Globules rouges élevés dans l'urine: causes et traitement

Des analyses d'urine sont effectuées lors du diagnostic et du traitement de nombreux types de maladies, ainsi que lors d'examens médicaux de routine. Des changements dans la composition de l'urine indiquent la présence d'une pathologie quelconque. Ces indicateurs incluent une augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine d'un adulte.

La première règle consiste à traiter la cause et non l'effet, c'est-à-dire la maladie elle-même, et pas seulement le contenu accru de globules rouges. Pour poser un diagnostic précis, vous devez passer plusieurs tests supplémentaires et procéder à une échographie des reins, de la vessie et des voies urinaires.

Dans ce document, nous examinerons toutes les raisons possibles pour lesquelles les globules rouges sont apparus au-dessus de la norme dans l'urine, ainsi que ce que cela signifie et quelles en sont les conséquences.

Variétés

Le processus permettant d’établir le fait que le nombre de globules rouges est élevé dans un test d’urine comprend deux étapes:

  1. Etude de couleur. Si l'urine est de couleur rougeâtre ou brune, il s'agit d'un signe d'hématurie grave, c'est-à-dire que le nombre de cellules sanguines dépasse plusieurs fois la norme.
  2. Examen microscopique. S'il y a plus de 3 globules rouges dans une certaine zone du matériau analysé (champ de vision), une microhématurie est diagnostiquée.

Pour déterminer le diagnostic est très important pour déterminer le type de globules rouges:

  1. Les globules rouges inchangés - ils ont l'hémoglobine, sous la forme de tels petits corps ressemblent à des disques double concaves et sont peints en rouge.
  2. Érythrocytes modifiés dans l'urine alcalines, leur composition ne contient pas d’hémoglobine, un examen microscopique montre que ces petits corps sont incolores et ressemblent à la forme d’un anneau. L'hémoglobine est dérivée de ces corps rouges en raison de l'augmentation de l'osmolarité.

L'apparition de sang dans les urines est une raison pour les visites immédiates chez le médecin, car la plupart des causes de l'hématurie sont très dangereuses. Le processus de formation de l'urine commence dans les glomérules des reins, où s'effectue la filtration primaire du sang, tandis que normalement les globules rouges, les leucocytes et les protéines plasmatiques ne traversent pas la membrane glomérulaire. Par conséquent, leur apparition dans l'urine est un signe de maladie.

Norme érythrocytaire dans l'urine chez les femmes et les hommes

Selon les analyses de médecins spécialistes, des globules rouges dans l'analyse générale de l'urine sont détectés dans des cas isolés. Les causes de cet état pathologique peuvent être de plusieurs facteurs, par exemple: un effort physique intense, un abus d’alcool, une longue période de temps passé sur les jambes, ainsi que diverses maladies.

La norme des globules rouges dans l'analyse générale de l'urine chez les femmes et les hommes est comprise entre 1 et 3 érythrocytes dans le champ de vision. Selon les médecins, l’excès de globules rouges dans l’analyse générale de l’urine indique la présence d’un processus pathologique.

Si les globules rouges sont élevés dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie?

Pourquoi l'analyse montre-t-elle une teneur élevée en globules rouges dans l'urine et qu'est-ce que cela signifie? Si des globules rouges sont détectés dans l'urine d'un adulte au-dessus de la norme, cela suggère qu'il est nécessaire d'identifier la source du saignement.

Selon l'emplacement, il y a 3 groupes de raisons:

  • Somatique ou prérénal - non directement lié au système urinaire;
  • Rénal - résultant d'une maladie rénale;
  • Postrenal - causée par une pathologie des voies urinaires.

Le même symptôme chez l'homme et la femme peut avoir différentes causes, notamment des caractéristiques anatomiques et physiologiques.

Causes de l'augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine

Les causes d'origine somatique sont liées au fait que les reins ne sont pas impliqués dans le processus pathologique, mais réagissent à la maladie dans d'autres organes et systèmes. Ceux-ci comprennent:

  1. La thrombocytopénie - réduire le nombre de plaquettes dans le sang, pose le problème de la coagulation dans les vaisseaux sanguins et, par conséquent, de la pénétration de sang dans les urines.
  2. Hémophilie. Ici, une diminution de la coagulation du sang se produit également, cependant, la raison en est différente. Cependant, liquéfié et incapable de se coaguler normalement, le sang pénètre à travers les glomérules dans l'urine.
  3. Intoxication du corps - l'entrée de toxines (poisons) dans diverses infections virales et bactériennes entraîne une augmentation de la perméabilité de la membrane glomérulaire aux érythrocytes, grâce à laquelle elles pénètrent dans l'urine.

Les causes profondes provoquent une augmentation du nombre de globules rouges dans les maladies du rein

  1. Glomérulonéphrite aiguë et chronique - la maladie entraîne une dégradation de la fonction de filtrage des reins, de sorte que les globules rouges pénètrent dans les urines.
  2. Le cancer du rein est une tumeur en croissance qui affecte les parois des vaisseaux sanguins et forme de petits saignements dans l'urine. Lors de l'analyse des globules rouges observés sous la forme habituelle.
  3. Urolithiase. Nous parlons ici de violation de l'intégrité de la membrane muqueuse, à la suite de quoi un saignement apparaît et une partie du sang pénètre dans l'urine.
  4. Pyélonéphrite - en raison du processus inflammatoire, la perméabilité des vaisseaux sanguins du rein augmente et les globules rouges pénètrent dans l’organe.
  5. Hydronéphrose - les difficultés d’écoulement de l’urine entraînent un étirement de l’organe et un microdémage des vaisseaux.
  6. Lorsqu'une blessure grave, une rupture du rein, une blessure au couteau, une blessure grave, une hématurie macroscopique est diagnostiquée, il se produit une libération importante de sang dans les urines.

Dans le cas de causes d'origine post-rénale, une forte concentration de globules rouges dans l'urine se développe en raison de maladies de la vessie ou de l'urètre:

  1. La cystite est une maladie inflammatoire de la vessie au cours de laquelle les globules rouges peuvent pénétrer dans l'urine par la paroi vasculaire affaiblie.
  2. Présence dans l'urètre ou dans la vessie de la pierre. Ici, vous pouvez instantanément vous attendre à un traumatisme aux membranes muqueuses.
  3. Les lésions de la vessie et de l'urètre avec lésions vasculaires et saignements sont accompagnées d'une hématurie macroscopique.
  4. Le cancer de la vessie entraîne la rupture des vaisseaux sanguins à travers lesquels les érythrocytes s'échappent. En fonction de la taille du trou, le volume de sang pénétrant dans l'urine est d'autant plus important qu'il est gros, plus sa couleur est riche.

Causes chez les hommes

Certaines maladies des organes reproducteurs peuvent également provoquer une augmentation du nombre de globules rouges dans les urines. Ainsi, certaines maladies de la prostate chez l'homme entraînent une hématurie:

  1. La prostatite est une inflammation qui affecte la prostate. Le remplissage des érythrocytes dans l'urine est identique à tous les autres processus inflammatoires du système urogénital.
  2. Cancer de la prostate. Dans ce cas, les vaisseaux sanguins sont endommagés par la destruction de leurs parois par une tumeur en croissance.

Causes chez les femmes

Chez les femmes, l'apparition d'érythrocytes dans les urines est causée par de telles maladies des organes de l'appareil reproducteur:

  1. L'érosion cervicale est une plaie sur la membrane muqueuse du col de l'utérus, résultant d'une lésion mécanique, d'une défaillance hormonale ou d'une infection génitale. Excrétion du sang accompagnant naturellement.
  2. Saignements utérins - le sang du vagin peut ensuite pénétrer dans l'urine pendant la miction.

Causes physiologiques

À la fin, nous montrerons les moments qui peuvent également entraîner une augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine chez l'adulte, mais qui ne sont pas liés à des maladies des organes internes:

  1. La température de l'air est trop élevée. Cela peut généralement être un travail dangereux dans les magasins chauds ou après avoir été dans un sauna.
  2. Fortes contraintes qui rendent les parois des vaisseaux sanguins plus perméables.
  3. Alcool - il rend également les parois perméables et, en outre, il rétrécit les vaisseaux rénaux.
  4. Grand effort physique.
  5. Passion excessive pour les épices.

Lorsque dans l'urine, les globules rouges, les globules blancs et les protéines

Lorsque les résultats de l'analyse urinaire montrent une anomalie, le contenu des globules rouges, mais également des leucocytes ou des protéines, constitue une raison sérieuse de consulter un médecin pour un diagnostic détaillé.

De tels changements peuvent survenir dans les maladies inflammatoires des reins, la tuberculose, l'urolithiase, la cystite hémorragique, les tumeurs des voies urinaires et d'autres affections.

Il est nécessaire d'identifier avec précision la cause des modifications des analyses de sang et d'urine. Si vous n'y attachez pas d'importance, une maladie rénale chronique et une insuffisance rénale pourraient se développer à l'avenir.

Que faire si les globules rouges sont élevés dans l'urine?

Tout d'abord, vous devez identifier une maladie qui provoque une augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine, puis la traiter. En règle générale, les méthodes suivantes sont utilisées dans le traitement:

  • antibiothérapie;
  • thérapie diététique;
  • traitement anti-inflammatoire;
  • l'utilisation de médicaments diurétiques, s'il y a de l'urine stagnante;
  • limiter la quantité de fluide consommée pour réduire la charge rénale;
  • chirurgie si des cancers, une lithiase urinaire ou un traumatisme ont été trouvés.

En plus des érythrocytes avec une hématurie macroscopique, l'hémoglobine peut directement transmettre une coloration rouge à l'urine.

Erythrocytes dans le taux d'urine et la définition de la localisation de l'inflammation méthode de trois coupes

Les érythrocytes du sang pénètrent dans l'urine et déterminent, par leur quantité, non seulement la présence d'une inflammation, mais également sa localisation. Selon le sexe et l'âge, le nombre de globules rouges dans l'urine, le taux est différent, mais 0 est toujours bon. Les éléments sanguins dans l'urine sont de 2 types, mesurés par plusieurs techniques, en fonction des signes de la maladie et des symptômes.

Types et taux de globules rouges dans l'urine

La présence de sang dans les urines indique une maladie, appelée hématurie. La cause de la pathologie peut être déterminée par analyse selon la méthode de Nechiporenko. Deux types de globules rouges peuvent être présents dans l'urine:

Les premiers sont des érythrocytes «frais», inchangés, de forme cylindrique et contenant de l'hémoglobine à l'intérieur. La présence d'érythrocytes inchangés au-dessus de la norme se produit lors de maladies:

Ils sont tous associés à la destruction des tissus de la vessie et des voies urinaires. Du sang frais pénètre dans l'urine à partir des capillaires et des vaisseaux sanguins détruits.

Les globules rouges altérés - lessivés ne contiennent pas d'hémoglobine. En raison de la stagnation et du séjour prolongé dans cet état, ils ont souvent une forme bosselée et ne contiennent pas d'hémoglobine. Leur apparition dans les urines en grande quantité signifie une inflammation et d'autres types de maladies, toujours associées aux reins.

Le rapport normal pour un corps en bonne santé: globules rouges 1 1 dans les urines. L'image des érythrocytes est semblable à l'urine au microscope. Forme ronde brillante et régulière, éléments de sang inchangés, petits globules rouges légèrement lessivés.

Le taux de globules rouges dans l'urine des femmes et des hommes est différent. Leur absence complète dans l'urine indique que le corps est normal et que le sang n'entre pas dans l'urine. Dans les enfants en bonne santé dans le champ de vision dans l'étude du microscope peut être 3-4 globules rouges. Chez les hommes, il ne devrait pas y avoir plus d'un globule rouge. Les érythrocytes dans l'urine des femmes, le taux de jusqu'à 3 unités. Chez les femmes enceintes, leur nombre ne devrait pas dépasser 2 par inspection visuelle. Pendant les jours critiques, le nombre de particules inchangées est autorisé jusqu'à 50 pièces, le lessivage ne doit pas dépasser 2. Le nombre d'érythrocytes dans le taux d'urine chez les femmes après 50 ans est légèrement augmenté et jusqu'à 5 unités.

La présence simultanée de globules rouges, de globules blancs et de protéines dans le sang signale une maladie grave. La localisation de la pathologie peut être déterminée approximativement par la régularité de son apparence et par la forme du groupe d'érythrocytes.

  1. En l'absence de douleur et d'autres symptômes, une tumeur au rein ou à la vessie peut entraîner une apparition non systématique de caillots sanguins dans l'urine.
  2. De gros caillots accompagnant une miction difficile apparaissent lors d'un saignement dans la vessie.
  3. Le bassin et les reins, lorsqu'ils sont blessés par des calculs, du sable, une inflammation, sécrètent du sang dans une forme longue et tortueuse d'urine. Avant cela peut être une colique.

Tout écoulement déraisonnable de sang dans les urines, accompagné en particulier d'inclusions de protéines et de mucus blanchâtres ou transparentes, est une maladie grave et nécessite un traitement urgent.

Une recommandation pour la livraison de l'urine est émise par un médecin si une maladie est suspectée:

  • la cystite;
  • syndrome néphrotique;
  • infection des voies urinaires;
  • une tumeur maligne de la vessie et des reins;
  • muguet sur les tissus internes;
  • lésions des organes pelviens;
  • promotion des pierres;
  • saignements;
  • pyélonéphrite aiguë;
  • infarctus du rein.

La première chose que prescrit l'urologue est la livraison de l'urine pour analyse. Ensuite, sur la base des résultats, une étude de clarification est réalisée pour un diagnostic précis.

RBC élevés dans l'analyse d'urine - Maladies

Si, dans une étude de laboratoire, les analyses d'urine des globules rouges sont élevées, la cause peut être une maladie de divers organes, une infection. La pathologie peut causer des blessures à l'abdomen et au petit bassin. Il peut également s'agir de cas isolés d'hématurie avec:

  • prendre de l'alcool en grande quantité;
  • effort physique;
  • le stress;
  • surchauffe.

Souffrir de tels sauts dans le témoignage souvent sexe plus fort. Le patient lui-même peut calculer ces raisons et, si nécessaire, empêcher leur récurrence.

Les maladies entraînant une augmentation de l'urine chez les veaux inchangés et lessivés sont diverses et sont associées au système cardiovasculaire, aux organes digestif et urinaire.

Méthode en trois étapes pour déterminer la localisation de l'inflammation

Lorsqu'une forte teneur en globules rouges est détectée dans l'urine, en particulier s'il y a beaucoup de globules blancs, une analyse d'urine est prescrite selon le principe des trois verres. Étant donné que les globules rouges dans l'urine sont la norme chez l'homme, déterminez la localisation approximative de la pathologie. L'analyse est attribuée si une maladie est suspectée:

  • glomérulonéphrite;
  • cystite hémorragique chronique;
  • pyélonéphrite;
  • la prostatite;
  • adénome de la prostate;
  • tumeur bénigne suspectée et cancer dans tous les organes du système;
  • urétrite aiguë et en rémission;
  • prostatite virale.

L'analyse est effectuée dans 3 conteneurs - des lunettes pour une miction, de manière séquentielle.

  1. Au début, environ 20% dans le premier verre.
  2. La quantité principale d'urine 60-70% dans le deuxième plat.
  3. Le solde dans le troisième, environ 15%.

Après cela, la quantité dans chaque verre est examinée et un rapport est établi indiquant le site de l'inflammation. Par exemple, les érythrocytes 1 1 2 dans l'urine signifient que les lectures sont normales dans les deux premiers réservoirs, le contenu dans le troisième augmente. Comme l'analyse est effectuée après la détection de l'écart, le rapport 1 1 1 - tout est normal, est exclu

Les érythrocytes dans l'urine 2 1 1 - hématurie initiale, signifient qu'ils sont arrivés avec la première partie du liquide excrété, que le sang était excité par l'urètre et qu'une inflammation était localisée exactement à la sortie de l'urine, une cystite, une inflammation du canal urinaire, des calculs ou un gonflement de l'urètre sont possibles.

Hématurie terminale - les érythrocytes dans l'urine 1 1 2 indiquent que la maladie est profonde et que le sang se révèle avec les dernières gouttes, résidus. Cela se produit avec la prostatite. C'est l'inflammation de la prostate détectée de cette manière, la maladie:

  • pierre dans le canal urétral;
  • gonflement de la prostate;
  • HBP - hyperplasie prostatique;
  • cystite cervicale.

Pour les femmes, ces indications sont caractéristiques de la cystite et de l’inflammation du canal urétral. Également avec pyélonéphrite - inflammation, insuffisance rénale, polype cervical. Peut-être le ratio de globules rouges dans l'urine 2 1 2 ou 2 2 2, dans les trois réservoirs, une teneur élevée en globules rouges.

Pour les hommes, les globules rouges 2 1 2 dans l'urine signifient une inflammation simultanée de l'urètre et de la prostate. Habituellement, l'uréthrite et la prostatite apparaissent chez la plupart des hommes après 65 ans en même temps que l'hypertension artérielle. Les érythrocytes dans le taux d'urine chez les hommes d'âge moyen sautent, de manière similaire après un repas copieux avec des boissons alcoolisées, du poisson salé et de la bière. Un bain ou un bain de vapeur sans mesure entraîne une surchauffe et une détérioration des reins. Ils sont obligés de travailler avec de grosses charges, en nettoyant le corps et en en retirant les fluides.

Les érythrocytes dans l'urine 1 2 1 indiquent que l'inflammation est localisée dans la vessie chez les femmes et les hommes. Les reins et les canaux urinaires fonctionnent normalement. Les érythrocytes dans l'urine 1 2 2 indiquent une maladie de la prostate et des reins. Ceci est le site de localisation de la maladie:

  • glomérulonéphrite;
  • hydronéphrose rénale;
  • maladie glomérulaire immuno-inflammatoire;
  • la prostatite;
  • gonflement de la vessie;
  • pyélonéphrite.

Il est possible de collecter des analyses par la méthode de trois verres à la maison. Pour ce faire, vous devez acheter dans la pharmacie 3 contenants à des fins de test, les marquer et les livrer au laboratoire dans les 2 heures. L'urine doit être fraîche, sinon la précision de l'analyse est faible. Si vous soupçonnez un test de prostatite doit être en présence d'un médecin. Après avoir rempli les deux premiers réservoirs, l’urologue effectue rapidement un massage de la prostate, puis la capacité 3 est remplie.

Depuis les lunettes, analyser le fluide du fond, le sédiment. Les tubes sont placés dans une centrifugeuse spéciale de laboratoire et séparés pendant 15 minutes. Ensuite, le contenu des tubes est rapidement basculé sur le verre, recouvert du dessus et examiné au microscope, en comptant le nombre de composants sanguins visibles.

Des modifications de la composition de l'urine peuvent survenir dans diverses maladies et aident à les diagnostiquer, en fonction des autres symptômes. Les femmes passent rarement un test à trois aliments de base. Pour eux, le témoignage de l'urine est suffisant, divisé en 2 parties à peu près égales - un test à deux verres.

Règles de collecte d'urine

L'analyse des indications de l'urine sera informative avec une préparation et une délivrance appropriées de l'urine. Un récipient spécial est acheté dans une pharmacie ou un pot en verre est préparé à la maison.

  1. Les plats doivent être préparés à l'avance, lavés, stérilisés et séchés. Vous ne pouvez pas essuyer, surtout à l'intérieur.
  2. Un jour avant les tests ne peuvent pas boire de l'alcool, surchauffer, manger épicé, en particulier des aliments salés. Il n'est pas conseillé de vous charger lourdement physiquement. Si le médecin traitant est prescrit pour prendre des médicaments régulièrement, il faut en informer l'urologue.
  3. Avant l'accouchement, il est nécessaire de laver les organes génitaux externes avec de l'eau tiède sans savon ni gel, afin que l'excès de décharge ne rentre pas dans les analyses.
  4. Pour le dîner, vous ne pouvez pas manger de plats épicés, fortement colorés. Comme les betteraves et les carottes, l'ail et les haricots. S'abstenir de viande frite grasse.
  5. Le matin avant les examens, il est conseillé de ne pas prendre de petit-déjeuner. Sur un estomac vide, les indicateurs sont plus précis, d’autant plus que le taux de sucre, de leucocytes, de protéines et d’autres substances dans l’urine est déterminé simultanément. Dans les cas extrêmes, évitez le café, le thé fort et les boissons contenant des colorants.

Les femmes ne peuvent pas être testées pendant la menstruation. Le flux sanguin naturel faussera les indicateurs.

Les globules rouges dans l'urine - la raison de la panique ou la norme?

L'analyse de l'urine est obligatoire dans le programme de tout examen, elle peut être utilisée pour diagnostiquer non seulement les maladies du système génito-urinaire, mais également d'autres pathologies. Normalement, les érythrocytes dans les urines chez les enfants et les adultes ne devraient pas apparaître, mais leur apparence ne provoque pas toujours la panique.

Les globules rouges sont des globules rouges qui se trouvent dans le sang périphérique. Leur tâche principale est de transporter l'oxygène et de transférer le dioxyde de carbone. L'hème, qui fait partie de la cellule, capture la molécule d'oxygène dans les poumons et la transporte, prévenant ainsi l'hypoxie tissulaire.

Diminution de la synthèse des globules rouges dans la moelle osseuse, la pathologie des cellules elles-mêmes ou leur perte entraîne une anémie, une hypoxie tissulaire et une détérioration générale de l'état pathologique.

Les érythrocytes dans l'urine - la norme ou la pathologie

Les leucocytes et les érythrocytes dans l'urine dans la normale doivent être absents ou apparaître en une seule quantité. L'apparition de ces éléments cellulaires dans l'analyse de l'urine est un signe de processus inhabituels se produisant dans le corps. Il est nécessaire de comprendre la cause de leur apparition - processus naturels ou pathologiques.

Dans les tubules rénaux, les érythrocytes non modifiés, de taille normale et munis d'une membrane, ne peuvent pas passer à travers les filtres et sont aspirés. Ces gros éléments sont détruits après 3-4 mois de fonctionnement dans le foie et la rate. Les restes de cellules sont réutilisés ou excrétés dans les fèces.

L'apparition de globules rouges dans l'urine peut être causée par une diminution de la taille des cellules, une augmentation de la perméabilité des parois des tubules rénaux ou un traumatisme des voies urinaires.

Quelle est la quantité de globules rouges dans l'urine?

Chez une personne en bonne santé, des éléments isolés peuvent être détectés lors des tests d'urine. Leur nombre et leur cause d’apparence peuvent varier considérablement: le taux de globules rouges dans l’urine chez la femme peut aller jusqu’à 3-4 dans le champ de vision, chez l’homme jusqu’à 2 ans et chez l’enfant jusqu’à 4 cellules.

Les normes des globules rouges dans l'urine dépendent de l'âge, du sexe et des caractéristiques physiologiques de l'organisme:

  • Jusqu'à un mois de vie chez les enfants peut être la norme jusqu'à 7-10 ans. Cela est dû à la production accrue de coeurs de sang au cours des derniers mois de développement intra-utérin et à leur destruction accrue après la naissance.
  • Chez les femmes, le nombre de globules rouges peut augmenter si l'analyse a été effectuée pendant la menstruation ou immédiatement après. Les cellules pénètrent dans l'urine à partir du tractus génital adjacent.
  • Pendant la grossesse, la charge sur les reins augmente considérablement, ce qui peut également provoquer l'apparition de globules rouges dans les analyses.

Vidéo: Sang dans les urines, globules rouges dans les urines - que faire? Conseils pour les parents.

Micro et hématurie

Une augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine est appelée hématurie. Distinguer la macro et la microhématurie.

Si des érythrocytes entiers, inchangés, en raison desquels sa couleur est devenue rouge, brune ou foncée, sont entrés dans l'urine, il s'agit d'une hématurie macroscopique. Leur présence dans l'urine est déterminée visuellement et leur nombre est compté au microscope. Les raisons de l'apparition de sang dans les analyses peuvent être différentes - du traumatisme de l'urètre à la glomérulonéphrite.

L'hématurie macroscopique est toujours le signe d'une pathologie grave. Si un tel symptôme survient, consultez un médecin dès que possible.

Les globules rouges altérés dans l'urine se retrouvent dans les pathologies du système urinaire. Ces cellules ne contiennent plus d'hémoglobine, ne tachent pas l'urine en rouge et ne sont diagnostiquées qu'à la livraison de l'analyse. De plus, avec un long séjour dans l'urine, les globules rouges sont lixiviés, leurs résidus ne sont déterminés que par des tests de laboratoire.

Causes de la pathologie

Si le nombre de globules rouges dans l'analyse d'urine est élevé, les raisons peuvent être multiples. Pour le savoir, il est nécessaire de reprendre le test d'urine, de faire une étude plus détaillée: tests d'urine selon Zimnitsky, Nechiporenko, prise de sang, échographie pelvienne, etc.

Il y a 3 groupes principaux de raisons:

  • Maladies somatiques non liées au système urinaire;
  • Pathologie des reins et de l'urètre;
  • Physiologique.

Dans les maladies somatiques, les reins ne sont pas endommagés et les globules rouges dans l'urine apparaissent en raison de processus pathologiques dans le corps:

  • Maladies du système hématopoïétique - une violation de la coagulation sanguine, une augmentation du nombre de globules rouges, une modification de leur forme et de leur taille peuvent entraîner une augmentation de la perméabilité des parois des capillaires rénaux et l'apparition de globules sanguins dans l'urine.
  • Intoxication - Lorsque des poisons, des toxines ou certains médicaments pénètrent dans le corps, la perméabilité des vaisseaux sanguins des reins augmente également et les cellules filtrent à travers les filtres. Le même état est diagnostiqué après des brûlures étendues.
  • Tumeurs - Les néoplasmes bénins et malins du pelvis peuvent entraîner une compression ou des lésions des reins ou des voies urinaires ainsi que l'apparition de sang dans les urines.

Si l'analyse montrait des globules rouges dans l'urine inchangés, des maladies des reins ou des voies urinaires étaient probablement à l'origine de leur apparition.

  • Glomérulonéphrite aiguë et chronique, pyélonéphrite, cystite - maladies inflammatoires des reins causent une violation de la perméabilité des parois des capillaires des reins, en raison de laquelle le processus de filtration est perturbé et entrent dans les globules rouges.
  • Urolithiase - une lésion de la membrane muqueuse de calculs aigus peut provoquer une inflammation ou l'apparition de sang frais lors de l'analyse.
  • Hydronéphrose, maladie polykystique des reins - une augmentation du pelvis rénal, un doublement des reins et d’autres processus pathologiques dans les organes peuvent également provoquer une hématurie.
  • Blessures - peuvent entraîner une rupture du rein, des lésions ou une hémorragie interne.

Chez une personne en bonne santé, une augmentation des niveaux d'érythrocytes urinaires peut survenir en raison d'un effort physique accru, d'une exposition prolongée à des températures élevées (lors de travaux dans des ateliers chauds ou de fréquentes visites à la chambre à vapeur), en raison du stress ou de la consommation excessive d'alcool ou d'épices. Dans tous ces cas, l’augmentation du nombre d’érythrocytes dans l’urine est unique et, lorsqu’un accouchement est répété, les éléments mis en forme ne sont pas détectés.

Si des protéines sont détectées simultanément dans les tests d'urine, un taux élevé de globules rouges et de globules blancs est un symptôme dangereux. Des diagnostics supplémentaires sont nécessaires, car de tels changements peuvent survenir lors de maladies inflammatoires graves, d'insuffisance rénale, de tuberculose rénale ou de tumeurs.

Traitement

L'hématurie n'est pas une maladie, mais un symptôme qui n'a pas besoin d'être traité. Il est nécessaire de déterminer la cause de l'apparition d'éléments cellulaires dans l'urine et, si nécessaire, de l'éliminer - pour soigner l'inflammation, se débarrasser des calculs rénaux ou d'une intoxication chronique.

Lorsque l'hématurie apparaît, il est important de consulter un médecin dès que possible et de procéder à des méthodes de recherche supplémentaires, en fonction des résultats pour lesquels un traitement leur est prescrit.

Avant de poser un diagnostic et d’instaurer un traitement, il est recommandé de limiter l’utilisation du sel de table et des plats très chargés, de ne plus consommer d’alcool, d’aliments épicés ou frits, de ne pas surcharger ni d’éviter le surmenage.

Vidéo: Hématurie chez les femmes

Combien de globules rouges dans l'urine devraient être normaux chez les femmes, chez les hommes et qu'est-ce que cela signifie si la valeur est dépassée?

Pour savoir pourquoi le nombre de globules rouges augmente, vous devez savoir ce qu'est l'hématurie. Les globules rouges - les cellules du sang, qui sont des cellules beaucoup plus petites, en raison de ce qu'elles peuvent entrer dans les capillaires.

Normalement, ils ne doivent pas traverser les parois des capillaires, ce qui les empêche de pénétrer dans les canaux urinaires. Toutefois, en cas de lésion du vaisseau, augmentation de la perméabilité de la paroi, petite taille des globules sanguins, isolement des globules rouges dans l'urine.

Qu'est ce que cela signifie?

Considérez ce que cela signifie - augmentation du nombre de globules rouges. L'hématurie est un syndrome caractérisé par une augmentation du sang non coagulé dans l'urine au-delà des paramètres physiologiques normaux. Il est plus fréquent dans diverses maladies du système urinaire. Il doit être distingué de l'hémoglobinurie - une teneur élevée en hémoglobine (partie intégrante des globules rouges).

Parfois, une fausse hématurie est une rougeur de l'urine résultant de la prise de certains médicaments. Également trouvé en mangeant des légumes, des baies ou des fruits de couleur rouge.

Un examen microscopique est effectué pour détecter les globules rouges. En outre, le médecin peut savoir ce que cela signifie chez les femmes, comme en témoigne un taux élevé de globules rouges, ainsi qu'une échographie, du sang pour la biochimie et d'autres tests pouvant être prescrits pour établir le diagnostic correct.

Il y a hématurie par le nombre de globules rouges dans l'urine:

  1. Microhématurie Il y a une petite quantité de cellules sanguines dans l'urine. Détecté uniquement par des recherches en laboratoire. En règle générale, lors de l'examen pour une autre raison.
  2. Hématurie macroscopique Il y a un grand nombre de cellules sanguines dans l'urine, qui acquièrent une teinte orange, rouge, rose ou rougeâtre caractéristique. Le fait de la présence d'une hématurie macroscopique nécessite toujours des recherches en laboratoire.

Souvent dans l'urine peut détecter des caillots sanguins. Le plus souvent, il est observé avec des dommages étendus au système urinaire, les tumeurs.

Le mécanisme d'augmentation du nombre de globules rouges peut indiquer ce que signifie l'augmentation du nombre de globules rouges:

  1. Une diminution du nombre de plaquettes ou une diminution de l'activité d'autres facteurs de coagulation du sang. Ces changements affectent la paroi vasculaire, augmentant sa perméabilité aux cellules sanguines.
  2. Les maladies infectieuses entraînent également une augmentation de la perméabilité capillaire. Avec la localisation du foyer inflammatoire dans la vessie, les érythrocytes seront de forme normale et, si le processus pathologique est dans les reins, les cellules sanguines seront altérées.
  3. Urates, oxalates dans le bassinet du rein. La raison la plus commune. Dans une telle situation, l'inflammation est associée à des dommages mécaniques aux parois du pelvis rénal. Elle se caractérise par une modification de la composition de l'urine, l'apparition de cristaux.
  4. Traumatisme aux reins. Une blessure est possible au moment de l'impact, lorsqu'un organe est étiré à la suite d'une hydronéphrose ou d'une autre raison. Il se caractérise par une forte augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine.
  5. Processus de la tumeur. Il combine une pression sur les navires environnants, un changement de leurs parois et une augmentation de la perméabilité.

Les érythrocytes dans l'urine au microscope

Tableau des valeurs valides

Normalement, on ne trouve pas de globules rouges dans l'urine ou de simples globules sanguins. Le taux d'âge des hommes et des filles ne diffère pas et, selon le tableau des valeurs de référence, le nombre de globules rouges admissible est de 0-2 par champ de vision. Le taux de globules rouges dans l'urine chez les femmes reste inchangé avec l'âge et, conformément au tableau des valeurs de référence, est égal à 0-2 cellules dans le champ de vision du technicien de laboratoire.

Pour l'urine d'une personne en bonne santé, ces indicateurs sont caractéristiques:

Les globules rouges dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie? - Norme, causes de la hausse du nombre de globules rouges

La présence de globules rouges dans l'urine peut constituer un problème pour la santé: la plupart des gens ne comprennent pas ce que cela signifie. Cependant, avant de paniquer, vous devez savoir quel est le contenu normal des globules rouges dans l'urine et sous quelles maladies ils apparaissent.

Introduction: Devrait-il y avoir des globules rouges dans l'urine?

Les érythrocytes sont des cellules sanguines contenant de l'hémoglobine, dont le travail principal est le transfert d'oxygène dans les tissus. Un nombre suffisant de cellules sanguines de grande taille sont normalement incapables de pénétrer dans les membranes rénales. Cependant, certains d'entre eux tombent encore dans l'urine, même chez une personne en bonne santé. Par conséquent, leur contenu dans certaines limites est considéré comme la norme.

L'hématurie (sang dans les urines) est un globule rouge surélevé. Une telle condition pathologique est causée par la faiblesse des capillaires rénaux, qui font passer les globules rouges dans l'urine, et par une violation de la capacité de filtrage des reins.

La deuxième option pour le développement de l'hématurie est le microtraumatisme à la membrane muqueuse des uretères, du canal urétral ou de la vessie.

Causes des taux élevés de globules rouges dans l'urine

type de globules rouges dans l'étude de l'urine, photo

Pour comprendre la signification des globules rouges dans l'urine, il est nécessaire de comprendre pourquoi les globules rouges y apparaissent. Les causes peuvent être divisées en plusieurs groupes principaux:

  • Physiologique - surchauffe du corps (bain, exposition prolongée au soleil), stress, exercice, alcool, nourriture épicée / salée;
  • Maladies des reins et de la vessie - glomérulonéphrite aiguë / chronique, moins souvent pyélonéphrite, cystite, néphropathies et urolithiase, hydronéphrose, oncologie et traumatismes;
  • Maladies génitales masculines - prostatite, adénome de la prostate;
  • Maladies gynécologiques - saignements utérins, lésions érosives du col de l'utérus;
  • Médicaments - prise de sulfamides, urotropine, anticoagulants et acide ascorbique (en grande quantité, la vitamine C irrite les reins);
  • Pathologie d'autres organes et systèmes - hypertension, insuffisance cardiaque, hémophilie, intoxication virale / bactérienne, thrombocytopénie et maladies accompagnées de fièvre.

Norme érythrocytaire dans l'urine chez les femmes et les hommes

Lors d'un examen microscopique traditionnel de l'urine chez une personne en bonne santé, les globules rouges peuvent être absents. Leur contenu maximum chez les femmes ne dépasse pas 3 unités. en p / s (champ de vision), pour les hommes - 1-2 unités. en p / s. L'excès de norme peut être considéré comme:

  • Microhématurie - non détectable visuellement (la couleur de l'urine est maintenue jaune clair), dans l'analyse générale, les érythrocytes 4-5-6 sont enregistrés dans p / r;
  • Hématurie macroscopique - est détectée visuellement en changeant la couleur de l'urine en rouge ou brunâtre. Les globules rouges peuvent remplir tout le champ de vision et ne peuvent pas être comptés.

Selon Nechyporenko, les globules rouges dans l'urine méritent une attention particulière. Ce type d’étude d’urine est plus informatif: le nombre de globules rouges dans 1 ml d’urine est calculé, les globules rouges inchangés et modifiés (ridés) sont détectés. Normalement, un échantillon d'urine selon Nechiporenko contient des globules rouges jusqu'à 1000 U / ml.

Augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine des femmes

Outre les maladies gynécologiques qui provoquent des saignements chez les femmes, l'augmentation du nombre de globules rouges dans l'urine peut résulter d'un ensemble d'analyses effectuées pendant la menstruation et d'une mauvaise hygiène.

Par conséquent, les femmes ne devraient pas uriner pendant leurs règles. Si l'analyse de l'urine doit réussir de manière urgente et simultanément, des globules rouges ont été détectés, il est recommandé de répéter l'étude à la fin de la menstruation.

Les globules rouges élevés apparus dans les urines pendant la grossesse sont alarmants. L’indice normal des globules rouges dans le test d’urine de la future mère ne diffère pas de la norme féminine habituelle.

Cependant, l'hématurie chez les femmes enceintes, en particulier dans les cas d'insuffisance rénale, est exacerbée et affecte négativement le fœtus.

Les étourdissements dans ce domaine peuvent conduire au développement rapide de l'insuffisance rénale, en raison de la charge croissante sur le système urinaire de la femme et à l'accouchement prématuré.

Les globules rouges dans l'urine sont élevés, qu'est-ce que cela signifie?

L'hématurie, retrouvée dans l'analyse d'urine en général, nécessite des recherches supplémentaires. Une analyse à trois verres peut y contribuer: le premier jet d’urine est recueilli dans le premier réservoir, celui du milieu dans le second, la partie résiduelle dans le troisième. Si les globules rouges apparaissent:

  • dans la première partie - cela indique la pathologie de l'urètre;
  • dans la troisième partie - maladie de la vessie;
  • dans toutes les parties - maladie rénale ou dommages aux uretères.

Il peut également indiquer la cause de l'hématurie (plus de 1000 unités / ml) et l'analyse selon Nechyporenko:

  • Les globules rouges frais (inchangés) - souvent associés à une augmentation du nombre de leucocytes, indiquent des calculs, des cancers et des polypes dans les reins / la vessie, un adénome de la prostate, un infarctus du rein (nécrose du tissu rénal);
  • Les globules rouges lixiviés (modifiés) - apparaissent souvent avec des protéines dans l'urine, sont un signe de syndrome néphrotique, de glomérulonéphrite aiguë / chronique, d'hypertension rénale, de néphropathie toxique.

Des protéines rouges apparaissent si des globules rouges et des globules blancs sont élevés dans l'urine, ce qui peut indiquer un processus inflammatoire ou une lésion de la membrane muqueuse des uretères ou de l'urètre par des calculs ou des formations cristallines (sable).

Que faire si les globules rouges sont élevés dans l'urine?

Même une légère augmentation du nombre de globules rouges dans l'analyse générale de l'urine (4-5 unités) ne doit pas être négligée. Bien que ce chiffre puisse être dû à une mauvaise hygiène avant de collecter l’urine des femmes, il est impératif de vous réanalyser.

L'hématurie, confirmée par un examen général répété ou par un test nechiporenko, nécessite une échographie de la vessie et des reins (les uretères ne sont pas disponibles pour l'échographie), des radiographies de contraste du système urinaire et d'autres études.

Un examen complet est nécessaire pour un diagnostic précis et la mise en place d'un schéma thérapeutique efficace.

L'hématurie n'est pas traitée seule! Le plus souvent, on trouve des protéines et des globules rouges dans l'urine, souvent des leucocytes. Seul un médecin qualifié, sur la base de méthodes de diagnostic supplémentaires, peut prescrire le traitement approprié et prévenir le développement de complications graves et de pathologies rénales chroniques.

Globules rouges

Les érythrocytes, ou corps sanguins rouges, au sens médical actuel, sont des cellules sanguines spécifiques. Ils sont saturés en oxygène dans les poumons et se répandent dans tout le corps, y compris dans les urines. Quelles sont les principales normes pour le contenu du composant ci-dessus dans l'urine? Globules rouges élevés dans l'urine d'un enfant ou d'un adulte - qu'est-ce que cela signifie et quelles en sont les causes? Vous pouvez lire à ce sujet et beaucoup d'autres choses dans notre article.

Le taux de globules rouges dans l'urine d'un enfant et d'un adulte

Comme mentionné ci-dessus, les globules rouges qui circulent dans le corps humain sont de petites cellules élastiques qui ont une forme biconcave discoïde et dont la taille est en moyenne de 7 à 10 nanomètres. Leur élasticité suffisamment élevée et leurs petites dimensions contribuent à un meilleur mouvement à travers les capillaires, et la forme susmentionnée garantit un échange de gaz optimal.

Les globules rouges ne contiennent pas le noyau cellulaire ni les organites. Jusqu'à 2,5 millions de ces éléments sont formés dans la moelle osseuse chaque seconde. Après avoir parcouru leur cycle de vie complet en 100 à 120 jours, les structures décrites sont absorbées par les macrophages.

Selon le type d’examen en laboratoire du matériel biologique, les normes relatives du paramètre diffèrent également. Selon l'analyse des normes cliniques générales, les indicateurs sont les suivants:

  • Enfants de moins de 16 ans: normalement, il n’ya pas de globules rouges;
  • Hommes adultes âgés de 18 à 50 ans: dans l’urine, on peut détecter un seul corps de sang rouge;
  • Femmes adultes âgées de 18 à 50 ans: jusqu'à 3-4 globules rouges peuvent être présents.

Le test de Nechiporenko est une autre méthode d’examen de l’urine. Elle ne diffère de la clinique générale que par la méthode de traitement du biomatériau obtenu et les particularités du calcul. Les normes d'analyse selon Nechiporenko chez les personnes en bonne santé sont égales aux valeurs suivantes:

  • Enfants de moins de 16 ans: de 0 à 500 unités dans un millilitre de matériel biologique préparé;
  • Hommes adultes âgés de 18 à 50 ans: le taux de globules rouges dans l’urine des hommes varie de 100 à 1 000 par 1 millilitre d’urine;
  • Femmes adultes âgées de 18 à 50 ans: la norme chez les femmes de 200 à 1 200 par millilitre d'urine.

Comme mentionné ci-dessus, les normes données sont relatives. Qu'est ce que cela signifie? Dans certains cas, une augmentation du niveau de cette composante dans l'urine peut être influencée non seulement par des causes pathologiques, mais également par des circonstances physiologiques individuelles, ainsi que par des facteurs externes non liés aux maladies, au syndrome, à d'autres conditions négatives associées à une dégradation réelle de la santé.

Raisons pour une performance accrue

Comme mentionné ci-dessus, il existe un assez large éventail de causes potentielles pour lesquelles de nombreux globules rouges se forment dans l'urine. Dans le même temps, la combinaison de facteurs a souvent un effet significatif sur les antécédents d’une personne souffrant de certains problèmes de santé.

Si l’hématurie est confirmée, le patient subira un examen complet qui comprendra, en plus des tests de laboratoire, des techniques de diagnostic expérimental.

Toutes les causes possibles sont classiquement divisées en 2 grandes catégories - ce sont des facteurs physiologiques et des pathologies évidentes. Dans le même temps, dans la très grande majorité des cas, les maladies, les syndromes et d’autres états négatifs sont associés à des troubles du système urinaire.

Les principales causes des taux élevés de globules rouges peuvent être divisées en 3 grands groupes:

  • Troubles dans la sphère sexuelle;
  • Pathologie chronique du tractus gastro-intestinal, le foie;
  • Problèmes systémiques globaux, allant des processus auto-immuns à l’insuffisance cardiovasculaire aiguë en raison d’un certain nombre de circonstances aggravantes.

La pratique clinique montre que l'hématurie peut aussi être différente. Dans la plupart des cas, la gradation est effectuée à la source de la perte de sang potentielle, ainsi que de la quantité directe d'excrétion des concentrations de globules rouges dans le matériel biologique.

La présence de sang directement dans l'urine, qui s'accompagne d'une rougeur visible de l'urine, est désignée par le terme hématurie macroscopique, par opposition à la microhématurie, qui est détectée exclusivement par l'examen d'un matériel biologique au microscope.

Un point important du diagnostic consiste à effectuer une analyse clinique générale ou le test de Nechiporenko, car une étude rapide utilisant des bandelettes de test ne montre souvent pas la présence de globules rouges dans le biomatériau, mais indique uniquement le taux actuel d'hémoglobine.

Comme mentionné ci-dessus, l'hématurie est divisée en glomérulaire et postglomérulaire, en fonction de l'origine de la perte de sang. Dans le premier cas, les globules rouges dans les capillaires des glomérules traversent la membrane basale. Ces types d'extraction dans l'urine sont dépourvus d'hémoglobine et ressemblent à des anneaux incolores, mal distingués, de forme, de volume et de structure altérées. Dans le second cas, les transformations morphologiques des composants ne se produisent pas, car les sources de saignement se situent déjà après le filtre glomérulaire.

Causes physiologiques de l'augmentation des taux de globules rouges dans l'urine

Les causes physiologiques les plus typiques de l'hématurie comprennent généralement:

  • Choc des charges physiques. Chez les athlètes professionnels et les personnes engagées dans des travaux physiques pénibles, les tests révèlent souvent une légère augmentation du taux de globules rouges
  • Fort stress psychologique. La dépression prolongée, le stress et certaines maladies mentales peuvent ensemble influer sur l'apparition du syndrome de la microhématurie.
  • Alcool Une intoxication alcoolique sévère accompagnée de lésions toxiques systémiques entraîne un certain nombre de symptômes négatifs, notamment une augmentation du nombre de globules rouges et de plaquettes dans l'urine;
  • Nutrition déséquilibrée. Une nutrition trop déséquilibrée, qui comprend des aliments épicés, et des jus concentrés acides peuvent augmenter la quantité de globules rouges dans l'urine.
  • Conditions climatiques externes. Un séjour prolongé dans le sauna ou un travail dans l’atelier chaud du cycle de production, ainsi que d’autres circonstances similaires dans le cadre des effets externes cumulatifs de températures trop élevées sur le corps, créent les conditions nécessaires au développement assez rapide de l’hématurie et d’autres syndromes négatifs;
  • Prendre un certain nombre de drogues. L’utilisation d’anticoagulants, de sulfamides, d’hexamine, ainsi que de fortes doses d’acide ascorbique synthétique peut entraîner une augmentation du taux de globules rouges dans le liquide biologique susmentionné;
  • La phase active du cycle menstruel. Assez souvent, un résultat de test faussement positif au niveau du paramètre dans l'urine est détecté chez les femmes en phase active du cycle menstruel. Même avec un lavage soigneux et une sélection appropriée du biomatériau, de petites particules de sang peuvent encore tomber dans l'urine, ce qui provoque de faux résultats de laboratoire.

Facteurs qui augmentent le niveau de globules rouges chez l'homme

Les causes les plus typiques d’augmentation du taux de globules rouges dans l’urine des hommes sont les suivantes:

  • Prostatite C'est une maladie masculine classique, qui est une inflammation de la prostate due à un certain nombre de facteurs pathologiques externes et internes. Dans le contexte du développement de la prostatite, le système urinaire en plus de la sphère sexuelle, souffre également, à la suite de quoi des analyses montrent un taux élevé de globules rouges;
  • Cancer de la prostate. Une tumeur dans la prostate (tumeur maligne) pendant une longue période peut ne pas se manifester du tout, mais elle est assez rapidement détectée à l'aide de l'analyse d'urine clinique classique. Naturellement, un diagnostic complet sera attribué pour confirmer le diagnostic final, qui comprend, en plus de la réussite d’un nombre suffisant de tests de laboratoire, de méthodes de recherche instrumentales et, le cas échéant, de perforation;
  • Urolithiase. La formation de calculs rénaux est l'une des causes urologiques les plus fréquentes de formation et de dépôt de calculs dans l'organe spécifié, accompagnée d'une augmentation du taux de globules rouges dans l'urine;
  • Formation de calculs dans la prostate. Cette pathologie est souvent diagnostiquée et se traduit par la formation dans les canaux des glandes de la prostate de formations suffisamment denses, à la fois d'origine organique et inorganique;
  • Adénome de la prostate. L'homme agit comme une hyperplasie bénigne, qui se forme principalement après 40 ans. La prolifération du tissu prostatique et la formation de ganglions et de tumeurs entraînent souvent une augmentation significative du niveau de globules rouges dans l'urine.

Augmentation des valeurs chez les femmes

  • Erosion du col utérin. Les processus érosifs sur le col de l'utérus, en particulier dans un état négligé sans les traitements conservateurs et opératoires combinés nécessaires, entraînent diverses pathologies graves de la sphère urogénitale et une augmentation du nombre de globules rouges dans le liquide biologique;
  • Saignements utérins. Peut être causée par un grand nombre de raisons diverses, principalement pathologiques. Cela n'inclut pas la phase active standard du cycle menstruel;
  • Un large éventail de maladies du système urinaire. Il s'agit notamment de la pyélonéphrite, de la thunderelonephritis, de la cystite, de la lithiase urinaire et de l'insuffisance rénale, sous quelque forme que ce soit;
  • Tumeurs bénignes et malignes des reins ou de la vessie. Pour un diagnostic précis du problème, des études de laboratoire et instrumentales complexes sont nécessaires.
  • Lésions infectieuses des voies urinaires. Le plus souvent, on observe une augmentation du nombre de globules rouges dans l’urine lorsqu’il est infecté par des staphylocoques et certains autres types de micro-organismes;
  • Hémophilie. Un trouble de la coagulation systémique peut entraîner toute une gamme d'anomalies dans le fonctionnement de tous les systèmes de l'organisme, notamment une hématurie assez forte;
  • Hématurie familiale bénigne. Il s'agit d'un syndrome assez rare, déterminé génétiquement, d'augmentation systémique du taux de globules rouges;
  • Hémoglobinurie paroxystique nocturne. Cette maladie est causée par un type d'hémoglobine distinct, formé à partir de globules rouges qui ont été hémolysés et sont passés dans l'urine;
  • Néphropathie dysmétabolique. Lésions rénales secondaires, principalement non infectieuses;
  • Malformations rénales artérioveineuses. Ils sont assez rares mais s'accompagnent d'une augmentation assez forte du niveau de globules rouges dans l'urine.
  • Schistosomiase génito-urinaire. Sur le territoire de la Russie sont rares, mais dans les pays d'Asie centrale et l'Afrique est la principale cause de l'hématurie;
  • Maladie de Berger. Formé dans le contexte d'infections virales et est un type spécial de thromulonéphrite, qui se caractérise par une prolifération cellulaire diffuse et focale et un dépôt pathologique de complexes immuns;
  • Complications après la chirurgie. Une introduction incorrecte du cathéter urinaire, une intervention chirurgicale des systèmes urinaire et reproducteur, ainsi que d'autres circonstances constituant des complications secondaires de la période opératoire, peuvent provoquer une hématurie prononcée.

Que faire si les globules rouges sont élevés dans l'urine?

Tout d’abord, le spécialiste du profil enverra le patient reprendre le biomatériau en raison de la présence d’une certaine probabilité de résultat faux positif du premier test.

Sur la base des données obtenues, en tenant compte de l'historique et des approches différentielles d'identification de la pathologie, la véritable cause de la présence du symptôme peut être trouvée et un schéma de traitement complexe approprié peut être développé en tenant compte de la gravité de la maladie, des caractéristiques individuelles du corps humain et d'autres facteurs.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

Un bld (globule rouge) a été détecté dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie? Types d'hématurie.

La détection de globules rouges dans les sédiments de l'urine plus de 3 dans le champ de vision indique la présence de diverses maladies des reins et des voies urinaires. Des traces visibles de sang dans les urines peuvent être observées chez la femme pendant les règles, ce qui nécessite des analyses répétées.

Lorsque les érythrocytes sont détectés au moyen d'une analyse clinique générale pour établir un diagnostic plus précis, le patient est envoyé pour des études diagnostiques supplémentaires - détermination quantitative des érythrocytes dans les sédiments urinaires à l'aide des méthodes de Nechyporenko, Kakhovsky Addis, ainsi que des échantillons en deux étapes ou en trois étapes pour déterminer la localisation du processus pathologique.

Bld dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie?

Les globules rouges dans l'urine, déterminés en médecine dans une proportion de plus de trois dans le champ de vision, sont désignés par le terme "hématurie", qui est à son tour classé dans:

  • La microhématurie est un phénomène dans lequel la couleur de l'urine est normale (du jaune clair au jaune), mais les globules rouges sont déterminés par microscopie de sédiment.
  • Hématurie macroscopique - la couleur de l'urine peut être brune, rouge ou brune.
  • Rénal (rénal) - les causes de l'hématurie sont des maladies rénales: traumatisme, tuberculose ou crise cardiaque, glomérulonéphrite aiguë.
  • Extrarenal (extrarenal) - survient en cas de maladies urogénitales: cystite, prostatite, urétrite.

Lors de la réalisation d'échantillons à trois empilements, l'hématurie est également divisée en initiale, finale ou terminale, en fonction de l'urine contenant du sang.

Lorsque des globules rouges sont détectés dans l'urine, une analyse clinique répétée est toujours prescrite. Si le résultat est positif pour la deuxième fois, le diagnostic des pathologies des reins et des voies urinaires ne fait pas de doute.

L'hématurie est l'un des symptômes les plus courants des maladies et des lésions du système urinaire. Le type d'hématurie le plus dangereux est l'hématurie macroscopique, qui survient principalement dans les cancers du rein, du pelvis, de la vessie et de l'uretère, et peut également accompagner la lithiase urinaire, la tuberculose.

Hématurie chez un enfant

Les causes d'hématurie chez les enfants en fonction de la fréquence de leurs manifestations peuvent être classées en fonction de l'âge de l'enfant:

  • Hématurie chez les nourrissons se produit souvent avec une thrombose de la veine rénale sur le fond des infections aiguës, avec des malformations des organes du système urogénital, une maladie hémorragique du nouveau-né.
  • Chez les enfants d’âge préscolaire, l’apparition de sang dans les urines est le plus souvent causée par des lésions des organes génitaux externes, une infection du système urinaire, une glomérulonéphrite, une tumeur au rein ou des anomalies de leur développement.
  • Chez les enfants d'âge scolaire, les érythrocytes dans l'urine peuvent être déterminés par des lésions et des tumeurs du rein, une inflammation des voies urinaires (cystite, urétrite), une glomérulonéphrite, une pyélonéphrite, une thrombopathie, un lupus érythémateux disséminé.

Vous devez savoir que sur la seule base de l'hématurie, il est impossible de poser un diagnostic de la maladie. En outre, une vaste gamme d’études est réalisée: échographie des reins et des voies urinaires, analyse au microscope des sédiments urinaires, prélèvements en trois étapes, biochimie sanguine et méthodes de diagnostic permettant de déterminer les pathologies possibles.

Symptôme chez l'homme

L'hématurie chez l'homme est souvent un signe de maladie urogénitale inflammatoire (urétrite, prostatite). Microhématurie (non significative) Le nombre de globules rouges dans l'urine peut être déterminé lors d'une prostatite chronique. Une hématurie macroscopique est observée dans les états pathologiques de l'urètre (urétrites, tumeurs malignes, papillomes, verrues génitales) ainsi que dans les inflammations de la vessie et les prostatites aiguës.

Pour la différenciation des diagnostics et la détermination de la localisation des processus pathologiques chez l'homme en urologie, des tests en trois étapes sont utilisés. Si le sang est diagnostiqué dans le premier verre d'urine, cela indique alors des lésions de l'urètre, dans la troisième partie - des maladies de la prostate et de la vessie. Si du sang est détecté dans toutes les portions (hématurie totale), il s'agit d'un signe d'insuffisance rénale et vésicale.

Chez les femmes

Les globules rouges dans l'urine des femmes peuvent être déterminés par des maladies gynécologiques, des pathologies des reins et des voies urinaires.

Le sang dans l'urine des femmes peut être déterminé pendant la menstruation et lors de diverses maladies gynécologiques inflammatoires et infectieuses (érosion, vulvite, chlamydiose urogénitale). Par conséquent, pour diagnostiquer les problèmes rénaux, il est important de passer une analyse d'urine en l'absence de menstruation et après un traitement soigneux du périnée. Afin d'éviter les pertes vaginales dans le récipient contenant l'urine, le vagin est fermé avec un coton-tige avant la miction. Dans certains cas, dans des conditions stationnaires, l’urine d’une femme est recueillie par un cathéter.

L'hématurie est un symptôme des maladies suivantes:

  • Pyélonéphrite et glomérulonéphrite dans la phase aiguë;
  • Urétrite, cystite, prostatite;
  • Tumeurs malignes du système urinaire;
  • Crise cardiaque et tuberculose rénale;
  • Lésion traumatique du système urinaire;
  • Urolithiase;
  • Syndrome néphrotique.

Hématurie pendant la grossesse

La néphropathie chez la femme enceinte est un phénomène courant pendant la grossesse, en particulier en raison d’une augmentation de la charge sur les reins et caractérisée par l’apparition de protéines dans l’urine, un œdème et une augmentation de la pression artérielle. En cas de néphropathie gravide, les globules rouges dans l'urine peuvent être déterminés en petite quantité, pas plus de 10.

Également chez les femmes enceintes ayant des antécédents de pyélonéphrite chronique, il est possible de passer au stade aigu, ce qui est également diagnostiqué par l'apparition dans l'urine d'érythrocytes (pas plus de 10), de leucocytes et de bactéries.

Du sang dans les urines pendant la grossesse peut être observé avec les hémorroïdes des femmes enceintes, en particulier avec les nœuds internes, qui ne présentent aucun symptôme clinique autre que clinique, à l'exception d'un saignement abondant.

Norme érythrocytaire

La couleur de l'urine normale doit être jaune pâle à jaune et les globules rouges dans ses sédiments ne doivent pas être déterminés. Toutefois, il convient de rappeler que sa couleur peut changer sous l’influence de divers colorants. Par exemple, après avoir mangé des betteraves, sa nuance peut être rosâtre. Sur les formulaires d’analyse clinique générale, le sang dans les urines est indiqué par les abréviations "KRO" ou "BLD". Normalement, le symbole «NEG» se trouve en face de ces symboles, ce qui signifie un résultat négatif.

La définition des globules rouges au-delà de la norme est fixée par les symboles "+", "++", "+++", ce qui signifie leur nombre ou leurs valeurs numériques.

Que signifie le nombre 10 rbc / ul?

La détermination de globules rouges dans l'urine à raison de 10 cellules par champ de vision peut être observée avec insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique, pyélonéphrite. En outre, un petit nombre d'entre eux peuvent être détectés dans les inflammations du système reproducteur chez les femmes (endométrite, érosion cervicale, vulvite). La différenciation de la maladie rénale des maladies inflammatoires des organes génitaux peut également être effectuée par le biais d'une analyse clinique générale de l'urine, en tenant compte des critères suivants.

Dans l'insuffisance rénale chronique, les leucocytes sont également détectés en petites quantités. Le signe principal indiquant la CRF est une diminution de la densité de l’urine («SG» sur le formulaire) à 1,010. On trouve également des traces de mucus et de simples cylindres.

Le syndrome néphrotique est indiqué par une teneur en protéines pouvant atteindre 40 g / l, jusqu'à 20 leucocytes et un grand nombre de cylindres.

La pyélonéphrite se caractérise par un grand nombre de leucocytes (jusqu’à 100, une faible teneur en protéines jusqu’à 2 g / l), ainsi que par la présence de cylindres, de bactéries et de mucus.

Ce nombre de globules rouges sous forme d'analyse d'urine est également désigné par le symbole "+".

Bld à 50 rbc / ul

En règle générale, ces maladies s'accompagnent de manifestations cliniques prononcées du patient - augmentation de la température corporelle, douleurs aux reins, douleurs pendant la miction, œdèmes, augmentation de la pression artérielle (diastolique ou inférieure).

Avec l'hématurie, on détermine les traces de protéines, les leucocytes, les bactéries, les cellules épithéliales.

Que signifie l'indicateur 250 rbc / ul?

Les érythrocytes dans l'urine dans une quantité de - 250 indiquent une hématurie globale, c'est-à-dire que nous pouvons dire que la vessie est vidée de sang, son contenu est si élevé. L'urine est rouge ou brune. Cette condition est dangereuse pour la santé humaine. L'hématurie macroscopique indique souvent des néoplasmes malins des reins. Et il peut également être observé en cas d'infarctus du rein et d'urolithiase après des attaques, avec une glomérulonéphrite aiguë.

Le patient doit être soumis à un examen supplémentaire: microscopie des sédiments urinaires, analyse de l'ensemencement en cuve, trois ou deux verres, échographie et IRM des reins et de la vessie, biochimie sanguine et biopsie rénale.

Signes d'inflammation rénale, symptômes et traitement

Comment prendre Nolitsin avec la cystite