Comment restaurer les reins après l'alcool

Les reins sont l’organe parenchymal couplé - le système de filtrage du corps. Chaque minute, ils traitent un litre et demi de sang et 180 litres les traversent chaque jour.

Le processus de filtration a lieu régulièrement, mais certains facteurs peuvent perturber ce travail, notamment les boissons alcoolisées - la vodka et la bière.

L'effet de l'alcool sur les reins

L'alcool et les reins est un concept incompatible. L'effet d'intoxication de l'alcool éthylique a un effet négatif principalement sur le réseau de filtres à glomérules, ainsi que sur les sections distantes des tubules du tissu parenchymal rénal. Dans le même temps, la circulation sanguine est perturbée, les tissus souffrent d'un manque d'approvisionnement en oxygène et la pression à l'intérieur de cet organe filtrant augmente.

Lorsque la maladie atteint la phase de décompensation, une insuffisance rénale aiguë se produit. Chez l'homme, l'urine cesse de se former, ce qui entraîne une perturbation complète de l'équilibre hydrique et électrolytique du corps:

  • l'accumulation de sels;
  • l'excrétion d'azote est perturbée;
  • les processus métaboliques oxydatifs sont inhibés.

Sur fond de manque d'urine, une personne tombe dans un coma d'intoxication, accompagné au début de nausées, de vomissements, de faiblesse générale et de léthargie, puis d'une perte de conscience.

Causes de la douleur dans les reins

En cas d'intoxication dans les petites terminaisons nerveuses à l'intérieur de la gaine des reins (parenchyme), des modifications inflammatoires se développent, conduisant à leur dégénérescence. Le parenchyme enflammé augmente, gonfle, augmente sa tension superficielle - d'où la douleur.

Les terminaisons nerveuses de la gaine rénale envoient un signal au système nerveux central situé dans le cerveau à l'aide d'impulsions douloureuses. C'est pourquoi les reins font mal après avoir bu de l'alcool.

Impact de la bière et d'autres boissons alcoolisées sur les reins

Bière - un produit à base de malt et de houblon, l'une des boissons les plus populaires parmi la population. Selon les experts, de petites doses peuvent avoir un effet positif sur les vaisseaux, en les développant en soulageant le spasme. Cependant, les dommages et les avantages dépendent directement de la quantité d'alcool consommée.

Toute bière a des effets néfastes sur les reins en raison du fait qu’elle contient une certaine quantité d’alcool éthylique. Une fois dans le corps, l’éthanol est métabolisé en acétaldéhyde par le biais de réactions métaboliques, qui constituent en fait la fraction de l’acide acétique.

En passant par le système de filtration rénale, l’acétaldéhyde irrite le tissu et les membranes des reins, entraînant une inflammation, qui provoque une polynévrite rénale. C'est une autre raison pour laquelle les reins font mal après une bière.

Pour ressentir les effets néfastes de l'alcool, il n'est pas nécessaire d'être alcoolique. En raison d'une violation de la fonction de filtration des tubules rénaux, même une seule dose d'alcool entraîne la filtration de la circulation sanguine, suivie du lavage de grandes quantités de protéines du corps.

En outre, l'effet irritant de l'éthanol stimule la diurèse, ce qui est particulièrement visible après avoir bu de la bière et de la vodka. Les reins et les voies urinaires reçoivent alors une double charge, ce qui entraîne une usure prématurée du tissu rénal. En même temps que la protéine du corps contient des sels minéraux et de très fortes doses d'alcool éthylique, la quantité de potassium dans le sang diminue.

Cela conduit à une déshydratation générale du corps, qui se manifeste par un fort désir de boire beaucoup d'eau, des nausées, des vomissements. Dans ce cas, les glandes surrénales fonctionnent également dans un mode amélioré, libérant des hormones corticostéroïdes qui augmentent la pression artérielle, ce qui augmente la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins.

Maladies provoquées

Si les reins ont déjà été soumis à un stress excessif ou à des maladies infectieuses, la consommation d’alcool peut provoquer le développement de maladies très graves:

  • inflammation des reins - pyélonéphrite ou glomérulonéphrite;
  • insuffisance rénale chronique ou aiguë;
  • dégénérescence du tissu rénal et des terminaisons nerveuses du parenchyme;
  • changements sclérotiques dans le système circulatoire des reins;
  • transformation oncologique du tissu rénal;
  • urolithiase;
  • prolapsus rénal.

Symptômes de la condition

L’effet de l’alcool sur le travail des reins a le tableau symptomatique suivant:

  • à la suite d'irritations et de mictions fréquentes, une inflammation se développe dans la membrane muqueuse du système urinaire, qui s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, de douleurs sur un ou des deux côtés du dos, de protéines et de leucocytes dans les urines;
  • une intoxication générale avec une altération du métabolisme sel-eau entraîne une soif constante, ce qui permet à une personne de consommer une quantité excessive d'eau accumulée dans les tissus et créant leur gonflement (gonflement du visage, des membres inférieurs);
  • Si les antécédents du patient contiennent de la lithiase urinaire, l'utilisation de boissons alcoolisées peut provoquer des coliques néphrétiques - une situation dans laquelle le conglomérat d'acide urique, en raison d'une diurèse accrue, commence à traverser les sections structurales du rein, de l'uretère à la vessie.
  • le travail accru des reins avec les glandes surrénales provoque une augmentation de la pression artérielle, ce qui entraîne une augmentation de la contraction du muscle cardiaque, l'apparition d'une tachycardie et un essoufflement;
  • En raison d'une mauvaise filtration et de la teneur en protéines de l'urine, des leucocytes, des érythrocytes ainsi que de fortes concentrations de sel, l'urine change de couleur jaune paille physiologique à brun foncé, devient trouble avec un mélange de teinte rougeâtre.

Diagnostics

Un diagnostic précoce de la maladie rénale aidera à temps à corriger leur travail et à leur éviter des conséquences irréversibles.

Lors du diagnostic, les facteurs suivants sont pris en compte:

  • l'histoire de la vie du patient, en informant sur le développement, les maladies passées, les blessures, les opérations;
  • l'histoire de la maladie, au cours de laquelle elle s'est établie lors de l'apparition des premiers symptômes, avec laquelle leur apparition était liée;
  • inspection visuelle à percussion;
  • plaintes du patient qui le dérangent là où ça fait mal, comment ça se montre;
  • données échographiques (échographie);
  • données de tests de laboratoire pour l'analyse générale du sang et de l'urine.

Les spécialistes en urologie s’occupent du traitement des troubles rénaux; il est donc nécessaire de les appliquer, et cela doit être fait dès que se manifestent les premiers symptômes d’une mauvaise santé.

Premiers secours

Si, après avoir pris de l'alcool le matin, le patient a ressenti une douleur dans la région lombaire, il avait tout d'abord besoin de:

  • abandonner l'idée de la bière sobre ou de toute autre boisson alcoolisée;
  • retirez du régime alimentaire toutes les épices, cornichons, cornichons, viandes fumées ainsi que les aliments protéinés;
  • vous ne pouvez boire que de l'eau bouillie, toutes les autres boissons sont contre-indiquées pour le moment, car elles ne font qu'augmenter l'intoxication du corps;
  • rétablir l'équilibre hydrique-sel perturbé à l'aide des préparations Reopoliglyukin, Regidron ou leurs analogues;
  • en cas de nausée, de vomissements, prenez une pilule de Cerukul sous la langue jusqu'à dissolution complète.

Après avoir pris ces mesures, vous devriez consulter un médecin pour un examen et un traitement.

Principes de thérapie

Pour rétablir le fonctionnement du système urinaire, un complexe de médicaments est utilisé:

Médicaments

  • antihypertenseurs - bloquants de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE), antagonistes du calcium, bloqueurs et autres substances;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • antibiotiques à large spectre;
  • médicaments pour rétablir l'équilibre eau-sel;
  • antiémétiques;
  • médicaments qui abaissent la température corporelle;
  • analgésiques.

IMPORTANT: les diurétiques, par exemple le furosémide, ne doivent pas être pris séparément, ils ne peuvent être prescrits que par un médecin, car ces médicaments forcent la diurèse, qui pendant la polyurie est contre-indiquée car elle peut entraîner des complications indésirables.

Remèdes populaires

Pour restaurer le travail des reins après une intoxication alcoolique sont des herbes médicinales efficaces:

  • les premiers jours, il est recommandé de suivre un régime de famine avec l'utilisation de la décoction des hanches;
  • plus tard, vous pouvez commencer à appliquer l’infusion de feuilles d’airelle - 2 feuilles de table en matières premières versez 250 millilitres d’eau et laissez-les chauffer au bain-marie pendant une demi-heure. Prenez refroidi à la température ambiante pour un demi-verre 3 fois par jour. Le bouillon nettoie les reins, réduit l'inflammation et possède une propriété diurétique.

Selon le même principe, préparez des bouillons utiles à partir de:

  • oreilles d'herbe;
  • prêle;
  • fleurs de bleuet bleu;
  • jeunes feuilles de bouleau;

Préparer à base de plantes, leur composition est la suivante:

  • Prendre 20 grammes de fleurs de sureau noir, d’inflorescences de tanaisie, d’herbe de millepertuis, d’herbe de violette, de racine de consoude médicinale.
  • 2 cuillères à soupe du mélange infuser un verre d'eau bouillante, prendre 1 cuillère à soupe 3 fois par jour.

L'outil est très utile pour boire avec une pyélonéphrite.

Nourriture santé

Le régime alimentaire pour les maladies du rein a ses propres caractéristiques:

  • la quantité de protéines animales étant limitée, son utilisation ne doit pas dépasser 20 à 50 grammes par jour;
  • Le contenu calorique quotidien des aliments doit être d'au moins 3 500 kilocalories.
  • la consommation de sel est limitée à 2 grammes par jour;
  • Les aliments riches en potassium et en phosphore - les fruits secs, les bananes et les noix sont exclus.
  • complètement retiré de la nourriture:
  • oignons sous n'importe quelle forme, ail, épices, épices;
    • chocolat, cacao, café;
    • produits en conserve, salés, marinés;
    • fumés, frits, plats gras, saucisses, fromages;
    • viande forte, bouillons de poisson;
    • boissons alcoolisées, bière;
    • pain noir

Autorisé à utiliser:

  • miel en petites quantités;
  • bouillie de céréales et plats de pâtes alimentaires en petites quantités;
  • poisson bouilli faible en gras;
  • légumes frais ou bouillis: pommes de terre, chou, carottes, betteraves et autres types;
  • cuire de la farine de blé avec du son, mais sans addition de sel;
  • variétés de fruits non acides, y compris la pastèque;
  • soupes sur des lentilles de légumes ou de viande faible, bouillons de poisson;
  • thé au lait, bouillon de hanches;
  • lait, ainsi qu’une petite quantité de produits laitiers fermentés.

Autres conseils utiles

En plus des infusions à base de plantes, les reins peuvent être bien nettoyés avec du lin, de l'avoine et du mil. Il faut être traité par ces moyens d'une semaine à 10 jours.

Avec un effet léger, ils donnent un bon effet, mais aucun effet secondaire ne se produit. Fleur de lin

La graine de lin a un effet bénéfique sur les reins en exerçant un effet nettoyant en éliminant l'excès de liquide et de toxines. De plus, le lin contient un complexe de vitamines et de minéraux.

Pour préparer des médicaments à partir de lin à la maison, versez 1 cuillère à soupe de graines avec un verre d’eau bouillie, laissez infuser pendant au moins 3 heures.
La substance épaisse qui en résulte est diluée avec du lait puis bue pendant la journée.

Tout problème rénal guérit bien l'avoine. Vous devez prendre 200 grammes pour 1 litre d'eau, cuire à feu doux. Le bouillon résultant sera épais, vous pouvez ajouter un peu de miel et de lait.

Prenez un demi-verre 3 fois par jour. Il a une action anti-inflammatoire, diurétique, cholérétique.

Millet

En cas de maladie rénale, les guérisseurs utilisaient cette recette: on versait 200 grammes de millet dans de l’eau ordinaire à la température ambiante, puis on le laissait infuser pendant 8 à 10 heures dans un endroit frais. Ensuite, l'eau a été drainée et l'a bu tout au long de la journée.

Il est nécessaire de traiter les reins de cette façon pendant au moins une semaine. L'utilisation de la perfusion consiste à éliminer les toxines et les toxines en cas d'intoxication alcoolique.

Prévention

Pour que les reins puissent remplir leurs fonctions et ne pas former de calculs, ainsi que de processus inflammatoires ou intoxicants, il est nécessaire de respecter les règles suivantes:

  • considérer l'effet négatif de l'alcool sur les reins afin de limiter son utilisation;
  • ne consommez pas d'aliments riches en cholestérol;
  • contrôler votre poids, ne pas permettre sa redondance ou perte soudaine;
  • adhérer à un régime alimentaire sain, exclure les aliments qui nuisent au travail des reins;
  • observer le régime de consommation en consommant jusqu'à 2 litres d'eau par jour;
  • Ne pas abuser de la prise de préparations multivitamines, utilisez-les raisonnablement, tel que prescrit par un médecin;
  • limiter l'utilisation de boissons gazeuses, de café;
  • renforcer les défenses immunitaires du corps;
  • mener une vie active avec un effort physique modéré;
  • éviter l'hypothermie.

Recommandations du docteur

En plus de ces recommandations, les médecins, dans leurs commentaires sur les mesures de prévention des affections rénales aiguës, recommandent d’arrêter de fumer, ce qui provoque un spasme des vaisseaux sanguins et aggrave les processus pathologiques, le cas échéant.

Les effets de l'alcool sur les reins

L'alcool contenant des produits de décomposition nocifs sort des reins avec l'urine. Déterminez comment l'alcool affecte les reins. Il contribue à augmenter la charge et l'empoisonnement du système rénal, ce qui, avec les composants négatifs, élimine les substances bénéfiques nécessaires à l'organisme. Comment restaurer les reins après l’alcool, nous en discuterons ci-dessous.

Méfaits de l'alcool

Le foie est responsable du traitement et de la neutralisation de l'alcool qui est entré dans le corps humain. À l'avenir, tout est excrété par les reins. Mais à cause de la nocivité accrue des produits de désintégration de l'alcool, après un festin, leur charge augmente car, en plus des fonctions principales, ils doivent également éliminer les substances toxiques de l'organisme.

Dans le système rénal entre régulièrement dans l'eau avec diverses substances qui seront affichées. Semblable au système de canaux d'égout, de l'eau avec des composants organiques et minéraux se déplace à travers les vaisseaux. Ils subissent une variété de filtres et de substances qui ne sont pas nécessaires pour le corps, atteignent la fin et sont éliminés. Et les éléments qui restent nécessaires sont remis dans le sang avec de l’eau (c’est le processus de réabsorption). En conséquence, l'eau retourne dans le sang dans presque le même volume et le même volume d'éléments.

Après le traitement de l'alcool dans notre corps apparaît l'acétaldéhyde, dangereux pour le système rénal (néphrotoxique). Il réduit la réabsorption des tubules du corps, en conséquence, les éléments utiles sont filtrés et éliminés avec des composants inutiles. En d’autres termes, une personne perd des éléments organiques et minéraux bénéfiques, en raison de l’absence de syndrome de la gueule de bois qui s’intensifie le lendemain matin. Lors du retrait de l'alcool du corps, les reins causent des dommages importants.

Quantité sécurisée d'alcool

Pour l'organe, le seuil de toxicité est de 170 grammes d'alcool pur dans les 24 heures. Si, chaque jour, vous utilisez moins que la quantité spécifiée et que vous restez sobre au cours des huit prochains jours, le corps récupérera et les reins ne seront pas affectés.

Avec une consommation unique de plus de 170 grammes d’alcool pur, les reins subiront des dommages, mais ils récupéreront (si vous ne prenez pas d’alcool pendant les 8 prochains jours).

Si vous buvez souvent, en dépassant régulièrement la quantité prescrite, les reins sont endommagés et ne peuvent pas être restaurés. Le niveau de leurs dégâts augmentera et deviendra plus grave. Une consommation modérée d'alcool ou une surdose d'alcool peut entraîner de graves troubles de l'activité rénale.

Effets dangereux après l'alcool

Avant de traiter les reins après l’alcool, vous devez faire face aux conséquences. Avec les pierres existantes, on peut observer une colique rénale. Leur crise se développe généralement en même temps que le syndrome de la gueule de bois, lorsque, du changement de l'équilibre acido-basique du sang, l'urine primaire affecte la pierre. Il commence à changer de forme et se dirige vers la sortie. Cependant, souvent avec une gueule de bois, la miction est perturbée et la pierre ne peut pas sortir, elle bouge, bloquant le passage pour l'urine. Le principal et premier signe de colique devient une douleur aux reins causée par l’alcool. La personne commence à avoir très mal dans la région lombaire. Les autres indicateurs sont la tachycardie, les nausées, les frissons, les mictions fréquentes avec douleur (de tels symptômes peuvent survenir avec une gueule de bois normale).

La rétention urinaire aiguë peut se manifester à la suite d'un blocage du passage de la pierre par l'urine. Le principal symptôme est l’incapacité à soulager la vessie, malgré son surpeuplement. La rétention urinaire aiguë peut se produire même sans calculs. La cause de cette affection est une irritation de la prostate et de l'urètre, une dépression des fonctions du système nerveux central, une perturbation du sphincter réflexe de la vessie.

La colique rénale et la rétention urinaire aiguë nécessitent un traitement immédiat. Si vous remarquez de tels symptômes dangereux, assurez-vous d'appeler une ambulance.

Une mauvaise élimination de l'urine indique une violation des fonctions du système rénal si une grande quantité d'eau a déjà été bue. Les conséquences d'une insuffisance rénale sont des frissons.

Parfois, un symptôme de lésion rénale se transforme en une poignée de main après un festin. Des tremblements en forme de givre et de petites secousses sont associés à la formation de protéines (cryoglobulines) dans le sang, la bêta-2-microglobuline étant considérée comme la plus courante. Les cryoglobulines sont des immunoglobulines qui précipitent de manière réversible à une température inférieure à 37 ° C. Leur présence indique des lésions rénales et peut entraîner le développement de diverses pathologies.

Ces frissons sont éliminés par détoxication, élimination de l'éthanol de l'organisme avec les produits de décomposition.

Récupération du rein après un festin

Si vous remarquez que les reins ont commencé à faire mal, même à partir d'une petite quantité d'alcool, les experts recommandent après la célébration de suivre le régime thérapeutique numéro 7a ou 7b et de traiter le corps avec des médicaments appropriés. La durée de l'observance du régime dépend du degré d'atteinte des organes.

En règle générale, le régime 7a est recommandé en cas d'insuffisance rénale grave (sous forme aiguë ou chronique sévère) et le tableau de traitement 7b est prescrit pour divers types d'inflammations du rein. Un menu plus détaillé peut être trouvé sur des sites spéciaux.

Réduction des méfaits

Une méthode fiable et la plus pertinente pour réduire l'effet de l'alcool sur les reins consiste à prendre des quantités modérées de boissons non fortes. Si vous n'aimez pas respecter une telle règle, les médecins recommandent un répit prolongé entre les repas, afin que les reins aient le temps de récupérer.

Vous pouvez réduire l'impact négatif sur eux avant de commencer à boire de l'alcool avec l'aide de glutargin. Il s’agit d’un agent hépatonephroprotecteur qui, dans une certaine mesure, protège les reins et le foie contre les effets néfastes, réduisant ainsi la charge sur les organes au cours d’une fête. 1 à 2 heures avant le début de la consommation, vous devez boire 2,5 comprimés du médicament (750 mg chacun) ou 7 comprimés (250 mg chacun). Le nombre de comprimés dépend du dosage acheté. Le médicament peut être vendu sous forme de poudre (Alcoklin), qui est pris selon les instructions, pendant une gueule de bois ou à l'avance.

Les fabricants recommandent également de prendre la substance anti-shampooing DrinkOFF, qui améliore la fonction rénale et améliore la filtration glomérulaire. Cela augmente l'apparence de l'urine de l'organe filtrant glomérulaire. La prise de ces médicaments ne permet pas de savoir si l’alcool affecte les reins.

La filtration glomérulaire est améliorée par l'exercice et le café. En raison de la miction accélérée, les poches sont efficacement éliminées, l'état du corps et le bien-être sont améliorés. Cependant, vous devez vous rappeler des avantages du café et du sport avec une gueule de bois, uniquement si le cœur est en bonne santé. Les sports ne peuvent pas être engagés après une longue frénésie. Après un festin unique, il aide le corps à se rétablir et à revenir à la normale. En cas de consommation prolongée, il aura des effets néfastes sur le cœur, les reins et l'alcool seront incompatibles.

Pour accélérer l'élimination des toxines du corps, contactez la clinique "Urgence privée numéro 1"!

L'alcool et les reins: comment ne pas nuire

En bref: L’alcool et les substances nocives de la carie sont excrétés par les reins avec l’urine. La charge sur les reins augmente et les substances nocives les empoisonnent. L'alcool perturbe les reins et ceux-ci commencent à en déduire des substances utiles, nécessaires à l'organisme, ainsi que des substances nocives.

  • Pourquoi l'alcool fait mal aux reins
  • Combien d'alcool ne fait pas mal
  • La chose la plus dangereuse qui puisse arriver
  • Comment restaurer les reins après l'alcool
  • Comment réduire les dommages

Pourquoi l'alcool fait mal aux reins

Le traitement et la neutralisation de l'alcool, qui est entré dans le corps, concerne principalement le foie. L'alcool est également dérivé de l'urine par les reins. Mais les produits de dégradation de l'alcool pour notre corps sont toxiques. Par conséquent, après avoir bu, la charge sur les reins augmente: ils doivent non seulement accomplir leurs tâches habituelles, mais aussi aider le corps à se débarrasser des poisons.

Lorsque l'alcool est traité à l'intérieur de notre corps, de l'acétaldéhyde se forme. C'est néphrotoxique, c'est toxique pour les reins.

L'eau et les substances diverses que le corps a déjà préparées pour se jeter dans les toilettes pénètrent constamment dans les reins. Comme dans le système de nettoyage des canaux, de l'eau contenant des substances minérales et organiques circule dans les tubules rénaux. En cours de route, ils passent à travers de nombreux filtres - et les substances dont le corps n’a vraiment pas besoin, passent à travers les canalicules jusqu’au bout et sont éliminés du corps. Et les substances encore nécessaires, ainsi que l'eau, sont renvoyées au sang. L'eau revient presque complètement dans le sang et beaucoup de substances reviennent aussi. Ce processus s'appelle la réabsorption.

Et lorsque nous digérons l'alcool, nous obtenons de l'acétaldéhyde, ce qui réduit la réabsorption dans les tubules rénaux. C'est-à-dire que les nutriments glissent à travers les filtres rénaux et sont éliminés de l'organisme avec les substances indésirables. Ainsi, l’alcool nous fait perdre des minéraux et des matières organiques utiles, dont l’absence ajoute à la gueule de bois qui souffre le lendemain matin.

Combien d'alcool ne fait pas mal

Le seuil toxique pour les reins est de 170 grammes d’alcool pur par jour (c’est un demi-litre de vodka). Si vous buvez moins que cette quantité par jour et que vous ne buvez pas du tout d'alcool pendant les 8 prochains jours pour permettre au corps de se rétablir, les reins ne subiront aucun dommage du fait d'un tel régime de consommation d'alcool.

Si vous buvez ponctuellement plus de 170 grammes d’alcool pur, les reins seront endommagés, mais vous récupérerez en toute sécurité si vous ne buvez pas d’alcool dans les 8 prochains jours. Ainsi, 8 jours de sobriété après avoir bu peuvent rétablir pleinement la santé des reins.

Si vous buvez souvent (presque tous les jours) et que vous dépassez régulièrement la dose au même moment, les reins seront endommagés et ils n'auront pas le temps de récupérer. En conséquence, leurs dégâts continueront et empireront, deviendront plus graves. Une surdose d’alcool (et dans certains cas même une consommation modérée) peut provoquer des troubles rénaux très dangereux.

La chose la plus dangereuse qui puisse arriver

La colique rénale menace les personnes qui ont déjà des calculs rénaux. Une attaque de colique rénale commence généralement en même temps qu'une gueule de bois: un changement de la composition acido-basique du sang et de l'urine primaire affecte la pierre, en modifie la forme, puis la pierre commence à sortir. Mais la miction pendant la gueule de bois peut être perturbée, et ensuite la pierre ne peut pas sortir, elle ne fait que déplacer et bloquer le passage à l'urine. Le premier (et principal) signe de colique rénale est une douleur intense dans la région lombaire. D'autres symptômes possibles (nausées, frissons, tachycardie et miction fréquente et douloureuse) peuvent également se produire avec une gueule de bois régulière. Vous ne devez donc pas vous concentrer sur eux dans ce cas.

La rétention urinaire aiguë peut également commencer du fait que les calculs rénaux bloquent l’urine. Le symptôme principal: l'incapacité à soulager la vessie, bien qu'elle soit déjà pleine. Mais une rétention urinaire aiguë peut se produire sans calculs rénaux. D'autres causes possibles de son apparition sont: irritation de l'urètre et de la prostate, trouble du réflexe des sphincters de la vessie, dépression des fonctions du système nerveux central. La rétention urinaire aiguë peut commencer non seulement avec la gueule de bois, mais même plus tôt, déjà pendant le boire.

La rétention urinaire aiguë et la colique rénale nécessitent un traitement immédiat. Si vous remarquez les symptômes d'une de ces conditions dangereuses, n'hésitez pas à appeler immédiatement une ambulance. Lisez également notre article spécial «Quand appeler une ambulance avec une gueule de bois» pour pouvoir distinguer les symptômes d’une gueule de bois normale des premiers signes de maladies mettant la vie en danger. Parce que l'alcool peut provoquer l'apparition et l'exacerbation de diverses maladies.

Si, après une consommation excessive d'alcool, vous buvez beaucoup d'eau, si votre urine est basse et si sa couleur est foncée, cela indique des problèmes de reins. Leur travail est souvent interrompu après des crises de frénésie. Si, après avoir bu, vous avez mal au rein ou si votre miction est obstruée, consultez un médecin: il peut s'agir de signes de lithiase urinaire.

Parfois, les tremblements les plus fréquents dans les mains après avoir bu peuvent indiquer le début de lésions rénales. Si le tremblement est petit, semblable au froid, il est associé à l'apparition dans le sang de protéines appelées cryoglobulines (la plus commune d'entre elles est la bêta-2-microglobuline). Ce refroidissement est éliminé par désintoxication, c'est-à-dire par le fait que l'alcool et ses produits de décomposition sont retirés de l'organisme. Les méthodes de détoxication sont décrites en détail dans un article séparé. Les cryoglobulines sont des immunoglobulines qui précipitent de manière réversible à une température inférieure à 37 degrés. Leur présence dans le sang indique souvent des lésions rénales et peut provoquer diverses maladies.

Comment restaurer les reins après l'alcool

Si l'état de vos reins vous préoccupe, après avoir bu, les médecins vous recommandent de vous assoir au régime médical numéro 7a ou 7b, en fonction de votre capacité à endommager les reins.

Le tableau de traitement 7b est généralement prescrit pour une grande variété de maladies inflammatoires des reins et le tableau de traitement 7a est prescrit pour l’insuffisance rénale la plus grave (chronique ou aiguë sévère). Un menu détaillé de régimes thérapeutiques peut être trouvé sur des sites spécialisés.

Lisez également l'article spécial «Comment restaurer le corps après l'alcool» pour apprendre à traiter une gueule de bois pour le cœur, les nerfs, le pancréas et tout ce qui pourrait être affecté par l'alcool.

Comment réduire les dommages

Le seul moyen fiable de réduire les dommages causés par l'alcool aux reins - est de consommer des boissons alcoolisées modérées avec modération. Si vous n'êtes pas partisan de la modération et que vous préférez «faire autant de promenade», les médecins recommandent aux médecins de prendre le plus longtemps possible des pauses entre les moments de consommation afin de donner aux reins le temps de récupérer.

Vous pouvez essayer de réduire les dommages aux reins à l'avance, avant de boire, avec l'aide de glutargin. Glutargin est un agent hépatonephroprotecteur, ce qui signifie qu’il contribuera d’une certaine manière à protéger le foie et les reins des influences négatives. Et la charge sur ces corps pendant la consommation d'alcool sera considérablement moindre. Une à deux heures avant le festin, vous devez prendre 2,5 comprimés de 750 mg de glutargin ou 7 comprimés de 250 mg (selon la posologie que vous avez obtenue à la pharmacie).

Glutargin est également vendu sous forme de poudre appelée Alcoklin. Ce médicament anti-alcool doit être pris conformément aux instructions: vous pouvez l'utiliser quand la gueule de bois a déjà eu lieu, ou vous pouvez prendre soin de votre santé à l'avance.

Selon les fabricants, l'anti-gonflement «DrinkOFF» améliore également le travail des reins: il améliore la filtration glomérulaire, c'est-à-dire qu'il accélère la formation d'urine à la sortie du filtre glomérulaire des reins.

Améliorer également la filtration glomérulaire du café naturel et de l'exercice. La formation plus rapide d'urine soulage efficacement le gonflement et améliore le bien-être général pendant la gueule de bois. Remarque: avec une gueule de bois et un café, et les sports ne sont utiles que si vous n'avez pas de problèmes cardiaques. De plus, le sport est interdit après une longue consommation excessive: après une seule consommation excessive, il aide le corps à retrouver un état de santé et après une consommation excessive peut avoir un effet néfaste sur le cœur.

Alors que les reins retirent l'alcool de notre corps, l'alcool a le temps de leur nuire. Mais le travail principal sur la neutralisation de l'alcool rend le foie. Lisez l'article sur la manière de protéger notre foie de l'alcool, des médicaments qui protègent le foie et de ceux qui aident mieux.

Dernière mise à jour de l'article: 2018-12-05

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez une recherche.

Guide de connaissances gratuit

Abonnez-vous à la newsletter. Nous vous expliquerons comment boire et manger afin de ne pas nuire à la santé. Les meilleurs conseils d'experts du site qui lisent plus de 200 000 personnes chaque mois. Arrêtez de gâcher la santé et rejoignez!

Rein alcool - Maladie, Traitement

Publié: 24 mai 2018

Le fait de l'effet négatif de l'alcool sur le corps humain a été prouvé il y a plusieurs décennies. Dans le même temps, un grand nombre de personnes continuent de s'empoisonner et de détruire leur santé. Avec le foie, le cerveau et le tube digestif, le système excréteur en souffre, en particulier les reins. Dans le même temps, une maladie rénale survient, non seulement avec l'alcoolisme, mais aussi avec une consommation modérée d'alcool. Les reins jouent le rôle d’un organe associé régulant l’homéostasie chimique, par la miction.

Ce qui est presque pour une personne, ça ne vaut pas la peine d’expliquer à nouveau, car cet organe est extrêmement important dans le fonctionnement de tous les systèmes. Si des problèmes commencent, des maladies apparaissent, le bien-être d'un alcoolique commence immédiatement à suggérer qu'il existe un problème, mais tous les toxicomanes ne prennent pas les signes au sérieux. Dans de tels cas, le soutien des proches et leurs actions opportunes sont très importants. Dans cet article, nous parlerons de la manière de comprendre ce dont vous avez besoin pour commencer un traitement et comment vous pouvez le guérir.

Comment l'alcool affecte les reins?

Chaque rein est recouvert de tissu conjonctif, qui est une sorte de couverture. Le parenchyme est l'élément principal du corps qui remplit la fonction de filtration attribuée. Il aide à nettoyer les fluides corporels de divers poisons et toxines, y compris ceux qui pénètrent dans l’alcool et se forment lorsqu’il est dégradé.

L’alcool éthylique contenu dans une boisson alcoolisée a le plus fort effet toxique sur l’organisme tout entier, mais sur cet organe en premier lieu. Les glomérules filtrants et les tubules distants du tissu parenchymal sont détruits en raison d'une nutrition et d'un apport sanguin insuffisants en raison d'une augmentation de la pression artérielle rénale.

Faites attention! Sur notre site Web, dans la section Médicaments, vous pouvez lire des critiques de médicaments pour l'alcoolisme, avec lesquels vous pouvez vous débarrasser de votre dépendance à la maison.

La bière est considérée comme la plus dangereuse pour les reins, car elle provoque une augmentation de la miction pour éliminer les toxines. Dans le même temps, les nutriments, les minéraux et les vitamines sont activement éliminés du corps, entraînant déshydratation et intoxication. Pas étonnant que de nombreux alcooliques se plaignent de maux de dos et d’abus prolongés d’alcool.

Vous cherchez un remède efficace contre l'alcoolisme?

Changements dans le rein pendant le développement de la maladie

Afin de nettoyer rapidement le corps des produits de décomposition de l'éthanol et des toxines alcooliques, les reins commencent à fonctionner activement et, en conséquence, l'équilibre eau-sel est perturbé dans tout le corps. L'alcool, touchant les organes internes, provoque les modifications pathologiques suivantes:

  1. Changements dans la formation de l'urine primaire. Après la dégradation de l'alcool par le foie, les produits de désintégration de l'éthanol pénètrent dans les reins, plus précisément dans les glomérules, où se forme la formation d'urine. Les toxines qui restent longtemps dans le corps modifient la composition du sang, sa densité et sa consistance, ainsi que ses processus de filtration et d'élimination des poisons.
  2. Le processus de la protéinurie, la lixiviation des protéines du corps avec l'urine excrétée. Avec la dystrophie rénale, qui se développe au cours de l’alcoolisme, le processus naturel de purification du sang se modifie, ce qui provoque l’excrétion de protéines.
  3. Les tissus rénaux deviennent plus minces et perdent leur fonctionnalité, ce qui entraîne une insuffisance rénale.

Cela montre que l’alcool cause des dommages irréparables aux reins et, par conséquent, à l’ensemble du corps, perturbant ainsi le processus d’élimination des toxines. En conséquence, les organes internes peuvent être gravement endommagés et entraîner la mort.

Symptômes de la maladie rénale - comment trouver le problème rapidement?

Afin de traiter rapidement et de rétablir le travail de l'organe, il sera nécessaire d'identifier le problème rapidement. Les symptômes d'insuffisance rénale liés à l'alcoolisme aideront à déterminer la présence d'anomalies dans le travail et à prendre des mesures thérapeutiques.

Le premier signe de lésions rénales dues à l’alcool est une douleur dans la région lombaire après avoir bu. Afin de déterminer avec précision la cause de la douleur, l'alcool ou d'autres raisons doivent faire attention aux symptômes secondaires. En cas d'intoxication alcoolique, la douleur dans les organes s'accompagne de:

  • Tissus oedémateux du visage et des membres;
  • Douleur en urinant;
  • Soif
  • Besoin fréquent d'uriner;
  • La photosensibilité;
  • Maux de tête;
  • L'irritabilité;
  • Augmentation de la température corporelle et de la fièvre.

Des études de laboratoire sur l'urine ont révélé une augmentation du nombre de protéines et de globules blancs, ce qui indique la survenue d'un processus inflammatoire dans le système urinaire. Lorsque l'alcoolique a des antécédents de lithiase urinaire, la consommation d'alcool peut provoquer des coliques néphrétiques. Ceci est un processus dans lequel une miction accrue conduit au passage d'un conglomérat d'acide urique le long des tubules rénaux de l'uretère et de la vessie. Il augmente également la pression artérielle, les palpitations, la tachycardie, l'essoufflement. La couleur de l'urine peut virer au brun foncé avec des reflets rouges.

Quels problèmes rénaux l’alcool peut-il causer?

L'organe affecté par l'éthanol est progressivement détruit, ce qui conduit au développement de diverses maladies rénales au cours de l'alcoolisme. Le plus souvent, les personnes dépendantes à l'alcool sont diagnostiquées avec une insuffisance rénale. Cette maladie se caractérise par une réduction ou un manque complet d'urine, ce qui provoque des violations de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base. À cause de ces problèmes, le travail du système cardiovasculaire est perturbé et, sans traitement en temps opportun et sans rejet complet de l’alcool, des modifications nécrotiques des tubules rénaux et du coma se produisent.

Comment l'alcool affecte les reins?

Le rôle des reins est difficile à surestimer. Dans le corps humain, elles ne remplissent pas une, mais plusieurs fonctions à la fois: urinaire, endocrinienne, régulatrice des ions, métabolique. Ils participent activement au processus de formation du sang. Toutes les trois minutes, tout le volume de sang humain traverse les reins. Et en un jour, ils passent entre 1700 et 2000 litres. Dans ce cas, le sang est filtré et libéré de substances nocives.

L'effet négatif de l'alcool sur les reins

Beaucoup de gens sous-estiment le degré d'influence négative de l'alcool sur le corps. Pendant ce temps, l'alcool, même en petites quantités, affecte le cerveau, le foie, le cœur et l'estomac. Souffre et les reins. Les reins et l'alcool ne sont pas seulement incompatibles, ils sont incompatibles. Lorsqu'ils boivent de l'alcool, ils entrent dans un mode de fonctionnement intensif, en essayant de retirer rapidement une substance potentiellement dangereuse pour le corps. Le bassin rénal pompe de grands volumes de sang et élimine les substances nocives ainsi que l'urine. Un tel travail amélioré ne passe pas sans laisser de trace. Après un certain temps, ils ne peuvent plus fonctionner comme d'habitude.

Il existe un mythe selon lequel les amateurs de boissons à faible teneur en alcool croient fermement que la bière est capable de dissoudre les calculs rénaux. Ceci est une erreur. En fait, le contraire est vrai. La bière expose les reins à des surcharges importantes et provoque le développement de la lithiase urinaire. Les reins commencent à travailler dans un mode intensif, conduisant à travers eux-mêmes une augmentation des volumes sanguins afin d'éliminer rapidement les substances toxiques de l'organisme. La déshydratation commence, entraînant l'épaississement du sang, ce qui complique encore le travail des reins.

Toutes les boissons alcoolisées, y compris la bière, ont un impact très négatif sur les fonctions de filtration et d'excrétion des reins. Ceci, à son tour, provoque le développement de maladies.

Maladies pouvant être déclenchées par l'alcool:

  • divers processus inflammatoires dans le système urinaire;
  • changements pathologiques dans les glandes surrénales;
  • intoxication;
  • dysfonctionnement rénal;
  • dystrophie et insuffisance rénale;
  • formation de pierre;
  • développement de maladies oncologiques.

Les symptômes du fait que les reins après l’alcool subissent une charge accrue peuvent être ressentis même par une personne en parfaite santé, après avoir «touché» à l’alcool: la pression augmente, des maux de tête, un gonflement, une douleur dans la région lombaire apparaissent. Si de l'alcool pénètre continuellement dans le corps, il en résulte une rupture de l'équilibre acide-base et eau-sel. Les reins ne peuvent tout simplement pas faire face à leurs fonctions. Le corps commence à accumuler des fluides que les reins malades ne sont plus en mesure de prélever. L'intoxication commence alors que des substances toxiques et des toxines restent à l'intérieur.

Qu'advient-il des reins après avoir bu?

Pour les reins, l'alcool est un poison. Au début, ils se bloquent avec des toxines. Puis des pierres commencent à se former en eux. Une inflammation rénale ou une néphrite peuvent survenir. Les premiers symptômes de cette maladie sont les maux de dos, la fièvre, la présence de sang dans les urines et une quantité accrue de protéines. Si vous ne consultez pas un médecin et ne commencez pas le traitement à temps, la maladie peut devenir de plus en plus grave.

Le rôle de l'alcool dans l'apparition et le développement de nombreuses maladies graves est connu depuis longtemps. L'usage aigu ou chronique de boissons alcoolisées affecte les organes internes tels que les reins, le foie, le cœur, le pancréas, etc., sans toutefois penser que cette maladie ne peut affecter que les alcooliques chroniques. Souvent, même chez les personnes qui consomment de l'alcool à des doses modérées, il existe des signes de lésions alcooliques des organes internes.

Même des cas isolés d’alcool peuvent provoquer l’apparition de protéines dans l’urine. Et les amateurs de boissons ont souvent tout un tas de maladies. Une intoxication rénale constante entraîne des modifications irréversibles des glandes surrénales et une dégradation de l'ensemble du système excréteur. Les déchets, dus à une diminution de la fonction des reins, sont mal éliminés du corps, ce qui entraîne un empoisonnement par les produits de décomposition. En raison de la concentration élevée de substances nocives, une insuffisance rénale peut se développer et même entraîner une perte des reins.

Les reins et l'alcool: ce qui cause l'abus

La preuve démonstrative la plus simple de l'effet négatif de l'alcool sur le corps gonfle sur le visage des personnes qui boivent. Mais ce ne sont que des manifestations externes. Ce qui se passe à l'intérieur est bien pire: le calcium, le magnésium et les phosphates sont évacués du corps, une déminéralisation des os se produit. Une dystrophie rénale survient lorsque l’abus d’alcool est prolongé. La structure du tissu rénal est en train de changer, ce qui empêche le fonctionnement normal de cet organe. Si le patient continue à abuser de l'alcool, le processus de réparation tissulaire devient alors impossible et une nécrose se produit.

Insuffisance rénale - une maladie qui n’est pas rare chez les personnes qui boivent. Elle se caractérise par un volume de miction réduit ou un manque complet d'urine. Il y a violation de l'équilibre acide-base et eau-électrolyte. En conséquence, les systèmes cardiovasculaire et autres commencent à en souffrir. Si vous ne reconsidérez pas votre attitude vis-à-vis de l'alcool, cette maladie rénale conduit à l'apparition d'une nécrose tubulaire pouvant entraîner le coma.

La consommation régulière d'alcool augmente considérablement le risque de développement en oncologie. Bien sûr, tous les abuseurs ne développent pas le cancer. Mais selon les chercheurs, les tumeurs malignes apparaissent souvent précisément chez les personnes qui boivent. Si, à la suite de l'oncologie, un rein est retiré et qu'aucune métastase n'est détectée, il s'agit du résultat le plus favorable (dans la mesure du possible dans cette situation). Sinon, le résultat est très triste.

Le meilleur moyen de traiter les maladies provoquées par l’alcool est le rejet complet de la consommation d’alcool. Si, au début de l’apparition de la maladie, il faut exclure toute boisson alcoolisée, les reins pourront alors, avec un degré de probabilité élevé, se rétablir et commencer à fonctionner pleinement. Et mieux encore, sans attendre que vos reins vous fassent mal, changez immédiatement votre attitude face à l'alcool.

L'effet de l'alcool sur les reins

Chez une personne en bonne santé, tous les organes fonctionnent bien. Des surcharges physiologiques se produisent dans la vie: travail pénible, stress, consommation excessive d’aliments, surchauffe sous la chaleur, mais elles ne provoquent pas de troubles significatifs. Parce que le mécanisme de compensation contribue à la restauration des fonctions.

Cependant, en cas de dysfonctionnements prolongés ou fréquents, le réglage de l'appareil est perdu. L'impact négatif se manifeste pleinement et les changements dans les organes vont au stade pathologique. L’atteinte rénale aiguë liée à l’alcoolisme en fréquence de propagation est comparable à l’infarctus du myocarde.

L'alcool et les reins sont considérés par beaucoup de buveurs comme compatibles. À propos de la cirrhose du foie, à la suite de l'alcoolisme, ont entendu beaucoup plus. Cela se produit parce que les reins "souffrent" longtemps en silence. Ils ont un pouvoir d'adaptation durable. Mais on ne peut pas espérer un nettoyage complet du corps.

Que devez-vous savoir sur le travail des reins?

Le parenchyme rénal ne filtre pas facilement le plasma sanguin à travers les néphrons. Il remplit des fonctions importantes pour assurer le fonctionnement de tout l'organisme:

  • participe à tous les types de métabolisme;
  • forme de l'urine et contrôle l'équilibre hydrique;
  • régule la concentration des éléments essentiels et des sels pour les muscles (y compris le myocarde), soutient le bon rythme cardiaque, la composition du tissu osseux;
  • produit l'hormone érythropoïétine, qui stimule la formation de globules rouges dans la moelle osseuse;
  • aide à synthétiser l'angiotensine pour assurer la pression artérielle et la réponse vasculaire souhaitées.

Tout le mécanisme du rein est fourni par les cellules épithéliales. Lorsqu'une charge énorme (manque le volume total de sang toutes les 3 minutes), ils restent extrêmement sensibles aux facteurs d'irritation.

Que sont les boissons alcoolisées?

L'alcool éthylique est une composante obligatoire des boissons, de la bière à l'eau-de-vie. Il ne faut pas perdre de temps à réfléchir à la recherche de produits moins nocifs contenant de l'alcool. Les conséquences sont les mêmes. La composition alcoolique obtenue par fermentation est purifiée (filtrée) en plusieurs étapes. Ici, les restes de bois et de papier sont mélangés.

Au cours du processus de production, divers composants sont ajoutés à la composition, qui ne sont pas moins dangereux pour les reins. C'est:

  • extraits de plantes (raisin, malt, hypericum, poivre, menthe);
  • arômes aromatisants;
  • des colorants.

Dans la bière, par exemple, il y a des substances azotées.

Le cognac est considéré comme la boisson alcoolisée la plus épurée. Mais il est:

  • de différents alcools,
  • acides organiques
  • éther éthylique
  • tanin;
  • tanins.

Liquides techniques, nettoyants, teintures pharmaceutiques - ne s'applique pas aux boissons alcoolisées. Cela signifie pour usage domestique ou médicament utilisé dans le dosage goutte à goutte. Les alcooliques entrent à l'hôpital avec un coma toxique grave, une insuffisance rénale aiguë et des lésions aux centres cérébraux. Restaurer les reins après une telle "grève" est presque impossible.

Et quelle est la collation?

Des erreurs nutritionnelles s'ajoutent aux effets négatifs de l'alcool sur les reins. La boisson contient des substances qui stimulent l'appétit. Par conséquent, un buveur ne fait pas attention à la quantité et à la qualité des aliments consommés.

L'effet de l'alcool sur les reins est renforcé par des produits de viande frits et fumés, des épices chaudes. Les excès nutritionnels "achèvent" le système urinaire. Ils provoquent des écarts brusques d'équilibre acido-basique.

La formation de calculs rénaux, de la vessie - un phénomène fréquent chez les personnes qui boivent.

Comment l'alcool affecte les reins?

Les substances entrant dans la composition des boissons alcoolisées sont recyclées. L'acétaldéhyde est obtenu à partir d'alcool, qui irrite puis tue les cellules de l'épithélium rénal. En conséquence:

  • la capacité de filtrer la partie liquide du sang est altérée;
  • la possibilité de réabsorption des composants biologiques souhaités est perdue, des protéines, du glucose et des vitamines sont libérés dans l'urine;
  • la perte de régulation électrolytique conduit à des arythmies, à une accumulation de liquide dans le corps et à une inondation des tissus;
  • la moelle osseuse réagit en perturbant la production de globules rouges, de sorte que les alcooliques ont toujours une anémie;
  • une altération de la composition sanguine entraîne son «épaississement», la formation de caillots sanguins dans les artères, ce processus affecte également les vaisseaux rénaux, de sorte que le parenchyme souffre d'un manque de nutrition, d'oxygène et d'une nécrose corticale ou tubulaire aiguë.

Le retrait accru dans le sang de substances essentielles à l'activité du foie provoque un dysfonctionnement des hépatocytes (cellules du foie). Les cellules cérébrales empoisonnées par des scories azotées perdent la connexion avec d'autres organes, perdent la capacité de réguler le travail du corps. Le système immunitaire est l'un des premiers à en souffrir. La personne devient sans défense pour l'infection.

Quels symptômes indiquent des dommages aux reins?

Les buveurs remarquent tardivement des problèmes de santé. L’euphorie de l’alcool permet d’oublier longtemps les maladies. Les symptômes d'abus apparaissent d'abord comme une gueule de bois. En même temps

  • avec mal de tête:
  • mal au dos;
  • gonflement du visage;
  • première miction fréquente, puis peu d'urine est excrétée;
  • les hommes ont des difficultés à uriner en raison du gonflement de la prostate et de la compression de l'urètre.

Si à ce moment réussir un test d'urine, vous pouvez identifier le début de changements dans les reins sous la forme de:

  • protéine (normalement ne devrait pas être);
  • le glucose;
  • augmentation de la turbidité;
  • la présence d'épithélium rénal;
  • une quantité importante de sels dans les sédiments;
  • une petite quantité de bilirubine;
  • érythrocytes (microhématurie).

Le sang peut augmenter le sucre, l'azote résiduel.

Quels problèmes rénaux l’alcool peut-il causer?

La consommation excessive d'alcool conduit une personne chez le médecin soupçonnée des maladies suivantes:

  • formation de calculs, épisodes de coliques rénales;
  • pyélonéphrite;
  • cancer de la vessie;
  • glomérulonéphrite;
  • thrombose de l'artère rénale;
  • néphrosclérose.

Quelles sont les causes de la douleur au bas du dos?

Des sensations de douleur d'intensité différente sont causées par:

  • surcharge importante des reins, par exemple, après que la filtration de la bière ait été multipliée par 3;
  • le passage des protéines dans le système tubulaire, la formation d'inclusions cylindriques dans ceux-ci, bloquant le passage de l'urine;
  • dystrophie parenchymateuse;
  • le mouvement de la pierre dans les voies urinaires.

Comment aider à prévenir les dommages aux reins?

Si une personne ruine délibérément sa santé, elle ne peut être aidée que par l'exclusion forcée de l'alcool. Traiter les reins de temps en temps est une façon futile. Restaurer complètement les reins après avoir bu de l'alcool peut constituer un traitement thérapeutique et un nettoyage par hémodialyse dans des centres spécialisés. C'est un traitement plutôt coûteux, mais efficace.

  • abandonner catégoriquement la nouvelle consommation d'alcool («dans le but d'améliorer la santé»);
  • suivre un régime strict en limitant le sel, les aliments épicés, les aliments frits et fumés, les assaisonnements, les graisses, les confiseries, les boissons gazeuses;
  • pour soutenir les fonctions des reins sont recommandés: produits laitiers, fromage cottage faible en gras, céréales, plats de légumes, jus de fruits frais.

Thérapie hospitalière

L'atteinte rénale aiguë après l'ingestion d'alcool ne doit être traitée que dans des conditions stationnaires. Plus souvent, les abus ressemblent à des suicides causés par la consommation d’alcool non alcoolisé. Les poisons contenus dans les produits chimiques ménagers ont un effet fortement toxique sur tout le corps. Les reins échouent l'un des premiers.

Le patient est placé dans l'unité de soins intensifs. Des analyses urgentes sont effectuées pour identifier l'étendue des perturbations. Connectez l'appareil d'hémodialyse. Plus tôt cela est fait, plus les chances de survie du patient sont grandes.

Compte tenu de l'équilibre acido-basique, la composition électrolytique de la thérapie de remplacement du sang est réalisée. Pour améliorer la circulation sanguine dans les reins, les vasodilatateurs ont été utilisés. La possibilité de récupération en violation de la thrombose a Reopoliglyukin. En utilisant une solution de mannitol, essayez d’améliorer le filtrage.

Remèdes populaires

Les traitements à base de plantes peuvent aider au stade initial des dommages aux reins. Pour ce faire, sélectionnez les plantes qui contribuent à un meilleur nettoyage du corps de l'acétaldéhyde. Les bouillons sont préparés dans un thermos, insistez au moins une heure. Il est plus pratique de s’adapter pour brasser des herbes pour la nuit, filtrer et boire le matin pendant la journée.

  1. Pissenlit - a des diurétiques et un léger effet laxatif, améliore la production de bile. Cela active l'élimination accélérée des toxines du corps.
  2. Ortie - contribue à la destruction des calculs dans les structures rénales, élimine les sels, restaure le métabolisme.
  3. Le millepertuis est nécessaire pour éliminer les troubles de l'estomac et des intestins, réduit l'excitation nerveuse du patient, stimule la fonction de sécrétion des reins.
  4. Les bourgeons de bouleau - ont un effet bactéricide et "rinçage", augmentent la quantité d'urine produite, ce qui aide à éliminer rapidement les toxines.

Il faudra au moins un an pour restaurer les fonctions rénales dans les lésions aiguës. Avec l'insuffisance progressive des reins et la cessation de l'utilisation de boissons contenant de l'alcool, le patient bénéficiera de nombreuses années de traitement par un thérapeute, un néphrologue et d'autres spécialistes.

Globules rouges élevés dans l'urine: causes et traitement

Les règles de la nutrition et l'élaboration d'un menu pour la pyélonéphrite