Si l'urine sent l'ammoniac: qu'est-ce que cela signifie?

Un adulte en bonne santé soumis à un régime alimentaire et à un régime de boisson normaux alloue de un litre et demi à deux litres d’urine par jour. Dans des conditions idéales, ce liquide transparent de différentes nuances de jaune n'a pratiquement aucune odeur.

Cependant, dans certaines conditions, il y a une odeur d'ammoniac d'urine - et ensuite souvent de confusion et d'anxiété. En particulier, l'urine sent souvent l'ammoniac chez les femmes - il y a de nombreuses raisons à cela et ce n'est pas toujours un signe de maladie. Mais vous ne devez pas traiter ce phénomène à la légère, vous devez comprendre les processus qui se déroulent dans le corps et les raisons qui peuvent entraîner une modification de l'odeur de l'urine - pour vous assurer qu'il n'y a pas de processus pathologique.

Causes physiologiques des odeurs

Pour un métabolisme normal, un adulte doit consommer environ trois litres de liquide par jour, dont au moins un litre et demi doit être de l’eau potable.

Dans ce cas, les systèmes cardiovasculaire et urinaire fonctionnent correctement et de manière appropriée.

L'ammoniac est un produit du métabolisme des protéines. Ce composé est toxique et se désintègre normalement dans les cellules du foie en composants neutres, qui sont excrétés par les reins sous forme de sels d'ammonium et d'urée.

Leur concentration dans les urines est faible, si bien que ces substances ont généralement une très légère odeur qui ne cause pas d'anxiété. Le problème se pose dans les cas où un dysfonctionnement survient à n'importe quel stade du métabolisme, dû à des causes naturelles ou à une maladie. Si l'urine sent l'ammoniac, qu'est-ce que cela signifie?

Une forte odeur d’ammoniac dans l’urine apparaît pour diverses raisons physiologiques:

  1. Une grande quantité d'aliments protéinés dans le régime alimentaire. Cela peut être une erreur aléatoire ou des régimes spéciaux qui sont tellement aimés par beaucoup de femmes - dans tous les cas, une grande quantité de protéines n'est pas toujours facilement transformée par le corps. Si le corps ne peut pas supporter rapidement cette charge, il y a une odeur désagréable d'urine rappelant l'ammoniac.
  2. Manque de liquide. Cela peut être à la fois un apport alimentaire insuffisant (moins de deux litres et demi en 24 heures) et une perte excessive - avec un effort physique intense, la chaleur et d’autres situations de transpiration intense. Dans de tels cas, une concentration accrue d'ammoniac et de ses dérivés confère à l'urine une odeur intense, ainsi qu'une couleur plus sombre que la normale.
  3. Prenez des médicaments et des produits. L'odeur inhabituelle de l'urine peut donner, par exemple, des vitamines du groupe B, des préparations de calcium et de fer, des suppléments diététiques, divers assaisonnements et épices, du raifort, de l'ail et autres.
  4. Miction prolongée. Si la vessie n’a pas été vidée pendant longtemps, les processus de décomposition des composés chimiques dans l’urine commencent, ce qui garantit la présence d’odeurs, notamment d’ammoniac.

L'odeur d'ammoniac peut aussi être causée par des changements hormonaux dans le corps.

La menstruation, la grossesse ou la ménopause peuvent modifier la composition biochimique des liquides dans le corps de la femme, ce qui entraîne une modification de l'odeur de l'urine.

Causes infectieuses du changement d'odeur

Cependant, l'odeur d'ammoniac n'est pas toujours provoquée par une cause naturelle. Dans de nombreux cas, diverses maladies sont à blâmer.

Le plus souvent chez les femmes, il est contagieux. Parmi eux se trouvent plusieurs des plus courants.

  • La cystite Une raison très commune. En raison des caractéristiques anatomiques - urètre court et large - l’infection pénètre facilement et rapidement dans la vessie, provoquant un processus inflammatoire. Douleurs dans le bas ventre et la région sus-pubienne, crampes et brûlures au moment de la miction, envies fréquentes, éventuellement de la fièvre et d’autres symptômes infectieux généraux, associées à un arôme désagréable et désagréable de l’urine ne posent généralement pas de difficulté à poser un diagnostic. Une analyse d'urine et une consultation médicale aideront à confirmer l'hypothèse.
  • Urétrite. Le plus souvent, elle est associée à une inflammation de la vessie et présente des symptômes similaires - comme dans le cas de la cystite, la douleur survient lors de la miction, l’urine peut devenir trouble, avec des impuretés de mucus et de sang. En outre, ces infections se produisent sur le fond des maladies inflammatoires des organes génitaux féminins.
  • Pyélonéphrite. La douleur et la lourdeur dans la région lombaire, la fièvre et les signes d'intoxication générale, le sang et d'autres impuretés dans l'urine - un processus inflammatoire dans les reins donne souvent à l'urine une odeur avec une touche d'ammoniaque.
  • Infections génitales. La chlamydia, la gonorrhée, mais aussi la gardnerellose, la candidose et même la tuberculose génitale - ces infections et d'autres, ainsi que des modifications de la flore bactérienne naturelle, peuvent modifier la composition et l'odeur de l'urine. Le plus souvent, cela se produit dans le contexte de changements de couleur, de composition et d'autres caractéristiques des pertes vaginales.

Une tendance similaire peut également être causée par une vaginose bactérienne non spécifique, souvent rencontrée chez les jeunes filles.

Vidéo: odeur désagréable d'urine

Autres causes d'odeur d'ammoniac

Le diabète sucré est le plus fréquent, entre autres raisons.

En raison de troubles métaboliques liés aux glucides et aux protéines, la filtration et la réabsorption dans les reins sont perturbées et l'urine acquiert des arômes inhabituels.

Les femmes diabétiques rencontrent le plus souvent l’odeur non seulement de l’ammoniac, mais également de l’acétone, signe de l’accumulation de corps cétoniques. Souvent, ce symptôme est la raison pour laquelle on a demandé des soins médicaux et un examen médical.

Une autre raison commune de l'apparition de l'odeur d'ammoniac est une variété de maladies du foie. Avec l'apparition d'une insuffisance fonctionnelle d'hépatocytes (cellules hépatiques), presque tous les niveaux des processus métaboliques, y compris le métabolisme des protéines, sont perturbés et l'ammoniac et d'autres métabolites s'accumulent. Habituellement, les maladies du foie sont accompagnées de démangeaisons cutanées, de douleurs et de lourdeur dans l'hypochondre droit, de jaunissement de la peau et de la sclérotique, d'urines foncées et de selles claires. Il est nécessaire d’examiner non seulement l’urine et les reins, mais également les tests sanguins biochimiques (appelés tests hépatiques), l’échographie hépatique et certains autres examens.

Le cancer est malheureusement aussi une cause assez commune. Le plus souvent, une odeur aussi forte et forte apparaît dans les cas avancés lors du processus de dégradation des tissus.

Les maladies génétiques héréditaires (par exemple, la phénylcétonurie) peuvent également entraîner une modification de l'odeur.

Traitement et prévention des troubles

Bien sûr, il est tout d'abord nécessaire de déterminer clairement la cause de l'odeur d'ammoniac chez une femme - dans la plupart des cas, seul un médecin qualifié peut le faire après un examen approfondi.

Un examen s'impose dans tous les cas de récurrence d'odeur en l'absence d'une cause physiologique évidente.

En cas de pathologies ou de maladies pathologiques, un traitement complet et complet est nécessaire pour la mise en œuvre de toutes les recommandations médicales. Les femmes enceintes doivent être particulièrement scrupuleuses à ce sujet, car l'absence d'examen en temps opportun et d'un traitement adéquat par tous les moyens modernes peut avoir des conséquences irréparables. Parfois, une odeur d'ammoniac apparaît chez les jeunes filles - le plus souvent, cela témoigne d'un manque de vitamine D et nécessite un traitement approprié après consultation d'un pédiatre.

Dans tous les cas, les recommandations de traitement incluent l'optimisation du régime de consommation, le contrôle de la nutrition (réduction de la quantité de protéines si nécessaire), une hygiène personnelle impeccable et des visites régulières aux toilettes. Dans le cas de l'identification de maladies inflammatoires et infectieuses, la prescription de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires, d'antispasmodiques et de pilules à effet diurétique sera nécessaire.

Au cours de la période de relance, de bonnes critiques ont reçu des remèdes populaires à base de composants de plantes - des accusations basées sur la camomille, l'achillée millefeuille, le persil, les graines d'aneth et autres. Dans de nombreux cas, les infusions et les décoctions à base de plantes, même dans la période aiguë de la maladie, permettent de ressentir un soulagement assez rapide et une diminution de l'odeur d'ammoniac urinaire. Les préparations à base de canneberge sont populaires et très efficaces - à la fois en pharmacie et en jus. Ils aident à arrêter rapidement les processus pathologiques, à «nettoyer» l'urine et à restaurer ses caractéristiques chimiques.

La principale mesure préventive consiste à adopter un mode de vie sain tout en maintenant l’observation et le contrôle obligatoires de la quantité de liquide consommée. Ce facteur est dans la plupart des cas crucial pour l’égalisation des causes physiologiques de l’odeur d’ammoniac urinaire.

Vidéo: Odeur désagréable d'urine - causes et symptômes

Pourquoi l'odeur d'ammoniac de l'urine chez les femmes

On ne peut pas dire que l'odeur inhabituelle d'urine chez les femmes est un phénomène rare. En outre, chaque jour, de nombreuses femmes déposent une telle plainte auprès de leur médecin. Les décharges dégageant une odeur d'ammoniac vous inquiètent sérieusement. Et c'est vrai!

Si l'urine a une odeur d'ammoniac ou d'acétone, cela signifie un certain trouble apparu dans le corps de la femme. Identifier de manière indépendante est irréaliste (si une femme, bien sûr, n’a pas les qualifications nécessaires). Par conséquent, les maladies qui provoquent un tel phénomène ne peuvent être déterminées que par un spécialiste. De plus, il est nécessaire d’appliquer immédiatement et de ne pas espérer que le corps lui-même résoudra le problème.

Seuls les conseils de professionnels et un certain nombre d'examens dans un laboratoire spécial pourront établir les raisons pour lesquelles les femmes ont une odeur d'ammoniac dans l'urine. Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux facteurs provoquant ce symptôme.

Odeur d'urine

Si l'urine dégage une odeur d'ammoniac, elle peut avoir des causes à la fois pathologiques et physiologiques naturelles. Il convient de noter que les organes sont responsables du processus d’excrétion de l’urine du corps:

Si l'un d'entre eux commence à fonctionner plus mal ou si des processus inflammatoires apparaissent, il se ressent immédiatement par un changement d'aspect et d'odeur de l'urine. Un tel phénomène est difficile à manquer.

L'apparition d'une forte odeur d'ammoniac est souvent accompagnée de saignement. Une odeur désagréable peut se produire avec une brûlure et une irritation dans le vagin. Dans certains cas, il y a des démangeaisons graves ou modérées.

L'odeur d'ammoniac dans l'urine des femmes est une conséquence de la concentration élevée de phosphate d'ammonium dans le corps. Cela se produit s'il y a de graves problèmes de santé.

Comprendre que la qualité et la composition de l'urine ont changé n'est pas difficile. Chez une femme en bonne santé, le liquide qui élimine les produits de décomposition du corps est soit jaune clair, soit ambré et n'a pratiquement aucune odeur. Plus on consomme d’eau et plus on visite les toilettes, plus l’urine est brillante. Si l'urine est trouble et dégage une odeur désagréable, quelle que soit la quantité de liquide bue par jour et de visites à la chambre des femmes, alors c'est une raison de s'alarmer.

Découvrez pourquoi l'urine a une forte odeur, aidera un spécialiste qualifié. En aucun cas, ne peut pas recourir à l'auto-traitement, basé sur les conseils d'amies "expérimentés". Avec cette réclamation, il convient de désigner un ensemble d’enquêtes, qui ne peuvent être réalisées qu’à l’aide d’équipements professionnels.

Causes physiologiques

Souvent, l'odeur d'ammoniac dans l'urine est causée par des processus complètement naturels se produisant dans le corps de la femme. Dans ce cas, il n'y a aucune raison de paniquer et tout est normalisé par lui-même. Facteurs physiologiques affectant la couleur de l'urine:

Le régime alimentaire contient un grand nombre d'aliments riches en protéines. Une fois dans le corps, les protéines sont décomposées en oligo-éléments - acides aminés. Celles-ci, à leur tour, émettent de l'ammoniac lors de la décomposition.
Retarder la miction. Avec un long séjour dans la vessie, l'urine change de couleur et acquiert une odeur désagréable. Ceci peut souvent être observé si vous devez vous abstenir d'aller aux toilettes (être en transport, en visite, lors d'une réunion importante). Une fois que la vessie est enfin vidée, un liquide sombre et fortement odorant en sort. Si vous vous abstenez d'uriner trop souvent, le risque de développer des maladies du système urinaire est élevé.

Consommation d'eau insuffisante. Si le corps ne reçoit pas une quantité adéquate de liquide pendant une longue période, la déshydratation commence. L'urine devient plus concentrée et en même temps dégage une odeur désagréable, mais a également une couleur plus foncée. En règle générale, l'arôme d'ammoniac en émane, mais dans certains cas, il y a une odeur d'acétone.

La période de menstruation est souvent accompagnée de l'apparition d'une mauvaise odeur et d'un changement de couleur dans l'urine. Le déséquilibre hormonal et la métamorphose survenant dans la microflore sont des causes typiques de l'apparition de phénomènes anormaux en physiologie. La même chose peut être observée pendant la ménopause.

La grossesse est caractérisée par des changements hormonaux, une hypotension et une déshydratation constante. Également pendant la période de gestation, le mode de vie change. Quant à la microflore, elle ne reste pas inchangée. Il est possible de ne pas faire attention à la couleur de l'urine car avec la combinaison de tous les facteurs énumérés ci-dessus, la couleur normale de l'urine est exclue.

La prise de certains médicaments contribue aux troubles métaboliques. L'odeur d'alcool, d'ammoniac et d'acétone, provenant de l'urine, est tout à fait normale après la prise d'un médicament contenant du calcium ou du fer. La même chose peut être observée après avoir pris certains groupes de vitamines.

Toutes les causes physiologiques de modification de l'état de l'urine ont des indicateurs caractéristiques:

  • courte durée;
  • normalisation rapide;
  • l'absence de douleur et d'autres signes de violations.

Sinon, les changements d'état de l'urine ont une cause pathologique.

Causes pathologiques

Si les facteurs naturels ci-dessus sont absents et que l'urine dégage toujours une odeur désagréable, cela indique l'influence négative de la pathologie en développement dans le corps. Les principales causes sont les maladies suivantes:

La cystite

L'odeur d'ammoniac dans l'urine est souvent due à des maladies inflammatoires de la membrane muqueuse de la vessie. En règle générale, la cystite se développe en raison de la pénétration d'infections, mais la cause en est souvent l'hypothermie habituelle (natation ou promenades hivernales dans des vêtements légers). Les symptômes de la pathologie dépendent de la forme de la maladie. Si le stade est chronique, la maladie se manifeste par des envies fréquentes, une douleur intense à la sortie de l'urètre, du sang dans l'urine et une lourdeur dans la vessie. Si la phase aiguë est révélée, il y a des crampes et des douleurs abdominales lors de la miction. Faiblesse possible. Il faut plus de temps pour uriner à cause de la douleur. La turbidité urinaire est un autre symptôme d'une forme aiguë de cystite.

Urétrite

La cause la plus courante d'inflammation du système urinaire est l'entrée d'agents pathogènes. La manifestation de la maladie est la réduction de la douleur, ainsi que des modifications des caractéristiques de l'urine.

Pyélonéphrite

Processus inflammatoires dans le rein causés par une infection. Outre les modifications des caractéristiques du fluide qui élimine les produits de décomposition de l'organisme, des symptômes tels que fièvre, frissons et maux de dos sont observés. Lorsque l'inflammation des reins ne sont pas exclus, et des troubles de la miction.

Maladies sexuellement transmissibles

L'infection et l'odeur désagréable de l'urine sont deux composantes interdépendantes. Les changements se produisent en raison d'une inflammation des organes urinaires.

Le diabète

Lorsque cette maladie augmente le contenu des corps cétoniques. En outre, la cause du changement d'odeur est la déshydratation permanente, l'un des principaux symptômes.

L'hépatite

Dans les lésions infectieuses du foie, les caractéristiques de l'urine changent. Il fait noir et ce regard se maintient pendant toute la durée de la maladie.

Trouble métabolique

Une autre raison commune. Le disbolisme provoque diverses anomalies qui se produisent dans le corps. Ceci s'applique également aux modifications des propriétés de l'urine.

La tuberculose et la pathologie oncologique sont également des facteurs de changement de couleur et d'odeur. N'oubliez pas que le traitement de ces maladies se fait souvent de manière médicale. Les drogues, comme on l'a déjà mentionné, contribuent au changement de couleur et d'odeur de l'urine. Elle peut commencer à sentir l'acétone ou l'ammoniac.

En pathologie, une grande quantité de phosphate d'ammonium s'accumule, ce qui conduit à ces métamorphoses.

Urine ammoniacale pendant la grossesse

Presque toutes les femmes en âge de procréer remarquent des changements dans les propriétés de l'urine. Elle commence à sentir mauvais et change de couleur. Ça fait peur à beaucoup. Les statistiques montrent que dans la plupart des cas, il n'y a pas de danger pour la santé, et ces manifestations ont les raisons suivantes:

  • des changements hormonaux se produisent dans le corps;
  • déshydratation persistante due à l'absorption d'eau élevée par le bébé;
  • l'utilisation de certains groupes de vitamines.

Mais tout n’est pas toujours expliqué par les facteurs énumérés. La décoloration et l'odeur de l'urine sont souvent un précurseur des maladies en développement.

Pendant la grossesse, les uretères sont comprimées, ce qui contribue à la rétention urinaire prolongée. Ces conditions sont favorables à l’apparition de bactéries nocives. Ils contribuent à leur tour au développement d’infections.

Le diabète gestationnel peut également provoquer une décoloration de l'urine et des odeurs. Cela semble dû à une production d'insuline insuffisante. Ce phénomène est dû à la libération importante de diverses substances nécessaires au développement du bébé. Ils inhibent la production de l'hormone.

Lorsque vous urinez, des odeurs désagréables peuvent se produire en raison de processus inflammatoires, qui sont souvent sensibles aux femmes enceintes. Il convient de souligner en particulier les maladies du rein, dues à une compression constante et à un déséquilibre du corps.

Ne pas recourir à l'autodiagnostic ni au traitement. Seule une analyse spéciale de l'urine peut montrer la véritable cause de la déviation. Et ce n’est qu’à sa base qu’un traitement peut être prescrit.

Que faire

Si une odeur nettement dégoûtante est observée, il est alors impossible de l'ignorer, surtout si du mucus est libéré par le vagin et que ces sécrétions sentent l'ammoniac.

Éliminer l'ammoniac qui sent l'urine chez les femmes n'est possible qu'après en avoir identifié les raisons. Chacune d'entre elles nécessite une approche particulière.

Si les changements sont causés par la déshydratation, il suffit de commencer à consommer beaucoup de liquide. Cela diluera le contenu de la vessie. Vous ne devriez pas non plus boire trop. La posologie normale est de 1,5 à 2 litres par jour.

Il faut faire attention aux aliments quotidiens, car une consommation excessive d’aliments protéinés peut aussi être un facteur provoquant. Dans ce cas, vous devez réviser votre régime alimentaire.

L'odeur désagréable, due aux maladies vénériennes, est une voie directe pour le vénéréologue. Après analyse, le médicament approprié est prescrit. Déterminer les maladies sexuellement transmissibles permettra d’autres indicateurs - décharge, sensations de coupe et taches sur le linge (vérifié le matin).

Souvent, l'odeur d'ammoniac est un indicateur du développement de la pathologie. Dans ce cas, une visite chez le médecin est inévitable. Seul un spécialiste qualifié sera en mesure de prescrire les méthodes actuelles de diagnostic et de traitement.

Pour établir la cause des modifications, vous aurez besoin d'un test de sang et d'urine, qui ne peut être effectué que par un laboratoire professionnel. En règle générale, le traitement consiste à prendre des médicaments. Vous pouvez vous débarrasser de l'inconfort pendant la miction en quelques jours ou quelques semaines, selon la gravité de la maladie.

Prévention

Afin de ne pas paraître odeur d'ammoniac, vous devez surveiller attentivement leur santé. Il est recommandé de boire plus d'eau. Une dose normale est de 2 litres par jour. Il est également nécessaire de minimiser la quantité d'aliments riches en protéines dans votre alimentation et d'inclure plus de vitamines.

Un excellent moyen de prévenir serait d’utiliser les produits suivants:

  • yaourt au miel (1 cuillère à café);
  • jus de canneberge;
  • mors

Vous devez toujours suivre les règles d'hygiène intime. N'oubliez pas l'examen périodique à l'hôpital pour surveiller votre santé.

Causes de l'odeur d'ammoniac dans l'urine des femmes

L'ammoniac est un produit du métabolisme des protéines et est un composé toxique. Le traitement a lieu dans le foie, excrété avec l'urine par les reins. Normalement, l'urine n'a pas d'odeur désagréable. Cependant, sous l'influence de facteurs internes et externes néfastes, des perturbations du métabolisme et de l'excrétion des protéines peuvent se produire, ce qui entraîne l'accumulation d'une quantité importante de substance toxique dans l'organisme - une odeur désagréable d'ammoniac se dégage. Dans cet article, nous allons expliquer pourquoi l'urine sent l'odeur d'ammoniac chez les femmes et comment faire face au processus pathologique.

Raisons

L'odeur d'ammoniac de l'urine chez les femmes est le résultat d'une augmentation des niveaux de phosphate d'ammonium. Selon la nature de l’origine, l’odeur d’ammoniac dans l’urine des femmes peut être causée par des causes physiologiques et pathologiques. La séparation de l'urine dépend du fonctionnement des reins, des uretères, de la vessie et, dans le second cas, des dysfonctionnements surviennent dans le travail de l'un de ces organes.

Causes physiologiques

Chez les femmes, l’urine peut dégager une odeur d’ammoniac et être soumise à un régime protéiné strict pendant une longue période. Protéine - est un fournisseur d'ammoniac, qui est transformé au cours du processus de changements métaboliques dans le foie. Étant donné que les reins sont responsables de l'élimination de l'ammoniac dans l'organisme, une consommation insuffisante de liquide, ce qui constitue une violation de la diurèse, peut entraîner une augmentation de la concentration de ce produit dans les organes partenaires - l'urine dégagera une odeur désagréable d'ammoniac et noircira.

De plus, l'odeur d'ammoniac dans l'urine s'explique par les caractéristiques physiologiques de la structure du corps de la femme. La proximité du vagin avec l'urètre peut entraîner la pénétration d'une microflore pathogène et le développement d'une pathologie. L'équilibre hormonal d'une femme, qui subit de graves changements au cours de la menstruation, de la ménopause et de la grossesse, affecte les processus métaboliques.

L'odeur d'ammoniac dans l'urine peut également résulter de:

  • rétention d'urine - en cas de vidange intempestive de la vessie, l'urée se décompose et forme de l'ammoniac;
  • prise prolongée de vitamines du groupe B;
  • assaisonnement et abus d'épices;
  • processus d'oxydation - avec contact prolongé avec l'air.

En règle générale, un groupe de causes physiologiques entraîne des changements d'odeurs à court terme et se caractérise par l'absence de syndrome douloureux.

Causes pathologiques

Si, pendant la miction, une odeur d'ammoniac désagréable se dégage chez une femme adulte, accompagnée d'autres symptômes désagréables, consultez immédiatement un spécialiste, ce qui peut indiquer la présence de maladies du système génito-urinaire, parmi lesquelles le plus souvent sont diagnostiquées:

  1. La cystite C'est une pathologie infectieuse-inflammatoire qui affecte la vessie. Accompagné de l’apparition d’une odeur désagréable d’ammoniac, de sang et de sédiments troubles, d’une envie accrue d’uriner et d’une sensation de vidange incomplète. En outre, une femme est tourmentée par la douleur, les crampes et les brûlures pendant la miction.
  2. Urétrite - une pathologie inflammatoire se développe suite à la pénétration de la flore pathogène dans l'urètre. Manifesté par la douleur et l'inconfort pendant la vidange. L'apparition d'impuretés sanguines est possible.
  3. La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire d'étiologie infectieuse caractérisée par une lésion primaire du parenchyme rénal et du système rénal pelvis. Elle se caractérise par l'apparition de douleurs dans la région lombaire de la part de la localisation de l'organe malade, pouvant aller jusqu'à la cuisse, pour donner à l'aine ou au bas de l'abdomen. En outre, il y a des changements dans l'urine - sédiment trouble, sang avec une odeur piquante désagréable. Ces changements sont accompagnés de symptômes d'intoxication - hyperthermie, nausée, frissons.
  4. Maladies infectieuses des organes génitaux. En raison des caractéristiques physiologiques de la structure des organes du système urogénital de la femme, la présence de maladies sexuellement transmissibles entraîne des modifications du système urinaire. La patiente peut tourmenter non seulement les odeurs d'ammoniac provenant de l'urine, mais aussi celles des pertes vaginales.
  5. Maladies du foie - Un dysfonctionnement organique chez l’adulte à la suite d’une hépatite, d’une cirrhose, de tumeurs, de troubles circulatoires entraîne une violation des processus métaboliques et la conversion de l’urée en ammoniac.
  6. Diabète sucré - pathologie endocrinienne, associée à une augmentation du taux de glucose sanguin. Lorsque le processus d'utilisation du sucre est perturbé, le corps commence à transformer les acides gras en production d'énergie - les processus métaboliques sont perturbés - un puissant arôme désagréable de pomme aigre apparaît.
  7. Pathologies génétiques - violation congénitale de la synthèse ou du traitement d'une ou plusieurs enzymes, entraînant des troubles métaboliques, des modifications du foie et des reins.

Causes pendant la grossesse

La grossesse est une période importante de la vie de chaque femme au cours de laquelle le corps subit de graves changements. Souvent, vous pouvez également remarquer des changements dans la couleur et l'odeur de l'urine, qui sont associés à:

  • changements hormonaux;
  • déshydratation - la consommation de liquide augmente, l'eau est nécessaire au bon fonctionnement de la mère et du fœtus;
  • prendre des complexes de vitamines et de minéraux.

Souvent, l’urine dégage une forte odeur d’ammoniac chez la femme enceinte dans le contexte de processus pathologiques touchant les organes du système urinaire. Le plus souvent, ces problèmes sont causés par la compression des uretères par la croissance du fœtus, ce qui perturbe le passage de l'urine. Ceci, à son tour, crée une microflore favorable à la reproduction de la flore pathogène.

Tableau clinique

L’augmentation de l’ammoniac et son accumulation progressive dans le corps conduisent à l’élaboration d’un tableau clinique caractérisé par: une perturbation des organes digestifs, qui se manifeste par des nausées; changement des préférences gustatives dans les aliments; violation du système nerveux - léthargie ou agitation; mal de tête

L'atteinte de la concentration maximale en ammoniac signifie le pic du développement du processus pathologique dans le corps. En plus d'un changement de couleur et d'odeur d'urine, les symptômes suivants sont diagnostiqués:

  1. dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal (nausée, vomissement);
  2. odeur piquante désagréable du vomi et de l'air expiré;
  3. augmentation de la température corporelle, si une pathologie infectieuse-inflammatoire conduit à une augmentation de l'ammoniac;
  4. syndrome douloureux avec localisation dans la région de l'organe affecté;
  5. faiblesse
  6. soif et bouche sèche;
  7. irritabilité;
  8. palpitations cardiaques;
  9. augmentation de la pression artérielle;
  10. épiderme sec;
  11. perte de conscience

Diagnostics

Si l'urine d'une femme a une odeur d'ammoniac, vous devez contacter immédiatement un spécialiste étroit. Lors du diagnostic, il est important d'évaluer l'état du patient. Par conséquent, le temps pris pour l'apparition de la mauvaise odeur d'urine, ainsi que la présence d'autres symptômes indiquant le développement du processus pathologique dans le corps, sont pris en compte. Par exemple, douleur pendant la miction, démangeaisons, hyperthermie, nausée, etc. En outre, il est nécessaire de bien retenir les particularités de la nutrition, ainsi que les boissons et les pilules qui ont été consommées à la veille de l'apparition d'une odeur désagréable.

L'ammoniac est un produit du métabolisme des protéines, qui ne dépasse normalement pas 0,5 à 1,5 g de diurèse quotidienne. Pour évaluer les écarts, il est nécessaire de faire un don de sang et d’urine pour la recherche clinique générale. Gemma subit également une analyse biochimique. Les résultats de l’étude portent sur les taux de sucre, de protéines, de créatinine et de bilirubine. Nechiporenko aura besoin d’urine pour analyser le volume quotidien.

La présence de processus pathologiques dans les reins et d'autres organes du système urinaire est indiquée par une augmentation du nombre de globules blancs, de bactéries, de globules rouges, d'urates d'ammonium, d'épithélium, de cylindres et de la présence de pus. En outre, il y a une douleur dans la région lombaire et / ou lors de la miction de la fourche et de l'urètre, accompagnée de brûlures et de démangeaisons. Dans le processus inflammatoire, la température corporelle augmente et les symptômes d'intoxication se rejoignent.

Dans le diabète, la diurèse quotidienne comprend 10 à 50 g d'ammoniac, le volume augmente à 3 litres. Peut-être l'énurésie et les démangeaisons dans la région de la fourche. Dans le même temps, la femme ressent constamment la faim, la soif, la bouche sèche et l'urine pue l'acétone. Dans le contexte de perturbations métaboliques, le poids corporel augmente rapidement, des problèmes de nature dermatologique sont possibles.

Le diagnostic différentiel de la maladie du foie implique l’évaluation du tableau symptomatique, comprenant douleur au côté droit, décoloration de la peau et des globes oculaires (couleur jaunâtre), gonflement, goût désagréable dans la cavité buccale, intoxication, ballonnements, hémorragies (peau, utérine, nasale).

La cause peut souvent être un déséquilibre hormonal. Quand une femme a un adénome hypophysaire, le cycle menstruel est perturbé, du lait est libéré du sein, un syndrome de la douleur et des symptômes d'intoxication se développent.

Les méthodes de diagnostic instrumentales jouent un rôle important dans le déroulement du diagnostic. Pour déterminer la localisation du processus pathologique dans les reins, le foie, la glande thyroïde ou l'hypophyse, on effectue une échographie, des rayons X, une imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur.

Traitement

L'odeur d'ammoniaque de l'urine disparaît après le traitement correct de la cause du développement de la pathologie. En association avec le traitement principal, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. solutions de glucose avec insuline (xylate);
  2. solutions de réhydratation (Regidron, Oralit);
  3. antiémétiques (Reglan);
  4. les hépatoprotecteurs (Hepatosan, Karsil);
  5. sorbants (Polysorb);
  6. antispasmodiques et analgésiques (Drotaverinum, Papaverine, No-shpa).

Une place importante dans le traitement nécessite une nutrition adéquate. Au cours de la thérapie, il est nécessaire de manger fractionné et d'observer des périodes égales de temps entre les repas. Les protéines et les aliments gras, à savoir la viande de volaille, le porc, le veau, le bœuf, ainsi que leurs sous-produits et leurs bouillons, sont soumis à des restrictions strictes. Les déchets au moment du traitement doivent provenir de poissons et de champignons. Les produits contenant du cacao doivent être exclus.

Il est important que les femmes continuent à boire - le volume quotidien devrait être de 2 litres ou plus. Il est recommandé de boire des eaux minérales alcalines (Borjomi, Slavyanovskaya), du thé vert au citron, des compotes et des boissons aux fruits. Le régime alimentaire devrait être constitué de céréales - sarrasin, flocons d'avoine et semoule. Il n'est pas interdit de manger des pommes de terre, des pommes, des produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Avec un faible taux de sucre dans le sang, il est urgent de combler son déficit. Cela peut être 1-2 c. l sucre, miel ou confiture sucrée. Pour une meilleure succion après la prise de bonbons, vous devez manger un sandwich ou une pomme verte.

Des remèdes populaires pour réduire le niveau d'ammoniac dans l'urine et rétablir les niveaux de glucose aideront à la décoction de raisins secs. Pour sa préparation doit être cuit à la vapeur 2 c. l Fruits séchés dans 1 tasse d'eau bouillante. Insister pour une demi-heure et boire. Pour normaliser le travail du foie est utile d'utiliser des décoctions et des infusions de chardon-Marie, artichaut. Pour préparer, vous devez mélanger les ingrédients dans un rapport de 1:10, boire 50 ml avant chaque repas. Pour calmer vous pouvez prendre des bouillons de valériane, camomille, pour la préparation de ce qui devrait être brassé dans un verre d'eau bouillante 1 cuillère à soupe. l herbes thérapeutiques, insister et prendre 100 ml le matin et le soir.

Pour améliorer les processus métaboliques et renforcer l'immunité, il est utile de boire du thé de cynorrhodon, de thym, de plantain, de millepertuis et de consommer de l'ail et des oignons avec de la nourriture.

Si l'urine dégage une odeur d'ammoniac, la femme doit consulter immédiatement un médecin, ce qui peut être le signe d'une maladie inflammatoire du système urogénital ou d'une pathologie endocrinienne. Pour le traitement, les médicaments sont utilisés pour traiter la maladie de la cause fondamentale, ainsi qu'un régime alimentaire qui vous permet de restaurer les processus métaboliques et d'accélérer le rétablissement.

L'odeur d'ammoniac dans l'urine des femmes et des hommes: quels dysfonctionnements dans le corps peuvent indiquer?

L'ammoniac est un déchet toxique du métabolisme des protéines. Pour éviter les intoxications corporelles, l'ammoniac est neutralisé dans le foie et excrété dans l'urine sous forme de sels d'urée et d'ammonium. Ces produits métaboliques ont normalement une très faible odeur s’ils sont suffisamment dilués dans l’urine. Si, pour une raison quelconque, leur quantité dans l'urine augmente, les cellules olfactives de notre nez commencent à percevoir la forte odeur d'ammoniac de l'urine.

Causes naturelles

Un tel parfum est souvent décrit comme une odeur piquante d'oeufs pourris ou de poisson pourri, ou on dit que l'urine a une odeur d'eau de javel. L'essentiel - un tel changement de goût fait toujours soupçonner que quelque chose ne va pas dans le corps. Essayons de comprendre les causes et le traitement de ce phénomène chez un adulte. Même si l'urine sent l'ammoniac ou l'ammoniac, ce n'est pas toujours un symptôme de la maladie. Avant de paniquer, vous devez vérifier la présence de facteurs physiologiques modifiant l'odeur de l'urine:

  • Régime principalement protéiné. Les protéines sont composées d'acides aminés à partir desquels de l'ammoniac se forme lors du métabolisme dans le foie. Cela signifie que plus les protéines proviennent des aliments, plus il faut éliminer les déchets sous forme d'ammoniac du corps avec l'urine et plus l'odeur de l'urine est forte.
  • Consommation insuffisante d'alcool ou de déshydratation. Si, au cours des derniers jours, il n'y avait pas assez de liquide à boire ou si l'on a observé une transpiration excessive, la quantité d'eau dans l'urine sera moindre, ce qui aura pour conséquence une teneur en ammoniac relativement plus élevée. Cette urine concentrée a une couleur plus foncée et dégage une odeur forte.
  • Corps féminin. L'urine dégage beaucoup plus souvent l'odeur d'ammoniac chez les femmes que chez les hommes. La proximité du vagin avec sa microflore spécifique à l'urètre contribue à la pénétration de bactéries qui libèrent de l'ammoniac. Le nombre de ces bactéries dépend de la présence d'un déséquilibre de la microflore vaginale (vaginose). L'œstrogène est la principale hormone qui régule la microflore vaginale et protège contre l'infection urogénitale. Une diminution de sa quantité est observée pendant la menstruation, pendant la grossesse et pendant la ménopause en raison de changements hormonaux dans le corps.
  • Rétention prolongée de l'urine. Si l'urine est fraîche? alors ça ne sent presque pas. Si la vessie n'est pas vidée à temps, l'urée commencera à se désintégrer en particules d'ammoniac et l'urine sentira le sulfure d'hydrogène.
  • Acceptation de certaines vitamines (en particulier groupe B), compléments alimentaires, utilisation d'épices chaudes et d'épices (ail, raifort, asperges).
  • Si l'urine collectée pour l'analyse n'est pas fermée avec un couvercle, elle commencera à s'oxyder et à sentir comme si elle était «pourrie».

Habituellement, la cause physiologique ne renforce l'odeur de l'urine que pendant une courte période. Lorsque l'urine dégage une odeur d'ammoniac sur une longue période, cela peut signifier que la fonction d'un organe a été perturbée dans notre corps.

Infection urogénitale et odeurs désagréables d'urine

Les bactéries pathogènes décomposent l'urée et "libèrent de l'ammoniac", et certaines sont capables de la produire elles-mêmes. Par conséquent, dans l'inflammation aiguë ou chronique ou l'infection d'une partie du système urogénital dans l'urine, l'odeur d'ammoniac augmente. Les causes peuvent être les maladies suivantes:

  • L'uréthrite, qui provoque une piqûre et une douleur pendant la miction, parfois des saignements au tout début - une hématurie initiale.
  • Cystite (douleur et mictions fréquentes, sensation de vidange incomplète, sang en fin de miction - hématurie terminale). Il est important de savoir qu'avec la cystite légère à modérée, aucune augmentation de la température corporelle n'est observée s'il n'y a pas d'autres infections dans le corps. Le fait est que la membrane muqueuse de la vessie empêche la pénétration de micro-organismes et de leurs toxines dans le sang.
  • La pyélonéphrite est une inflammation du système pelvien rénal où l'urine est sécrétée. Les plaintes de pyélonéphrite sont assez typiques: douleur dans le dos sourd (généralement unilatérale, s'étend sur le côté de la cuisse), miction douloureuse (cystite associée). Il y a une urine fétide et trouble, parfois avec une odeur de pourriture, des signes d'intoxication du corps (température élevée, frissons, fièvre passagère peuvent être observés avec des périodes où la température corporelle est enregistrée), une urine sanglante (du sang est libéré pendant tout l'acte de miction - hématurie totale).
  • Infection génitale, incl. et spécifique (gonorrhée, chlamydia, tuberculose), peuvent se propager au système urinaire. En même temps, ça sent pourri non seulement l'urine, mais aussi les sécrétions des organes génitaux.
  • La vaginose bactérienne (Gardnerellose) et le muguet (candidose vaginale) ne sont pas des infections, mais seulement une dysbactériose de la microflore vaginale. Cependant, ils apparaissent également des sécrétions qui puent "l'odeur de poisson".
    Avec l'inflammation de la prostate chez les hommes, l'urine sent les œufs pourris.

Quelles sont les maladies non transmissibles que l'urine sent?

L'odeur désagréable d'ammoniac dans l'urine chez les femmes et les hommes peut se produire lorsque les violations suivantes du métabolisme des protéines ou des graisses dans le corps:

  • Maladie du foie (violation de la formation d'urée par l'ammoniac et libération d'ammoniac libre dans l'urine).
  • Le diabète. Avec le diabète, l'urine commence à sentir de l'acétone ou des pommes acides. Pourquoi autant d'acétone dans l'urine? L'acétone est le produit final du métabolisme des acides gras et sa quantité dans l'urine augmente si le corps utilise de plus en plus les acides gras comme source d'énergie (au lieu du glucose, qu'il ne peut plus assimiler). La même chose se produit si nous avons faim ou si nous mangeons beaucoup d’aliments gras et peu de glucides.
  • Les maladies génétiques, lorsque le corps présente une déficience ou l’absence totale de toute enzyme qui participe au métabolisme des acides aminés (phénylcétonurie).

L'étrange odeur d'urine chez la femme enceinte

Pourquoi l'odeur d'ammoniac de l'urine se dégage-t-elle chez les femmes enceintes? L'utérus, qui augmente pendant la grossesse, serre les uretères, et l'hormone progestérone détend les muscles de l'uretère et de la vessie. Cela provoque la stagnation de l'urine et cette urine est un excellent terrain fertile pour les bactéries et le développement d'infections des voies urinaires. Mais l’urine a une odeur d’ammoniac chez la femme enceinte, pas seulement en cas d’infection. Presque toutes les hormones libérées pour la croissance et le développement du fœtus inhibent l'activité de l'insuline, qui viole l'absorption du glucose et son échange dans le corps. Cette condition s'appelle le diabète gestationnel. Cela passe après l'accouchement. De plus, pendant la grossesse, une femme peut aggraver une maladie hépatique chronique, responsable de la conversion de l'ammoniac en urée.

Que faire

L'urine et d'autres symptômes pas toujours forts et fortement odorants permettent de faire le diagnostic exact. L'apparition soudaine de la maladie et l'odeur putride de l'urine excrétée indiquent presque toujours une perturbation grave. Mais il existe des cas où une infection ou un trouble métabolique persiste lentement, sans signes évidents. Avec une telle évolution de la maladie, on peut perdre en vigilance et rater le moment où la maladie peut être guérie plus efficacement. C'est pourquoi, dans tous les cas, il est recommandé de passer un test d'urine. Dans le processus inflammatoire dans le système urogénital, l'examen microscopique des sédiments urinaires révèle les modifications suivantes:

  • Leucocyturie (augmentation du nombre de leucocytes à 50 en vue). Normalement, leur nombre dans un examen microscopique de pas plus de 5 en vue. La pyurie (décharge de pus) est plus de 50 leucocytes.
  • Bactériurie, lorsque 1 ml d'urine contient plus de 100 000 bactéries.
  • Hématurie (en tant que symptôme associé à une inflammation).
  • Urine d'acide ammoniacale.
  • De nombreuses cellules de l'épithélium de transition, qui tapisse la membrane muqueuse de la vessie, les uretères et le pelvis rénal.

Traiter la cause de l'odeur désagréable d'urine à la maison n'est pas recommandé, car il est nécessaire d'éliminer non pas le phénomène même de l'odeur désagréable de l'urine, mais sa cause. Si le médecin a déterminé que l'urine dégage une odeur d'ammoniac due à une inflammation chronique, il est nécessaire de maintenir l'immunité, d'éviter l'hypothermie et les infections. Pendant la grossesse, il est important de boire beaucoup d'eau et de suivre les règles d'hygiène, de ne pas retenir l'urine, de pouvoir se rendre aux toilettes pendant la miction. Si la cause d'une odeur désagréable dans les troubles de l'alimentation, alors vous devriez suivre un régime, manger des aliments moins épicés, ne pas utiliser d'épices parfumées.

L'urine sent l'ammoniac chez les femmes

L'urine fraîche a une odeur spécifique et unique, mais cela peut changer en fonction de la santé des filles et de leur nutrition. Chez une personne en bonne santé, l'urine a la couleur de l'ambre, elle est relativement brillante et transparente.

Manque d'odeur et de couleur pâle en raison de la consommation d'une quantité suffisante d'eau et du fait de vider la vessie à intervalles réguliers.

Dans des circonstances normales, un liquide stérile est extrait de la vessie à l'aide de produits chimiques solubles dans l'eau.

Ainsi, le corps se débarrasse de nombreux déchets. Dans certains cas, le liquide urinaire provoque une odeur désagréable.

Dans ce cas, il est nécessaire de mener des études sur le fluide sécrété en laboratoire afin de déterminer la cause principale de tels changements pathologiques.

Les symptômes

Le signe initial du changement est une forte odeur d'ammoniac. D'autres symptômes peuvent inclure un trouble du contenu de la vessie ou l'apparition d'un écoulement de sang pendant la miction.

Dans certaines circonstances, odeur désagréable associée à une irritation, une sensation de brûlure, des démangeaisons en urinant.

L'odeur ne provient peut-être pas de l'urine, mais du vagin, plus dans la vidéo:

Raisons

L'urine elle-même ne sent pas si elle n'est pas concentrée. C'est la déshydratation qui provoque souvent la puanteur. Lorsque le corps reçoit le minimum d’eau, l’humidité dans l’urine diminue, tandis que l’ammoniac et les autres produits chimiques augmentent, ce qui entraîne une concentration élevée, ce qui modifie son odeur et sa couleur. Ce problème peut être facilement résolu en rétablissant l'équilibre hydrique.

2. Régime multiprotéique.

Le nitrure d'hydrogène n'est rien de plus qu'un composé azoté. Par conséquent, une alimentation riche en protéines peut provoquer une odeur d'ammoniac dans les urines des femmes. Les œufs, les viandes, le fromage et d’autres aliments riches en azote provenant d’acides aminés sont convertis en urée puis sortent avec de l’urine. Certains légumes, tels que les asperges, les radis, l'ail, peuvent également causer un goût très désagréable.

3. Infections des voies urinaires.

Les infections urinaires sont l’une des causes les plus courantes d’odeur chez les femmes. L'anatomie du corps féminin est plus susceptible à de telles conditions. Dans le sexe faible, l'urètre est assez proche de l'anus. Tous ces facteurs augmentent le risque de développer des infections des voies urinaires.

La ménopause est la cessation définitive du cycle menstruel chez la femme, qui se caractérise par une baisse importante du niveau de l'hormone œstrogène. Cette condition devient un facteur de susceptibilité aux infections des voies urinaires en raison de la perte de la flore vaginale protectrice, qui provoque parfois l'odeur d'ammoniac de l'urine.

Tout comme la ménopause, la grossesse peut également augmenter le risque de contracter une infection urinaire, en particulier les infections rénales. Les hormones provoquent des modifications du tractus urinaire, par exemple, la progestérone entraîne un rétrécissement de l'uretère, ce qui ralentit le passage du liquide. D'autre part, le fœtus en croissance comprime les organes du système urinaire, empêchant ainsi la vidange complète de la vessie.

6. Maladie du rein.

Les reins agissent comme des filtres naturels, éliminant l'excès de déchets et d'eau de la circulation sanguine. En conséquence, les déchets tels que l'urée et le nitrure d'hydrogène sont éliminés de l'organisme. Si le fonctionnement de l'organe est altéré, le processus de filtration sera limité, conduisant parfois à une urine offensante.

7. Maladies du foie.

Comme le foie est responsable de la décomposition des composés azotés et de leur conversion en urée, c’est pourquoi l’urine a une odeur d’ammoniac chez les femmes souffrant d’insuffisance hépatique.

8. Acidocétose diabétique.

Le diabète se caractérise par une production insuffisante d'insuline ou par l'incapacité des cellules à répondre à l'hormone produite par le pancréas. Dans les deux cas, les cellules du corps ne peuvent pas absorber de glucose et commencent alors à utiliser les graisses comme source de carburant alternatif. Ce processus laisse derrière eux des composés toxiques appelés cétones, qui s'accumulent dans les organes et sont ensuite excrétés dans l'urine. Ils sont parfois à l'origine de l'apparition de l'arôme désagréable de l'urine.

Les filles qui sentent une puanteur désagréable peuvent en fait souffrir de vaginite, une maladie qui provoque un gonflement du vagin. C'est généralement le résultat d'une infection bactérienne ou fongique. Les symptômes de la maladie, en plus de l'urine fétide, sont des démangeaisons vaginales, une miction douloureuse et des douleurs dans la région génitale pendant les rapports sexuels.

10. Autres causes possibles.

En plus des conditions susmentionnées, le fétide peut parfois survenir avec certains troubles métaboliques, ainsi que des maladies sexuellement transmissibles. L'habitude de retenir la miction et la consommation de certains médicaments et additifs alimentaires, tels que la vitamine B6, peuvent également modifier la structure chimique du liquide.

Options de traitement

Pour apprendre à traiter, lorsque les femmes urinent une odeur d'ammoniac, il est nécessaire de mener une recherche médicale approfondie pour identifier les causes profondes de son apparition.

Cela aidera à assurer un diagnostic précoce et un traitement rapide de la maladie qui a provoqué la puanteur désagréable.

  • Si la condition est due à la déshydratation, vous devez augmenter votre consommation de liquide (10 à 12 verres par jour), ce qui aidera à diluer le contenu de la vessie et à réduire la puanteur.
  • Suivez le régime. Avec l’utilisation accrue d’aliments protéinés, vous devez revoir votre régime alimentaire. Après un changement de régime au bout de quelques jours, la puanteur dans l'urine devrait disparaître.
  • Lorsque vous prenez certains médicaments ou suppléments, consultez votre médecin pour connaître les conséquences de leur prise. Dans ce cas, vous pouvez simplement augmenter la quantité d’eau consommée.
  • Si la présence de nitrure d'hydrogène est associée à des problèmes médicaux, sa disparition dépendra du traitement de la maladie sous-jacente.

L'arôme désagréable de l'ammoniac dans l'urine est souvent temporaire et indique toujours une raison spécifique. Par conséquent, en toutes circonstances, il est nécessaire de consulter un médecin pour éliminer les problèmes de santé graves.

Quand et pourquoi les femmes urinent-elles avec une odeur d'ammoniac?

Lorsque l’urine sent une odeur d’ammoniac chez la femme, c’est un réveil. Il signale des problèmes de santé ou met en garde sur la nécessité de modifier son mode de vie, son régime alimentaire. Il est possible que l'odeur désagréable soit due à des caractéristiques physiologiques et ne soit pas dangereuse. Mais s'il s'agit d'un symptôme de la maladie, vous devez identifier la pathologie le plus tôt possible. Aux premiers signaux du corps, vous devez consulter un médecin et être examiné.

Quand l'urine sent l'ammoniac chez les femmes

La saveur inhabituelle de l'urine peut apparaître à tout âge. L'odeur caractéristique de l'ammoniac se produit lors de l'accumulation de phosphate d'ammonium dans le corps d'une femme. Dans l'urine, ce n'est pas seulement le «goût» qui change, mais aussi la composition, parfois le mucus, le pus et le sang. De tels symptômes indiquent toujours des maladies du système urinaire.

Même si, en plus de l'odeur spécifique, il n'y a pas d'autres signes avant-coureurs, l'examen ne sera de toute façon pas superflu.

L'odeur de l'urine chez la femme dépend de sa concentration, de son volume et des substances restant après filtration par les reins.

Normalement, la quantité d'urine chez les femmes est comprise entre 1,5 et 2 litres par jour. Frais, ça ne sent pas, mais pour lui donner une saveur inhabituelle, on peut manger des aliments, tels que les asperges.

La concentration dépend du volume de fluide consommé. Si pendant un certain temps, l'urine reste dans le réservoir, même s'il est fermé, il aura une odeur caractéristique. La même chose se produit si l'urine reste dans la vessie.

Causes de l'odeur d'ammoniac chez les femmes

L'urine peut changer d'odeur en raison de processus pathologiques ou pour des raisons indépendantes de la violation de l'état de santé. Les principaux facteurs à l'origine d'une odeur inhabituelle sont les suivants:

  • manque d'apport de liquide;
  • les infections;
  • processus inflammatoires;
  • excès de protéines;
  • régime alimentaire malsain;
  • troubles du système;
  • lésions malignes et bénignes;
  • la grossesse
  • troubles endocriniens.

En raison d'un apport hydrique insuffisant, la concentration d'urine augmente, ce qui entraîne une odeur désagréable d'ammoniac dans l'urine. Dès que la femme rétablira l'équilibre hydrique du corps, les indicateurs reviendront à la normale.

L'excès d'aliments protéinés est un autre facteur déterminant de la mauvaise odeur. Les protéines, qui se divisent dans le corps, forment des sous-produits, dont l’un est l’ammoniac (nitrure d’hydrogène). Il est excrété par les reins et lorsque la concentration de ce métabolite est élevée, l’urine a une odeur d’ammoniac.

Pour se débarrasser de la "saveur" désagréable, il suffit de réduire la quantité de protéines dans le régime alimentaire.

Le corps de la femme est plus susceptible à certaines infections en raison de ses caractéristiques anatomiques. La proximité de l'urètre, de l'anus et du vagin, ainsi que la petite longueur de l'urètre, permettent aux bactéries pathogènes de pénétrer rapidement dans la vessie, puis dans les reins.

L'inflammation perturbe le fonctionnement des organes internes et, au fond, l'odeur des modifications urinaires excrétées. Dans les pathologies rénales, ces organes ne gèrent pas la filtration. Il se forme beaucoup d’urée qui, lorsqu’elle se désintègre, dégage une odeur d’ammoniac.

Le développement d'une infection bactérienne et la reproduction du champignon dans le vagin conduisent à une vaginite. Lorsque cette pathologie apparaît décharge avec une odeur désagréable. Mais en urinant, les sécrétions vaginales pénètrent dans l'urine et peuvent en modifier l'odeur. La même chose s'applique aux maladies sexuellement transmissibles.

Changer l'odeur de l'urine provoque souvent le diabète. Une déficience en insuline se développe, ce qui est nécessaire pour «nourrir» les cellules avec du glucose et lorsque l'hormone ne suffit pas, le corps commence à recevoir de l'énergie du tissu adipeux. En conséquence, les métabolites ayant une odeur désagréable s'accumulent et, comme ils sont excrétés par les reins, l'urine commence à sentir mauvais.

Les autres causes de l'odeur d'ammoniac sont les troubles métaboliques congénitaux, la prise de certains médicaments et vitamines. Ils changent non seulement l'odeur, mais aussi la couleur de l'urine.

Diagnostics

Si l'odeur de l'urine a changé, devenir désagréable, vous devriez consulter un médecin. Il prescrira des tests de laboratoire et d'autres tests pour déterminer la cause de ce phénomène.

Le diagnostic de conditions dans lesquelles l'urine a une odeur d'acétone comprend

  • analyse générale et détaillée du sang et de l'urine;
  • tests rénaux;
  • ensemencement bactériologique.

Il est important d'exclure ou de confirmer la présence dans l'urine de micro-organismes pathogènes, de mucus et de sang. L'analyse biochimique évalue les fonctions des reins et des voies urinaires, en recherchant les causes possibles de pathologies.

Une autre méthode diagnostique informative est l’échographie. Il visualise les changements pathologiques dans les organes, peut être la raison d'un examen plus approfondi. Vous devrez peut-être subir une tomographie ou une imagerie par résonance magnétique.

Qu'est-ce que l'odeur d'ammoniac dans l'urine des femmes

Outre les pathologies, une odeur désagréable est associée à l'état naturel d'une femme en âge de procréer - la grossesse. Dans la première moitié de la gestation, l'odeur d'ammoniac parle de déshydratation. Et son apparition dans les dernières périodes est un signe du développement du diabète gestationnel, qui est dangereux pour la mère et l'enfant.

Si l'infraction est diagnostiquée et contrôlée à temps, les dommages causés à l'enfant seront minimes. Après la naissance, la maladie recule généralement. Chez les nourrissons, il n’ya pas d’effets sur la santé avec un traitement efficace de la mère.

L'altération hormonale pendant la ménopause est une autre raison de l'odeur ammoniacale d'urine chez la femme. Bien sûr, une fille en bonne santé peut présenter des symptômes désagréables, mais cela est généralement associé à des troubles de l'alimentation et à des caractéristiques physiologiques. Pour éviter les maladies et les complications dangereuses, quand une odeur désagréable se dégage, il est important de consulter un spécialiste rapidement et de s’informer des raisons.

Comment se débarrasser de l'odeur d'ammoniac dans l'urine

Restaurer la composition normale de l'urine n'est possible qu'en établissant les causes des violations. Si l'odeur d'ammoniac n'apparaît pas sur le fond des maladies, il suffit d'éliminer les facteurs provoquants.

En ce qui concerne la déshydratation, augmentez votre consommation de liquide. Ainsi, l'urine deviendra moins concentrée. Il est important de réviser le menu et de réduire la quantité d'aliments protéinés, à l'exclusion du régime des plats trop tranchants, épicés et acides. Vous devez abandonner le gras et le salé - un tel aliment crée une charge sur les organes excréteurs, irrite leurs muqueuses.

L'hygiène personnelle est importante. Les femmes doivent prendre une douche tous les jours et surveiller la propreté des organes génitaux externes, car il s'agit de la voie d'infection la plus courante.

L'hypothermie augmente le risque de cystite, ce qui provoque la libération d'urine avec une odeur d'ammoniac ou d'alcool. Pour éviter cela, vous devez vous habiller en fonction de la météo, éviter l'hypothermie.

Si un tel symptôme, tel que l'odeur d'ammoniac, apparaît de manière répétée, il est nécessaire de consulter un médecin et de se faire examiner. Sur la base des résultats du test, le spécialiste ajustera le menu et, si nécessaire, prescrira le traitement.

Combien de leucocytes dans l'urine avec pyélonéphrite

Signes de cystite