Adénome de la prostate

L'adénome de la prostate est une tumeur bénigne qui se développe à partir de cellules d'épithélium glandulaire ou de stroma. Dans la plupart des cas, la pathologie touche les hommes âgés de 45 à 50 ans en raison de modifications des niveaux hormonaux et de nombreux facteurs connexes. Examinons quelles sont les principales causes de l'adénome de la prostate et comment éviter cette maladie.

Quelles sont les causes de l'adénome de la prostate: les causes des hommes

Malgré de nombreuses études menées pour déterminer les causes spécifiques de l'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), elles n'ont pas été identifiées.

Prostate saine et adénome

Tous les facteurs énumérés ci-dessous ne sont qu'indirects, car ils augmentent le risque de développer un adénome, mais ne le provoquent pas directement. Actuellement, il était possible de prouver que l'adénome et le cancer de la prostate ne sont aucunement liés.

Changements d'âge

Cependant, selon les statistiques urologiques, la pathologie est «plus jeune».

C'est-à-dire que si la maladie avait été diagnostiquée il y a deux ou trois décennies chez les hommes dans 50 à 60 ans, maintenant, avant même cinquante, environ la moitié des représentants de la moitié forte de l'humanité en souffrent. Les patients âgés de 80 ans souffrent d'adénome dans 80 à 90% des cas.

Cela est dû au fait que, avec l'âge, des modifications hormonales se produisent, entraînant une chute brutale de la testostérone, une hormone libre, et une augmentation du contenu en estradiol, en prolactine et quelques autres.

Cette condition entraîne une augmentation de la prostate, entraînant la croissance de cellules tumorales bénignes.

Prédisposition héréditaire

Il est prouvé que si les parents de sexe masculin les plus âgés étaient atteints d'adénome de la prostate, le risque de développer la pathologie chez l'homme augmentait de 15 à 20%.

Maladies et défaillances du système endocrinien

Étant donné que le déséquilibre hormonal est l’un des facteurs responsables de l’adénome, diverses perturbations du système endocrinien peuvent véritablement stimuler le développement de l’hyperplasie.

Beaucoup d'hommes s'intéressent à la question: comment maintenir l'équilibre des hormones dans le corps? Pour cela, vous avez besoin de:

  • fournir au corps une nuit complète de repos (au moins 7 heures);
  • éviter les situations stressantes;
  • le temps de consulter un médecin (pour tout problème avec le corps);
  • éviter les efforts physiques excessifs;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • combattre l'hypodynamie;
  • mangez bien, y compris dans le menu, des aliments riches en fibres et en protéines.

Courir la prostatite chronique

La prostatite est un processus inflammatoire de la prostate qui peut être aigu ou chronique.

Si la pathologie n'est pas traitée pendant une longue période, cela peut entraîner les complications suivantes: impuissance, infertilité, cancer ou adénome.

Et parfois, c'est l'hyperplasie d'un organe qui cause la prostatite, c'est-à-dire que la cause de l'inflammation devient la compression du corps par les tissus en expansion.

Les adénomes et les prostatites commencent tous deux à peu près par les mêmes symptômes - leur apparition devrait être une raison pour une visite immédiate chez l'urologue.

  • problèmes d'uriner (jet lent, sensation de vidange incomplète, besoin fréquent d'aller aux toilettes, etc.);
  • perte d'intérêt pour le côté sexuel de la vie;
  • sensation de démangeaison ou de brûlure dans l'urètre;
  • Légère douleur à l'aine.

Ces symptômes peuvent inclure la dépression, la fatigue, l'irritabilité, une perte d'intérêt pour la vie et d'autres problèmes psychologiques.

Si vous ne consultez pas votre médecin au premier stade du développement d'une maladie de la prostate, il peut acquérir un caractère chronique, presque incurable.

Course

De nombreuses études ont confirmé que l'hyperplasie affecte les hommes dans certaines parties du monde et en relation avec des nations spécifiques.

Les résidents de pays asiatiques (Chine, Japon, Corée du Nord et du Sud, etc.) souffrent extrêmement rarement d'adénomes.

Les hommes en Europe, en Inde, en Égypte et en Amérique du Nord sont à risque.

Selon les scientifiques, ce phénomène s'explique par le régime alimentaire. Les Asiatiques consomment de nombreux phytostérols avec de la nourriture, ce qui constitue un excellent moyen de prévention du développement de l'adénome.

Facteurs externes responsables de l'adénome de la prostate

Précisons que les raisons indiquées ci-dessous ne provoquent pas d'adénome, mais contribuent indirectement à sa croissance. Dans la plupart des cas, même avec ces facteurs, la croissance tumorale ne se produit pas.

Ainsi, les facteurs contribuant à la croissance des tumeurs bénignes incluent:

  1. nutrition déséquilibrée. La consommation fréquente de plats gras, salés et épicés perturbe les processus métaboliques, favorise la prise de poids et donne également lieu au développement de nombreuses maladies internes;
  2. mauvaises habitudes: boire de l'alcool, fumer, etc.
  3. surpoids et obésité. De telles affections entraînent de graves perturbations hormonales et perturbent le métabolisme, ce qui affecte négativement l’état de tous les organes et systèmes, y compris la prostate;
  4. stress fréquent et tension nerveuse constante. De telles conditions sont généralement causées par des problèmes au travail ou dans la famille;
  5. activité sexuelle anormale. On entend par là: changements fréquents de partenaires, relations sexuelles rares, abstinence prolongée;
  6. mode de vie sédentaire. Ce facteur provoque des processus stagnants dans le petit bassin, ce qui a un effet très négatif sur la fonction sexuelle et l'état de la prostate.
  7. dépendance à la constipation;
  8. surcharge physique grave;
  9. maladies chroniques présentes dans le corps.

Comment éviter l'apparition de la maladie?

Nous parlerons des principales mesures préventives:

  1. essayez d'éviter le stress par n'importe quel moyen;
  2. éliminer ou au moins réduire la consommation d'alcool et de caféine;
  3. inclure le sport et la marche. Un tel passe-temps devrait être une joie, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas travailler trop. Le vélo doit être exclu (en raison de la nature de la pathologie);
  4. vous ne pouvez pas retenir le désir d'uriner;
  5. médicaments qui affectent le travail de la vessie, par exemple, les décongestionnants, à prendre strictement sur les ordres du médecin;
  6. une fois par semaine, il est utile de se rendre au bain ou au sauna;
  7. Il est important d'éviter l'hypothermie de la région pelvienne et de l'ensemble du corps en général;
  8. Les exercices de Kegel sont utiles: ils renforcent les muscles du bassin, ce qui constitue une excellente prévention de tout processus stagnant;
  9. si une tumeur maligne est complètement exclue, s'il n'y a pas de processus inflammatoires aigus dans la glande et que l'adénome lui-même ne fonctionne pas (ou qu'il n'y en a pas du tout), alors le massage aide parfaitement. Cela devrait être fait de la façon suivante: mettez quelques gouttes d’huile végétale sur la région de la prostate et du périnée. Utilisez des mouvements circulaires doux pour masser la zone spécifiée pendant au moins dix minutes. Cette procédure est particulièrement efficace si elle est effectuée le soir, avant le coucher.

Vidéos connexes

À propos des stades de l'adénome de la prostate et de leurs symptômes caractéristiques dans la vidéo:

De nombreux hommes perçoivent l'adénome comme une maladie liée à l'âge qui ne peut être évitée. Cependant, si vous menez une vie saine et que vous subissez des examens préventifs chez l'urologue à temps, une hyperplasie de la prostate peut bien passer outre à la personne.

Quel est l'adénome de la prostate chez l'homme et comment le traiter

L'adénome de la prostate dans le monde moderne est plus commun chez les hommes. La principale glande masculine, responsable de nombreux facteurs de la santé masculine, souffre non seulement de la vieillesse, mais touche également les jeunes hommes de moins de 30 ans. Ce n'est pas une maladie de la colonne vertébrale, qui se manifeste immédiatement.

L'adénome de la prostate, ses symptômes et son traitement doivent être connus de tous les hommes, en particulier après 40 ans. L'adénome peut être asymptomatique pendant longtemps. Par conséquent, il est important de connaître tous les symptômes de la manifestation, ainsi que les méthodes modernes de traitement de l'adénome de la prostate.

C'est quoi

L'adénome est une lésion bénigne de la prostate. Il diffère du cancer en ce qu’il ne métastase pas et ne contient pas de tumeurs malignes. Les préparations pour le traitement de l'adénome de la prostate chez l'homme sont très diverses. En médecine moderne, cette maladie a un nom différent - l'hyperplasie bénigne de la prostate. Ce n'est pas un cancer, et la maladie est parfaitement traitable, même avec des médicaments; Une tumeur peut être de différentes tailles.

L'essentiel - il est temps d'identifier les symptômes de la maladie et de ne pas hésiter à consulter un spécialiste. Un traitement efficace ne peut être prescrit que par le médecin traitant après un examen complet. Pour ce faire, contactez l'andrologue et l'urologue. Ces spécialistes seront en mesure de prescrire une pilule de la prostate ou une opération.

Les scientifiques ont étudié en détail cette maladie et identifié toutes les causes qui la conduisent. Parmi les plus courantes - un mode de vie sédentaire, une alimentation malsaine, ainsi que des violations du mode de vie sexuelle. En outre, le stress constant. En conséquence, toutes ces causes peuvent provoquer des perturbations du système endocrinien - problèmes de la prostate, y compris la prostatite. Eh bien, toutes les mauvaises habitudes qui peuvent aggraver tout état de santé.

Symptômes de la maladie

Pour traiter efficacement l'adénome, il est nécessaire de consulter un médecin à temps. Il est important de ne pas oublier l'apparition des premiers symptômes afin que la taille de la tumeur ne grossisse pas. Les symptômes peuvent être observés à partir de l'urètre, ainsi que sexuelle. Dans la plupart des cas, après le début de l'augmentation de l'inflammation, ces processus commencent parfois plus tôt. L'inflammation se produit en raison d'une augmentation de la tumeur - elle commence à surpresser le canal dans lequel l'urine s'accumule. Le résultat est une inflammation. Plus le gonflement est important, plus l'inflammation est grave et plus la stagnation est grave

Principaux symptômes à prendre en compte:

  1. Douleur en urinant.
  2. Désir fréquent d'aller aux toilettes.
  3. Flux d'urine intermittent ou mince.
  4. Se lever la nuit pour aller aux toilettes.
  5. Rétention d'urine dans la vessie. Une personne ne peut pas vider sa vessie à la fois. Au fil du temps, cette maladie s'aggrave.
  6. Parfois, pour aller aux toilettes, vous devez vous forcer.
  7. Il peut y avoir des problèmes de puissance et d'éjaculation.
  8. Douleur pendant l'éjaculation.
  9. Constipation chronique

En outre, la température peut augmenter, affaiblir l'appétit, ainsi que de la prostate et l'adénome de la prostate peut provoquer un excès d'irritabilité et de mauvaise humeur. Il est nécessaire de consulter un médecin qui choisira un médicament pour le traitement de l'adénome.

Diagnostics

Après l’apparition des premiers symptômes et l’accès à un médecin, un examen approfondi est nécessaire pour poser un diagnostic précis et prescrire un médicament pour la prostate.

Pour diagnostiquer l'hyperplasie de la prostate, il est nécessaire de passer des tests sanguins et urinaires, ainsi que d'effectuer une palpation rectale. Ensuite, le médecin prescrit une échographie des organes reproducteurs, une cystoscopie, des tests de PSA et une débitmétrie.

Toutes ces études aideront à établir un diagnostic précis et à trouver un traitement curatif de l'adénome de la prostate chez l'homme. En cas d'adénome de la prostate, la tumeur peut se développer très lentement. Il y a des cas où les hommes n'étaient pas au courant de la maladie pendant 20 ans.

Traitement de l'hyperplasie

Il existe de nombreux remèdes contre l'adénome et la prostatite de la prostate. Il est important que le médecin choisisse exactement la méthode qui sera optimale dans un cas particulier. Le traitement de l'adénome de la prostate peut être varié: de la pharmacothérapie à la chirurgie. Nous analyserons tous les cas d’adénome de la prostate avec symptômes et traitement.

L'exposition à la drogue

Tout d'abord, le médecin essaie de trouver un traitement pour l'adénome de la prostate sans chirurgie - avec des médicaments.

Il existe plusieurs types de médicaments pour la prostate et l'adénome de la prostate. En voici une liste:

  1. Les antibiotiques pour l'adénome sont utilisés si une infection bactérienne est présente. Elle accompagne souvent la pathologie. Ils aident à réduire l'inflammation, ce qui a un effet positif sur la miction. La gentamicine est le plus souvent prescrite, ainsi que les céphalosporines. Rétroaction positive.
  2. Alpha bloquants. Avec ce groupe de médicaments, les muscles de la prostate sont relâchés. Les symptômes négatifs sont éliminés très rapidement et de nombreux médicaments de ce groupe conviennent aux personnes souffrant de maladies chroniques concomitantes. Ceux-ci incluent des produits à base de tamsulosine. Le principal inconvénient des médicaments - ils ne guérissent pas, mais suppriment seulement les symptômes.
  3. Inhibiteurs de la 5-alpha réductase. Réduire de manière significative la taille de la prostate. Les comprimés de ce groupe réduisent la quantité de dihydrostérone, responsable de la croissance. Cela prend du temps, mais parce que les médicaments sont prescrits par le cours; le résultat ne peut venir que dans six mois. Excellente aide avec une grande taille de la tumeur. La liste des médicaments est la suivante: Prosterid, Alfinale, Avodart. Ils sont aussi appelés alpha-bloquants.
  4. Pilules hormonales. Les tissus du corps à partir desquels la tumeur se développe régulent les hormones. Parfois, vous souhaitez réduire la quantité d'hormones, parfois augmenter la quantité de testostérone. Il est très efficace de prendre en compte le premier degré de développement de l'adénome. L'adénome de la prostate, les symptômes et le traitement, ainsi que les médicaments sont également associés aux hormones.

Le traitement médicamenteux de l'adénome de la prostate est réalisé en tant que thérapie séparée et en combinaison avec d'autres méthodes. Il est également possible de connecter des groupes possibles les uns aux autres, mais le médecin doit prescrire ces combinaisons.

Intervention chirurgicale

Les préparations pour le traitement de l'adénome de la prostate peuvent ne pas aider, auquel cas le médecin sera obligé de prescrire une chirurgie.

Actuellement, il existe plusieurs types de chirurgies pour guérir l'hyperplasie de la prostate:

  1. Résection laparoscopique. Utilisé pour traiter le cancer de la prostate. S'il est prescrit pour l'adénome, alors seulement dans le cas où il a atteint une taille importante. L'opération est réalisée à l'aide d'un équipement à tubes creux traversant la cavité abdominale.
  2. Résection transurétrale. Nommé avec une petite taille et dans les premiers stades de la maladie. L'opération est réalisée à l'aide d'un résectoscope, qui est inséré dans l'urètre.
  3. Adénomectomie. Il s'agit d'une chirurgie abdominale, dans laquelle l'hyperplasie est retirée par une incision dans la région pubienne.
  4. Embolisation artérielle. Avec cette intervention, la tumeur cesse de se nourrir de sang car pendant l'intervention, le médecin obstrue les vaisseaux qui nourrissent la tumeur. Convient à toutes les étapes de la pathologie.
  5. Énucléation Utilisé rarement, dans les cas graves. L'opération supprime toute la prostate.

Les méthodes les plus récentes produisent plusieurs types d'opérations. Après toute intervention, une période de rééducation sera nécessaire. Mais sa durée dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme, ainsi que du type d'intervention chirurgicale. Parfois, il peut y avoir des effets secondaires sous forme de constipation ou de saignement. Dans de tels cas, vous devriez consulter un spécialiste.

Méthodes folkloriques

Les préparations pour le traitement de l'adénome de la prostate chez les personnes âgées sont sélectionnées avec le plus grand soin, car il existe dans la plupart des cas des maladies chroniques. Par conséquent, avec les médicaments, on utilise des remèdes populaires qui ont moins d’effets secondaires et de contre-indications. Dans ce cas, l'utilisation de remèdes populaires n'annule pas le traitement classique. Certaines herbes ne peuvent pas guérir l'adénome. Parmi les remèdes traditionnels, on peut citer le gruau à l’ail et à l’ail, qu’il est recommandé de diluer avec de l’eau et après 6 heures. Prendre une demi-heure avant les repas.

Prendre la teinture de la graine de pruche avec un adénome de la prostate est considéré comme très efficace. Aussi bien utilisé thé de la coquille de châtaigne avec des aiguilles. En outre, vous devriez faire attention aux décoctions de persil, ce qui aidera à soulager les symptômes et à affecter positivement le système reproducteur.

Parmi les méthodes de traitement non traditionnelles, il convient de noter l'utilisation des TSA, la deuxième fraction. Mais souvent, en combinaison avec d'autres médicaments, les médecins prescrivent un TSA. Dans certains cas, peuvent être utilisés des médicaments pour le traitement du cancer.

En conclusion

L'hyperplasie n'est bien sûr pas un cancer. Ceci est une tumeur bénigne. Mais si vous n'y prêtez pas attention et ne guérissez pas, vous risquez des complications importantes, notamment l'impuissance et les maladies du rein.

Par conséquent, dès les premiers problèmes de miction, vous devriez consulter un urologue et ne pas rester à la maison. Si vous tournez à temps, il est possible de traitement médical de l'adénome de la prostate sans chirurgie.

Si vous êtes intéressé par les moyens de la puissance, assurez-vous de nous rendre visite.

Adénome de la prostate: les principales méthodes de traitement

La prostate (RV), ou l'habitude de la prostate, est un petit organe, une glande qui fait partie du système reproducteur masculin du corps, situé sous la vessie autour de l'urètre. "Prostates" est un mot grec qui signifie en avant ou debout devant.

Il produit un fluide nourrissant, protecteur et transportant les spermatozoïdes, qui est obtenu par contraction synchrone des muscles du corps de la glande pendant l'orgasme. C'est ce qui provoque le plaisir sensuel lors des rapports sexuels. Normalement, la prostate ne bloque l'écoulement d'urine de la vessie qu'au moment de l'érection.

Code ICD

Le monde a adopté la classification internationale des maladies (CIM). L’adénome de la prostate appartient à la classe XIV «Maladies de l’appareil génito-urinaire», section N40 «Maladies des organes génitaux masculins», ainsi que l’appellation exacte de la maladie «Hyperplasie prostatique» (HPV).

Causes de l'adénome de la prostate

Sous l'action de multiples facteurs, les cellules de la prostate se dilatent, le corps grossit, serre la lumière du canal urinaire. La structure des tissus glandulaires, musculaires et conjonctifs d'origine ne change pas. Ceci est l'adénome de la prostate.

Les scientifiques étudient activement les causes de la maladie, qui ne sont pas encore tout à fait claires.

Les principaux sont:

  • changements liés au vieillissement dans le corps d'un homme à partir de 50 ans;
  • troubles hormonaux, soi-disant. andropause "ménopause masculine";
  • un excès de la déshydrotestostérone, une hormone masculine;
  • l'hérédité;
  • le diabète;
  • l'obésité ou l'embonpoint;
  • congestion du sang veineux dans les organes pelviens;
  • environnement hostile à l'environnement;
  • athérosclérose.

La maladie à HPV est progressive et constitue un signe essentiel du vieillissement du corps masculin, bien connu depuis le règne d’Hippocrate. Et plus un homme vit longtemps, plus il risque de tomber malade d'une maladie.

  • à 50-60 ans, un adénome de la prostate est détecté chez 40% des hommes;
  • dans 70 ans - 70% des cas;
  • 80 ans et plus - 90% ou plus.

Des études récentes dans le domaine de la santé masculine indiquent que le gène responsable de l'adénome de la prostate est hérité. Selon les statistiques, les patients ayant hérité d'un gène prédisposant à des modifications pathologiques de la prostate étaient six fois plus susceptibles de nécessiter un traitement chirurgical de cette maladie. On pense que le développement de la maladie avant l'âge de 60 ans est un facteur héréditaire dans 90% des cas.

C'est important: s'il y avait des cas enregistrés d'adénome de la prostate dans votre famille, alors ceci devrait être mentionné en consultation avec l'urologue.

Une autre cause hormonale est la transformation de l'hormone masculine - la testostérone, sous sa forme hyperactive, la dihydrotestostérone, sous l'action d'une enzyme spécifique. Le métabolisme se produit dans les testicules et la prostate, dont les récepteurs cellulaires sont les plus sensibles à la forme altérée de testostérone, qui provoque la croissance d'un organe.

Tableau clinique

L'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) n'est pas un cancer. Les cellules se développent à l'intérieur du corps et non dans tous les tissus adjacents, comme une tumeur maligne. Souvent, la taille de l'adénome de la prostate augmente plusieurs fois, mais est asymptomatique, sans altération des fonctions érectile et sexuelle, sans nécessiter de traitement.

Sans le fait que l'organe commence à serrer l'uretère et à perturber l'écoulement naturel de l'urine, accompagné d'un spasme persistant des muscles lisses de la vessie, aucun traitement ne serait alors nécessaire.

La maladie se développe progressivement. Symptômes auxquels un homme devrait prêter attention lors de la planification d'une visite chez le médecin:

  • signe caractéristique - flux d'urine faible ou intermittent;
  • l'acte de miction provoque des difficultés, nécessite des efforts prolongés;
  • l'envie d'uriner est irrésistible, la nature "impérative";
  • sensation d'inachèvement, vidange partielle de la vessie;
  • manque de bonne nuit de sommeil en raison de fréquentes envies (nycturie);
  • fuites spontanées ou gouttes d'urine;

Ces symptômes sont combinés en un seul mot - prostapisme (à ne pas confondre avec la prostatite, processus inflammatoire de la prostate). La gravité de ces symptômes est déterminée par le médecin conformément à la norme internationale d'évaluation des maladies du pancréas en points (IPSS - International Prostatic Symptom Score).

Il s’agit d’un test simple comprenant 8 questions et une réponse en points de 0 à 5. La quantité maximale est de 35. Le test aide le médecin à observer la dynamique des symptômes et le degré de guérison. Chaque indicateur de maladie dépend de la taille de l'adénome de la prostate, du stade et de la direction de l'augmentation prédominante.

Diagnostic de l'HBP

Le médecin est un urologue, c’est le médecin qui doit être examiné au moins une fois par an par tous les hommes de plus de 40 ans. Lors de la conversation à la réception du médecin, la conversation doit être aussi franche que possible, ce qui contribuera à améliorer de manière significative la qualité de la vie en cas de problèmes existants ou à en prévenir l’apparition.

Si vous avez déjà des problèmes de miction, ne retardez pas la visite chez le médecin de sexe masculin. Ces symptômes sont observés dans diverses maladies du système génito-urinaire, telles que la prostatite, l'adénome de la prostate et le cancer de la prostate, qui se manifestent également par l'absence de douleur.

  • Le type de diagnostic principal dans les troubles de la structure et de la taille de l'adénome de la prostate est l'examen digital rectal. C'est une méthode extrêmement nécessaire. L'augmentation de la proportion d'organes hyperplasiques se produit plus souvent dans la lumière du rectum, moins souvent dans la direction de la vessie.
  • Faire un don de sang et d'urine pour les indicateurs généraux et certains ciblés de manière étroite (par exemple, le niveau de testostérone totale);
  • Échographie. La taille exacte de la prostate, sa masse et sa structure, ainsi que la présence de calculs dans les reins et la quantité d'urine résiduelle sont déterminés en enfonçant l'extrémité de l'appareil dans le rectum.
  • Parfois, le médecin mesure le débit urinaire (urofluométrie) et effectue une endoscopie.

Le médecin doit exclure la présence de toutes les maladies présentant des symptômes similaires. Pour ce faire, effectuez un diagnostic différentiel:

  • Sur le cancer de la prostate. L'un des indicateurs est le taux d'antigène spécifique de la prostate (PSA) ou de phosphatase acide prostatique (FPC) - indiquant un taux élevé de marqueurs du cancer dans le sérum sanguin.

Le plus informatif est la biopsie des cellules adénomateuses. À l'aide d'une aiguille spéciale, prenez plusieurs morceaux de tissu en forme de fil. La procédure est généralement bien tolérée par les patients et ne dure pas plus de 15 minutes.

  • Sur la lithiase urinaire. Les pierres sont capables de se déplacer dans l'urètre et donnent des manifestations similaires, telles que des difficultés à uriner, une rétention urinaire parfois aiguë et un flux lent.
  • Exclure la prostatite aiguë ou chronique. Diagnostiqué par la méthode digitale rectale et l'étude des sécrétions prostatiques.
  • Vous aurez peut-être également besoin de tests de dépistage de la sclérose de la prostate, du diabète sucré, de la neurologie, de l'insuffisance rénale chronique, de l'infection, des lésions de la colonne vertébrale, des accidents vasculaires cérébraux, de la maladie de Parkinson. Si nécessaire, cystographie, cystoscopie ou biopsie périnéale.

Un diagnostic précis ne peut être établi qu’à partir de tous les résultats.

Stades de l'adénome de la prostate

  • Stage I "précurseurs". La vessie est complètement vidée, il n’ya pas de changement significatif dans le tractus excréteur, mais il existe des désirs fréquents, principalement nocturnes, un flux d’urine lent, un début de miction tardif. Au fil du temps, la fonction de compensation de la paroi musculaire de la vessie se dessèche et la maladie passe à la phase suivante. Mais parfois, avec un traitement initié en temps opportun, la progression de la maladie peut être stoppée.
  • Degré II. La quantité d'urine résiduelle de 100 ml ou légèrement plus. En même temps, l'hypertonus se développe dans les parois de la vessie, ce qui se transforme ensuite en une léthargie irréversible des muscles lisses avec la formation de cicatrices sur les fibres du tissu. L'urine est intermittente, la miction doit tendre l'abdomen, ce qui conduit souvent à la formation d'une hernie et d'un prolapsus rectal. Le pronostic de la maladie dans ce cas est défavorable, car la deuxième étape passe toujours dans la troisième.
  • III degré. Le volume d'urine résiduelle dans la vessie augmente, il y a tous les signes d'insuffisance rénale - soif, nausée, forte odeur d'ammoniac et d'acétone lors de l'expiration, sécheresse des muqueuses de la bouche, manque d'appétit, diarrhée et goutte-à-goutte paradoxale avec une palpable incontinence urinaire avec débordement palpable et au même moment, difficulté à uriner.

Complications et effets de l'adénome de la prostate

En l'absence de traitement, les affections graves nécessitent une intervention médicale:

  • incapacité à uriner avec la vessie pleine;
  • infection ascendante de l'urètre et de l'uretère (due à l'urine stagnante);
  • la formation de calculs vésicaux;
  • des impuretés de sang ou de pus dans l'urine, accompagnées de frissons et de douleurs dans le bas du dos;
  • insuffisance rénale chronique conduisant à des affections aiguës et fatales.

Statistiques: La Hongrie a le taux de mortalité par HBP le plus élevé - 3 sur 100 personnes.

Traitement de l'adénome de la prostate

Au stade I, une méthode de traitement essentiellement conservatrice (médicament ou administration épisodique d'un cathéter urinaire) est effectuée, suivie d'un médecin et d'un examen obligatoire deux fois par an.

Il est recommandé que des exercices spéciaux augmentent le flux sanguin dans le bassin, marchent activement au grand air, abandonnent les mauvaises habitudes. Il est souvent possible d'arrêter le développement d'un adénome de la prostate sans chirurgie, mais même dans la première étape, l'ablation chirurgicale de l'hyperplasie est appliquée.

Il est important de savoir que la méthode chirurgicale de traitement ne supprime pas la prostate, mais seulement son tissu dilaté. Après la rééducation, toutes les fonctions du système urogénital sont restaurées, y compris l’érectile.

Méthodes opérationnelles

Les stades de la maladie II et III nécessitent un traitement chirurgical. Il y a:

  1. Opératoire traditionnel - adénoectomie. Il est réalisé sous anesthésie générale avec une taille significative d'un organe hyperplasique.
  2. Le meilleur moyen de traiter l'hyperplasie bénigne de la prostate est d'intervenir par voie urétrale-endoscopique (résection transurétrale), ce qui réduit le pourcentage de complications et est moins traumatisant pour le patient.
  3. Les plus récents sont l’énucléation au laser de l’adénome de la prostate et la vaporisation (évaporation). Les opérations sont réalisées sous anesthésie locale, le patient est rapidement réhabilité.
  4. Dans d'autres pays, une méthode d'embolisation (occlusion) des artères de l'adénome de la prostate se développe, après quoi son approvisionnement en sang et sa réduction de taille sont perturbés.

Pour des raisons médicales, l’adénoectomie est réalisée gratuitement, le coût de la chirurgie de l’adénome de la prostate selon une méthode innovante varie en fonction du centre médical et des qualifications du chirurgien.

Méthodes non opérationnelles

Les hommes âgés et qui, pour des raisons médicales, ne recommandent pas une intervention chirurgicale, utilisent la technique d’insertion de stent - dilatateurs tubulaires dans l’uretère rétréci.

En plus de la résection du pancréas, il existe d'autres approches de traitement qui sont à différents stades d'apprentissage et deviennent:

  • élimination des tissus envahis par ultrasons;
  • coagulation par micro-ondes;
  • méthode par radiofréquence;
  • alcoolisation à l'éthanol (administration de doses d'alcool à usage médical directement dans les tissus de la glande, agissant comme un poison, provoquant la mort de cellules pathologiquement envahies);
  • la cryodestruction

Le traitement médicamenteux auxiliaire ne remplace pas la chirurgie et est prescrit en l'absence de complications graves de la maladie, avec des manifestations cliniques légères:

Médicaments pour le traitement de l'adénome de la prostate

Étant donné que les scientifiques n’ont pas encore pleinement établi la véritable cause du développement de la maladie, le choix des drogues synthétiques repose sur deux tâches:

  • réduire la taille de la prostate en bloquant l'hormone bloquant la déshydrotestostérone - 5 alpha réductase (substances - finastéride, permixon, tadénane);
  • normaliser la vessie, rétablir la perméabilité de l'uretère - Alpha-1-adrenobokatory (principes actifs - tamsulosine, prazosine, phénoxybenzamine, alfuzosine, indoramine, doxazosine).

Les préparations du groupe bloquant α-1-adrénergique entraînent souvent des effets indésirables tels qu'une diminution de la libido, un dysfonctionnement érectile.

Les médicaments de ces deux groupes sont prescrits par un médecin et sont délivrés de la pharmacie sur ordonnance seulement.

Également utilisé des médicaments qui peuvent être achetés dans une pharmacie sans ordonnance du médecin:

  1. Immunomodulateurs - comprimés pour la résorption de Afal, Afalaz. Ils contiennent des anticorps purifiés contre le PSA. Contribuer à la suppression de l'enflure de la prostate, réduire la quantité d'urine résiduelle, rétablir l'activité, il est recommandé de prendre jusqu'à 4 fois par jour avec une douleur aiguë et 2 comprimés par cours pendant 4 mois.
  2. Basé sur les déchets d'abeilles - Prostopin (suppositoires rectaux). Nommé seul ou en thérapie complexe. Des études cliniques ont prouvé l'efficacité de ce médicament dans toutes les manifestations cliniques de l'adénome de la prostate.
  3. Préparations à base de plantes - suppositoires rectaux Bioprost. L’huile de pépins de courge, en association avec le thymol, a un effet positif sur les processus métaboliques de la prostate, réduisant la douleur et facilitant la miction. Prostamol Uno (capsules pour administration orale) est un autre médicament efficace qui contient des extraits de fruits de palmiers rampants. Il a une activité anti-œdème et anti-inflammatoire prononcée dans les tissus de l'adénome de la prostate, n'affecte pas la puissance et le désir sexuel.
  4. Produits d'origine animale - Vitaprost (comprimés), Vitaprost Forte et Prostatilen (bougies). Extrait complexe de la prostate animale effet sur toutes les manifestations cliniques de la maladie.
  5. Médicaments enzymatiques - La longidase (suppositoires) a un effet anti-inflammatoire important sur les tissus fibreux.
  6. Heel, entreprise du secteur de l'homéopathie, supprime Sabal-Homaccord et Populus compositum CP. L'homéopathe sélectionnera un seul produit adapté à chaque patient ou associé à des médicaments conventionnels.

Les oignons, le persil et les graines de citrouille sont largement utilisés dans les remèdes populaires pour le traitement de l'adénome de la prostate. Lorsque vous choisissez cette méthode, vous devez consulter votre médecin.

Prévention

Afin de réduire les manifestations de l’HBP et d’améliorer la qualité de vie, il convient d’exclure des patients qui pourraient entraîner une augmentation de la stase veineuse dans la prostate.

  • longue séance;
  • constipation (inclure dans le régime plus de légumes riches en fibres - jusqu'à 60% dans le plat principal);
  • l'abus d'aliments riches en protéines et en graisses (ils constituent une charge supplémentaire pour les reins);
  • Limitez la consommation d'aliments riches en calories qui mènent à l'embonpoint;
  • repos passif;
  • manque de sexe;
  • prendre de l'alcool, des conserves, des aliments gras et épicés;
  • l'hypothermie;
  • recevoir des liquides avant le coucher;
  • situations stressantes

Ne négligez pas votre santé et demandez à temps conseil à un spécialiste. Toute inaction ou auto-traitement inefficace provoque la dégénérescence de la glande en cancer ou la mort possible. Voir un médecin et prendre des mesures de précaution aideront à garder le corps jeune et masculin pendant de nombreuses années.

Adénome de la prostate et ses principales caractéristiques

Beaucoup d'hommes confondent prostatite et adénome de la prostate, considérant qu'il s'agit de la même maladie. En fait, ce n’est pas le cas, car la prostatite est une pathologie inflammatoire et l’adénome de la prostate ou hyperplasie bénigne de la prostate est une tumeur bénigne.

L'adénome de la prostate est l'une des maladies les plus courantes des organes génitaux masculins. La pathologie provoque une violation de la miction, des douleurs abdominales et provoque également une lithiase urinaire. Les médecins recommandent fortement de soigner eux-mêmes l'adénome de la prostate. Si le flux d'urine est devenu intermittent, vous devriez consulter l'urologue dès que possible.

Raisons

L'adénome de la prostate, code 40 de la CIM, est une prolifération de tissu glandulaire situé dans la région prostatique autour de l'urètre. Une personne sur quatre âgée de plus de 50 ans est atteinte d'une telle pathologie, mais tous ne consultent pas un médecin.

La cause exacte de l'adénome de la prostate n'est toujours pas connue. Beaucoup de gens supposent que la cause de la maladie est une prostatite chronique, ainsi qu’un mode de vie anormal, le tabagisme et l’alcoolisme. Ces facteurs n'ont pas été prouvés.

À l'heure actuelle, on pense que l'adénome de la prostate se produit dans le contexte de troubles hormonaux qui surviennent lors de changements liés au vieillissement dans le corps d'un homme. C'est pourquoi la maladie ne survient que chez les patients à l'âge adulte.

Les symptômes

Les symptômes suivants de l'adénome de la prostate sont distingués chez les hommes:

  • mictions fréquentes et des envies fréquentes;
  • incontinence urinaire;
  • rétention urinaire et difficulté à uriner;
  • flux d'urine lente, il est nécessaire d'appuyer fort lors de la sortie de l'urine;
  • flux d'urine intermittent;
  • sensation constante de vessie pleine;
  • douleur abdominale basse peut se produire.

Les symptômes de l'adénome de la prostate peuvent être exprimés à des degrés divers, tout dépend du stade de la maladie. Il y en a trois:

  • Compensé;
  • Sous-compensé;
  • Décompensé.

Les premiers signes d'adénome de la prostate sont une augmentation de la miction. Le patient peut se réveiller dans les toilettes au milieu de la nuit, souvent en train d'uriner pendant la journée. Dans ce cas, la vessie est encore complètement vidée et les reins fonctionnent normalement.

IMPORTANT À SAVOIR! 80% des maladies de la prostate sont asymptomatiques, ce qui entraîne rapidement des conséquences désastreuses. Si vous avez besoin d’une protection puissante contre la prostatite, les experts recommandent un nouveau médicament européen. Plus >>

Au cours du deuxième stade de la maladie, la vessie augmente de taille, l'urine devient intermittente et le besoin d'uriner est fréquent. Le patient doit faire de gros efforts pour faire sortir les restes d’urine. Il peut y avoir des signes d'insuffisance rénale chronique.

Au dernier stade de l'adénome de la prostate, la vessie est fortement distendue, ce qui provoque l'accumulation de grandes quantités d'urine. Un homme ne peut vider complètement sa vessie, quels que soient ses efforts, il est donc constamment préoccupé par le désir de se rendre aux toilettes.

Dans ce cas, le patient s'inquiète de la douleur, de l'incontinence urinaire et de la pathologie des reins progresse. Si un homme ne commence pas le traitement maintenant, il n'aura pas plus de chances, car ses reins seront défaillants et la mort surviendra.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de l'adénome de la prostate, en particulier au stade initial, ne peut être effectué que par un urologue. Les signes d'hyperplasie bénigne de la prostate ressemblent beaucoup aux symptômes de la prostatite. On observe également des problèmes de miction, de sorte que le patient peut facilement confondre la maladie et commencer le mauvais traitement.

Tout d'abord, l'urologue interroge le patient et procède à un examen primaire. Le spécialiste palpe la vessie et sent également la prostate à travers le rectum. Ensuite, le médecin prescrit les tests suivants:

  • analyse de la sécrétion de la prostate;
  • frottis de l'urètre sur l'infection;
  • Débitmétrie urinaire - mesure de la vitesse de l'urine et de son volume pendant la miction;
  • Échographie de la prostate pour évaluer la taille de la glande;
  • analyse de l'antigène de la prostate et de la biopsie des glandes pour éliminer une tumeur maligne;
  • tests généraux d'urine et de sang.

Après avoir établi le diagnostic correct, le médecin établit un plan de traitement. Tous les médicaments et procédures sont sélectionnés individuellement, tout dépend de la négligence d'un cas particulier.

Quelle est la différence entre l'adénome de la prostate et le cancer?

Souvent, les patients se demandent si l'adénome de la prostate peut réellement se révéler être une tumeur maligne. Comme on le sait, l'adénome de la prostate est une tumeur bénigne, rarement maligne, mais l'hyperplasie peut augmenter le risque de cancer de la prostate.

Les causes du cancer de la prostate n'ont pas encore été établies. L'apparition d'une tumeur maligne est associée à des modifications hormonales liées à l'âge, à la consommation de substances cancérogènes. Et les symptômes du cancer de la prostate au stade initial sont très similaires aux signes de l'adénome, les patients ont également des mictions fréquentes et le débit urinaire est affaibli.

Lorsque le patient craint une douleur intense dans la zone touchée, le patient devient pâle et épuisé à la surface. Dans l'adénome de la prostate, il n'y a habituellement aucun autre signe que des problèmes de miction jusqu'à ce que les reins soient perturbés.

Le cancer de la prostate est une maladie très insidieuse qui se développe lentement et imperceptiblement, puis tue un homme. Par conséquent, à l'âge de 45 à 50 ans, vous devez devenir un client régulier de l'urologue en lui rendant visite régulièrement. Et en cas de troubles de la miction, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital pour éliminer la présence d'une tumeur maligne. Plus le traitement contre le cancer commence tôt, plus les chances de survie de l'homme sont grandes.

Traitement conservateur de l'adénome de la prostate

Le type de traitement qui vous sera prescrit dépend du stade de la maladie et de la gravité des problèmes de miction. Si les troubles ne sont pas graves, on vous prescrira un traitement conservateur consistant à prendre des médicaments.

Médicaments pour le traitement de l'adénome de la prostate chez l'homme:

  • Le finastéride et d'autres inhibiteurs de la 5-alpha réductase.
  • Térazosine.
  • Doksazolin et autres bloqueurs alpha-adrénergiques.
  • Gentamicine et autres antibiotiques.
  • Probiotiques pour la restauration de la microflore intestinale, par exemple, Linex.
  • Préparations pour la circulation sanguine, par exemple, Trenal.

Un traitement médicamenteux complet peut réduire la taille de la prostate et restaurer la circulation sanguine, ainsi que soulager le processus inflammatoire et améliorer la nutrition du tissu prostatique. Dans le traitement complexe prescrit plus de vitamines et d'immunomodulateurs.

Chirurgie de l'adénome de la prostate

La chirurgie pour enlever l'adénome de la prostate est prescrite dans les cas où les troubles urinaires sont très prononcés et où la tumeur elle-même est volumineuse. En outre, une intervention chirurgicale est indiquée pour les patients qui ne sont pas aidés par un traitement médicamenteux conservateur.

Le plus souvent, une opération pour enlever la prostate est réalisée avec un laser. Avec une telle opération, il y a une petite perte de sang et un traumatisme tissulaire, et la fonction sexuelle de l'homme est maintenue. En outre, avec un laser, vous pouvez supprimer même un adénome de la prostate assez important.

Une résection transurétrale de la prostate (TURP de la prostate) peut également être réalisée. Il s'agit d'une opération sans incision effectuée dans l'urètre. Une telle opération est assez compliquée, elle nécessite un grand professionnalisme du docteur.

Il arrive parfois que l'opération ne puisse être réalisée si le patient présente diverses comorbidités, par exemple une insuffisance cardiaque. Dans ce cas, un cathéter est inséré dans l'urètre pour assurer l'écoulement de l'urine.

De nombreux patients s'intéressent aux effets de la chirurgie après le retrait de l'adénome de la prostate. Après l'opération, adénome TUR de la prostate, des saignements sont possibles avec la nécessité d'une transfusion sanguine et une réopération si des bosses se forment à l'intérieur.

IMPORTANT! En 2016, l'Institut de recherche en urologie. N.A. Lopatkina, un centre scientifique russe de premier plan dans le domaine de l'urologie, a mené à bien les essais cliniques d'une nouvelle génération de médicaments, l'Adenofrin, créée pour lutter contre la prostatite.. Plus >>

De même, après une intervention chirurgicale, des infections, des problèmes de miction, un dysfonctionnement érectile et l'éjaculation sont possibles. Pour éviter de telles conséquences, on prescrit des médicaments au patient.

Traitement des remèdes populaires

De nombreux patients sont intéressés par le traitement de l'adénome de la prostate sans chirurgie et même mieux à la maison. Une tumeur de la prostate est un trouble très grave qui nécessite un examen et un traitement sous la surveillance d'un médecin si la vie du patient lui est chère.

Le traitement des remèdes populaires pour l'adénome de la prostate ne peut pas être effectué, sauf recommandation contraire de l'urologue. Parce que toute tumeur, même la plus inoffensive, a toujours une chance de devenir maligne.

L’acceptation de teintures et de moyens douteux peut être l’élan de la malignité. Les préparations à base de plantes et les extraits peuvent être utilisés dans le traitement complexe, mais uniquement avec l'autorisation du médecin traitant.

Complications de l'adénome de la prostate

L'adénome de la prostate nécessite un traitement rapide, car la maladie provoque un certain nombre de complications graves:

  • insuffisance rénale chronique;
  • rétention urinaire aiguë;
  • du sang peut apparaître dans l'urine;
  • varices du col de la vessie;
  • tamponnement de la vessie;
  • des calculs dans la vessie et les reins dus à l'urine stagnante;
  • maladies inflammatoires de la prostate, de l'urètre, des reins et d'autres organes du petit bassin;
  • dysfonction érectile.

La plupart de ces complications sont accompagnées de douleurs aiguës, de fièvre. Une intervention chirurgicale urgente est nécessaire pour le traitement.

Prévention

Il n'existe pas de mesures spéciales pour prévenir l'adénome de la prostate, car la cause exacte de la maladie n'est pas connue. Pour réduire le risque de complications dû à l’apparition d’une tumeur, vous devez subir régulièrement des examens préventifs chez l’urologue-andrologue. L'examen aidera à identifier l'adénome de la prostate à un stade précoce de son apparition.

Les médecins recommandent aux hommes d'observer les conseils suivants pour réduire le risque de pathologies du système génito-urinaire:

  • Faites du sport pour éviter les processus stagnants dans la prostate.
  • Avoir des relations sexuelles régulièrement si une érection est présente.
  • Mangez bien, prenez des vitamines, si le médecin vous le recommande.
  • Ne pas abuser de l'alcool et de fumer.

Un mode de vie adéquat est la clé de la santé du système reproducteur et de tout l'organisme.

Conclusion

L’adénome de la prostate chez l’homme est une maladie très désagréable qui viole la qualité de vie et l’état psychologique du patient. N'ayez pas peur de la chirurgie, il est préférable de souffrir quelques jours que de souffrir le reste de votre vie de douleurs aux reins et de problèmes de miction. Un traitement approprié de l'adénome de la prostate aide non seulement à rétablir une miction normale, mais également à maintenir la fonction sexuelle.

Pourquoi les protéines dans l'urine sont-elles élevées?

Traces de protéines dans les urines pendant la grossesse