunoglobuline. L'analyse d'urine pour la détermination de la protéinurie quotidienne doit être effectuée dans les cas suivants:

  • tumeurs malignes de divers endroits;
  • maladies infectieuses de la vessie et d'autres organes du système urinaire;
  • caractère de pathologie auto-immune.

Une analyse obligatoire pour la détermination de la protéinurie quotidienne est effectuée pendant la grossesse. Au moins 1 fois tous les 3 mois, un test d’urine doit être effectué chez les personnes atteintes de maladies chroniques en rémission.

Analyse d'urine et albumine

La protéine est une substance organique de haut poids moléculaire représentée dans le corps humain par deux éléments: l'albumine et l'immunoglobuline. Albumine - une protéine de faible poids moléculaire, soluble dans l'eau.

Globuline - une protéine ayant un faible degré de solubilité dans un milieu aqueux, ayant un poids moléculaire élevé.

L'albumine a une taille assez grande et ne peut pas pénétrer dans l'urine à cause des glomérules rénaux qui remplissent la fonction de filtre. Si de l'albumine a été trouvée dans l'urine, cela signifie que les glomérules ont cessé d'exercer leurs fonctions. Ceci est observé dans les maladies inflammatoires et infectieuses des organes du système urinaire. Plus la concentration de protéines dans le liquide biologique est élevée, plus la gravité de la maladie est intense.

La détection des globulines dans les urines est extrêmement rare. Les faibles concentrations d'albumine sont plus courantes et leur apparence dans l'urine est souvent physiologique et non pathologique. Jusqu'à la fin du XXe siècle, la présence d'albumine dans le sang était affectée à une pathologie distincte appelée albuminurie.

Préparation à l'étude de l'urine

L'analyse de la détermination de la concentration en protéines dans l'urine est essentielle pour le diagnostic. Pour qu'une analyse donne un résultat précis, vous devez vous y préparer correctement. Quelques jours avant la collecte des urines, le patient doit refuser:

  • boissons alcoolisées et boissons alcoolisées;
  • aliments riches en vitamine C;
  • prendre des diurétiques;
  • effort physique.

Avant d'effectuer une analyse, il est important d'observer la stabilité émotionnelle pendant 1 à 2 jours afin d'éviter les situations stressantes et les chocs mentaux.

La particularité de la collecte de l'urine pour l'analyse de la protéinurie est qu'il est nécessaire de collecter l'urine quotidienne. Si une personne prélève pour la première fois son urine à 7 heures du matin, la dernière collecte devrait avoir lieu à 7 heures le lendemain. Pendant la journée, l'urine est collectée dans un grand récipient stérile. Pendant la journée, les urines doivent être stockées à une température supérieure à zéro entre 20 ° C et 20 ° C.

Pour l'analyse, vous devez prélever 50 à 70 ml de la vaisselle habituelle et drainer l'urine dans un récipient spécial acheté dans une pharmacie. Avant de prendre la bonne quantité d'urine, le pot contenant la quantité totale d'urine doit être bien agité. Le patient doit enregistrer la quantité de liquide écoulée par jour.

L’urine collectée doit être amenée au laboratoire dans les 2 heures suivant le dernier prélèvement.

L'analyse n'est pas effectuée si le patient a des maladies virales et infectieuses, telles que le rhume, la grippe. Vous devez d’abord consulter le médecin ORL, obtenir une ordonnance de son médicament qui ne provoque pas d’augmentation des protéines dans l’urine. Après la récupération complète, il faut au moins 2 à 3 jours avant de collecter l’urine pour l’étude de la protéinurie quotidienne.

Normes de protéines d'urée pour les adultes (hommes, femmes, femmes enceintes)

Indicateurs de la norme protéique (protéine) chez l’adulte et chez la femme pendant la grossesse:

Les indicateurs de protéinurie chez la femme enceinte sont individuels. La norme est une augmentation de la concentration en protéines à 0,14 g / l.

Causes de protéines dans l'urine

La présence de protéines dans un fluide biologique humain peut être non pathologique, c'est-à-dire qu'elle peut être physiologique et pathologique, causée par la présence de certaines maladies.

Facteur non pathologique

L'augmentation physiologique des protéines dans l'urine peut être causée par les facteurs suivants:

  • nutrition inappropriée et déséquilibrée;
  • exercice excessif;
  • hypothermie du corps.

Si une personne consomme des aliments quotidiens dans lesquels les protéines prédominent, la concentration de protéines dans l'urine sera très différente des valeurs normales. Il suffit d’équilibrer le régime pour qu’il contienne à la fois des protéines, des lipides et des glucides afin d’éliminer la protéinurie physiologique.

Une autre raison de l’augmentation des protéines dans l’urine collectée est l’exercice régulier. Une protéinurie physiologique est observée chez les athlètes professionnels.

Maladies infectieuses

Le taux d'indicateurs de protéinurie est toujours augmenté en présence de maladies infectieuses. Ce ne sont pas toujours des maladies du système urinaire. Il existe un concept - la protéinurie orthostatique, qui est observée chez les jeunes enfants et à l'adolescence.

La protéinurie orthostatique est la présence d'une concentration élevée de protéines dans l'urine en raison du développement d'infections aiguës ou chroniques, quel que soit l'emplacement du foyer pathogène. Le corps peut réagir avec l'augmentation des protéines lors du développement de la grippe, de l'otite moyenne et d'autres maladies des organes du système respiratoire.

Blessures internes

La protéinurie augmente avec tout changement pathologique dans l'état des organes internes. La protéine apparaît dans l'urine après une lésion cérébrale traumatique, accompagnée de lésions cérébrales. Il y a une protéinurie temporaire après la chirurgie.

Maladie de brûlure

Les brûlures sont accompagnées non seulement par la violation de l'intégrité de la peau et des tissus mous, mais également par le développement de processus nécrotiques, à la suite desquels le corps subit une grave intoxication. En raison d’un empoisonnement intensif, les reins, qui ne peuvent remplir leur fonction, en souffrent, les glomérules perdent leurs propriétés de filtration en passant par une grande quantité de protéines.

Une brûlure provoque une protéinurie rénale. Lorsque les cellules ne reçoivent pas la quantité d'oxygène requise, la circulation sanguine est perturbée et les protéines pénètrent dans l'urine directement à partir du sang.

Blessure par rayonnement

Néphropathie par radiation - lésions aux reins causées par de fortes doses de radiation La pathologie peut survenir en raison de rayons X fréquents ou de l'introduction de certains médicaments, parmi lesquels des radionucléides. Les dommages causés par les radiations surviennent chez des personnes travaillant dans des industries dangereuses.

Des substances nocives sont retenues dans les reins, entraînant des modifications structurelles et fonctionnelles dans les tissus mous de l'organe. Les glomérules rénaux qui cessent de retenir les protéines sont affectés.

Urolithiase

Le développement de la lithiase urinaire est l’une des causes les plus courantes de protéinurie. Les protéines dans l'urine apparaissent bien avant qu'une personne ne présente les premiers signes de la maladie. La concentration de protéines augmente avec le développement de la pathologie. Symptômes accompagnés de maladie:

  • le mal de dos, qui augmente constamment;
  • violation de la miction;
  • douleur et inconfort dans le bas de l'abdomen;
  • changer la couleur de l'urine;
  • fièvre
  • détérioration de l'état général.

Le diagnostic de ces symptômes comprend toujours le dépistage de la protéinurie.

Oncologie

Le développement de tumeurs cancéreuses s'accompagne toujours d'une augmentation de la concentration en protéines. En se développant, la tumeur commence à serrer les vaisseaux sanguins, perturbant ainsi la circulation sanguine. La stase sanguine conduit au développement de la forme glomérulaire de la protéinurie.

La protéinurie se produit quel que soit l'organe dans lequel la tumeur est localisée. Lorsqu'une tumeur endommage le tissu osseux, entraînant sa désintégration, les produits de ce processus pénètrent dans la circulation sanguine, à partir de laquelle ils entrent dans le système urinaire et sont excrétés de l'urine à haute teneur en protéines.

Protéines dans l'urine pendant la gestation

Pendant la grossesse, les reins subissent un stress accru, ce qui rend normale la présence d’une faible concentration de protéines. Le développement de la protéinurie pendant la grossesse tient au fait que la tension artérielle de la femme augmente, y compris dans les reins. Une pression accrue provoque des dommages sur les petits capillaires, les glomérules rénaux et les molécules de protéines. La protéine passe à travers les larmes des glomérules et tombe dans l'urine.

La destruction de petits capillaires contenant davantage de protéines dans l'urine est causée par un élargissement de l'utérus, qui serre les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une stagnation du sang dans le pelvis.

En l'absence de maladies inflammatoires et infectieuses, la présence de protéines dans l'urine d'une femme enceinte est normale. Après la naissance, la protéine de l'urine disparaîtra.

Conseil du médecin

Si l'analyse de la protéinurie quotidienne révèle une augmentation de la teneur en protéines, ne paniquez pas en pensant au pire. La concentration de protéines dans l'urine quotidienne est influencée par de nombreux facteurs, tels que l'effort physique et l'instabilité émotionnelle. Il y a toujours une chance qu'une personne n'ait pas suivi les recommandations de collecte d'urine, ce qui a conduit à un résultat erroné.

Si le patient ne présente pas de symptômes indiquant l'apparition de pathologies dans le corps, il est recommandé de répéter l'analyse pour la protéinurie quotidienne afin d'éliminer l'erreur de diagnostic.

Le traitement de la protéinurie est étroitement lié à la cause de son apparition. Tant que le facteur qui conduit à l'apparition de protéines dans l'urine n'est pas éliminé, le traitement ne produira pas d'effet thérapeutique positif. Pour réduire les protéines dans l'urine, il est prescrit des médicaments du groupe lit, des inhibiteurs des canaux calciques et des inhibiteurs de l'ECA.

En outre, des recettes traditionnelles peuvent être appliquées, par exemple, des décoctions à base de plantes à base d'herbes et de composants naturels - camomille, millepertuis et écorce de chêne. Ces décoctions aideront à soulager l'inflammation des organes internes, réduisant ainsi la concentration de protéines dans l'urine.

En plus du traitement des causes de l'apparition de protéinurie et de médicaments, le patient devra suivre un régime pauvre en protéines et un régime naturel, sans ajouter d'exhausteur de goût aux produits, légumes, fruits et viandes maigres.

Conclusion

Protéinurie quotidienne - analyse de l’état de la santé humaine qui permet de déterminer la présence de processus pathologiques. Selon les résultats d'un test de laboratoire, il est possible d'identifier les infections simples des organes du système urinaire, ainsi que les pathologies graves mettant la vie en danger, par exemple la présence de tumeurs cancéreuses.

L'analyse pour la détermination de la protéinurie quotidienne est recommandée non seulement aux personnes atteintes de maladies chroniques, mais également à titre préventif. De nombreuses maladies, y compris la formation de tumeurs cancéreuses, se présentent sous une forme latente et ne sont accompagnées d'aucun signe pendant longtemps. Ils sont identifiés en passant une analyse de laboratoire pour la protéinurie quotidienne.

Compte tenu de la valeur diagnostique et informative de l’étude en laboratoire de l’urine, il est important de suivre attentivement les recommandations concernant la préparation de la collecte de matériel biologique afin d’éliminer l’erreur de diagnostic.

En quoi la ceftriaxone aide-t-elle: instructions d'utilisation

Que sont les calculs rénaux?