Causes de la microalbumine dans l'urine

Les reins ont pour fonction de filtrer le sang des substances nocives pour l'organisme. L'analyse d'urine permet d'identifier les anomalies du fonctionnement des organes à un stade précoce et de procéder au traitement en temps voulu.

L'apparition de microalbumine dans les urines est un signe alarmant du fait que les reins ne fonctionnent pas correctement. Ce que cela signifie est décrit plus loin dans l'article.

Qu'est ce que c'est

L'albumine (microalbumine) est une protéine entrant dans la composition de l'urine. Sa fonction principale est de transporter, et il est également responsable de la stabilisation normale associée à la pression dans la circulation sanguine. Normalement, cette protéine peut être présente dans l'urine, mais en petites quantités.

Si la membrane glomérulaire du rein est endommagée ou si sa pression est déjà augmentée, la capacité de «débit» de l'organe filtrant est réduite. La concentration en albumine augmente fortement. Ainsi, les reins manquent une quantité supplémentaire d'albumine. Aucune autre protéine dans l'urine n'est observée, même à la concentration de traces.

La microalbuminurie est un phénomène associé à une concentration accrue de ce type de protéines dans la composition de l'urine, en l'absence apparente d'autres protéines.

Si les résultats de l'analyse ont révélé la présence de traces d'albumine dans l'urine, sa quantité est faible. Mais il est recommandé de faire des recherches supplémentaires pour clarifier le tableau clinique pour l'urologue travaillant avec le patient.

Si le taux d'albumine dans l'urine augmente de manière significative, cela indique un processus pathologique dans le corps. Une analyse de l’albuminurie est prescrite par un médecin en cas de suspicion de néphropathie ou en cas de maladie auto-immune.

S'il y a une petite quantité de microalbumine dans l'urine, cela indique le début du développement du premier stade de la néphropathie.

Qu'est-ce que la néphropathie diabétique? Lisez notre article.

Combien devrait être normal?

Il est important de noter que la présence d'albumine dans la composition de l'urine ne signifie pas toujours que des processus pathologiques se produisent dans la région du système rénal. Étant donné que la microalbumine est une très petite fraction protéique, même à travers l’appareil glomérulaire d’une personne en bonne santé, ces protéines peuvent entrer.

Il ne faut pas oublier qu'un grand nombre de protéines ne peuvent jamais être présentes dans l'urine d'une personne en bonne santé. Chez les enfants, même une petite quantité d'albumine dans l'urine indique des perturbations dans le fonctionnement du système rénal.

Les groupes à risque comprennent les patients atteints de diabète sucré ou d’hypertension artérielle.

La norme d'albumine est établie selon les critères suivants:

  1. La norme d'albumine, l'étude ne doit pas dépasser 30 mg par jour. Si les chiffres sont supérieurs au montant spécifié, nous parlons de la détection de la microalbuminurie. Si plus de 300 milligrammes de protéines sont sécrétés par jour, une protéinurie est diagnostiquée.
  2. Les niveaux normaux de microalbumine ne doivent pas dépasser 20 milligrammes par litre. Cet indicateur est étudié dans une seule portion d'urine.
  3. Les experts estiment le rapport albumine-créatinine: pour les femmes, le taux est fixé à 2,5 et pour les hommes à 3,5. Si les chiffres sont trop élevés, on soupçonne une néphropathie.
au contenu ↑

Comment collecter l'analyse?

La détermination des fractions de protéines dans la composition de l'urine est contrôlée à l'aide de tests de laboratoire. Par conséquent, vous devez connaître les paramètres de la livraison correcte de l'analyse dans la journée, ainsi que le matin du lendemain.

Une formation spéciale, en outre, comme la tenue de la toilette des organes génitaux n'est pas nécessaire. Les règles de préparation à l'étude doivent être suivies avec précision pour que les résultats soient fiables. Il est important de considérer que:

  • avant de prendre de l'urine pour déterminer l'albumine, il est recommandé d'arrêter de boire des boissons alcoolisées;
  • l'utilisation de produits pouvant modifier la couleur de l'urine n'est également pas autorisée;
  • un jour avant l'analyse prévue, il est nécessaire d'abandonner l'exercice et d'éliminer les situations stressantes;
  • les médicaments et les diurétiques doivent être arrêtés quelques jours avant la date prévue de l'analyse.

La première partie de l'urine du matin est drainée, puis recueillie dans un récipient et stockée à une température pouvant atteindre 7 degrés. Cette recommandation de stockage est nécessaire pour garantir que les composants de l'urine ne se décomposent pas et que les résultats de l'étude ne soient pas déformés.

L'urine finale doit être collectée le lendemain matin, c'est-à-dire exactement après le jour suivant le début de la collecte. Toute l'urine est mélangée et son volume quotidien est mesuré. Une partie du matériel nécessaire à l'analyse est moulée dans un conteneur spécial.

Il est important de se rappeler que l’urine collectée pour analyse doit être envoyée au laboratoire au plus tard deux heures après la dernière collecte.

Le reste de l'urine n'est pas obligatoire, mais vous devez spécifier les données du patient sur le conteneur pour la livraison au laboratoire, ainsi que le volume quotidien d'urine en millilitres.

Raisons pour augmenter l'albumine

Si le patient a subi des tests avec une albumine élevée, alors ne paniquez pas et recherchez des signes d'éventuels maux. Il est important de noter que la détection de cette protéine peut être causée par l'utilisation prolongée de médicaments à base d'oestrogènes, par l'utilisation d'hormones stéroïdes, ainsi que par la famine.

Mauvais métabolisme implique également des taux gonflés. Pas besoin de vous poser un diagnostic. Il suffit de contacter un spécialiste expérimenté, qui décidera d’effectuer des tests supplémentaires et de choisir des médicaments pour éliminer l’albumine dans les urines.

Les causes de l'augmentation de l'albumine sont les suivantes:

  • Une charge excessive sur le corps, à savoir un exercice intense, entraîne une charge sur les reins, ce qui peut provoquer la libération d'albumine.
  • Le diabète.
  • Manifestations d'insuffisance cardiaque.
  • Brûlures étendues sur le corps.
  • Les processus inflammatoires dans les reins, ainsi que les kystes.
  • Perte excessive de liquide dans le corps, pouvant être provoquée par une diarrhée ou des vomissements.
  • Exacerbation de processus chroniques ou d'infection.
  • Amylose du rein.
  • Cardiopathie hypertensive.
  • Différents types de jade.

Un grand nombre de maladies pour lesquelles une microalbuminurie est observée dans les urines nécessitent un traitement immédiat. Si le patient ne reçoit pas les soins médicaux appropriés dans les meilleurs délais, son état de santé peut être gravement compromis, entraînant la mort.

Symptômes de la microalbuminurie

Comme mentionné ci-dessus, une concentration élevée d'albumine dans l'urine indique une néphropathie. Les symptômes dépendent de la négligence de la maladie:

  • stade des manifestations asymptomatiques: il y a déjà des changements dans les sédiments urinaires, mais, néanmoins, il n'y a pas de plaintes du patient;
  • manifestations initiales: la microalbumine est déjà présente dans l'urine, mais les symptômes sont toujours absents;
  • changements pré-néphropathiques, lorsque la pression change, le débit de filtration dans les reins est abaissé et le sédiment d'albumine dans l'urine se situe dans la gamme de 30 mg à 300 mg par jour;
  • changements néphropathiques: ce stade est caractérisé par un gonflement des extrémités, une pression artérielle instable, il y a protéinurie, la fonction rénale diminue, une microhématurie apparaît parfois;
  • stade appelé urémie, lorsque le patient présente un œdème net et que les valeurs de pression augmentent, une filtration glomérulaire, une hématurie et une protéinurie apparaissent.

Si le taux d'albumine dans l'urine est élevé et que ces indicateurs sont conservés en même temps pendant une longue période, il existe un risque de maladie grave. Ils sont en outre capables de mener à la mort.

Par conséquent, lors de la première détection de résultats alarmants, une visite chez le médecin traitant ne peut être différée.

Normalisation du traitement

Le traitement que le médecin prescrira au patient lors de la détection d'une microalbuminurie dépendra de la raison de l'apparition d'albumine dans les urines. Outre l'analyse d'urine, il existe un certain nombre d'autres études, dont le médecin dresse le tableau général et recommande des médicaments pour le fonctionnement normal du système rénal et la réduction du taux d'albumine dans l'urine.

Les recommandations de nombreux experts sont les suivantes:

  • éviter les mauvaises habitudes telles que l'alcool et le tabagisme;
  • la nécessité de stabiliser la pression artérielle;
  • l'utilisation de grandes quantités de liquide;
  • la lutte contre les maladies infectieuses dans le corps;
  • une alimentation pauvre en protéines et en glucides;
  • normalisation du taux de sucre (si nécessaire);
  • s'il y a des anomalies dans les voies urinaires, les experts décident de l'intervention chirurgicale;
  • si l'opinion du médecin est la néphrite, des glucocorticoïdes seront nécessaires.

Afin d'éviter la stagnation des reins, les spécialistes en urologie recommandent d'utiliser au moins deux litres d'eau pure par jour. Cependant, cette méthode de prévention de la stagnation n’est nécessaire que si les extrémités ne sont pas enflées.

L'une des règles les plus importantes d'un traitement réussi consiste à choisir le régime optimal. Le médecin choisit pour le patient cet aliment qui surcharge le moins les reins. Si le taux de sucre dans le sang est élevé, vous devez créer un menu qui élimine ou réduit la quantité de glucides.

Si le patient est diagnostiqué avec un degré extrême d'insuffisance rénale, seule une greffe d'organe peut sauver sa vie, ou une autre option est une procédure d'hémodialyse. L'hémodialyse est la purification du sang à partir de produits toxiques.

Afin de ne pas amener la maladie à un stade terminal, il est nécessaire de passer les tests à temps, d'identifier la présence de la maladie responsable de l'albumine dans la composition de l'urine et de commencer un traitement efficace.

Découvrez la microalbuminurie dans le diabète sucré en visionnant la vidéo:

Analyse d'urine pour la microalbuminurie: finalité et décodage

L'albumine est une protéine sérique que l'on trouve en grande quantité dans le plasma. Les molécules de cette protéine sont assez grandes et remplissent donc souvent une fonction de transport et de liaison. L'albumine est produite dans le foie et par le sang pénètre dans les reins. Idéalement, l'albumine ne devrait pas être contenue dans l'urine ou sa concentration devrait être très faible.

Les reins en bonne santé ne manqueront pas les grosses molécules d'albumine. Par conséquent, une petite quantité de protéines dans l'urine est considérée comme la norme, alors que les molécules ne sont pas grosses (microalbumine). Si les reins sont touchés, la concentration d'albumine dans l'urine augmente et les molécules plus grosses sont éliminées.

Le but de l'analyse de la microalbumine

Microalbumine dans les urines: description et objectif de l'analyse

Le test de dépistage de la microalbumine dans la néphropathie par analyse d’urine est le seul qui permette de reconnaître la maladie à un stade précoce. Cette maladie a plusieurs variétés, mais implique dans tous les cas les processus pathologiques menant à des lésions rénales.

La néphropathie a deux étapes distinctes. Dans le premier cas, aucun changement ne peut être identifié et dans le second cas, les changements sont déjà si importants que l'on observe une insuffisance rénale. Souvent, la première étape ne peut être déterminée que par l'analyse d'urine.

La microalbinurie est cette étape initiale du traitement et de la correction.

Un test d'analyse d'urine pour la microalbuminurie est prescrit dans les cas suivants:

  • Avec le diabète. Cette maladie est directement liée au travail des reins. Par conséquent, pour contrôler la fonction rénale, la microalbumine est testée environ une fois tous les six mois.
  • Avec hypertension chronique. En cas d'insuffisance rénale, la pression augmente souvent. Cela peut être un symptôme de maladie rénale. Par conséquent, s'il n'y a pas d'autres raisons de l'hypertension artérielle, passez l'urine à la microalbumine.
  • Avec insuffisance cardiaque. Avec un apport sanguin insuffisant, les reins souffrent, leur fonction diminue et une insuffisance rénale chronique peut survenir.
  • Avec des symptômes évidents de néphropathie. Ceux-ci incluent la soif, le mal de dos, la faiblesse, l'enflure. Cependant, il peut ne pas y avoir de symptômes au stade initial.
  • Avec le lupus érythémateux systémique. Cette maladie affecte également tous les organes et les reins.

Décryptage

Le taux de l'indicateur et les raisons du dépassement de la norme

Normalement, le niveau de microalbumine dans les urines varie de 0 à 30 mg / jour. L'excès de cet indicateur est un symptôme alarmant. Seul un médecin peut dire de manière fiable à quel point l'état du patient est dangereux.

Les dommages aux reins se font en deux étapes. La microalbuminurie est appelée la première lorsque l'indice varie de 30 à 300 mg / jour. A ce stade, la maladie est toujours traitable. La deuxième étape est la protéinurie, lorsque la teneur en microalbumine dépasse 300 mg / jour. Le concept de "protéinurie" implique également plusieurs étapes et types. Une protéinurie explicite peut mettre la vie en danger.

Les causes de la microalbuminurie peuvent être associées aux règles de collecte d’urine ou à d’autres maladies. Par exemple, les infections virales provoquant une élévation de la température corporelle peuvent entraîner une augmentation de l'albumine dans les urines.

Vidéo à partir de laquelle vous pouvez en apprendre davantage sur la néphropathie diabétique.

Cependant, le plus souvent, la détection d'albumine dans les urines ne constitue pas une violation des règles de collecte d'urine ou de médicaments pris la veille, mais de diverses maladies rénales:

  • Néphropathie Ce terme englobe diverses maladies inflammatoires responsables de lésions rénales. Il existe plusieurs types de maladie: diabétique, dysmétabolique, goutteuse, lupus. La néphropathie conduit souvent à une augmentation de la pression artérielle et à un œdème.
  • Gloméronéphrite. C'est une maladie rénale dans laquelle les glomérules sont endommagés. Le tissu rénal est remplacé par le tissu conjonctif. Au stade initial, le patient ne ressent pas une forte détérioration, mais la maladie évolue très rapidement. L'identifier permet l'analyse de l'albumine.
  • Pyélonéphrite. Lorsque la pyélonéphrite affecte le bassinet des reins. Une maladie assez commune. La forme aiguë se jette rapidement dans la chronique.
  • L'hypothermie L’hypothermie provoque diverses maladies inflammatoires du système génito-urinaire, telles que la cystite, l’urétrite. En conséquence, le niveau de protéines dans l'urine augmente.
  • Amylose des reins. L'amyloïde est un amidon qui se dépose dans les reins, causant diverses maladies. Les symptômes peuvent concerner non seulement les reins et le système urogénital, car cette maladie affecte souvent d’autres organes.

Règles de collecte d'urine

Collection de matériel pour analyse

Cela dépend beaucoup du respect des règles lors de la collecte du matériel. Une erreur dans le résultat entraînera de nouveaux tests et enquêtes.

Pour l'analyse de la microalbumine, la partie moyenne de l'urine du matin ou de toutes les urines des dernières 24 heures est collectée. L'urine du matin est plus facile à collecter. Il suffit d'uriner le matin dans un récipient en plastique stérile et de l'emporter au laboratoire. Cependant, il y a quelques caractéristiques. Pendant la menstruation, l'urine n'est pas transmise du tout. Cependant, il existe des exceptions, par exemple, avec des saignements prolongés après l'accouchement. Il est conseillé de se laver soigneusement avec du savon pour bébé et d'insérer un tampon dans le vagin, puis de collecter l'urine dans un récipient.

La veille de l'analyse ne peut pas prendre de l'alcool et des drogues, car ils peuvent augmenter le niveau d'albumine dans l'urine.

Il est également déconseillé de manger des aliments épicés et gras et tout produit colorant l'urine (carottes, betteraves, baies).

En laboratoire, l'urine est soigneusement examinée. Habituellement, le résultat est prêt dans les 24 heures. Effectuez d’abord un test de dépistage avec des bandelettes spéciales. S'ils montrent la présence de protéines dans l'urine, effectuez une analyse plus détaillée en comptant la quantité de protéines.

La collecte quotidienne du matériel est un peu plus longue et plus difficile:

  1. La pharmacie doit acheter un récipient spécial de 2,7 litres. Vous pouvez prendre un pot propre de trois litres.
  2. La première portion d'urine du matin n'a pas besoin d'être collectée. Il suffit de noter l'heure à laquelle la miction est apparue.
  3. La collecte doit avoir lieu exactement un jour, par exemple de 8 heures à 8 heures le lendemain.
  4. Vous pouvez uriner directement dans le récipient, puis fermez bien le couvercle ou dans un récipient sec et propre, puis versez-le dans le récipient.
  5. Pour que l’urine ne fermente pas, stockez-la sur l’étagère inférieure du réfrigérateur, la toile fermant le récipient. Il ne peut pas être congelé, mais au chaud il deviendra impropre à l’analyse.

Vous pouvez apporter tout le conteneur au laboratoire ou juste une petite portion, mais en même temps indiquer la quantité exacte d'urine par jour.

Que faire avec la microalbuminurie?

Avant de prescrire un traitement, il est nécessaire d'identifier les causes de la microalbuminurie et d'autres lésions des organes internes. Comme la maladie affecte souvent le cœur et les vaisseaux sanguins, le traitement doit être complet.

Si la microalbuminurie est une conséquence du diabète, on prescrit au patient des médicaments pour faire baisser la pression artérielle, le taux de cholestérol dans le sang. Le captopril fait partie de ces médicaments. Ce médicament doit être pris dans le strict respect du dosage, car la liste des effets secondaires est assez longue. En cas de surdosage, une forte diminution de pression est observée, la circulation sanguine cérébrale est perturbée. En cas de surdosage, vous devez laver l'estomac et arrêter de prendre le médicament.

En cas de diabète, il est également important de maintenir la glycémie. À cette fin, les injections d’insuline sont administrées par voie intraveineuse. La néphropathie diabétique n'est pas complètement guérie, mais son évolution peut être contrôlée. Les lésions rénales graves nécessiteront une dialyse (purification du sang) et des greffes de rein.

En plus du traitement médicamenteux, de simples mesures préventives peuvent aider à stabiliser la quantité d'albumine dans le sang.

Vous devez donc vous en tenir à un régime qui abaisse le taux de cholestérol dans le sang, passer régulièrement des tests, surveiller votre glycémie, essayer d'éviter les infections virales, cesser de boire et de fumer et boire une quantité suffisante d'eau pure et non gazeuse. Il est nécessaire de bouger plus et de faire des exercices réalisables.

L'albuminurie est un symptôme de la maladie rénale, qui doit être soigneusement examinée. Il n'est pas recommandé de le traiter uniquement avec des remèdes populaires. Il est nécessaire de traiter la cause fondamentale afin de prévenir les dommages aux reins. Cependant, la médecine traditionnelle peut servir de complément à la thérapie générale. Ces moyens incluent diverses herbes diurétiques.

Microalbumine dans l'urine: déchiffrer les résultats des tests

La protéine sérique présente dans le plasma s'appelle albumine. Les fractions de type protéique sont assez volumineuses et assurent les fonctions de transport et de liaison

Ce type de protéine est produit par les cellules du foie, puis entre directement dans le sang, directement dans les organes urinaires. En parfait état, les fractions protéiques d'albumine ne doivent pas être présentes dans l'urine. Au cas où ils seraient présents, leur contenu devrait être minimal.

Les organes urinaires d'une personne en bonne santé ne manquent pas de grosses molécules de protéines. C'est pourquoi une petite quantité d'albumine dans l'analyse de l'urine est considérée comme la norme. Mais les particules moléculaires ne doivent pas être grosses - des microalbumines.

Dans le cas de troubles sévères des reins, la présence d'albumine dans l'analyse de l'urine augmente considérablement et des fractions protéiques grossières commencent à être libérées par les reins.

Tests de microalbumine

Une analyse générale de l'urine, pour la détection de la protéine albumine, est le seul test qui reconnaît la néphropathie, au même moment aux premiers stades. La néphropathie a plusieurs types, mais elle porte le concept de processus pathologiques qui endommagent les structures rénales et les reins dans leur ensemble.

La néphropathie a deux étapes distinctes. Au premier stade, les modifications des caractéristiques fonctionnelles ne sont pratiquement pas perceptibles, mais au second stade, les manifestations sont assez vives, mais on observe déjà l'apparition d'une insuffisance rénale. Dans la fréquence des cas, la première étape du développement de la néphropathie ne peut être déterminée que si une analyse opportune de l'urine et y détecter la fraction d'albumine.

Il convient de rappeler que la microalbuminurie, l'une des premières étapes pouvant être traitée de manière adéquate, est associée à une maladie rénale.

Le but de l'analyse est possible avec les suspicions et les conditions pathologiques suivantes:

  1. En présence de diabète - car cette maladie est directement liée au travail du système urinaire. Afin de contrôler le fonctionnement des reins, des tests de présence de fractions de protéines sont effectués une fois tous les 6 mois.
  2. Avec l'hypertension, la nature chronique. L'insuffisance rénale est souvent caractérisée par la présence d'une pression élevée. C'est peut-être la première alarme qui caractérise la maladie rénale. Pour clarifier le diagnostic, urinez pour analyse.
  3. En cas d'insuffisance cardiaque, étant donné qu'un mauvais apport sanguin entraîne une insuffisance rénale, la fonction rénale diminue et, dans ce contexte, une insuffisance rénale peut se développer.
  4. Les manifestations symptomatiques de la néphropathie, qui se caractérisent par des manifestations de douleur dans la colonne lombaire, une faiblesse, l'apparition d'un œdème sur le corps, et en particulier sur le visage et les mains, une sensation de soif. Mais le plus souvent, au début de la néphropathie, les symptômes sont absents.
  5. Lorsque les troubles auto-immunes - le lupus systémique. Cette maladie se caractérise par des lésions de tous les organes et systèmes du corps humain, et les reins ne font pas exception.

Décryptage des analyses

La teneur normale en microalbumine dans l'analyse d'urine doit être comprise entre 0 et 30 mg par jour. Si cet indicateur est augmenté, vous pouvez commencer à vous inquiéter. Mais seul un expert qui a besoin d'être converti sera capable de dire de manière fiable ce que cette augmentation de l'indice de la microalbumine dans l'urine menace.

Il y a deux étapes d'atteinte rénale. La première étape, dans laquelle le contenu des fractions d'albumine de 30 à 300 mg par jour est caractéristique, est appelée microalbuminurie et, à ce stade, la néphropathie se prête bien au traitement symptomatique et présente également un bon pronostic. Au stade secondaire, la teneur en microalbumine correspond à plus de 300 mg par jour et cette condition est appelée protéinurie. Cette espèce est divisée en plusieurs étapes. La protéinurie la plus prononcée est considérée comme potentiellement mortelle.

Les causes possibles de la microalbuminurie peuvent être associées au non-respect des règles de collecte des tests ou d'autres types de maladie. Par exemple, il s'agit d'infections d'origine virale, qui provoquent une augmentation de la température et peuvent déclencher l'apparition de grandes quantités d'albumine dans les urines.

Mais, en règle générale, la cause de l'apparition ou de la détection d'albumine dans l'urine n'est pas une violation de la collection de tests, mais des maladies d'étiologies variées qui affectent les structures rénales:

  1. La néphropathie est un terme large qui combine différents types de processus inflammatoires qui affectent les structures rénales. Il existe plusieurs types de maladies - néphropathie diabétique, dysmétabolique, goutte, lupus, respectivement, en raison de cette néphropathie, la présence dans le corps humain de maladies graves conduisant à une hypertension et à des poches.
  2. La glomérulonéphrite est une lésion des structures rénales, les glomérules, qui font à leur tour partie du système glomérulaire. Le tissu rénal parenchymal, en cours de développement de la maladie, commence à être remplacé par le connectif. Au début, le patient ne ressent aucune détérioration, mais la maladie progresse à un rythme assez rapide. Afin de l'identifier et de le différencier, il est nécessaire de passer une analyse de la microalbumine.
  3. Pyélonéphrite - lésion des structures du bassinet du rein, de nature inflammatoire. C'est une maladie assez répandue qui affecte de plus en plus de personnes. Très rapidement passe à un stade d'évolution chronique, ce qui aggrave considérablement le processus de traitement.
  4. Hypothermie - peut causer de nombreux maux liés à divers types de processus inflammatoires dans les systèmes génital et urinaire.
  5. L'amylose rénale est le dépôt d'amidon dans les structures rénales, ce qui entraîne le développement de diverses maladies du système urinaire. La symptomatologie peut concerner directement non seulement les reins, mais aussi, dans certains cas, d’autres systèmes et organes.

Conditions d'analyse

Afin de ne pas passer les tests plusieurs fois, il est nécessaire de suivre les règles de test.

Pour réussir une analyse sur la microalbumine, il est nécessaire de remettre une partie moyenne de l'urine collectée le matin. Dans certains cas, il peut être nécessaire de collecter l’urine toute la journée.

Avant de procéder à la collecte des analyses, il est nécessaire de nettoyer soigneusement les organes génitaux et de collecter l'urine dans un récipient stérile, acheté au préalable. 24 heures avant le test proposé, il n'est pas recommandé de prendre de l'alcool, car cela pourrait entraîner une augmentation des fractions de protéines dans les analyses. En outre, il est conseillé de ne pas manger d’aliments épicés et frits, ni de produits pouvant colorer l’urine - carottes, baies, betteraves.

Dans les études de laboratoire, les analyses obtenues sont minutieusement étudiées et donnent les résultats tout au long de la journée. Initialement, un test spécial est effectué à l'aide de bandelettes indiquant la présence de protéines dans l'urine. Et utilisez ensuite d’autres types de tests capables de détecter le nombre de microalbumines sélectionnées.

Microalbuminurie et règles de conduite en cas de détection

Avant de prescrire un médicament, un spécialiste doit identifier la cause de la microalbuminurie. Le traitement doit être complet, car certains organes et systèmes sont souvent affectés. Dans la fréquence des cas, le système cardiaque et vasculaire est affecté.

En présence d'albuminurie, apparue sur le fond du diabète, on prescrit à la patiente des médicaments pouvant réduire la pression artérielle et le cholestérol dans le sang. De plus, il est extrêmement important de maintenir le niveau de glucose au bon niveau.

La néphropathie, associée au diabète sucré, ne passera pas et ne sera pas complètement guérie, mais elle peut et doit être contrôlée. En cas d'atteinte grave des structures rénales et de dysfonctionnements organiques, l'hémodialyse et la transplantation rénale sont possibles.

L'adhésion à un régime alimentaire spécial, capable de réduire le taux de cholestérol dans le sang, est un facteur important. Et vous devez également reprendre régulièrement des tests afin d'éviter d'éventuelles perturbations de l'appareil rénal.

Lors de la détection de la microalbuminurie, ne vous fiez pas à la méthode de la médecine traditionnelle. Le fait est que la maladie est extrêmement grave et qu'un traitement par infusions aux herbes ne donnera pas l'effet souhaité. Mais il est tout à fait possible de les utiliser comme fonds supplémentaires.

Il peut être à base de plantes, maintenir l'immunité, et les herbes diurétiques.

Comment se préparer à l'analyse de l'urine pour la microalbuminurie: déchiffrer les résultats du diagnostic

Pour le diagnostic de pathologie rénale, on prescrit souvent aux patients une recherche sur la microalbuminurie. Beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est l'analyse d'urine sur MAU et comment elle est effectuée.

L'étude est nécessaire pour diagnostiquer des anomalies dans la fonction de filtration des reins, qui se produisent souvent lors de processus inflammatoires.

Quelle est la microalbuminurie

Pour répondre à la question de savoir pourquoi la microalbuminurie se produit et ce qu’elle est, il est nécessaire de décrire brièvement le processus physiologique de la formation de l’urine. Dans les reins, il y a de petits plexus vasculaires - les glomérules à travers lesquels le plasma sanguin est filtré. L'urine en sera formée dans le futur.

Normalement, la membrane glomérulaire empêche le passage de gros éléments du sang, notamment des protéines d’albumine, qui devraient être stockés dans le corps. Si le processus inflammatoire se développe dans les reins, leur fonction de filtration est altérée. Dans ce contexte, des molécules plus grosses pénètrent dans l'urine.

Toute violation de l'état de l'appareil de filtrage se manifeste par une augmentation de la quantité de protéines dans le fluide sécrétée par les reins, ce qui peut être utilisé pour le diagnostic. Par conséquent, l'analyse de la microalbuminurie - une légère augmentation des taux de protéines urinaires - est largement utilisée en pratique clinique.

Albuminurie physiologique et pathologique

L'apparition de molécules de protéines dans l'urine peut être causée par des facteurs physiologiques et pathologiques. Les causes physiologiques de la microalbuminurie ne sont pas considérées comme des signes de la maladie. La déviation se produit avec des changements dans le mode de vie du patient. Dans ce cas, ce n'est pas dangereux et ne nécessite généralement aucun traitement.

Les conditions suivantes font partie des causes physiologiques:

  1. Un grand nombre d'aliments protéinés dans le régime. L'excès de protéines dans le régime alimentaire fait en sorte que le taux sanguin du patient augmente. Dans ce contexte, les molécules sont filtrées plus activement à travers l'appareil rénal et la microalbuminurie est déterminée lors de l'analyse.
  2. Déshydratation du corps. Une utilisation insuffisante de liquide entraîne le fait que le sang devient plus visqueux et épais, à partir duquel le plasma est filtré en plus petites quantités. De ce fait, la teneur relative en protéines dans l'urine augmente.
  3. Activité physique accrue. Le travail acharné est généralement associé à la production de grandes quantités de sueur, ce qui entraîne une légère déshydratation. Par conséquent, dans le contexte de la charge sanguine du patient, le pourcentage de plasma plasmatique diminue et davantage de molécules protéiques sont libérées dans l'urine.

Type pathologique

L'apparition d'une microalbuminurie pathologique est toujours associée à des maladies nécessitant un traitement spécialisé. En combinaison avec d'autres symptômes, une augmentation de la teneur en protéines de l'urine est une caractéristique diagnostique importante. Les causes les plus courantes de violations incluent:

  1. Pathologie du rein. Sur fond de lésion du tissu rénal, la structure des unités fonctionnelles de l'organe, les néphrons, est perturbée. Cela conduit au fait qu'une violation de la filtration glomérulaire se développe - les molécules de protéines pénètrent à travers la membrane. L'analyse de la microalbuminurie vous permet d'identifier le processus pathologique aux stades initiaux, lorsque les autres signes de la maladie ne sont pas encore déterminés.
  2. Le diabète. Dans le contexte d’une augmentation constante du taux de glucose dans le sang, cette substance commence à se déposer dans les petits capillaires de nombreux organes, y compris les reins. Le glucose ayant des effets néfastes sur les glomérules, les patients présentant une microalbuminurie sont souvent atteints de diabète.
  3. Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins. L'état des structures rénales est affecté par l'activité de la circulation sanguine locale, régulée par le travail du cœur. Les effets indésirables ont un patient souffrant d'hypertension. L'hypertension artérielle affecte l'état des parois des vaisseaux sanguins dans les reins et s'accompagne d'une déficience prononcée de la filtration.

Le développement de l'insuffisance cardiaque contribue à l'apparition de la microalbuminurie. Avec cette pathologie, le cœur ne peut pas répondre aux besoins en oxygène des organes. Par conséquent, au niveau cellulaire, la malnutrition se produit dans les tissus des reins.

Les maladies infectieuses sont souvent associées à une augmentation de la teneur en protéines de l'urine. En raison d'une hyperthermie et d'une intoxication prolongées, le patient a une activité altérée des glomérules rénaux fonctionnels.

Test urinaire UIA

L'analyse de la microalbuminurie dans les urines est nécessaire dans l'étude de l'état des reins et du système cardiovasculaire. Le niveau d'albumine est un critère de diagnostic important qui indique des anomalies dans le corps. Il est nécessaire de passer un examen si vous soupçonnez les pathologies suivantes:

  • l'hypertension;
  • glomérulonéphrite;
  • le diabète;
  • maladie cardiaque - infarctus du myocarde, angor instable;
  • le développement de la néphropathie diabétique;
  • la sarcoïdose;
  • hypertension symptomatique;
  • intolérance au fructose.

Une étude au niveau de la microalbumine implique l’utilisation de diverses méthodes de détection de protéines. Pour un diagnostic rapide, l'évaluation est réalisée à l'aide de bandelettes réactives spéciales qui changent de couleur lorsqu'elles entrent en contact avec des molécules de protéines.

Avec un résultat positif de l'analyse initiale, les niveaux d'albumine sont quantifiés à l'aide de méthodes de diagnostic plus précises.

Pour déterminer avec précision la maladie, il est nécessaire de ne pas prélever un seul échantillon d'urine mais de procéder à une collecte quotidienne du liquide excrété. L'étude détectera de manière plus fiable les modifications possibles de l'indice d'albuminurie.

Comment collecter du matériel pour la recherche

Avant de tester la microalbuminurie, le patient doit être préparé. La composition de l’urine est largement influencée par le mode de vie d’une personne. Par conséquent, trois à quatre jours avant la procédure, le patient doit:

  • limiter l'effort physique, éviter les surtensions;
  • commencez à bien manger - vous devez éliminer les aliments nocifs de votre régime alimentaire, limiter votre consommation de matières grasses et de glucides rapides;
  • observer le régime de consommation, boire au moins 2 litres d'eau par jour;
  • cesser complètement de consommer des boissons alcoolisées, limiter le tabagisme;
  • ne pas autoriser un effort excessif psycho-émotionnel, réduire les niveaux de stress;
  • dans la mesure du possible, arrêtez de prendre vos médicaments - diurétiques, antibiotiques, dérivés de l’aspirine (consultez votre médecin avant de retirer le médicament).

Il n'est pas recommandé aux femmes de mener des recherches pendant la période de menstruations, car à cette époque l'apparition d'impuretés pathologiques dans l'urine. La période optimale pour le diagnostic est le milieu du cycle menstruel.

La veille de la collecte de l'échantillon, il est nécessaire de ne pas manger le soir (environ 12 heures avant l'analyse). La veille de l'intervention, il est nécessaire d'abandonner les produits contenant une grande quantité de matière colorante, car ils provoquent un changement de couleur de l'urine. Ceux-ci incluent les betteraves, les myrtilles et d'autres fruits et légumes de couleur vive.

Caractéristiques de la procédure de recouvrement

Pour collecter l'analyse, vous devez acheter un conteneur spécial pour les échantillons d'urine à l'avance. Il n'est pas recommandé d'utiliser d'autres récipients, car dans des conditions domestiques, il est impossible d'obtenir une stérilité parfaite. Des impuretés peuvent pénétrer dans l'échantillon de l'extérieur, ce qui affectera la fiabilité du résultat de l'analyse.

Dans un récipient, toute l’urine est collectée par jour. Après son réveil, la personne va aux toilettes et draine la première portion d'urine dans les toilettes. Cela est dû au fait que l'urine accumulée pendant la nuit est très concentrée et que son analyse peut donner de faux résultats.

À chaque miction subséquente, le patient devrait être dans le réservoir pour analyse. Le récipient doit être conservé dans un endroit sombre et frais pour réduire le risque de multiplication des bactéries dans l’échantillon. Le lendemain matin, la personne mesure soigneusement la quantité d'urine excrétée. L'indicateur est entré dans le formulaire d'étude, qui est remis au patient lors de la prescription de l'analyse.

Les autres données requises doivent également être entrées dans le document - la taille et le poids exacts du patient au moment du diagnostic. Cette information est nécessaire pour calculer l'indicateur de microalbuminurie. Par conséquent, il est nécessaire de spécifier les nombres réels qui détermineront correctement le niveau final de protéines dans l'urine.

Après cela, vous devez mélanger doucement le liquide dans le récipient. Cela garantit une distribution uniforme de la protéine dans l'échantillon. Il n'est pas nécessaire de prendre toute l'urine au laboratoire. De la quantité totale, il est nécessaire de verser 100 ml de liquide dans un récipient séparé. L'échantillon doit être livré rapidement au laboratoire. Il est impossible de stocker le fluide biologique pendant une longue période, car certaines substances entrant dans sa composition risquent de s’effondrer, ce qui conduira à un résultat de recherche peu fiable.

Résultats de décodage

La première étape du diagnostic de la microalbuminurie consiste à rechercher la présence de protéines. Pour cette analyse est réalisée en utilisant des bandelettes de test spéciales. Si de l'albumine dans l'urine est détectée, d'autres méthodes de diagnostic sont utilisées en laboratoire.

Une méthode semi-quantitative d'évaluation des performances de l'analyse consiste à étudier les taux d'albumine à l'aide de tests de bandelettes. Ils peuvent présenter une microalbuminurie à 6 degrés de gravité, en fonction du stade de développement de la maladie. La teneur en protéines dans l'urine ne dépasse pas 150 mg par litre. Le plus souvent, les personnes en bonne santé ne définissent pas du tout l'albumine ou ses traces sont fixes.

Toute anomalie est interprétée comme une protéinurie. Dans une analyse semi-quantitative, on distingue 4 degrés principaux de cet état:

  • De 150 à 300 mg / l;
  • La valeur de 300 à 1000 mg / l;
  • La valeur est comprise entre 1000 et 2000 mg / l;
  • À partir de 2000 mg / l et plus.

Il est impossible de déterminer avec précision le niveau d'albumine à l'aide de tests de bandelettes, ils permettent uniquement de révéler la plage de valeurs dans laquelle l'indicateur du patient se situe. Dans la plupart des cas, diagnostiquer ce résultat sera suffisant.

Si nécessaire, des études plus précises sont utilisées des méthodes de calcul quantitatives. Ceux-ci comprennent:

  1. Analyse immunochimique à l'aide du système d'innovation HemoCue.
  2. Diagnostic immunoturbidimétrique.
  3. Calcul du rapport créatinine-albumine par unité de volume d'urine.

Les techniques ont une sensibilité particulièrement élevée. Ils permettent de détecter les protéines dans l'urine excrétée, même à faible teneur.

Que faire lorsque la microalbuminurie est détectée

L'apparition d'une microalbuminurie n'indique pas toujours que le patient souffre de maladies. Peut-être l'apparition d'une protéinurie physiologique, qui se produit lorsque l'on boit une quantité insuffisante de liquide, un effort physique accru ou un régime alimentaire inapproprié. Il est impossible de diagnostiquer un patient uniquement sur la base du résultat d'une analyse.

Si un symptôme est détecté, un examen supplémentaire est nécessaire. En cas de suspicion sur la pathologie des reins, des ultrasons, des analyses d'urine et d'autres types de diagnostics sont prescrits. La détection de la microalbuminurie dans le diabète sucré est confirmée lors de l’évaluation du taux de glucose dans le sang. Le diagnostic des anomalies cardiaques comprend la mesure de la pression, le cardiogramme et l'échocardiographie. La complexité des procédures de diagnostic est déterminée par d'autres symptômes présents chez le patient.

La détection précoce des maladies permet un traitement rapide et prévient le développement de complications.

Ainsi, la microalbuminurie est une caractéristique importante à laquelle il convient de prêter attention pendant le diagnostic. Bien qu'une protéinurie physiologique puisse survenir, l'indicateur indique dans la plupart des cas d'éventuelles pathologies des reins et d'autres organes. Par conséquent, lorsqu'un taux élevé de protéines dans l'urine est détecté, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir un examen approfondi afin d'identifier la cause de l'écart par rapport à la norme.

Teneur élevée en microalbumine dans l'urine - un indicateur précoce de la néphropathie

La microalbuminurie peut être le signe des premières anomalies des reins. Pour ce faire, une analyse MAU est réalisée pour identifier dans le corps les processus de lésion vasculaire pathologique (athérosclérose) et, en conséquence, une probabilité accrue de maladie cardiaque. Étant donné la facilité relative à détecter un excès d'albumine dans l'urine, il est facile de comprendre la pertinence et la valeur de cette analyse dans la pratique médicale.

Microalbuminurie - c'est quoi

L'albumine est un type de protéine circulant dans le plasma sanguin humain. Il assure la fonction de transport dans le corps, responsable de la stabilisation de la pression du fluide dans le sang. Normalement, il peut pénétrer dans l’urine en quantités symboliques, contrairement aux fractions protéiques de poids moléculaire plus élevé (elles ne doivent absolument pas être présentes dans l’urine).

Cela est dû au fait que la taille des molécules d'albumine est plus petite et plus proche du diamètre des pores de la membrane rénale.

En d’autres termes, même lorsque le tamis sanguin filtrant (membrane glomérulaire) n’est pas encore endommagé, mais que la pression dans les capillaires glomérulaires augmente ou que le contrôle de la capacité de «débit» des reins change, la concentration en albumine augmente fortement et significativement. Cependant, aucune autre protéine dans l'urine n'est observée, même à l'état de traces.

Ce phénomène s'appelle la microalbuminurie - l'apparition dans l'urine d'albumine à une concentration supérieure à la normale en l'absence d'autres types de protéines.

Il s'agit d'un état intermédiaire entre la normalbuminurie et la protéinurie minimale (lorsque l'albumine est combinée avec d'autres protéines et déterminée à l'aide de tests de la protéine totale).

Le résultat de l'analyse de la MAU est un marqueur précoce des modifications du tissu rénal et permet de prédire l'état de santé des patients atteints d'hypertension artérielle.

Indicateurs de la norme de la microalbumine

Pour le dosage de l'albumine dans l'urine à la maison, des bandelettes réactives permettent d'évaluer de manière semi-quantitative la concentration en protéines dans l'urine. L'indication principale de leur utilisation est que le patient appartient aux groupes à risque: la présence de diabète sucré ou d'hypertension artérielle.

L'échelle du test de la bandelette comporte six grades:

  • "Non déterminé";
  • «Concentration à l'état de trace» - jusqu'à 150 mg / l;
  • «Microalbuminurie» - jusqu'à 300 mg / l;
  • «Macroalbuminurie» - 1000 mg / l;
  • "Protéinurie" - 2000 mg / l;
  • "Protéinurie" - plus de 2000 mg / l;

Si le résultat du dépistage est négatif ou «traces», il est recommandé à l'avenir de mener périodiquement des recherches sur des bandelettes réactives.

Si le résultat du dépistage d'urine est positif (valeur 300 mg / l), la confirmation de la concentration pathologique sera requise à l'aide de tests de laboratoire.

Le matériel pour ce dernier peut être:

  • Une portion unique (le matin) de l'urine n'est pas l'option la plus précise. En raison de la présence de variations dans l'excrétion de protéines dans l'urine à différents moments de la journée, elle convient aux études de dépistage.
  • portion quotidienne de l'urine - approprié si nécessaire, suivi du traitement ou diagnostic approfondi.

Le résultat de l'étude dans le premier cas est seulement la concentration en albumine, le second est ajouté à l'excrétion quotidienne de la protéine.

Dans certains cas, l’indice albumine / créatinine est déterminé, ce qui permet une plus grande précision lors de la prise d’une seule portion (aléatoire) de l’urine. La correction du taux de créatinine élimine la distorsion du résultat due à un régime d'alcool irrégulier.

Les normes pour l'analyse de l'UIA sont présentées dans le tableau.

Chez les enfants, l'albumine dans les urines devrait être pratiquement inexistante, et une diminution de son niveau chez la femme enceinte est physiologiquement justifiée par rapport aux résultats précédents (sans la présence de signes d'indisposition).

Décryptage des données d'analyse

En fonction de la quantité d'albumine, on distingue trois types de pathologies possibles du patient, qui sont résumées de manière pratique dans le tableau:

De plus, un indicateur d'analyse, appelé le taux d'excrétion d'albumine dans l'urine, qui est déterminé pour un certain intervalle de temps ou pour un jour, est parfois utilisé. Ses valeurs sont déchiffrées comme suit:

  • 20 mcg / min - normoalbuminurie;
  • 20-199 µg / min - microalbuminurie;
  • 200 ou plus - macroalbuminurie.

Ces chiffres peuvent être interprétés comme suit:

  • le seuil de norme existant pourrait être abaissé à l'avenir. La raison en est une recherche concernant une augmentation du risque de pathologies cardiovasculaires et cardio-vasculaires déjà à un taux d'excrétion de 4,8 µg / min (ou de 5 à 20 µg / min). Nous pouvons en conclure qu'il ne faut pas négliger le dépistage et les analyses quantitatives, même si un test ponctuel n'a pas révélé de microalbuminurie. Ceci est particulièrement important pour les personnes souffrant d'hypertension non pathologique;
  • si une microconcentration d'albumine est trouvée dans le sang, mais qu'aucun diagnostic ne permet de classer le patient comme étant à risque, il est conseillé de fournir un diagnostic. Son but est d’exclure la présence de diabète ou d’hypertension;
  • si la microalbuminurie se produit dans le contexte du diabète ou de l’hypertension, il est nécessaire, avec l’aide du traitement, de conduire aux valeurs recommandées de cholestérol, pression, triglycérides et hémoglobine glyquée. L'ensemble de ces mesures est en mesure de réduire le risque de décès de 50%;
  • Si la macroalbuminurie est diagnostiquée, il est conseillé d’analyser le contenu en protéines lourdes et de déterminer le type de protéinurie, ce qui indique une atteinte rénale prononcée.

Le diagnostic de la microalbuminurie a une grande valeur clinique s’il n’ya pas un seul résultat d’analyse, mais plusieurs résultats obtenus avec un intervalle de 3 à 6 mois. Ils permettent au médecin de déterminer la dynamique des changements survenant dans les reins et le système cardiovasculaire (ainsi que l'efficacité du traitement prescrit).

Causes de haute albumine

Dans certains cas, une seule étude peut révéler une augmentation de l'albumine pour des raisons physiologiques:

  • régime principalement protéiné;
  • surcharge physique et émotionnelle;
  • la grossesse
  • violation du régime d'alcool, déshydratation;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • âge avancé;
  • surchauffe ou vice versa, hypothermie du corps;
  • ingestion excessive de nicotine pendant le tabagisme;
  • jours critiques pour les femmes;
  • traits raciaux.

Si des changements de concentration sont associés aux conditions énumérées, le résultat de l'analyse peut être considéré comme faux positif et non informatif pour le diagnostic. Dans ce cas, il est nécessaire d’assurer une préparation adéquate et de reprendre le biomatériau au bout de trois jours.

La microalbuminurie peut indiquer la présence d'un risque accru de maladie cardiaque et de vaisseaux sanguins et d'un indicateur d'atteinte rénale aux tout premiers stades. A ce titre, il peut accompagner les maladies suivantes:

  • diabète sucré de type 1 et 2 - l'albumine pénètre dans l'urine en raison de lésions des vaisseaux sanguins des reins alors que la glycémie augmente. En l'absence de diagnostic et de traitement, la néphropathie diabétique progresse rapidement.
  • l'hypertension - une analyse de la MAU suggère que cette maladie systémique a déjà commencé à donner des complications aux reins;
  • syndrome métabolique avec obésité concomitante et tendance à la thrombose;
  • athérosclérose générale, qui ne peut pas affecter les vaisseaux sanguins dans les reins;
  • maladies inflammatoires des tissus rénaux. Dans la forme chronique, l'analyse est particulièrement pertinente, car les changements pathologiques ne sont pas de nature aiguë et peuvent survenir sans symptômes marqués;
  • intoxication chronique à l'alcool et à la nicotine;
  • syndrome néphrotique (primaire et secondaire, chez l'enfant);
  • insuffisance cardiaque;
  • intolérance congénitale au fructose, y compris chez les enfants;
  • lupus érythémateux systémique - la maladie est accompagnée de protéinurie ou de néphrite spécifique;
  • complications de la grossesse;
  • une pancréatite;
  • inflammation infectieuse des organes urogénitaux;
  • dysfonctionnement du rein après une transplantation d'organe.

Le groupe à risque, qui présente une étude planifiée sur l'albumine dans l'urine, comprend les patients atteints de diabète, d'hypertension, de glomérulonéphrite chronique et les patients après une greffe d'un organe d'un donneur.

Comment se préparer au quotidien UIA

Ce type d'enquête offre la plus grande précision, mais il faudra pour cela mettre en œuvre des recommandations simples:

  • un jour avant la collecte et au cours de celle-ci pour éviter de prendre des médicaments diurétiques, ainsi que des antihypertenseurs du groupe des inhibiteurs de l'ECA (en général, la prise de tout médicament doit être préalablement discutée avec votre médecin);
  • un jour avant la collecte des urines, dans des situations stressantes et difficiles sur le plan émotionnel, il convient d'éviter un entraînement physique intensif;
  • au moins deux jours pour arrêter de boire de l'alcool, "énergie", si possible fumer;
  • observer le régime d'alcool et ne pas surcharger le corps avec des protéines;
  • Le test ne doit pas être effectué pendant une inflammation ou une infection non infectieuse, ni pendant des jours critiques (pour les femmes);
  • un jour avant la collecte, évitez les rapports sexuels (pour les hommes).

Comment passer une analyse

Les biomatériaux quotidiens sont un peu plus difficiles à collecter qu’une seule portion. C’est pourquoi il est préférable de tout faire avec prudence, en réduisant au minimum la possibilité de fausser le résultat. La séquence d'actions doit être la suivante:

  1. Il est nécessaire de collecter l'urine de manière à assurer sa livraison au laboratoire le lendemain, en respectant l'intervalle de collecte (24 heures). Par exemple, collecter l’urine de 8h00 à 8h00.
  2. Préparez deux contenants stériles - petit et grand.
  3. Immédiatement au réveil, videz votre vessie sans collecter d'urine.
  4. Prenez soin de l'état hygiénique des organes génitaux externes.
  5. Maintenant, lors de chaque miction, vous devez collecter le liquide de sortie dans un petit récipient et le verser dans un grand. Dernière stocké strictement dans le réfrigérateur.
  6. L'heure de la première diurèse aux fins de la collecte doit être enregistrée.
  7. La dernière portion d'urine doit être collectée à partir du lendemain matin.
  8. Battez le volume de liquide dans un grand récipient, écrivez sur le formulaire directionnel.
  9. Comment mélanger l'urine et verser environ 50 ml dans un petit récipient.
  10. Ne pas oublier de marquer sur la taille de la forme et le poids, ainsi que le moment de la première miction.
  11. Maintenant, vous pouvez transporter un petit conteneur avec le biomatériau et la direction au laboratoire.

Si une seule portion est prise (test de dépistage), les règles sont similaires à celles d'un test d'urine général.

L'analyse pour la détection de la microalbuminurie est une méthode indolore de diagnostic précoce des maladies cardiaques et des troubles rénaux connexes. Cela aidera à reconnaître la tendance dangereuse même en l'absence de diagnostic d'hypertension, de diabète sucré ou de leurs plus légers symptômes.

Une thérapie opportune aidera à prévenir le développement d'une future pathologie ou facilitera l'évolution du courant et réduira le risque de complications.

Nous nous sommes assis dans le froid - douleur au bas de l'estomac, testicules, que faire?

Hypospadias sous la forme d'un accord. Hypospadias sans hypospadias. Corde sans hypospadias