Analyse d'urine selon Zimnitsky

Pour diagnostiquer diverses maladies, il est nécessaire de connaître le fonctionnement des reins du patient. Merci à l'étude de l'urine par une méthode efficace développée au début du 20ème siècle par le Dr. SS. Zimnitsky, vous pouvez déterminer les déviations dans leurs fonctions. Cependant, il est important de bien collecter le biomatériau.

Qu'est-ce que l'analyse de l'urine Zimnitsky

Le médecin doit déterminer quelle est la capacité du patient à concentrer l'urine et à l'excréter du corps. Ceci est particulièrement important en cas de suspicion de processus inflammatoires dans les organes du système urogénital. Pendant la grossesse, les pathologies rénales présentent de nombreux défauts de développement du fœtus et des conséquences graves pour la mère. L'analyse de Zimnitsky permet de détecter des violations dangereuses dans le temps.

Il est possible de juger en fonction du volume d'urine excrétée, de la diurèse matinale, diurne, nocturne et quotidienne chez un patient. Les écarts sont faciles à déterminer, connaissant les performances normales des échantillons selon Zimnitsky:

  • quantité totale d'urine par jour - 1,5-2 litres;
  • diurèse quotidienne - deux tiers, nuit - un tiers de la quantité journalière;
  • le rapport entre le volume de liquides consommés et d'urine - 65-80%;
  • densité de biomatériau dans un, deux ou trois pots - plus de 1020 g / l, et dans tous les contenants - moins de 1035 g / l.

La densité

Cet indicateur est nécessaire pour identifier la concentration de substances organiques. Ceci est principalement l'acide urique, l'urate, l'urée. Plus ils sont nombreux, plus la densité relative du fluide que les reins et la vessie émettent est élevée. Les protéines et le glucose ne doivent pas être contenus dans l'urine. Lorsque l'analyse de Zimnitski montre sa présence - c'est un signe clair de pathologie.

Si la densité de biomatériau quotidien dans chacun des récipients est inférieure à 1012 g / l, un chiffre aussi bas indique l'incapacité des reins de se concentrer pleinement et d'excréter leurs urines. C'est une bonne raison de suspecter une insuffisance rénale, qui peut être observée avec une pyélonéphrite. Il en va de même pour l'insuffisance cardiaque.

Augmentation de la densité de l'urine, en règle générale, chez les patients atteints de glomérulonéphrite, le diabète. Au fur et à mesure que ces pathologies se développent, des protéines, des cellules mortes et d'autres éléments sanguins majeurs, le glucose, pénètrent dans les reins. Des résultats élevés de la densité relative du liquide biologique dans l'échantillon selon Zimnitsky sont observés pendant la grossesse compliquée d'une toxicose.

Le poids spécifique est normal

C'est également un paramètre de diagnostic important caractérisant la fonction de l'accumulation de «déchets» du métabolisme à l'état liquide par les reins en vue de leur élimination ultérieure de l'organisme. La proportion d'urine est le rapport entre son poids et le poids de l'eau, qui est désigné par une unité. Les assistants de laboratoire déterminent cet indicateur avec un uromètre. Les fluctuations de la norme vont de 1012 à 1035 g / l.

Comment collecter correctement l'urine pour analyse

Vous pouvez compter sur la fiabilité des résultats, à condition que toutes les règles de l'étude soient remplies. Collection de Zimnitsky effectuée, selon des heures strictement définies au cours de la journée. À la veille, vous devez sélectionner 8 récipients en verre propre. Comme la clôture doit être réalisée exactement à l'heure, vous ne pouvez pas vous passer d'un réveil.

L'algorithme d'accumulation de biomatériau pour l'analyse de Zimnitsky est:

  • à 6 heures, vous devez uriner en utilisant les toilettes;
  • à partir de 9h00, vous devriez suivre cette procédure toutes les 3 heures dans des bocaux;
  • Heure de contrôle: 12:00, 15:00, 18:00, 21:00, 24:00, 03:00, 06:00.
  • les contenants remplis doivent être fermés et conservés au réfrigérateur;
  • prenez-les avec des disques de boissons alcoolisées.

Dans l'intervalle entre ces heures, il peut y avoir plusieurs envies d'uriner. Vous devez collecter tous les biomatériaux sans rien renverser. Lorsqu'il y a beaucoup d'urine et que le récipient préparé ne suffit pas, utilisez-en un autre. S'il est temps de collecter la portion suivante et qu'il n'y a aucune envie d'uriner, la boîte est laissée vide.

Préparation à la réalisation du test sur Zimnitsky

Afin de ne pas consommer trop de liquide et d’éliminer le manque de fiabilité des résultats, vous devez:

  • boire et manger pendant la journée, comme toujours, sauf pour les aliments salés et épicés, les betteraves, les carottes;
  • interrompre les diurétiques 24 heures avant l'étude;
  • laver les organes génitaux externes avant la collecte du biomatériau.

Tarif journalier

Cette méthode de diagnostic vérifie la fonction rénale à des charges élevées, contrôle la composition et la quantité de substances extraites du corps avec de l'urine dans les 24 heures. Il est démontré que l’analyse quotidienne fait pendant la grossesse, la suspicion d’un certain nombre de pathologies rénales, le diabète sucré. Pour ce faire, il est préférable d'utiliser une grande capacité de mesure avec des divisions graduées.

La première partie du matin est jetée dans les toilettes. Toutes les collectes ultérieures dans cette capacité, fixant le moment de la miction. Tout d’abord, déterminez le volume de tout le biomatériau recueilli. Ensuite, l'urine est agitée et environ 200 ml sont versés dans un récipient à prendre avec une note indiquant l'heure de début et de fin de la collecte du matériel.

Comment stocker l'urine pour l'analyse

Le biomatériau le plus long ne se détériore pas, garantissant l'exactitude des résultats de l'étude, dans des récipients stériles en pharmacie. En l'absence d'un tel récipient, vous pouvez utiliser un bocal en verre, qui devra être stérilisé à la vapeur pendant 2 à 3 minutes. La bouteille doit être désinfectée, après avoir fait bouillir de l'eau plusieurs fois. Ne pas utiliser de vaisselle en plastique.

Déchiffrer l'analyse d'urine selon Zimnitsky

Si le fluide biologique est libéré en grande quantité, le laboratoire fixe l'hyposténurie, condition dans laquelle la densité est réduite. Par exemple, en mangeant des pastèques, des melons. L'enfant ayant un rein faible, l'hyposténurie est diagnostiquée à un taux inférieur à 1005-1025 g / l. Chez les personnes malades, il est souvent causé par une glomérulonéphrite chronique, une pyélonéphrite, une néphrosclérose, un diabète insipide.

Une augmentation de la densité de l'urine - l'hyperstenurie - est provoquée par une carence en fluides. Cela se produit lorsqu'une personne transpire abondamment, provoquant des caillots sanguins. L'hyperstenurie chez les diabétiques est due à des taux élevés de glucose dans les urines et dans les noyaux - œdème, œdème. L'échantillon selon Zimnitsky caractérise le régime de consommation du patient. Il est important de savoir quand les affections rénales, la lithiase urinaire.

Le volume quotidien d'urine ne doit pas dépasser 1800-2000 ml, sinon la polyurie est diagnostiquée. Un tel écart par rapport à la norme est typique des lésions rénales graves, du diabète. Si le chiffre est inférieur à 1500 ml, vérifiez l'oligurie. La pathologie se développe dans l'insuffisance rénale ou cardiaque. La nycturie en témoigne également - la prédominance du volume d’urine libéré la nuit.

L'excès de créatinine est caractéristique du diabète, de l'hypothyroïdie, des infections aiguës et de l'absence, pour les pathologies des reins, de l'anémie. Une quantité d'urée supérieure à la norme est observée dans l'hyperthyroïdie, l'anémie maligne, la nutrition avec une prédominance de protéines, un effort physique excessif. Dans l'analyse de l'urine, Zimnitsky ne doit pas nécessairement être identique aux 8 indicateurs des reins.

Analyse d'urine selon Zimnitsky

Indications pour l'analyse de l'urine Zimnitsky

Une analyse d'urine générale ne permet pas toujours de fournir des informations complètes sur la santé du patient, le fonctionnement des reins et des organes du système urinaire. Le manque d'informations supplémentaires et d'une image complète complique le processus de diagnostic. Dans ce cas, le néphrologue prescrit des tests de laboratoire supplémentaires, dont l'un est un échantillon d'urine selon Zimnitsky. Une telle enquête est parfois réalisée et, afin d’obtenir des informations fiables, il convient de suivre toutes les recommandations en vigueur au moment du test.

L'analyse d'urine selon Zimnitsky est une étude de laboratoire de matériel biologique qui permet d'évaluer le fonctionnement des reins. En particulier, l’échantillon permet de déterminer la densité, le volume et la distribution de l’urine au cours de la journée. La possibilité de recevoir autant d’informations utiles vous permet de poser un diagnostic avec une précision absolue et de sélectionner le traitement le plus efficace.

Indications pour la réalisation d'échantillons d'urine à Zimnitsky:

Comment collecter l'urine pour analyse sur Zimnitsky

Pour obtenir les informations nécessaires, il est important d’assembler correctement une analyse de ce qui doit être fait pendant la journée. Pour la collecte de matériel biologique, il est nécessaire de préparer 8 pots stériles à l'avance (c'est-à-dire combien de portions d'urine doivent être collectées et emmenées au laboratoire), un réveil (le matériel doit être pris à temps), un cahier et un stylo (pour enregistrer la quantité de liquide pénétrant dans le corps - cela vous permettra d'estimer la différence). entre l'entrée et l'évacuation de l'eau).

Pour collecter l'urine à 6 heures, il vaut la peine de vider la vessie, mais vous n'avez pas besoin de collecter l'urine. Ensuite, il vaut la peine d'aller aux toilettes toutes les trois heures à partir de 9 heures et de recueillir l'urine dans des récipients stériles. Une fois les matériaux collectés, les pots doivent être bien fermés et stockés dans un endroit frais.

Après avoir collecté la dernière urine (à 6 heures le lendemain), il est nécessaire de rapporter tous les récipients au laboratoire pour le test. Il est important de ne pas oublier de donner une feuille avec des enregistrements de fluides saoulés.

Interprétation des échantillons d’urine selon Zimnitsky

Les échantillons d'urine selon Zimnitsky permettent de déterminer la concentration de solutés, ce qui affecte sa couleur, son odeur et sa densité.

  • Le volume quotidien est de 1500-2000 ml.
  • Le rapport entre le fluide consommé et le fluide excrété doit être compris entre 60 et 80%.
  • La production quotidienne d'urine est de 2/3 du total, la nuit - 1/3.
  • La densité de l'urine dans un récipient est de 1020 g / l et, dans tous les contenants, l'indice moyen est de 1035 g / l.

Déviation de la densité de l'urine par rapport à la norme.
L'hyposténurie - une densité urinaire réduite (inférieure à 1012 g / l) est diagnostiquée en présence de telles pathologies: insuffisance rénale, pyélonéphrite, glomérulonéphrite, amylose rénale, hydronéphrose, insuffisance cardiaque.

Hyperstenurie - densité d'urine excessivement élevée, supérieure à 1035 g / l. Cette condition est observée dans le diabète sucré, la glomérulonéphrite aiguë ou dans sa forme chronique, au cours de la toxicose de la femme enceinte.

Volume d'urine quotidien anormal.
Polyurie - le volume de liquide sécrété dépasse 2 000 ml ou représente plus de 80% de l'apport quotidien. Ceci est observé dans le diabète du premier ou du deuxième type, ainsi que dans l'insuffisance rénale.

Olénurie - débit urinaire insuffisant par jour (inférieur à 1 500 ml) ou inférieur à 60% du rapport ingestion de liquide. Cette pathologie est observée dans l'insuffisance cardiaque, l'insuffisance rénale.

La nycturie est une plus grande excrétion de l'urine la nuit, qui survient lorsqu'il y a violation de la capacité de concentration des reins ou lorsqu'il y a des problèmes avec le travail du muscle cardiaque.

L'analyse de l'urine Zimnitsky vous permet de diagnostiquer correctement et de déterminer la maladie. Une préparation compétente et une collecte précise du matériel biologique vous permettent d'obtenir des informations fiables sur la santé du patient.

Prendre rendez-vous avec un spécialiste

Les informations lues ne remplaceront pas les conseils d'un médecin expérimenté. Ne pas se soigner soi-même. Confiez vos professionnels de santé.

Que dira l'analyse d'urine sur Zimnitsky

L'analyse d'urine selon Zimnitsky est l'une des méthodes les plus importantes pour déterminer la capacité des organes urinaires à se concentrer et à diluer l'urine. Ce test fait partie du nombre d'études de laboratoire auxiliaires approfondies permettant de détecter une altération cachée de la fonction rénale.

L'essence de l'étude de l'urine par Zimnitsky: quels indicateurs révèle l'analyse

Normalement, la couleur de l'urine varie du jaune paille à l'orange foncé. L'intensité de sa couleur dépend de la concentration de liquide urinaire. Urine fraîche de personnes en bonne santé:

  • transparent, ne contient pas de flocons ni de suspensions;
  • a une réaction acide faible;
  • a une densité relative (poids spécifique) de 1,015–1,020.

La proportion d'urine matinale d'une personne en bonne santé est comprise entre 1 015 et 1,0120.

Cette dernière valeur dépend de la quantité de fluide consommée et peut varier considérablement au cours de la journée. Par conséquent, sa détermination ponctuelle ne peut être considérée comme objective lors de la détermination de la fonction de concentration des reins. Afin d'identifier les fluctuations journalières de la densité de l'urine, nous avons utilisé l'analyse de Zimnitsky. Au cours de cette étude, le volume et la densité de l'urine sont mesurés dans 8 de ses portions collectées par le patient toutes les 3 heures.

La méthode a été développée en 1924 par le thérapeute S. S. Zimnitsky, mais elle reste pertinente de nos jours. Le plus souvent, un tel test d'urine est attribué aux enfants plus âgés.

L'analyse comprend la détermination d'un nombre de valeurs:

  • la densité relative de l'urine;
  • son volume total alloué aux patients pour la journée;
  • distribution de diurèse de jour et de nuit, etc.

Le décodage et l'évaluation des informations reçues sont effectués par un urologue, qui a envoyé le patient pour une étude.

Comme pendant la journée les reins filtrent continuellement le sang et éliminent les produits inutiles pour le corps de l'urine, l'échantillon de Zimnitsky permet de déterminer la capacité de concentration de ces organes en fonction du contenu en substances dissoutes dans l'urine.

Leur fonction dans l'épaississement et la dilution subséquente de l'urine est très dépendante d'un certain nombre de facteurs:

  • régulation nerveuse de ce processus;
  • néphrons rénaux de santé;
  • certaines caractéristiques du sang;
  • vitesse et intensité du flux sanguin dans les reins.

Changer l'un d'eux conduit à une capacité de concentration altérée des reins. C'est ce qui aide à détecter l'analyse de Zimnitsky.

L'analyse a été proposée par S. Zimnitsky au début du siècle dernier, mais elle reste utile dans le diagnostic des maladies rénales.

Quand les diagnostics sont assignés

Cette méthode explore la performance des reins dans des conditions de stress accru sur le corps, par exemple chez les femmes pendant la gestation. L'échantillon selon Zimnitsky aide à déterminer la quantité et la composition chimique des substances excrétées par les reins dans l'urine par jour. L'étude est prescrite pour le diagnostic de pyélonéphrite ou de glomérulonéphrite. Et aussi en cas de suspicion d'insuffisance rénale aiguë, développée à la suite d'un diabète sucré ou d'hypertension. Les patients sous traitement pour des maladies urologiques chroniques sont testés selon Zimnitsky de manière planifiée pour surveiller les résultats du traitement.

Cette étude est absolument inoffensive, physiologique, simple à réaliser, sans contre-indications. L'accessibilité et le contenu de l'information sont les principaux avantages de la méthode. Il peut être réalisé même pour les petits enfants, les femmes enceintes et allaitantes.

L'analyse d'urine selon Zimnitsky n'est pas utilisée pour diagnostiquer la maladie, mais pour évaluer la fonction des reins.

Ce que vous devez savoir sur la préparation de l'étude

La collecte d'urine pour l'analyse de Zimnitsky est effectuée pendant la journée à certaines heures. Le patient à la veille doit préparer les sujets suivants:

  • 8 conteneurs, lavés et séchés, d'une capacité d'environ 250 ml. Il est préférable d'utiliser à cette fin des récipients spéciaux vendus dans une pharmacie. Dans ce pot d'urine conserve pendant longtemps les propriétés d'origine, garantissant la fiabilité de l'analyse. Si un tel récipient ne peut pas être acheté, vous pouvez utiliser des bocaux en verre ordinaires placés sous une mayonnaise, bouillie à l'eau bouillante.
  • Sur chacun des conteneurs doivent coller un morceau de papier. Vous devez d'abord y inscrire le numéro de la portion, le nom du patient, la date et l'heure de la collecte de l'urine dans ce plat.
  • Bloc-notes et stylo pour enregistrer la quantité de liquide consommée. Cela comprend les entrées et les boissons (bortsch, soupes, jus de fruits, compotes, etc.).
  • Réveil ou téléphone portable doté d'une fonction de rappel avec bip. Après tout, vous pouvez même oublier le moment où vous devez collecter à nouveau l'urine.

Le jour où le biomatériau est collecté, il n’ya pas d’interdiction alimentaire. La seule chose à ne pas utiliser, ce sont les produits qui peuvent modifier de manière significative la couleur de l'urine (betterave rouge, jus de tomate) et la salinité qui provoque la soif.

Le patient doit être averti que le volume de fluide utilisé quotidiennement pour collecter l'urine ne doit pas dépasser 1,5 litre. Si cette condition n'est pas observée, la capacité de concentration des reins sera évaluée de manière incorrecte.

Il va sans dire qu’à la veille de l’étude, les boissons alcoolisées et les médicaments diurétiques ne doivent pas être consommés. Ils peuvent augmenter excessivement la diurèse, ce qui fausse les résultats de l'analyse.

Il est nécessaire de rappeler qu’il est nécessaire d’uriner uniquement dans le récipient sur lequel le temps indiqué est indiqué. Avant d'uriner, lavez les organes génitaux externes. Il n'est pas recommandé aux femmes de collecter l'urine les jours de menstruation.

À la veille de la collecte de l'urine, vous devez préparer des pots signés

Méthode d'analyse

Cette analyse n’a pas besoin d’équipements complexes, ce qui peut également être attribué aux nombreux avantages de cette méthode par rapport aux autres méthodes de laboratoire. La collecte d'urine pour lui peut être effectuée à la maison et à l'hôpital, lorsque le patient se trouve dans un établissement médical pour un examen ou un traitement.

Comment collecter et stocker correctement le biomatériau

Au cours de la journée, avec un intervalle de 3 heures, les personnes collectent l'urine dans des récipients précuits. En d'autres termes, chaque pot doit contenir une urine sécrétée par le corps pendant une période spécifique de trois heures. Lors de l'auto-collecte d'urine à la maison, vous devez respecter les règles suivantes:

  • Se lever à 6 heures La première urine (accumulée dans la vessie pendant la nuit) immédiatement après le réveil est jetée dans les toilettes. Il n'a pas besoin de collecter.
  • Dans le premier réservoir d'urine à 9 heures du matin. Ensuite, ce sera l'urine, accumulée de 6 à 9 heures.
  • Remplissez le deuxième réservoir à midi (il est à 12 heures) - il contiendra de l'urine, excrétée par les reins de 9 à 12 heures du matin.
  • Continuez de la même manière pour collecter le biomatériau à 15 heures, à 18 heures, à 12 heures et à 3 heures.
  • Remplissez le dernier pot à 6h
  • Immédiatement après avoir uriné chaque récipient avec un liquide, couvrez-le et placez-le au réfrigérateur.
  • Simultanément à la collecte du biomatériau, notez la quantité de liquide que vous buvez sur une feuille de papier. Cette information devra ensuite être fournie au laboratoire.
  • Si le temps est venu d'uriner et qu'il n'y a aucune envie de le faire, laissez le récipient vide.
  • Et si, au contraire, je voulais utiliser les toilettes plus tôt que le moment était venu de remplir le bocal, inutile de le supporter. Pipi la prochaine bouteille de capacité. L'essentiel est que toute l'urine, allouée au cours de cette période de trois heures, ait été placée dans la vaisselle appropriée.
  • Parfois, en particulier chez les patients atteints de diabète sucré, le patient souffre d'un débit urinaire abondant (polyurie). Dans de tels cas, un pot pendant trois heures peut ne pas suffire. Ne laissez pas l'urine dans les toilettes! Faites pipi dans une capacité supplémentaire et signez-le en conséquence: par exemple, vous aurez les pots 5 et 5a.
  • Après avoir uriné à la huitième capacité le matin, apportez au laboratoire tous les pots avec les enregistrements de liquide consommés dès que possible.

Urine pour échantillon Zimnitsky collectée toutes les 3 heures

Vidéo: comment collecter l'urine pour un échantillon de Zimnitsky

Comment les résultats sont déchiffrés

Dans chaque réservoir, le technicien de laboratoire détermine le volume d’urine et sa densité. Il calcule également la quantité totale d'urine libérée par l'organisme en 24 heures, la compare à la quantité de liquide consommée et calcule le pourcentage de cette quantité excrétée par les reins sous forme d'urine.

Dans la version la plus populaire de l'analyse de Zimnitsky, le niveau de créatinine et d'urée est également déterminé dans chaque portion d'urine.

En additionnant le volume de liquide excrété par les reins de 6 h à 18 h, puis de 18 h à 6 h, déterminez les valeurs des diurèses de jour et de nuit et comparez-les.

En comparant la densité relative de l'urine (MPO) dans toutes les portions, ils découvriront laquelle d'entre elles est maximale et laquelle d'entre elles est minimale; calculez ensuite la plage de ses oscillations. Plus elle est grande, meilleure est la fonction de concentration des reins, et inversement.

Sur la fiche de résultats de l'analyse, l'assistant de laboratoire indique les valeurs obtenues et leur interprétation est effectuée par l'urologue.

Pour déterminer le niveau de densité de l'urine, il existe un appareil - uromètre, avec une pression définie. Lorsque vous le poussez un peu dans le cylindre avec l'urine, il affiche les valeurs réelles de la densité du fluide sur son échelle.

Cela ressemble à un uromètre pour déterminer la proportion d'urine

Échantillon Zimnitsky normal

Une étude sur Zimnitsky montre que les reins fonctionnent normalement chez l'adulte:

  • la quantité totale d'urine excrétée par jour est de 1,2 à 2,0 l;
  • la diurèse quotidienne représente 60 à 80% du liquide consommé au cours de cette période;
  • le volume de l'urine diurne correspond au volume de la nuit de 2: 1;
  • la diurèse augmente après la prise de liquide;
  • densité relative de l'urine dans tous les contenants - de 1,003 à 1,035;
  • dans au moins un des pots, le poids spécifique de l'urine doit être d'au moins 1,020.

Quelque chose comme ça est le résultat d'un échantillon de Zimnitsky

Chez les enfants, ces chiffres diffèrent quelque peu de ceux des adultes et dépendent de l'âge. Jusqu'à 10 ans, la quantité normale d'urine quotidienne est calculée à l'aide de la formule suivante: 600 + 100 * (n - 1). La valeur n correspond à l'âge en années. Par exemple, la diurèse d'un enfant de 5 ans devrait être: 600 + 100 * (5 - 1) = 1000 ml.

Après 10 ans, la quantité normale d'urine attribuée par jour est proche de celle des adultes.

Exemple de Zimnitsky. Comment est la collecte de l'urine, l'analyse de décodage. Quelles sont les causes des symptômes: polyurie, oligurie, hyposténurie, hyperstenurie, nycturie.

Le site fournit des informations générales. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation requise

Comment collecter l'urine pour l'échantillon Zimnitsky?

Pourquoi passer un test Zimnitsky?

La tâche principale du test de Zimnitsky est de déterminer la concentration de substances dissoutes dans l'urine. Nous remarquons tous que l’urine peut différer au cours de la journée en termes de couleur, d’odeur, de volume pendant la miction, de fréquence et de fréquence au cours de la journée.

En mesurant la densité de l'urine, il est possible de déterminer la concentration totale des substances qu'elle contient. La normale est la densité de l'urine égale à 1003-1035 g / l. L’augmentation de la densité indique la croissance des substances organiques qui y sont dissoutes, une diminution indique une diminution.

La composition de l'urine se compose principalement de composés azotés - produits de processus métaboliques de protéines dans le corps (urée, acide urique), de substances organiques, de sels. L'apparition dans l'urine de substances telles que le glucose, les protéines et d'autres substances organiques qui ne devraient normalement pas être excrétées de l'organisme indique la pathologie des reins ou celle d'autres organes.

Analyse d'urine selon Zimnitsky: collecte d'urine, interprétation des résultats, caractéristiques

Les reins excrètent de l'eau et des substances qui s'y dissolvent. Pour évaluer le travail et la fonctionnalité des organes, le thérapeute national S.S. Zimnitsky a proposé un échantillon spécial basé sur l'analyse de la densité de l'urine.

Qu'est ce que c'est

Le sang pénétrant dans les reins est filtré par des tubules spéciaux. En même temps, le liquide en excès diffuse et avec lui diverses amines, sels et autres substances.

La filtration primaire est remplacée par la seconde, ce qui permet d'absorber les composés utiles de l'urine dans le sang - par exemple, les protéines et les glucides.

L’essence de la méthode de Zimnitsky est de déterminer la densité du fluide excrété par le corps, son poids spécifique. Si les chiffres sont inférieurs ou supérieurs à la normale, les médecins parlent alors d'une modification de la concentration de l'urine et d'une violation de la fonction de filtration des reins.

L'analyse biochimique en profondeur dans cette étude n'est pas effectuée, mais avec un résultat positif de l'échantillon, des mesures supplémentaires sont possibles.

Pourquoi passer un test sur Zimnitsky?

Si le patient se tourne vers le néphrologue pour se plaindre de douleurs dans la région rénale, il est alors obligé de prescrire un test de sucre et de protéines dans les urines. En outre, ils effectuent un examen radiologique des organes excréteurs pour l'inflammation.

Mais il y a des cas où ces méthodes ne donnent pas de résultats. C'est à dire syndrome douloureux est présent et la cause de son apparition n’est pas connue.

Les caractéristiques physiques du fluide à extraire (volume et densité) clarifieront la situation. L’étude des échantillons d’urine selon Zimnitsky est considérée comme très informative et est prescrite aux patients suspectés de pyélonéphrite, d’insuffisance rénale ou de maladie cardiaque.

La technique n’est pas compliquée, mais le patient doit collecter l’urine toutes les 3 heures pendant une journée complète.

Algorithme pour la collecte d'urine dans Zimnitsky

Toute analyse médicale a une erreur. De plus, même avec une santé normale, une modification de la concentration en composés organiques et minéraux de l'urine est observée.

Par conséquent, afin d'obtenir les résultats les plus fiables possibles, il est nécessaire d'exclure les diurétiques, qui affectent considérablement les caractéristiques physiques du liquide, avant le jour précédant le prélèvement.

Algorithme de collecte d'urine

Il est également interdit au patient de manger des aliments qui augmentent la sensation de soif (salée et épicée), bien que vous ne deviez pas changer le mode de consommation habituel (1,5 à 2 litres par jour).

Comment collecter correctement l'analyse de l'urine Zimnitsky? Tout d’abord, préparez 8 réservoirs. Des récipients spéciaux peuvent être achetés à la pharmacie, mais des pots en verre ordinaires d’une capacité allant jusqu’à 0,5 litre conviendront. Ils sont numérotés et signés afin d'éviter toute confusion en laboratoire. Urine collectée selon cet algorithme:

  1. À 6 heures du matin, vidé dans les toilettes.
  2. Toutes les 3 heures, à partir de 9h00, collectez l'urine dans les pots appropriés.
  3. Les échantillons stockés dans le réfrigérateur.

Au total, vous obtenez 8 boîtes d’urine collectées à 9, 12, 15, 18, 21, 24, 3 et 6 heures. Si le patient n'a pas envie, le conteneur est simplement laissé vide.

Cependant, ils ne sont pas jetés et, avec les récipients remplis, ils sont livrés au laboratoire aux fins de recherche. Les spécialistes procéderont aux analyses nécessaires et décrypteront les données conformément aux normes établies.

Normes d'analyse d'urine à Zimnitsky

La densité de l'urine varie de 1,013 à 1,025. Cela signifie que dans certains pots, les chiffres seront plus élevés, dans d'autres, plus bas. En général, les résultats suivants sont considérés comme normaux:

  • volume quotidien d'urine ne dépasse pas 2 litres;
  • dans 2-3 cuves, la densité n'est pas inférieure à 1,020;
  • les portions quotidiennes sont 3 à 5 fois plus longues que la nuit;
  • le fluide de sortie est consommé à 60-80%;
  • aucun indicateur supérieur à 1 035.

Lors de l'analyse d'urine pour Zimnitsky, le décodage des résultats dépend en grande partie du respect des règles de la clôture. Si le patient a bu trop d'eau, alors il sortira au-dessus de la norme. Mais le manque de liquide entraînera également des erreurs dans l’étude. Par conséquent, le jour de l'échantillonnage, il est nécessaire de se concentrer sur la tâche afin de ne pas avoir à répéter la procédure.

Interprétation des tests d’urine selon Zimnitsky, tableau

Ainsi, le patient a rassemblé le matériel et l'a envoyé au laboratoire, les experts ont effectué des expériences et ont reçu certaines informations. Et ensuite? Identifiez les indicateurs de conformité de l'analyse d'urine à la norme de Zimnitsky. Le tableau montre clairement les maladies caractéristiques de divers écarts.

2. insuffisance rénale.

3. les maladies cardiaques.

2. maladies du sang.

4. Diabète.

Diabète (sucre et non sucre).

2. les maladies cardiaques.

2. les maladies cardiaques.

Le tableau affiche de brèves informations de diagnostic. Un examen plus détaillé des causes de la violation de la densité de l'urine aidera à comprendre le problème.

Insuffisance rénale

Si le patient souffre d'insuffisance rénale depuis plusieurs années, les organes excréteurs perdent tout simplement leur capacité à remplir normalement leurs fonctions.

Les symptômes associés sont souvent une détérioration générale de l'état de santé et une sensation de soif constante, ce qui entraîne une augmentation de l'apport liquidien et, par conséquent, une faible densité urinaire et un important retrait quotidien.

Inflammation rénale

Une inflammation des reins bilatérale ou unilatérale réduit également la fonctionnalité des organes en raison de l'hyperplasie pathologique survenue.

Accompagné de douleurs dans la région lombaire et de la fièvre, l’échantillon de Zimnitsky est réalisé pour clarifier (confirmer le diagnostic).

Des analyses biochimiques supplémentaires démontrent une augmentation de la concentration en protéines, ce qui indique également une violation du processus de filtration.

Pathologies cardiaques

Le corps est un. Et si les médecins diagnostiquent un dysfonctionnement des reins, ce fait permet de contrôler l'activité cardiaque. Et souvent, les soupçons sont confirmés sur l'électrocardiogramme.

Une pathologie cardiaque congénitale ou acquise entraîne une perturbation du flux sanguin et des changements de pression dans les vaisseaux, ce qui se répercute naturellement dans le processus de filtrage: le volume et la densité du liquide excrété diminuent sensiblement et la nuit, une personne est dérangée par de fréquentes envies d'aller aux toilettes.

Le diabète

Si les reins ne réagissent pas suffisamment au glucose, les médecins soupçonnent un diabète. Cette maladie est également caractérisée par la soif, une augmentation de l'appétit et d'autres signes.

Cependant, la densité élevée de l'urine et une grande quantité d'hémoglobine glyquée dans le sang constituent les points clés.

Diabète insipide

Le diabète insipide est un danger considérable. En fait, il s'agit d'une insuffisance endocrinienne, qui se traduit par une déficience en l'une des hormones de l'hypothalamus - la vasopressine.

C'est précisément sa carence qui entraîne une élimination excessive de liquide du corps, qui s'accompagne d'une diminution de la densité de l'urine. De plus, une personne est très tourmentée par la soif et le besoin d'aller aux toilettes revêt un caractère pathologique.

Glomérulonéphrite

Lorsque la glomérulonéphrite révèle une faible perméabilité des glomérules rénaux. Cela complique naturellement le processus de diffusion, et donc l’absorption inverse de composés dans le sang est perturbée - l’urine acquiert une densité supérieure à 1,035.

De plus, les tests démontrent souvent la présence de globules rouges et de protéines dans les échantillons.

Caractéristiques pendant la grossesse

Cependant, les protéines urinaires ne sont pas nécessairement pathologiques. Par exemple, pendant la grossesse, une femme souffre de toxémie, ce qui provoque une violation de la filtration des protéines.

De plus, la croissance fœtale entraîne une augmentation de la pression et de la charge fonctionnelle sur les reins. Après la naissance, la situation avec les organes excréteurs et autres se normalise.

Maladies du sang

Les maladies du sang associées à des modifications qualitatives et quantitatives des éléments formés - en particulier les globules rouges - sont considérées comme beaucoup plus dangereuses.

Un plasma excessivement dense selon la loi de diffusion libère plus de composants dans l'urine, ce qui augmente sa densité. Si une personne souffre d'anémie, les reins souffrent notamment d'insuffisance d'oxygène, ce qui affecte directement la fonctionnalité.

Conclusion

L'analyse d'urine selon Zimnitsky est effectuée à titre de diagnostic principal. La méthode est considérée comme très informative et un résultat positif de l’échantillon justifie un examen plus détaillé des reins, du cœur et du sang.

Qu'est-ce que l'analyse de l'urine Zimnitsky

Nous devons souvent passer des tests, dont les principaux sont l'analyse d'urine et le sang. Cependant, une telle analyse ne suffit pas, et il est très difficile de poser un diagnostic précis sur la base d'une analyse générale. Si le médecin pense qu'il reste un processus inflammatoire dans le corps, il peut demander des recherches supplémentaires, notamment un test d'urine de Zimnitski, qui aide à déterminer les maladies du système rénal ou la présence d'inflammation dans le système urinaire.

L'essence de l'étude

Selon Zimnitsky, l’essence de l’échantillon est d’établir la concentration des éléments dilués dans l’urine. L’analyse elle-même inclut le diagnostic des indicateurs à trois niveaux:

  1. densité de la consistance de l'urine;
  2. la quantité d'urine émise par jour;
  3. la distribution du volume d'urine dans la journée.

Le système rénal est d'une grande importance dans nos vies, en éliminant les substances toxiques du sang et en retardant celles qui sont nécessaires. La capacité du système rénal à concentrer l'osmose puis à diluer l'urine dépend directement de la régulation neurohumorale, du canal rénal et des propriétés rhéologiques du sang. Toute déviation dans l'un de ces liens entraîne un dysfonctionnement du système rénal.

Algorithme d'action

La question la plus importante à laquelle le patient est confronté est de savoir comment passer une analyse à Zimnitsky, à savoir comment collecter l'urine. L’étude de l’urine selon Zimnitsky suggère la collecte initiale d’urine, qui est l’un des traits distinctifs de ce type d’analyse. L’enquête n’implique ni régime alimentaire particulier, ni restrictions quant à la consommation de liquides: la seule condition est de ne pas consommer de liquides plus que dans la vie quotidienne: 1,5 à 2 litres par jour suffiront. Préparer le patient implique également de laver les organes génitaux avant chaque miction, et le contenu des pots ne doit jamais être mélangé! Le patient doit savoir exactement comment prélever correctement un échantillon, selon Zimnitsky. Pourquoi C’est ce qui affecte grandement la qualité des indicateurs et donc l’efficacité des médicaments prescrits par la suite.

Pour passer l'analyse sur Zimnitsky, nous avons besoin de:

  1. Huit bocaux d'urine stérilisés;
  2. Réveil ou minuterie, pour ne pas rater le moment où l'échantillon est prélevé;
  3. Un cahier où vous entrerez les résultats concernant les paramètres de la quantité que vous buvez pendant la journée, y compris le liquide provenant de soupes ou de café.

Algorithme d'échantillonnage d'urine

  1. Tout d’abord, vous devez vous rendre aux toilettes à six heures du matin, mais cet échantillon n’a aucune valeur médicale - il contient trop de dilution;
  2. Le prochain test de Zimnitsky implique la miction à une certaine heure toutes les trois heures (pour chaque échantillon, vous devez utiliser un nouveau pot). La prochaine fois, pour recueillir l’analyse, vous devrez vous rendre aux toilettes à 9 heures et le dernier huitième test aura lieu à six heures du matin le lendemain. Il existe une option plus simple pour réussir le test - dans ce cas, la miction est prescrite toutes les quatre heures.
  3. Dans un cahier, il convient de noter la quantité de fluide consommée et son écoulement;
  4. Les tests recueillis doivent être conservés au réfrigérateur.
  5. Les règles de collecte d'urine de Zimnitsky impliquent que si vous ne souhaitez pas aller aux toilettes lorsque vous avez besoin d'uriner, le collecteur d'urine reste vide et si vous souhaitez aller aux toilettes à l'avance, vous devez uriner dans une collecte séparée.

Dans la matinée, après la dernière miction de l'échantillon de Zimnitsky, l'ensemble de la collection de boîtes de conserve, accompagné d'une feuille remplie, est livré au laboratoire.

Déchiffrer l'analyse d'urine dans des conditions normales:

  1. le volume principal de l'urine 1500-2000 ml;
  2. La proportion de fluide consommée au cours de la journée par rapport au volume d’urine produit est de 65 à 80%;
  3. Le rapport entre la quantité d’urine diurne et la quantité nocturne de 2,5 / 1,5
  4. La densité de l'urine - 10/0 g / l;
  5. Densité dans tous les conteneurs -1035 g / l

Types de déviations

Hypoisosténurie (faible densité)

Si, au cours de l’essai, selon Zemnitsky, il est déterminé que la consistance de l’urine dans chacun des pots est inférieure à 1012 g / l, cette composition indique une faible densité et est appelée hyposténurie. Cette condition est considérée comme la cause des pathologies suivantes:

  1. Stades tardifs de l'insuffisance rénale (amyloïde rénale chronique, glomérulonéphrite);
  2. Insuffisance cardiaque (3-4 degrés);
  3. Le diabète

Hyperstenurie (haute densité);

Contrairement à la version précédente, une densité élevée d'urine (supérieure à 1035 g / l) témoigne d'une hyperstenurie. Le test de Zimnitsky permet de révéler les pathologies suivantes:

  1. Le diabète sucré;
  2. Toxicose de grossesse;
  3. L'anémie falciforme.

Polyurie (faible quantité d'urine)

L'analyse d'urine selon Zimnitsky permet d'analyser ce facteur et d'identifier les principaux paramètres de dysfonctionnement relatifs au travail des reins ou du système urinaire. La quantité d’urine émise par jour est inférieure à 1 500 ml et est considérée comme réduite - c’est dans la plupart des cas le facteur déterminant pour diagnostiquer les écarts tels que:

  1. insuffisance cardiaque;
  2. altération de la fonction rénale.

Nocturie (grande quantité d'urine)

À l'état stable, le rapport entre l'urine émise pendant la nuit et le jour est respectivement de 2/3 et 1/3. Si le volume a augmenté, cela peut bien indiquer la présence de problèmes cardiaques ou d'une insuffisance rénale.

Bien sûr, il existe différents critères de collecte d'urine pour Zemnitsky en fonction de la catégorie du patient: femmes enceintes, personnes âgées et enfants, mais la plupart d'entre eux s'inscrivent dans ces cadres. La définition et l'intégration de ces analyses sont effectuées par un néphrologue, qui prescrit ensuite les préparatifs nécessaires.

Déviations générales

L'analyse d'urine selon Zemnitsky vous permet d'identifier un certain nombre de certaines anomalies associées aux systèmes urinaire et rénal. Bien entendu, cette analyse ne suffit pas, à elle seule, pour déterminer, par exemple, la présence d'une insuffisance cardiaque. Par conséquent, en cas de divergences notables, des études supplémentaires peuvent être prescrites pour diagnostiquer avec précision la maladie.

Analyse d'urine selon Zimnitsky

Le test de Zimnitsky permet d’évaluer la fonction de concentration des reins, c.-à-d. la capacité des reins à se concentrer et à diluer l'urine. Pour effectuer l'étude, le patient pendant la journée recueille l'urine toutes les 3 heures (seulement 8 portions). En laboratoire, on estime la quantité et la densité relative de l'urine dans chacune des portions de 3 heures, les diurèses quotidiennes, diurnes et nocturnes.

Normale chez l'adulte, les fluctuations du volume d'urine dans des portions individuelles vont de 40 à 300 ml; les fluctuations de la densité relative de l'urine entre les valeurs maximale et minimale ne doivent pas être inférieures à 0,012–0,016 g / ml. Des variations journalières importantes de la densité relative sont associées à la capacité des reins à se concentrer ou à diluer l'urine, en fonction des besoins en constante évolution du corps.

La fonction de concentration normale des reins est caractérisée par la capacité d'augmenter la densité relative de l'urine au cours de la journée jusqu'à des valeurs maximales (supérieures à 1020 g / ml), et la dilution normale correspond à la possibilité de réduire la densité relative de l'urine au-dessous de la concentration osmotique (osmolarité) du plasma sans protéines, égale à 1010–1012 g / ml.

Indications d'étude

  • Signes d'insuffisance rénale;
  • glomérulonéphrite chronique, pyélonéphrite;
  • l'hypertension;
  • diagnostic de diabète insipide.

Prélèvement d'échantillons et conditions de conservation

Urine quotidienne. L'urine de recherche est collectée dans des récipients séparés toutes les 3 heures, y compris la nuit (seulement 8 portions).

Le jour de l'étude, la consommation excessive de liquide n'est pas autorisée, il est nécessaire d'exclure la consommation de diurétiques.

  • diurèse quotidienne (quantité totale d'urine attribuée par jour);
  • diurèse quotidienne (volume d'urine de 6 h à 18 h (1 à 4 portions));
  • diurèse nocturne (volume d'urine de 18h à 6h (5 à 8 portions));
  • la quantité d'urine dans chacune des portions de 3 heures;
  • la densité relative de l'urine dans chacune des portions de 3 heures.
  • augmentation de l'apport hydrique;
  • utilisation de diurétiques osmotiques;
  • maladies du rein (insuffisance rénale chronique, pyélonéphrite chronique, polykystose rénale, acidose tubulaire distale);
  • diabète insipide;
  • diverses formes d'hypoaldostéronisme;
  • sarcoïdose, myélome.

Volume d'urine

Chez une personne en bonne santé, environ 3/4 (65 à 80%) du liquide consommé est normal pendant la journée.

Polyurie - la libération de plus de 2000 ml d'urine par jour, les causes peuvent être:

  • hyalin (avec l'imposition de globules rouges, de leucocytes, de cellules épithéliales rénales, de masses granulaires amorphes);
  • granulaire;
  • cireux;
  • pigment;
  • épithélial;
  • érythrocyte;
  • les leucocytes;
  • gras

Oligurie - excrétion de moins de 400 ml d'urine par jour, les causes peuvent être:

  • limiter l'apport en liquide;
  • perte de liquide accrue (transpiration accrue, diarrhée abondante, vomissements incontrôlables);
  • œdème d'origine différente (insuffisance cardiaque, dysfonctionnement rénal).

Anurie - 200 à 300 ml et moins d'urine par jour ou cessation complète de l'excrétion de l'urine, les causes peuvent être:

  • anurie sécrétoire:
  • violation de la filtration glomérulaire (choc, perte de sang aiguë, urémie).
  • anurie excrétoire:
  • violation de la séparation de l'urine dans l'urètre;
  • dysfonctionnement de la vessie.

Diurèse jour et nuit

Normalement, chez une personne en bonne santé, il existe une prédominance distincte (environ deux fois) de la diurèse diurne au cours de la nuit.

Nocturie - l’égalité ou la prévalence de la diurèse nocturne le jour, les raisons peuvent être:

  • insuffisance cardiaque;
  • altération de la concentration de la fonction rénale.

Densité d'urine relative

L'hyposténurie - une faible densité d'urine (dans l'une ou l'autre des portions, la densité de l'urine ne dépasse pas 1 012–1 013 g / ml) indique une violation de la capacité de concentration des reins, la cause pouvant être:

  • insuffisance rénale chronique;
  • insuffisance cardiaque;
  • diabète insipide.

Hypoisosténurie - La densité de l’urine dans chaque portion de l’échantillon de Zimnitsky ne dépasse pas 1,009 g / ml et reste pratiquement inchangée tout au long de la journée. La cause peut être une insuffisance rénale sévère.

L'hyperisosténurie est une proportion constamment élevée d'urine, la cause peut être:

  • le diabète;
  • glomérulonéphrite aiguë ou chronique;
  • toxicose des femmes enceintes;
  • syndrome néphrotique.

SUR LES CONTRE-INDICATIONS POSSIBLES, IL EST NÉCESSAIRE DE CONSULTER LE SPÉCIALISTE

Copyright Institut central de recherche en épidémiologie FBUN, Rospotrebnadzor, 1998-2019

Analyse d'urine selon Zimnitsky

Malgré tous les avantages d'une analyse d'urine générale, il ne donne qu'une idée de l'état des reins à un moment donné et ne reflète pas les changements survenus dans leur travail sous l'influence de divers facteurs. Dans le but de compenser cette carence, les scientifiques ont développé d'autres méthodes de recherche sur l'urine, qui donnent une image plus large du travail de cet organisme. L'une de ces méthodes est l'analyse de l'urine selon Zimnitsky.

Cette analyse permet d’étudier en profondeur la fonction excrétrice et de concentration des reins tout au long de la journée - avec l’aide d’une étude générale traditionnelle, l’étude de ces indicateurs des organes d’excrétion est presque impossible. Bien que cette analyse soit plus compliquée à réaliser et apporte certains inconvénients à une personne, les informations ainsi obtenues apportent une contribution inestimable au diagnostic de divers troubles rénaux.

Comment se fait l'étude?

L'analyse d'urine selon la méthode de Zimnitsky nécessite une préparation suffisamment approfondie.

  • La veille de l'étude, huit réservoirs sont préparés. Habituellement, sur chacun d'eux, le nom et le prénom de la personne, la date d'analyse et l'heure de miction sont écrits - 9h00, 12h00, 15h00, 18h00, 21h00, 00h00, 03h00, 6h00.
  • Un journal est préparé où la quantité de fluide consommée est indiquée.
  • Au moins un jour est l’annulation de la prise de préparations pharmaceutiques affectant directement ou indirectement le travail des reins. À cette fin, la personne doit informer le médecin traitant de tous les médicaments qu’elle prend. La décision sur la nécessité de les annuler dans ce cas est prise par un spécialiste.
  • Directement le jour du test, le sujet devrait vider sa vessie à six heures du matin. Après toutes ces manipulations et préparations, vous pouvez commencer à collecter du matériel pour analyse.

L’essence de cette méthode de diagnostic est qu’une personne, à partir de neuf heures, collecte toute l’urine dans des récipients préparés. La première partie est collectée dans un bocal avec l'indication "9:00". La prochaine miction doit être faite à douze heures dans le récipient suivant et ainsi de suite tout au long de la journée. Il est interdit de célébrer un petit besoin pas dans un conteneur ou à un autre moment - seulement toutes les trois heures. S'il est impossible de collecter l'urine à l'heure convenue en raison de son absence, le pot reste vide et la prochaine miction doit être effectuée trois autres heures plus tard dans le récipient suivant.

Dans le même temps, il est nécessaire que la personne ou le professionnel de la santé attitré conserve des enregistrements du liquide reçu. Il est important de prendre en compte la forte teneur en eau dans les premiers plats, certains fruits et légumes. Les numéros obtenus sont consignés dans un journal préparé. Après la dernière collecte d'urine (à six heures du matin du lendemain), les huit récipients sont livrés au laboratoire pour examen.

Déchiffrer les résultats d'analyse

Le décodage de l'analyse d'urine selon Zimnitsky est différent en ce que la qualité des résultats de cette étude n'est pas des chiffres particulièrement spécifiques, mais leur rapport entre eux. Ils reflètent la concentration et les fonctions excrétoires des reins. Chez une personne en bonne santé, le travail de ces organes subit certaines fluctuations tout au long de la journée, ce qui affecte les propriétés de l'urine. Pour diverses violations, ces fluctuations peuvent changer ou se lisser, ce qui est clairement visible dans cette analyse.

Brève description des indicateurs d'analyse pour Zimnitsky

La diurèse quotidienne est la quantité d'urine excrétée par jour. Dans cette étude, il est déterminé en additionnant simplement les volumes de liquide des huit portions. La quantité de diurèse dépend de la quantité de liquide absorbée, du travail des reins, de l'état du corps et des niveaux hormonaux. L'indice de diurèse normal chez l'adulte est compris entre 1 200 et 1 700 ml. Réductions vers le haut ou vers le bas peuvent parler de divers types de troubles et de lésions des reins ou de l'organisme dans son ensemble.

Le rapport entre la diurèse et la quantité de liquide acceptée - ce critère est trouvé en comparant le volume quotidien d'urine avec les données du journal, qui indiquent la quantité de liquide qu'une personne a bu par jour au cours de l'étude. Normalement, la quantité de diurèse est légèrement inférieure à la quantité d’eau qui est entrée dans le corps - elle est de 75 à 80%. Le reste du liquide quitte le corps par la transpiration, la respiration et d'autres mécanismes.

Le ratio diurèse nocturne et diurne - il est important de déterminer les indicateurs comme celui-ci, il est important de noter l'heure de la miction dans les réservoirs de collecte. Normalement, pendant la journée, les reins travaillent beaucoup plus activement que la nuit. Ainsi, chez une personne en bonne santé, le volume de la diurèse diurne est environ trois fois celui d'une nuit. En cas de dysfonctionnement des reins, ce ratio peut ne pas être respecté.

Le volume de la miction est normalement d'environ 60-250 ml. Les autres valeurs de cet indicateur indiquent le travail instable des organes d'excrétion.

La différence maximale entre les volumes de miction - au cours de la journée, la quantité d'urine excrétée à la fois devrait changer. De plus, la différence entre les valeurs de volume les plus élevées et les plus faibles au cours de la journée doit être d’au moins 100 ml.

La densité (densité) de l'urine est l'un des indicateurs les plus importants de l'analyse de Zimnitsky, qui caractérise la capacité des reins à accumuler divers sels et produits métaboliques dans l'urine - c'est l'essence même de la fonction de concentration des organes d'excrétion. Les valeurs normales pour ce critère sont les nombres 1,010 - 1,025 g / ml.

La différence de densité maximale dans les différentes portions - ainsi que le volume d'urine, son poids spécifique devrait changer. La valeur minimale de cette différence est de 0,010 g / ml. En règle générale, chez une personne en bonne santé, l'urine dégagée la nuit est plus concentrée (entre 21h00 et 15h00).

Selon Zimnitsky, malgré l’apparence difficile de l’analyse des urines, il s’agit de la méthode la plus précise et à la fois peu invasive pour étudier l’état fonctionnel des reins. C’est pourquoi il n’a pas perdu de sa pertinence depuis des décennies et continue d’être utilisé par des spécialistes de nombreux pays.

Analyse d'urine selon Zimnitsky - comment collecter et que l'analyse montre

Transition rapide sur la page

Analyse d'urine selon Zimnitsky - un échantillon qui permet à la méthode la plus simple d'évaluer plusieurs paramètres de la santé rénale à la fois.

Parallèlement, l’étude permet d’effectuer des diagnostics différentiels entre diverses maladies, aussi bien des reins que d’autres organes et systèmes, qui se manifestent par des troubles de la miction.

Cette analyse est souvent utilisée en endocrinologie, car c'est dans cette zone que les lésions rénales secondaires et les changements dans l'urine se produisent le plus souvent. Aussi souvent recours à l'analyse de l'urine Zimnitsky en cardiologie, urologie et néphrologie, tout au plus pour contrôler la diurèse quotidienne.

Le test de Zimnitsky est l’un des tests de diagnostic de l’urine utilisé pour évaluer les fonctions excrétoires, de concentration et dilatable des reins.

Pourquoi dépenser un échantillon d'urine Zimnitsky?

Des recherches sont nécessaires pour suivre l'évolution de la maladie et / ou l'efficacité de leur traitement. Diverses maladies peuvent entraîner des modifications des propriétés de l'urine et de son volume. Parmi les pathologies pour lesquelles un échantillon de Zimnitsky est présent:

  • Insuffisance rénale.
  • Maladies chroniques inflammatoires des reins.
  • La défaite du bassin - XP. pyélonéphrite.
  • Inflammation des glomérules - xp. glomérulonéphrite.
  • Cardiopathie hypertensive.
  • Le diabète.

Toutes ces maladies, d'une manière ou d'une autre, affectent la performance des reins, ce qui se reflète dans la quantité d'urine libérée (par jour) et ses propriétés physico-chimiques. Parce que Le test de Zimnitsky vise directement à cela: il donnera le maximum d'informations nécessaires au médecin sans recourir à des méthodes de recherche plus dangereuses.

Préparation pour l'analyse d'urine Zimnitsky

Avant l'analyse de l'urine devrait maintenir un régime de consommation normal et un régime alimentaire normal. Il est strictement interdit de prendre de grandes quantités de liquide, car cela affecte le résultat. Dans la modération devrait utiliser tous les fluides, y compris:

  • Boire de l'eau.
  • Café, thé
  • Potages, bortsch, bouillons, etc.
  • Moyens pour l'administration intraveineuse - nat. solution, glucose, drogue.

De plus, les médicaments diurétiques et antidiurétiques doivent être complètement exclus à la veille et le jour du test.

Comment collecter l'urine pour Zimnitsky?

Un volume complet d’urine du patient en une journée (24 heures) est nécessaire pour mener une étude à grande échelle.

La collecte des analyses commence à 9 heures. Après son réveil, le patient doit uriner dans les toilettes en vidant complètement la vessie, car pour l'authenticité à 9h00, il doit être complètement vide.

De plus, à partir de 9 heures, il est nécessaire de collecter toute l’urine du patient, en la divisant en 8 portions. Ces portions sont collectées pendant 24 heures, avec un intervalle de 3 heures pour chaque portion. Cela ressemble à ceci: 1ère portion - de 9h à 12h, 2ème - de 12h à 15h, etc.

Chaque partie est collectée dans un réservoir à vide (tube) stérile séparé, nécessaire pour déterminer avec précision la quantité d'urine libérée.

Si le patient n'a pas eu envie d'uriner pendant 3 heures, le récipient reste vide. Surtout pour la collecte de l'urine la nuit, le patient n'a pas à se lever.

Au bout de 24 heures, les 8 éprouvettes sont envoyées au laboratoire et leur attribuent le numéro de la portion, la quantité d’urine (en millilitres) et l’intervalle de temps pendant lequel elle a été collectée. Température de transport et de stockage du tube: de + 2 ° C à + 24 ° C.

Technique de collecte d'urine

Il est important de suivre la technique de collecte d'urine pour la réalisation de l'échantillon de Zimnitsky, car sa quantité et ses propriétés biochimiques jouent un rôle majeur dans cette analyse.

  1. Préparer un tube à vide.
  2. Dans un récipient contenant de l’urine pré-collectée, abaissez le bout fin du support et mélangez-le.
  3. Sans retirer le support du conteneur, appuyer contre son fond avec un tube à essai.
  4. Placez le capuchon du tube sur l'aiguille du support, sans le retirer du tube.
  5. Appuyez avec un peu d’effort pour que l’aiguille perce le couvercle.
  6. Remplir progressivement le tube.
  7. Retirez le tube rempli du support.

Que peut montrer l'analyse d'urine Zimnitsky?

Le déchiffrement de l’analyse d’urine selon Zimnitsky a pour but d’évaluer la quantité d’urine, le ratio de son écoulement à différents moments de la journée et de déterminer sa densité relative.

Diurèse quotidienne

La diurèse quotidienne est la quantité totale d’urine que le patient excrète pendant 24 heures. Normalement, c'est:

  • 1-2 litres pour les hommes.
  • 1-1,6 litres - chez les femmes.

Le volume d'une seule miction chez une personne en bonne santé varie de 30 à 350 ml.

En estimant la diurèse quotidienne, vous pouvez identifier les déviations suivantes:

  • Oligouria - diminution du volume des excréments quotidiens - la diurèse quotidienne varie de 300 à 400 ml. Cette manifestation se produit dans de telles maladies - insuffisance rénale, glomérulonéphrite, pyélonéphrite, syndrome hémolytique, néoplasmes bénins et malins.
  • Polyurie - augmentation de la diurèse quotidienne sur 2n. Ce phénomène se produit dans de telles pathologies - diabète sucré et diabète insipide, inflammation primaire des glandes parathyroïdes, hyperaldostéronisme primaire.
  • Anurie - une nette et forte diminution de la diurèse, inférieure à 300 ml par jour. Se produit avec les mêmes maladies que l'oligorurie, mais déjà dans les derniers stades de développement.

Lors de l'évaluation de la diurèse quotidienne, vous devez également vous concentrer sur la quantité de liquide bue par le patient. Normalement, la quantité d'urine excrétée devrait laisser 65 à 75% du volume consommé.

Le rapport diurèse de jour et de nuit

Normalement, la proportion de diurèse quotidienne varie de 2/3 à par jour. En définissant cette relation, vous pouvez détecter un symptôme tel que la nycturie.
La nycturie est une augmentation de la quantité de diurèse nocturne au cours de laquelle le patient excrète la même quantité la nuit ou même plus d'urine que le jour.

L’apparition de ce symptôme indique une diminution de la concentration urinaire au niveau des reins et n’apparaît que dans de rares cas en tant que manifestation d’autres maladies, par exemple le diabète sucré.

Densité d'urine relative

La densité spécifique de l'urine est la quantité de substances qui y sont dissoutes, principalement des sels et de l'urée. La norme physiologique varie de 1006 à 1026 le jour, alors que cet indicateur est beaucoup plus élevé le matin que le soir et la nuit.

Les modifications de la densité de l'urine et de ses fluctuations quotidiennes peuvent être caractérisées par les symptômes suivants:

  • L'hyposténurie est une diminution de la densité de l'urine dans toutes les portions inférieures à 1010-1012. Dans le même temps, le poids spécifique du plasma sanguin est supérieur à celui de l'urine. Se produit avec de telles maladies - insuffisance rénale chronique, pyélonéphrite, diabète insipide.
  • L'isénurie est une diminution de l'amplitude des fluctuations de la densité de l'urine pendant le jour et la nuit (entre 10 h 10 et 10 h 15). Cette manifestation se produit dans l'insuffisance rénale.
  • Hypoisosténurie - combinaison d’une faible densité relative de l’urine et de l’absence de ses fluctuations quotidiennes. La valeur du poids spécifique tout au long de la journée est 1008-1010. Se produit dans l'insuffisance rénale sévère.
  • Hyperstenurie - augmentation de la densité de l'urine entre 1024 et 1026. La densité de l'urine est supérieure à celle du plasma sanguin. Se produit avec de telles pathologies - diabète sucré, glomérulonéphrite, toxicose des femmes enceintes.

L'échantillon de Zimnitsky est une méthode simple pour étudier de nombreuses maladies se traduisant par des modifications du volume et de la densité relative de l'urine. Dans ce cas, il suffit au patient de respecter les règles de collecte de l'urine dans le tube à essai, ce qui rend la méthode très courante dans la pratique médicale.

Préparation combinée de phytolysine d'origine végétale: mode d'emploi, prix et avis des patients

Diagnostic et traitement de la tuberculose rénale et des voies urinaires